251 fans | Vote

Saison 9

Evolution d'Aram Mojtabaï saison 9

Episode 1 : Deux ans après la mort d'Elisabeth Keen, Aram n'est plus agent du FBI. Il est à présent actionnaire dans une société nommée Flagify et il y développe ses logiciels de sécurité. D'ailleurs, lui et son associé Nick Faria sont en rendez-vous avec Conroy, un investisseur pour son dernier projet, Greylock, un système de détection de piratage très performant. La sonnerie du téléphone d'Aram interrompt la présentation, plusieurs fois, et l'homme part très en colère. Mais Nick est également furieux : ses parents ont contracté deux hypothèques pour eux. Enfin seul, Aram répond : c'est Cooper. 

Chez les Cooper il retrouve, ravi, Alina, mais constate surtout l'absence de Ressler. Il comprend qu'il blâme toujours le criminel, eux aussi, mais ajoute qu'en ce qui le concerne, il lui pardonne parce qu'il se blâme déjà assez lui-même.

Cooper leur explique le but de leur rencontre, l'appel à l'aide de l'agent Dembe Zuma pour son affaire, et ce que Reddington lui a appris sur le tatouage. Aram ne comprend pas son refus de revenir puisque l'affaire concerne son ancien acolyte. Voulant profiter de cette réunion inattendue, il demande un moment afin de se souvenir de Liz. Ils se prennent les mains et ferment les yeux.

Finalement le criminel revient et les aide  dans leur enquête. Aram demande à Ressler de le remplacer, bien décidé à rattraper le coup avec Conroy, l'investisseur mécontent. Il se rend chez lui, obtient 40 secondes pour le convaincre de changer d'avis. Il explique avoir été agent du FBI et que s'il a été interrompu, c'est parce que son ancien patron lui demandait de l'aide sur une affaire touchant la sécurité nationale. Aram se retrouve seul dans son salon lorsque Cooper lui demande d'identifier de potentielles victimes du Skinner. L'ex-agent explique qu'il n'est pas à son bureau et Cooper lui dit de se débrouiller. Voyant l'ordinateur de Conroy, Aram s'y précipite, pirate des données et trouve leur homme, Chen Yu-Lan, directeur de la technologie. Mais Conroy revient et est furieux de le voir utiliser son ordinateur, encore plus furieux en entendant Aram essayer d'expliquer les raisons de son comportement. Aram part, persuadé qu'il ne voudra  jamais investir dans leur projet...mais ce n'est pas le cas, au contraire, il a été impressionné par sa visite et désire en savoir plus sur leur projet.

Il décide de poursuivre l'enquête même si Reddington n'est pas de la partie. Au chevet de Dembe avec les autres, il l'écoute dire que c'est difficile pour eux tous de se retrouver ainsi, mais que c'est peut-être le seul moyen de guérir leurs plaies après  la mort de Liz. 

Episode 2 : Aram s'inquiète du crâne rasé du criminel plus que de l'avancement de l'enquête. Il apprend que là où Red habite à présent, il n'y a pas d'électricité pour le superflux et que Weecha, sa garde du corps, lui rase la tête, sous-entendant que lui la regarde nue se raser les jambes, ce qui bien sûr le gêne. Chen Yu-Lan est mise en sécurité et sa famille sauvée. En parlant avec Alina, il se rend compte que son travail avec la Task-Force lui manque. 

Aram et les autres se retrouvent au Bureau de Poste lorsque Red leur apprend que son immunité est remise au goût du jour et que chacun peut réintégrer l'équipe, s'il le souhaite. 

Episode 3 : Le papa d'Aram est optimiste quand à l'avenir de son fils, persuadé que l'investisseur va accepter de financer son logiciel et, qu'enfin, il pourra laisser derrière lui son boulot de commis de bureau au FBI, ne sachant évidemment rien de son réel travail. Sa maman de son côté préfère savoir si être retourné à son ancien travail lui plaît, et son fils avoue qu'il a aimé revoir ses amis, et recevoir un chèque de paie. Mais son père continue de voir plus grand pour lui, chef de sa propre entreprise, tandis que sa mère le voit participer à Shark Tank. 

Aram prévient la Task-Force qu'un éventuel investisseur est intéressé par son projet et Cooper le remercie de l'avoir prévenu : quelque soit sa décision finale, il la soutiendra. Plus tard, il apprend que l'investisseur en question accepte, mais il préfère pour l'heure s'investir sur leur blacklisté.

Aram et Dembe se rendent en Italie pour enquêter sur le meurtre d'un garde lors du vol d'une relique et il est vite déterminé que le mort a ouvert la porte aux voleurs : Aram décide d'étudier ses finances en espérant qu'elles le conduisent jusqu'à leur cible, le SPK.

The SPK décide de faire exploser une église bondée. Aram découvre l'engin explosif,  mais ne peut y accéder. Lorsqu'enfin il a un visuel sur les chiffres qui y sont indiqués, il les utilise afin de brouiller la fréquence qui permet d'activer les bombes et évite ainsi un massacre.

L'affaire terminée, Ressler rejoint Aram et lui parle de leur premier cas ensemble, Wujing. Il se souvient s'être demandé qui était ce gars bizarre qui parle tout le temps. Aram l'interrompt pour lui dire que c'est un tic et bla bla, et Ressler est obligé de lui couper la parole lui expliquant qu'il essayait de lui faire un compliment. Et Aram recommence à blablater...puis s'arrête net lorsqu'il s'en rendant compte. Ressler se contente alors de lui dire que ces histoires extravagantes vont lui manquer.

Aram garé devant la maison de ses parents les observent avec Nick Faria alors qu'ils célébrent leur nouvel investisseur et surtout le joli chèque qu'il a fait. Aram ment affirmant qu'il est encore au travail tandis qu'eux l'attendent pour fêter la réussite de leur entreprise. Il entend au téléphone sa mère jubiler et son père annoncer que son travail en tant que commis de bureau est officiellement terminé. Mais Aram préfère retourner au Bureau de Poste où il tombe sur Cooper. Il lui explique qu'ils ont sauvés des vies et que cela le rend heureux.  Il avoue avoir demander à son partenaire commercial de lui racheter sa part et de créer une bourse d'études pour les jeunes en difficultés à son nom, il en a bénéficié, cela lui a changé la vie, ajoutant qu'il pourra quand même acheter une nouvelle cuisine à sa maman. Cooper lui rappelle qu'il n'y aura pas que des bons jours, et Aram répond que ces jours là, il va sans doute regretter sa décision de rester au Bureau. Il préfère rester seul plutôt que d'aller boire un verre avec son chef.

Episode 4 : Une fois de plus, les talents d'Aram permettent de découvrir le site, une plate-forme de discussion en ligne avec un groupe de prière,  qui permet à The Avenging Angel de trouver sa future cause à défendre. Dembe et Aram se rendent à l'une des adresses de connexions  et découvrent ainsi sa véritable identité. En parallèle, l'agent se rend compte que Cooper a des soucis et propose son aide, qu'il décline. 

The Avenging Angel cible  Derek Huntley, et Aram précise qu'il s'agit du 72em américain le plus riche, ainsi qu'un certain William Green. Les deux hommes disparaissent et Aram se rend compte que le  simulateur cardiaque de Green est compatible Bluetooth : il peut ainsi remonter le signal et délimiter un périmètre de recherche puisqu'il n'est plus actif. 

Episode 5 : Aram localise une femme via son téléphone, mais l'équipe arrive trop tard, elle meurt. Les seuls indices qu'ils ont sont 3 mots qui semblent sans queue ni tête : Desert. Ash. Beware. Mais l'agent sait immédiatement de quoi il s'agit, d'une application qui permet de communiquer des emplacements en convertissant les coordonnées GPS en adresses de trois mots. Quelques clics sur son ordinateur, et il trouve le lieu correspondant : 4453 Wentworth Avenue. Cooper envoie Park et Zuma sur place.

Après la visite du détective Heber, Aram s'inquiète pour son patron  et en conclu que c'est lié à l'ami de Charlene qui est mort. Mais Cooper préfère connaître les avancées de leur affaire : son agent lui apprend qu'une camionnette a été vu sur les deux lieux de crime, mais que les plaques sont fausses et l'enregistrement est à une boîte postale. Il lance une recherche sur le véhicule.

Episode 6 : Cooper explique que Vito DeCanio, un criminel, est convaincu que la récente ascension de son organisation est l'œuvre de la thérapeute qu'il a embauché.  Aram en doute : il est en thérapie depuis l'âge de 10 ans, et il n'a jamais entendu parler d'un psy qui essaie d'aider les gens à aggraver leur pathologie.

L'agent ne découvre rien sur  le Dr Roberta Sand. Plus tard, il suggère que Dembe est le mieux placé pour découvrir qui est leur sniper très doué, lui-même en étant un. Leur piste les conduit à un toiletteur pour chien qui travaille d'un camion.  Aram constate vite que ledit camion est blindé et qu'il possède un brouilleur GPS. Les agents y découvrent le médecin et son bureau de consultation.

Aram donne quelques conseils à Alina voyant où se situe son problème, ses colères incessantes. Il la rassure tout d'abord : tout le monde a des pulsions sombres, il n'y a pas de remèdes. Mais il ajoute qu'il ne faut pas se haïr à cause d'elles, mais apprendre à s'aimer malgré elle...c'est du moins ce qui ressort de ses nombreuses et coûteuses années de thérapie.

Episode 8 : L'agent apprend aux autres une nouvelle incroyable : une clé USB a été trouvé dans l'intestin de leur victime, ils pourront peut-être en tirer des informations si l'acide gastrique n'a pas déjà fait son œuvre. L'équipe est dans une impasse jusqu'à ce que l'agent leur apprend que certaines des données sont exploitables, entre autres des photos. Aram et Alina empêchent de justesse leur suspect de tuer sa cible. Dans sa voiture, ils trouvent toutes les preuves nécessaires pour l'incriminer.

Episode 9 : Dembe demande l'aide d'Aram afin d'étudier les déplacements de Vandyke via son téléphone le jour de la mort de Liz. Il répond à Aram, qui demande ce que ça fait d'être à la tête d'un empire, que c'est un cauchemar. Aram découvre ses mouvements, mais l'information doit attendre lorsque Ressler lui apprend que Dembe compte trahir Reddington pour sauver sa fille. 

Il décide de parler à Reddington de ce qu'il a trouvé : Vandyke n'a suivi ni Dembe, ni Liz, il était juste présent au café quand  lui a remis l'enveloppe, et devant le restaurant. Quelqu'un l'a renseigné. 

Episode 10 : Aram briefe l'équipe sur un nouveau type de téléphone intraçable, le réseau Arcane, qui inonde le marché criminel. Leur seule piste est le nom donné par Reddington, The Seer, qui les vend.

Aram se propose de contacter son ancien mentor FJ Powell. Le seul souci est que ce dernier l'a tellement dénigré, lui disant que jamais il ne serait aussi bon que lui, qu'il appréhende cette rencontre. Il est terrorisé et bégaye en le voyant ce qui énerve l'homme qui le rabaisse, encore. Pire, il ouvre les hostilités en lui disant qu'il a gâché son potentiel et qu'il devrait être dans le secteur privé, dans son domaine, la technologie. L'agent lui répond qu'il a essayé, que cela n'a pas marché et en vient au but de sa visite. Powell refuse de coopérer, mais l'agent lui apprend qu'il n'a pas le choix, il est passé par sa hiérarchie. L'homme lui sort un des fameux téléphones intraçables saisit par une patrouille routière. L'agent Mojtabaï lui demande s'il peut l'étudier, mais son mentor refuse, narquois : il doit en parler avec sa hiérarchie.

Aram travaille sur le téléphone dans le bureau de de FJ Powell. Il pense avoir une piste qui s'avère un cul de sac. Powell s'empresse de le rabaisser encore. Lorsqu'il utilise son ordinateur, Aram remarque le logo de Greylock, la société qu'il a créé avec Nick. Il lui demande ce qu'il en est, mais Powell refuse de lui répondre jusqu'à ce qu'Aram avoue que c'est lui qui a créé la compagnie. Il apprend alors que son mentor a postulé pour son ancien poste de directeur technique, celui qu'il a abandonné pour rester au FBI. Leur recherche ne mène toujours à rien.

Aram vole le téléphone afin de l'étudier au Bureau de Poste. Il avoue à Alina l'avoir fait par dépit parce que Powell postule pour son ancien poste, mais elle ne le croit pas : il est bien meilleur que lui, et le sait. Elle lui conseille d'appeller son ancien associé et de soutenir la candidature de Powell, ce qu'il fait plus tard. Aram acquiesce et répond, ironique, que ce n'est pas la faute de son mentor s'il a fait vœu de pauvreté. En effet, s'il vendait à présent ses parts, il serait très riche.

L'agent persiste et continue de vérifier le travail effectué par Powell. Il découvre qu'il l'a saboté. Il se rend dans son bureau et l'accuse d'être un traître. Lorsqu'Aram le menace de prévenir la hiérarchie, il affirme que c'est lui qui met le pays en danger : il a protégé le réseau Arcane parce que c'est lui qui l'a créé afin que le Bureau puisse espionner les criminels.

Aram retouve FJ Powell et s'excuse d'avoir gâché l'opération, ses téléphones sont incroyables mais il a tout fait foirer. Il s'excuse aussi d'avoir dit que c'était un traître, puis avoue qu'il lui en a voulu de vouloir son ancien travail. Son mentor lui dit ne pas vouloir d'excuses : il est jeune, intelligent et admire ce qu'il a accompli avec Greylock,  pour lui c'est tout aussi impressionnnant que ce que lui a fait avec le réseau Arcane. Il avoue que des start-ups l'ont contacté et qu'il n'a jamais été intéressé jusqu'à Greylock : c'est inspiré comme tout ce qu'il fait, inclus son choix d'être au FBI.

Episode 11 : Reddington demande l'aide de Aram pour étudier l'ordinateur portable de Vandyke car il espère qu'il contient des informations sur celui qui l'a aidé à retrouver Liz. Il fait une découverte primordiale : les coordonnées GPS du jour de la mort de Liz ne sont pas les mêmes que celles de son téléphone portable, elles ne correspondent qu'au café et au restaurant où elle a été tuée. La seule solution est qu'elle avait un traceur sur elle.

Aram, sous l'oeil du criminel, examine avec déférence les vêtements de Liz cette nuit fatidique et s'excuse de devoir faire ça dans une salle miteuse. Le criminel dit que cela convient mais qu'il veut se passer de sa conversation. L'agent utilise un appareil, promettant que même sans signal après tant de mois, s'il y a un traceur dans les vêtements, il le trouvera. Il ajoute que quoique le criminel cherche et ce qu'il en fera, il espère qu'il trouvera la paix. Mais  Aram ne trouve aucun dispositif de traçage.

Suivant les conseils d'Alina, Red demande à Aram les coordonnées du dernier endroit où le signal GPS de l'ordinateur a émis. L'agent ne peut qu'annoncer que la dernière localisation du traceur est Rose Hill, le cimetière où Liz est enterrée. Au passage, il ne peut s'empêcher de flirter maladroitement avec Weecha.

Episode 12 : Aram se présente comme employé de room service dans un casino afin de poser un micro sous une table dans l'une des suites et ainsi espionner un certain Abazi. Mais il entend des reniflements et y découvre cachée sous la nappe une fillette, terrorisée. Elle lui demande ce qu'il a mis là en désignant le micro, et Aram lui répond que c'est un tour de magie destiné à faire disparaître M. Abazi mais que pour cela, il faut garder le secret et n'en parler à personne, même pas sa maman. Elle accepte.

Le corps de Liz est exhumé et un traceur est retrouvé en elle. Aram l'étudie et fait part de ses découvertes à Red et Cooper :  il n'a jamais vu ça, il dispose d'une alimentation électrique et d'un microprocesseur qui ne s'active pour transmettre des données qu'au contact des enzymes digestives de la cible. Mais, pour l'instant, l'agent n'a rien d'autre. Cooper lui demande de perséverer, un tel outil dernier cri ne doit pas être fabriqué par beaucoup de personnes. 

En parallèle, Aram surveille le marché boursier des criminels et constate qu'il est en baisse de 20%. Leur bluff a fonctionné, tous les investisseurs reprennent leur argent... sauf une entreprise nommée COC. Dembe apprend à l'équipe que COC signifie Concierge of Crime, le nom de la compagnie du criminel.

L'affaire terminée, Aram et les autres rejoignent Ressler au cimetière où le corps de Liz a été exhumé. Ils ont appris pour sa dépendance, sa tricherie au test d'urine et sont venue lui apporter leur soutien.  Aram ajoute qu'aucun d'eux n'est parfait, lui a tourné le dos à une start-up de plusieurs millions de dollars, après avoir fait exploser ses économies et celles des parents de l'un de ses amis. Chacun y va de son ancdote et Ressler avoue s'être réveillé dans des pièces étranges, nu, couvert de vomi. Aram convient que c'est bien plus grave et Park que c'est pour cela qu'ils sont tous ici ; il ne peut pas combattre ses démons seul. S'il ne le fait pas pour lui, ajoute Aram, il doit le faire pour Liz, c'est ce qu'elle souhaiterait. Son cercueil remis en terre tous, unis, se recueillent sur sa tombe. 

Episode 13 :  Aram fait quelques recherches, mais ne trouve rien sur Genuine Models Inc., leur blacklisté, sur la toile. Lui et Ressler interrogent la seule piste qu'ils aient, donnée par Red, Fredrica Carrellas. Elle leur donne le nom d'un de ses client qui l'a quitté pour Genuine Models, Matt Spate.

L'agent fouille les finances de Warren et Spate, tous deux retrouvés morts, et découvre qu'ils ont versé 250 000 $ à une société appelée Smith Provencal Antiques la veille de leur assassinat. C'est sans doute une façade pour Genuine Models Inc. Mais il découvre surtout qu'un autre virement a été effectué à Smith Provencal Antiques par un certain Billy Burton, sans doute une prochaine victime. Lui et Alina se rendent chez lui. Ils découvrent une femme en petite tenue en train d'étrangler l'homme et bien décidée à ne pas lâcher. L'agent Mojtabaï se précipite sur elle et la fait tomber au sol. Lorsque sa collègue lui demande s'il l'a eue, il ne sait quoi répondre. Une entaille à son cou révèle que c'est un robot.

Aram étudie Chrissy, le robot, qu'il a branché. Il n'a jamais rien vu de comparable : de vrais cheveux, la sensation de la peau humaine, des capacités expressives folles. Il fait des essais : le robot se met à sourire, puis à faire un visage menaçant. Mais qui a fait de Chrissy une meurtrière? Le PDG qui a construit les robots accepte de les aider pour le découvrir mais l'agent sait déjà ce qu'il en est : ils ont été piratés ce qui est totalement possible si les mises à jour du système d'exploitation se font par internet. L'agent remonte rapidement à une adresse IP située au 2218 Ridgewood Drive à Bowie, Maryland. Mais tout à coup, Aram réagit à une information donnée plus tôt : le PDG  a parlé de microphone intégré aux robots, il pense immédiatement qu'ils sont écoutés. Et en effet, c'est le cas, ce qui laisse le temps au suspect de fuir. Aram met un nom sur lui et dresse son parcours. Il est géocalisé grâce au robot qui l'accompagne. 

Episode 14 : Cooper présente le cas qui touche de près Panabaker : sa belle-fille a été enlevée. Les avis divergent quant à savoir si c'est un cas pour eux, mais Aram s'étonne juste que le FBI n'enquête pas déjà étant donné sa position de sénatrice. Le chef de la Task-Force leur rappelle toutes les fois où Panabaker s'est battue pour eux et ajoute qu'il est normal de lui rendre la pareille. 

Aram remarque vite que les femmes ont été enlevées dans la semaine qui a suivie l'interview de leur enfant mise en ligne sur le site de Tiny Fighters. Il demande à la responsable les noms des plus récentes. Les victimes potentielles sont prévenues sauf Mary Sutton et sa fille Sarah. Ressler et Dembe empêche le kidnapping de la maman, et le pistolet particulier qui a servi à l'injection pour l'endormir est étudié par Aram  qui ne trouve aucune trace de ce genre de produit sur le marché légal. Dembe lui conseille de faire appel à Raymond.

Dans un même temps, le criminel apprend à Aram que les mères kidnappées n'étaient pas innocentes et rendaient leur enfant malade, le syndrome de Munchausen par procuration, une maladie mentale et une forme de maltraitance des enfants. Il confirme la découverte du criminel en étudiant des dossiers médicaux saisis concernant les enfants.

Aram semble refuser de travailler avec Ressler puis ce dernier l'entend parler avec Dembe de son parrain. Donald devient suspicieux et les confronte. Aram tente de l'interrompre sans succès puis arrive les bras chargé d'un gâteau. Il met de la musique afin de fêter ses 2 mois de sevrage. 

Episode 15 : Aram et l'équipe sont à la recherche d'Andrew Kennison, celui qui a conçu le dispositif retrouvé en Liz. Lui et les autres découvrent que c'est Cooper qui l'a fait disparaître, mais lui refuse ce que cela implique, que leur chef protège le tueur de Liz. Chacun propose une approche différente au problème et Aram est le seul à proposer l'honnêteté. Il décide d'aller lui parler. Lorsqu'il arrive au Bureau, déçu et accablé, il entend son chef avouer à Reddington qu'il a effectivement aidé l'homme à disparaître. Plus tard, celui-ci s'explique en racontant qu'on le fait chanter et qu'il n'avait aucun moyen de savoir que cela avait un lien avec la mort de Liz. 

Aram étudie la voix altérée du maître-chanteur et décide d'inverser les modifications faites grâce à un algorithme qui change des variables clés comme la hauteur, la tonalité, la vitesse, la distorsion et cela lui donne 6 possibilités de voix. Ressler propose d'envoyer les enregistrements au chef des détectives de New York, peut-être que l'un d'eux en reconnaîtra une. Lorsque Panabaker demande à son collègue d'arrêter Cooper, Aram propose d'être solidaires de leur chef, mais il le leur déconseille : ils sont les mieux placés pour enquêter sur son chantage et le meurtre de Liz.

Un capitaine du commissariat de Brooklyn reconnait une des 6 voix et Aram présente à l'équipe le suspect, Reginald Cole, un policier au passé douteux à présent détective privé. Il s'assure qu'il est a son bureau et ses collègues vont le cueillir. Mais la preuve de la voix n'est pas recevable malgré les arguments d'Aram et un avocat fait libérer Cole avant tout interrogatoire. Pire, il est dérouté de découvrir que l'avocat en question en sait bien plus lorsqu'il parle de Vandyke et du meurtre de Liz. 

Episode 16 : L'agent Mojtabaï apprend que son chef l'a désigné pour prendre sa place lorsqu'il est arrêté. Panabaker, ironique, ne peut que lui souhaiter bonne chance. 

Red félicite Aram pour sa nouvelle fonction, y allant de son petit conseil, mais lui présente surtout un cas inhabituel de la Liste puisqu'il faut éviter la prison à Helen Maghi poursuivie par le FBI pour qu'elle les aide dans la recherche du commanditaire de la mort de Liz. L'agent présente la femme et son CV impressionant et envoie ses agents enquêter sur elle  : ils découvrent que le Bureau en a après elle parce qu'elle arme des terroristes. Le criminel n'y croit pas et lui conseille de relativiser lorsqu'Aram campe sur ses positions en refusant d'aider la femme, malgré ses arguments. Il finit par se laisser convaincre et la laisse coopérer afin que Reddington puisse accéder à un coffre ultra-scurisé qu'elle a conçu. 

Mais l'agent a une autre idée en tête et intercepte les communications de la femme afin de découvrir où elle se cache. Il envoie une équipe, et elle est arrêtée. Il a pris cette décision seul et est prêt a assumer les foudres du criminel, ce qu'il fait au téléphone. Oui, il a ignoré la demande de Red d'attendre de plus amples informations sur Helen, ce qu'aurait fait Cooper. Le criminel ajoute que s'il ne fait pas preuve de relativisme moral, il ne peut pas travailler avec lui. Aram reste ferme :  Helen va en prison et il ajoute que cela n'a rien à voir avec le relativisme moral, mais de faire ce qui est juste. Si lui ne voit pas cela, c'est lui qui ne peut plus travailler avec lui et il raccroche au nez de Reddington.  Ressler félicite son collègue d'avoir eu le cran de tenir tête au criminel : il a su lui donner ce qu'il voulait sans compromettre ses principes. Aram le remercie pour ses encouragements .

Aram déchante vite lorsque Cooper, après une manoeuvre de Red, revient dans l'équipe mais en tant que simple agent : il reste en charge. Mais Reddington annonce à Cooper qu'il refuse de travailler avec l'agent Mojtabaï, il l'a dupé et c'est le genre de tromperie qui peut coûter des vies. L'ancien chef de la Task-Force lui apprend qu'il a fait la leçon à Aram, lui expliquant que même lorsqu'il n'était pas franc avec eux, ils devaient quand même lui faire confiance. Mais il ajoute que pour que l'équipe fonctionne, une partie doit respecter les règles, que c'est leur rôle en tant qu'agents du FBI et qu'il ne doit pas être trop dur avec l'agent. Red promet d'y réfléchir.

Episode 17 : Chez lui Aram, nerveux, se prépare pour son premier briefing avec le directeur du renseignement national. Ses souvenirs l'amènent après la mort de la mort de Liz et le démantélement de la Task-Force lorsqu'il a présenté à Nick Faria son logiciel révolutionnaire qui, lorsqu'il détecte une intrusion, active son propre rootkit cheval de Troie intégré pour attaquer l'intrus et le détruire de l'intérieur, lui assurant qu'ils peuvent faire fortune. Mais pour l'heure, il téléphone à sa maman pour quelques encouragements, mais tombe sur son répondeur. Il laisse un message mais, ce faisant, deux hommes s'introduisent dans son appartement et s'emparent de lui avec les «salutations d'El Conejo ».

Cooper pensant qu'il est le mieux placé pour lui donner quelques conseils se rend chez lui et découvre qu'il a été enlevé grâce à la maman d'Aram qui lui fait écouter le message. Reddington donne vite à l'équipe une piste sur El Conejo.

Pendant ce temps, l'agent est conduit devant El Conejo qui l'accuse  d'avoir volé et fait disparaître un semi-remorque entier de son produit, des avocats, alors qu'il traversait la frontière et ajoute que pour ne pas paraître faible aux yeux de la concurrence, il doit faire un exemple avec lui. Il explique que son système de serveur pourtant très sophistiqué a été attaqué par un logiciel malveillant qui porte sa signature. Alors que l'homme veut le tuer, Aram le supplie de le laisser regarder pour essayer de comprendre ce qui est arrivé. L'agent découvre que son programme crée pour Greylock a été modifié, que quelqu'un a volé son travail, l'a détourné et l'a transformé en arme. Il découvre surtout qu'El Conejo était ciblé personnellement. Mais Aram comprend surtout les répercussions que de telle modifications impliquent : son logiciel peut être utilisé pour cambrioler des banques, perturber les services publics, démanteler des réseaux électriques. 

Aram se souvient alors d'une entrevue qu'il a eu avec son ancien partenaire, Nick. Celui-ci, très sûr de lui, assurait que son logiciel était prêt pour être vendu, qu'un diagnostic avait été fait, qu'aucune faille n'avait été découverte et annonçant qu'ils allaient devenir riches. A ce moment là, le FBI fait irruption et Ressler libère son collègue. El Conejo n'est pas là, et Aram explique qu'il est parti payer une rançon pour sa cargaison d'avocats. 

Aram rencontre un représentant de VitasNow, la firme qui a fait l'analyse de Greylock, le logiciel qu'il a conçu. L'agent accuse l'homme et son entreprise d'avoir détourné son logiciel pour en faire une arme. Mais l'homme ne se démonte pas et, preuves en main, lui montre que les vulnérabilités qu'ils soulignent ont été mises en évidence, que Nick Faria les a totalement ignoré et les lui a caché. Il confronte son ancien associé qui ne comprend vraiment pas où est le problème,  peu enclin à détruire son entreprise sur des suppositions : son idée rapporte de l'argent et de nouveaux acheteurs se présentent. Aram est mis à la porte.

Aram découvre que c'est le fils d'El Conejo qui a volé son père. Il est arrêté et interrogé par l'agent qui lui explique que c'est son code source qui a été utilisé pour pirater l'entreprise de son père et lui demande comment il a fait. Mais le fait est que le jeune homme n'y est pour rien, le coupable est son colocataire à Princeton, étudiant en informatique. Celui-ci a vu une version de test bêta du logiciel dans son cours de programmation et y a apporté quelques ajustements mineurs. Il a pris le rootkit, l'a rendu offensant, a vu à quel point il était dangereux,  adaptable et a voulu le tester. Lui avait la cible parfaite, son père.

Du Bureau de Poste, Aram décide d'aller dans les serveurs de Greylock et détruit tout son travail. Lorsqu'il revoie son ancien partenaire, celui-ci est aux abois, son logiciel ne répond plus et un acheteur se présente dans 10 minutes. Il supplie Aram de remédier au problème, mais il refuse, ajoutant qu'il faudra des mois à la meilleure équipe en informatique du monde pour défaire ce qu'il a fait. Pour lui, son logiciel a fait assez de mal, deux enfants idiots dans un dortoir l'ont utilisé pour pirater un cartel de drogue. Nick ne comprend toujours pas le problème, et c'est bien ce que lui reproche Aram, son code n'est pas en sécurité avec lui : il n'a qu'à dire aux acheteurs que son ex-associé a fait ce qu'il fallait faire, afin de rendre le monde un peu plus sûr.

Episode 18 : Reddington est toujours réticent à travailler avec Aram et, lorsque Cooper lui parle du poids des responsabilités qu'il a à présent, le criminel suggère  qu'il devrait envisager une thérapie guidée assistée par des psychédéliques, ce qui est légal. 

Lorsque Cooper présente le cas, le nouveau chef de l'équipe se demande à qui profite le plus ce cas, le criminel ou l'enquête sur mort d'Elisabeth et son chantage. Il apprend que Ressler a obtenu un mandat pour perquisitionner chez les Lacroix, et il donne à Ressler et Cooper l'autorisation de s'en charger, tandis que les autres s'occupent de Lazszlo Jankowics et que lui, dépité, va s'occuper de la paperasse et remplir leur évaluation.

Alina annonce à Aram les avancées de l'affaire et profite de le voir remplir leur évaluation pour lui demande s'il compte parler de son état de santé. Aram lui apprend qu'il ne peut pas non plus ne pas le faire.  Il réfléchit à la demande d'Alina et décide que c'est à elle de remplir son propre formulaire et le lui donne : il a confiance, c'est à elle de décider ce qu'elle doit mettre ou pas. La femme décide finalement d'être honnête et lui rend son évaluation qu'elle a complété : malgré avoir affirmé que ces maux de tête n'étaient pas un problème, après cette enquête, elle a revu son jugement et l'a signalé elle-même, au risque de ne plus être autorisée à aller sur le terrain.

Episode 19 : En italique, boucle temporelle

Aram subit le poids des responsabilités et des soucis qui vont avec : son appartement d'ordinaire si impeccablement rangé et nettoyé est à présent un vrai dépotoir. Il décide d'écouter les conseils de Reddington et va consulter  le Dr Idigbe qu'il a soutenu dans ses recherches.

L'agent lui explique qu'il souffre d'anxiété, de TOC et de dépression depuis toujours et que d'habitude, il gère avec du soutien, de la thérapie et des médicaments. Mais dernièrement, rien n'y fait : il ne dort pas, mange à peine, il craque.

Le médecin lui offre sa thérapie peu orthodoxe, mais légale :  il va recevoir un médicament dérivé de plantes psychoactives mais aussi un agoniste de la classe des imidazopyridines pour induire des états MOR (mouvement oculaire rapide, phénomène se produisant lors de la phase de sommeil dite sommeil paradoxal). En clair, il va rêver.

Aram est endormi et se retrouve enfermé dans une boucle temporelle.

Il se rend au travail en vélo, décontracté, observe Alina renverser son café, Dembe se précipiter pour l'aider à essuyer. Tous deux s'inquiètent du bon déroulement du rendez-vous d'Aram, Dembe conseille un garagiste à Alina...Sur son bureau, Aram découvre une boîte qu'il ouvre : elle contient des documents pliés en avion de papier. Ressler arrive pour le sortir de sa stupeur, lui disant que Reddington a appelé et arrive, cela semble urgent. Soudain, l'alarme retentit, des hommes armés s'infiltrent dans le bâtiment et tuent les agents. Toute sortie semble bloquée, la réception cellulaire est interrompue, l'électricité, sauf l'alimentation de secours, est coupée. Park et Ressler pressent leur chef pour savoir ce qu'ils doivent faire. Aram leur apprend qu'un téléphone existe dans la sous-section E, et qu'il n'est pas intégré au système de communication du Bureau de Poste : de là, lui et Ressler pourront appeler des renforts, tandis que Park, Zuma et tous les autres agents prendront des positions défensives. Arrivé à la sous-section E, Aram décroche mais, étonnament, c'est Reddington qui répond. Il lui dit que pour tout arrêter, il doit faire sortir tout le monde. Tous fuient pour retourner dans la salle principale, mais celle-ci est déjà assiégée, Alina tombe, mortellement touchée. Dembe crie de se replier dans l'ascenseur. Les portes de l'ascenseur s'ouvrent et Aram en sort, seul, ébahi. Il revoit la même scène, celle où Alina renverse son café et Dembe se précipite pour l'aider...

Aram s'approche du bureau, s'étonnant de voir alina en vie et expliquant qu'il y a eu une attaque qui avait l'air réelle. Dembe et Alina n'y comprennent rien, et leur chef décide de se replier dans son bureau. Il téléphone à la secrétaire du Dr Idigbe, lui expliquant qu'il a l'impression d'avoir une sorte de déjà-vu vraiment intense et qu'il doit lui parler. Lorsqu'il lève la tête, il remarque sur le bureau une boîte, mais celle-ci est remplie d'avocats. Il y trouve aussi une bague de fiançailles. Il est interrompu par Ressler qui lui annonce que Reddington a appelé et qu'il arrive, cela semble urgent. Aram reconnaît le précédent scénario, panique et se précipite dans la salle principale, suivi de Ressler qui ne comprend rien. Il explique aux agents que cela peut paraître fou, mais qu'il pense que le bâtiment est sur le point d'être attaqué et ajoute qu'il n'en sait pas plus. L'alarme retentit, les vidéos montrent des intrus armés qui s'infiltrent dans le Bureau de Poste, tuant des agents. Ressler se demande comment leur chef le savait, et ce dernier explique qu'il a déjà vécu cette situation, pensant que c'était un rêve ou une sorte de déjà-vu bizarre…Il se souvient aussi de Reddington leur disant de sortir pour que cela s'arrête. Mais les hommes armés ont pris l'ascenseur, le téléphone est en panne ...Sur un écran, Aram est le seul à se voir parler avec son ancien partenaire commercial, Nick Faria. Une fois de plus, l'alimentation de secours tombe en panne. Aram n'y comprend rien, mais indique une sortie qui semble dégagée. Tous le suivent, Alina ajoutant qu'ils lui font confiance. Aram leur indique le chemin de la sortie, mais Ressler est touché et doit être soutenu. Arrivé à la porte donnant sur l'extérieur, Aram ne peut que constater que le code qu'il entre ne fonctionne pas et ne comprend pas, il a lui même écrit les protocoles de sécurité. Puis il comprend : son logiciel de Greylock a piraté le système. Les coups de feu se rapprochent et ils se replient dans la salle principale. Le combat fait rage. Aram remarque un homme portant un masque d'ours et qui semble être le responsable. Alina est abattu, une fois de plus. Aram vise l'homme portant le masque d'ours, lui tirant dessus à plusieurs reprises, mais cela n'a aucun effet sur lui. Aram regarde autour de lui.  Dembe et Ressler sont également morts. L'homme au masque d'ours se retourne et se dirige vers l'ascenseur. Aram essaie de suivre et appuie désespérément sur le bouton d'appel. Les portes de l'ascenseur jaune s'ouvrent, Aram en sort en trébuchant, haletant. Il voit Alina Park renverser accidentellement son café, et Dembe l'aider, ça recommence!

Dans la salle principale du Bureau de Poste, Aram supplie l'équipe de l'écouter : chaque fois qu'il descend de l'ascenseur, ils ont la même conversation, et puis quelques minutes plus tard, ils sont tous morts, une sorte de mauvais trip d'acide. Tout ce qu'il sait, c'est que Regdington leur dit de tous sortir et que c'est peut-être la seule façon de tout arrêter. Tous sont sceptiques, alors Aram raconte qu'il sait pour l'accident d'Alina et ajoute même que Dembe connait un mécanicien albanais qui travaillait pour la mafia. Mais le plus important est qu'il sait qu'ils vont passer par la section C, un gars avec un masque d'ours avec un groupe de mercenaires, et surtout qu'il ne veut pas les voir mourir à nouveau. L'équipe pense qu'il craque. L'alarme retentit, les intrus entrent, les gardes du FBI tombent, l'accès à l'ascenseur est impossible. Toutes les sorties sont verrouillées, mais Aram fait remarquer qu'ils peuvent sortir par l'endroit où les hommes sont entrés. Aram, Park, Dembe et Ressler descendent une cage d'escalier, mais cette fois-ci, Aram tue le mercenaire avant qu'il ne tire sur Ressler, il a déjà vécu cette situation, puis recommence avec un autre. Ils arrivent au trou dans les murs fait par les intrus mais si Aram presse son équipe de partir, il prend le temps de dire à l'homme au masque d'ours, que cette fois, il ne les a pas eu.

Mais nous retrouvons Aram, une fois encore, dans l'ascenseur, alors que les portent s'ouvrent. Alina renverse son café, Dembé l'aide à nettoyer et Aram n'y comprend plus rien : il a réussi à faire sortir tout le monde! Il entend en écho la voit de Red, revoit Park renverser sa boisson, le Dr Ibrigbe lui expliquant ce qu'il va recevoir comme médicament, Agnes qui saute dans les bras de sa mère ...l'homme au masque d'ours est face à Aram, Park est abattu, il se précipite dans un couloir sombre du Bureau de Poste et se retrouve au détour d'un corridor dans son appartement. L'homme au masque d'ours est là, et l'agent pointe son arme sur lui, lui demandant qui il est. L'arme disparaît de ses mains, l'homme au masque d'ours lève sa propre arme et tire sur Aram dans l'abdomen et il tombe contre le mur. L'homme soulève son masque et révèle le visage d'Aram, et il lui répond froidement qu'il est lui (nommé Aram X pour plus de compréhension).

Froidement, Aram X rappelle à Aram une fois où il aurait dû être plus dur. Aram se défend, il n'est pas réel, mais Aram X lui explique qu'il fait parti de lui et que cela fait longtemps qu'il attend pour sortir. L'agent rétorque qu'il a réussit à faire sortir tout le monde, mais sa partie sombre se moque : c'est un mensonge, il ne se fait pas confiance et une fois de plus a suivi la voix réconfortante de l'autorité, Reddington. Il est trop faible pour se faire confiance mais comprend, lui-même ne se ferait pas confiance. Aram se justifie en parlant de Nick, expliquant que c'était son ami, mais Aram X le contrecarre, moqueur, puis en vient à la mort de Liz : il a eu trop peur pour l'arrêter, l'a laissé fuir avec Agnes...et elle est morte, faisant d'Agnes une orpheline. Et puis, il y a Samar qu'il a mis trop de temps à sortir de la camionnette submergée. Aram X explique que jamais il ne se débarrassera de lui, qu'il attendra jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il a besoin de lui. Soudain les portes de l'ascenseur s'ouvrent, et Samar en sort, tirant sur Aram X, ajoutant avec son flegme habituel qu'elle pensait que jamais il ne se tairait.

Aram sait bien que c'est une hallucination, et pourtant elle est là, lui disant qu'il a une mine effroyable. Il explique que sa journée a été difficile, que s'il avait su qu'un voyage sous acide suffirait pour la revoir il l'aurait fait plus tôt...mais elle rétorque qu'il va mal depuis des années, vit dans les mensonges qu'il se raconte, et qu'elle ne peut plus le regarder faire. Elle les énumère, de son incapacité à la sauver elle et Liz, en passant par son manque de jugement avec Nick, ce mensonge qui le convaint qu'il est un mauvais chef d'équipe et qu'il va échouer. Il doit affronter le fait que l'homme au masque avait son visage et comprendre pourquoi il est son propre ennemi. Mais Aram veut savoir pourquoi elle est parti, il aurait pris soin d'elle, même si elle, elle avait tout oublié : la femme lui répond que c'était son choix de s'en aller. Accablé, Aram estime qu'il a échoué dans tout, pour elle, Liz, Agnes, Greylock et qu'il fera de même avec la Task-Force. Samar rétorque que c'est ce que Aram X essaie de lui faire croire, que s'il était plus intelligent, impitoyable, il aurait pu tout empêcher...mais le fait est que ce n'est pas vrai, même des gens comme Cooper et Reddington n'ont pas le pouvoir de tout contrôler! Aram s'écroule et Samar le prend dans ses bras pour le réconforter, ajoutant que son complexe du sauveur était plus charmant quand il n'était pas complètement homicide. Il est à la hauteur, il faut qu'il le comprenne...

...Aram se réveille dans le bureau du Dr Idigbe. Il lui raconte ses mésaventures et elle est satisfaite du résultat : pour la première fois depuis aussi longtemps qu'il se souvienne, Aram n'a plus l'impression qu'il doit se battre, tout en sachant qu'il ne gagnera pas, comme s'il revivait. 

Aram arrive au Bureau de Poste et constate avec soulagement qu'Alina ne renverse pas son café. Dembe s'inquiète du déroulement de son rendez-vous, mais Aram s'assure avant que sa collègue n'a pas eu un accrochage le matin même. Elle s'étonne de cette drôle de question et encore plus lorsqu'il lui demande de le gifler. Elle le fait sans même attendre la totalité de ses explications, ravie d'aider.

Aram parle avec Cooper de ses doutes, ceux qui le font se sentir coupable à propos de Samar, de Liz et de ce qui s'est passé avec Nick et Greylock. Pourquoi craquer maintenant? Avec lui aux commandes, il avait quelqu'un de sûr sur qui s'appuyer, qui assumait les décisions, bonnes ou mauvaises. Il savait qu'il n'était pas prêt, mais pensait pouvoir gérer un peu mieux. Il était tellement anxieux qu'il a pris hallucinogène expérimental quand même! Son ancien chef le rassure, il s'en tire bien, a demandé de l'aide et il est fier de lui. Il ajoute que ce travail est une épreuve, en plus il a été kidnappé : il doit accepter qu'il y a des choses qu'il peut contrôler, et d'autres non. Il faut essayer de faire les meilleurs choix possibles et surtout, il doit trouver un moyen de se pardonner pour aller de l'avant. Aram trouve la tâche impossible, mais Cooper lui assure qu'il apprendra, qu'il le soutiendra, tout comme l'équipe.

Plus tard, dans l'appartement d'Aram, celui-ci est assis à sa table, silencieux, entouré d'Aram X et de Samar, assis l'un en face de l'autre, se regardant en chien de faïence.

Episode 20 : Aram présente the Caelum Bank à l'équipe, une banque imprenable dont la succursale principale fonctionne comme un avion fantôme, aucun plan de vol déposé et aucun transpondeur GPS. 

Il apprend à Alina qu'une décision a été prise après examen de son dossier : en raison de ses problèmes médicaux, son statut sur le terrain est révoqué et elle doit rester au Bureau de Poste.

Aram aide Cooper et Park à chercher dans les affaires saisies chez Lacroix des indices afin de blanchir son ancien chef. Ce dernier découvre un CD protégé par un mot de passe qu'Aram parvient vite à craquer. Il s'agit d'une liste de paiements numérisés, ce qui leur donne des noms de supects qu'ils vont interroger. La piste ne donne rien et Aram encourage Cooper qui désepère à perséverer, et le convaint de tout reprendre à zéro avec son aide et celle d'Alina. 

Episode 21 : Dembe demande à retourner temporairement auprès de Reddington et Aram laisse la décision finale à Cooper, ayant confiance en son jugement. 

Aram s'inquiète pour Alina cantonnée au Bureau de Poste : elle dit l'accepter, d'autant plus que son état ne fait qu'empirer. Aram lui propose de demander un arrêt de travail, mais elle refuse : elle veut aider l'équipe à trouver Gerard avant Reddington, et blanchir Cooper. Impuissant, ils ne peuvent que comprendre que le criminel l'atteindra avant eux et risque de le tuer. Dembe propose une solution.

Episode 22 : Gerard parvient à fuir. Aram décide qu'il est sans doute plus malin de découvrir où il se rend, et non de savoir où il est actuellement. En tapotant sur son ordinateur, il découvre que trois jets privés devaient décoller de l'aéroport au cours des 90 prochaines minutes. L'un d'eux retient son attention mais, lorsque l'alerte à l'aéroport a été donné, il était en approche et il a été détourné vers un aérodrome privé à 48km au nord. C'est sans doute là qu'il se dirige. Dembe et Ressler s'y rendent.

Aram accepte qu'Alina accompagne Dembe en surveillance à condition de rester dans la voiture. L'agent lui apprend qu'elle voit un excellent neurologue plus tard dans la journée pour évaluer son état. 

L'affaire terminée, Aram et les autres se réunissent au cimetière de Rose Hill, sur la tombe de Liz, pour commémorer les trois ans de sa disparition. Aram prend la parole la voix cassée disant qu'à certains égards, c'est devenu plus facile après tout ce temps, mais qu'à bien des égards, cela fait toujours mal. Il verse une larme, puis poursuit en disant qu'il a autre chose de difficile à annoncer : après mûre réflexion, il a décidé de prendre un peu de temps pour lui, loin du FBI, sans rien réellement prévoir comme trouver un endroit cool à Brooklyn, faire du vélo, manger une pizza, aller voir un spectacle à Broadwaw...Cooper trouve qu'Elisaeth aimerait cette idée et chacun y va de sa petite anecdote sur la disparue.

Après ces souvenirs partagés, ils se disent au revoir, s'étreignent, se souhaitant le meilleur.

Crédit : mnoandco

 

 

Ecrit par mnoandco 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E22 (inédit)
Vendredi 27 mai à 20:00
2.82m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E21 (inédit)
Vendredi 20 mai à 20:00
2.70m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E20 (inédit)
Vendredi 13 mai à 20:00
2.77m / 0.2% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Amir Arison porte parole de la campagne

Amir Arison porte parole de la campagne "Clear the Shelters"
Tout le monde connait l'amour d'Amir Arison pour nos amis les animaux, ayant lui même adopté son...

Andrew McCarty promu régulier pour la saison 6 de The Resident

Andrew McCarty promu régulier pour la saison 6 de The Resident
Comme annoncé en avril dernier (cf news) , Andrew McCarthy , réalisateur de 23 épisodes de...

Anniversaire - Terry O'Quinn

Anniversaire - Terry O'Quinn
Le quartier est heureux de souhaiter un joyeux anniversaire à Terry O'Quinn, né le15 juillet 1952 à...

Harry Lennix -  Sortie US de Curse of the Macbeths

Harry Lennix - Sortie US de Curse of the Macbeths
Harry Lennix nous rappelle sur son compte twitter la sortie de  Curse of the Macbeths ce 12 juillet...

Megan Boone sera dans Accused sur FOX

Megan Boone sera dans Accused sur FOX
Megan Boone fera son retour sur le petit écran pour FOX dans sa nouvelle série Accused, basée sur la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

ShanInXYZ, 03.08.2022 à 17:19

Voyage au centre du Tardis : Thème de la semaine, l'ère Davies, venez partager vos photos en passant voir le Docteur

lolhawaii, 04.08.2022 à 19:25

Nouvelle photo du mois sur le quartier Hawaii Five-0 venez voter, je vous attends

Sas1608, 05.08.2022 à 11:10

Venez découvrir sur Sex Education, quels livres rentrent dans la bibliothèque de Maeve pour l'été !

sanct08, Avant-hier à 09:57

Hello :=) des candidats attendent encore vos voix sur Le Caméléon et X-Files ;=) Bon été

kazmaone, Hier à 11:40

Les calendriers d'août sont arrivés chez HPI et Stargate SG1, passez les voir et les commenter, ce serait sympa Merci

Viens chatter !