251 fans | Vote
Pour poster sur ce forum, tu dois t'identifier
Finalhollywood  (08.09.2016 à 00:29)

Je viens pas souvent (jamais) commenter les épisodes sur le quartier, par manque de temps j'avoue. Mais je me suis dis que pour le final, je pourrais venir en discuter parce que c'est une série que j'aime particulièrement..

Concernant la saison dans son ensemble. Comme d'habitude, elle a tenu ses promesses avec aucuns temps morts et chaque épisode bien construit. Après, je dois avouer qu'après la "mort" de Liz, le rythme est un peu redescendu... Au final, on remarque que la série marche beaucoup mieux avec le duo Liz/Red, qu'avec un seul des deux. Ils sont indispensable l'un pour l'autre et pour la série.

Je ne vais pas aborder la question : Qui est réellement Red ? Parce que ça ne servirait à rien vu qu'aucunes réponses n'est apporté. A la fin, on tourne toujours en rond à se demander s'il est quelqu'un de gentil ou quelqu'un qui est faux depuis le début avec tout le monde. On est toujours à se demander ses liens avec les parents de Liz..

J'ai maintenant hâte de découvrir un peu plus l'histoire de Liz, de sa famille et de son "père" qui est tout juste réapparu. Les retrouvailles avec Red risque d'être assez tendu.

Saison 3parenthese  (08.09.2016 à 09:48)

Pour ma part , j'ai aimé cette saison même si pour l'instant la 2 reste ma préférée...

Mais je voulais surtout revenir sur : "Après, je dois avouer qu'après la "mort" de Liz, le rythme est un peu redescendu... Au final, on remarque que la série marche beaucoup mieux avec le duo Liz/Red, "

A quoi sert LIZ en fait ??? Je veux bien qu'en saison 1 elle  serve  de pretexte à l'arrivée de RED , en saison 2 , elle sert de prétexte à l'avènement de TOM ..

Elle ne sert que de lien entre la TASK-Force et RED, lien qui n'a plus raison d'être depuis sa " mort " , Nous n'avons assisté qu'à des états d'âme  depuis 3 saisons : " avant votre venue, j'étais heureuse, maintenant je ne le suis plus etc..." , " je vous veux à mes côtés, maintenant je veux que vous partiez  etc..."

Soit disant Profileuse, elle n'a jamais excercé ce métier dans BL , ou la seule fois où elle s'y est essayé, elle s'est trompée...

Flic de terrain , elle n'a jamais eu d'autres intuitions que celles que RED lui a transmis....

On voit en fin de cette saison 3 qu'elle n'est plus indispensable , tant soit peu qu'elle est été....

LE personnage énigmatique est RED, qui est-il ? est-il fiable ? pourquoi LIZ ? etc...

Pour moi Liz aurait pu réellement mourir , il n'y a pas spécialement de dynamique RED/LIZ. Les questions que je me pose sont sur RED et non sur LIZ...

 

Saison 3 -TF1hollywood  (08.09.2016 à 21:56)

Parenthese : Je comprends totalement ce que tu dis sur Liz.

C'est vrai que j'ai pas vraiment développé ce à quoi je pensais en disant ça.

Quand je dis que la série marche mieux avec le duo Liz/Red, en réalité c'est plutôt leur relation et leurs scènes ensemble que je trouve interressante... Avec du mystère et de la tension parce qu'aucune révélation n'est faite sur leur lien. Puis, je trouve que Red était moins "drôle" sans Liz... Peut être le temps du deuil... Même si ça n'enlève rien aux qualités de ce personnage.

Enfin, tout ça pour dire que le duo est le commencement de la série et que du coup ça prendrait du temps à s'habituer ne plus les voir ensemble.

Après je suis d'accord pour dire que l'histoire personnelle de Liz est quasi-inexistante, surtout pendant cette saison. Mais je pense qu'avec l'arrivée de son "père", tout ça sera redéveloppé d'avantage dans la suite.

316 : Le Gardientibo18  (10.09.2016 à 22:42)

Peu à peu, "The Blacklist" avance dans sa volonté de lever le voile sur le mystère de la famille de Liz, et plus précisément sur le passé et la destinée de sa mère. Après nous avoir suggéré que celle-ci pouvait finalement avoir survécu, et non pas succombé à un suicide comme l'affirme Red, ce seizième opus de la saison poursuit dans la même lignée en ajoutant quelques éléments scénaristiques supplémentaires sur le sujet, et en confrontant une fois de plus les deux héros. Cependant, malgré ses bonnes intentions, la série reste décevante dans son propos.

A l'image de ce qui a été sa principale faiblesse durant deux ans, "The Blacklist" peine à foncer tête baissée et à enchaîner les révélations, et se contente de tourner en rond en faisant espérer au téléspectateur de vraies révélations qui n'arrivent jamais. Autant dire qu'il est assez regrettable de refaire un tel constat après une première partie de saison qui était pourtant celle de la maturité sur cette question. Toutefois, contrairement à l'opus précédent, celui-ci retrouve un niveau plus satisfaisant, avant tout grâce à son cas de la semaine.

L'équipe est ainsi sur la piste du Gardien, un homme qui divulgue des secrets d'Etat gardés cachés dans des cadavres, et cause ainsi quelques tensions diplomatiques entre les Etats-Unis et le reste du monde. Portée par quelques scènes croustillantes (le désamorçage de la bombe, le trafic postal souterrain...) et une écriture assez soignée, l'intrigue se laisse regarder avec un certain plaisir. Enfin, Tom navigue quant à lui toujours en eaux troubles, bien que ses rares apparitions soient ici plus accrocheuses que celles des deux semaines passées.

En bref : Un stand alone réjouissant.
Note : 6/10

317 : Mr. Solomon (1/2)tibo18  (10.09.2016 à 22:44)

Évoqué depuis plusieurs semaines dans les échanges entre Liz et Tom, le deuxième mariage entre les deux tourtereaux se déroule donc finalement de façon précipitée dans ce dix-septième volet de la saison, qui consacre une large part de son récit à cet événement tout en venant conclure l'intrigue autour de Gina en guise d'amuse-bouche, et en fragilisant de nouveau la relation entre Liz et Red. Au-delà des instants touchants que la série propose, ce mariage permet donc de faire avancer quelques-uns des arcs narratifs importants de l'année, une très bonne initiative.

Toutefois, comme on pouvait peut-être s'y attendre, ce nouvel épisode ne se contente pas d'un mariage à l'eau de rose et dégaine un twist de dernière minute extrêmement bien amené : Solomon. Si ce dernier est présent dès l'introduction en s'évadant du convoi carcéral dans lequel il se trouvait, la série conserve cet atout de taille assez habilement jusqu'aux dernières minutes, préférant dans un premier temps construire autour de lui ce qui ressemble à un simple cas de la semaine, lorsque Solomon dérobe avec plusieurs complices une arme nucléaire dévastatrice.

La construction de l'intrigue est donc tout à fait ingénieuse, et permet au téléspectateur d'être agréablement surpris au moment le plus opportun. Entre des émotions renforcées, un suspense important (y compris dans le cliffhanger, peu explosif mais à l'issue générale très ouverte) et des personnages tous mis en avant, "The Blacklist" délivre donc quelque chose d'une solidité remarquable. Seul défaut significatif, la légèreté est souvent laissée de côté, là où quelques situations auraient sans doute mérité des dialogues plus piquants.

En bref : Réel plaisir de retrouver la série à un tel niveau. Un excellent épisode.
Note : 8/10

318 : Mr. Solomon (2/2)tibo18  (10.09.2016 à 22:46)

Les meilleures séries sont souvent celles qui parviennent parfois à concocter des épisodes exceptionnels, ou à défaut, des épisodes qui marquent les esprits et leur histoire. Voilà tout simplement ce que vient de faire "The Blacklist" avec ce dix-huitième opus de l'année, certes pas complètement exempt de défauts mais néanmoins pas très loin de la perfection. Suite à l'attaque de Solomon dans l'église de leur union imminente, Tom et Liz partent donc tout d'abord en fuite, avant que celle-ci ne connaisse d'importantes complications.

La première partie de l'épisode, riche en tensions et teintée d'humour, permet avant tout de reprendre le récit là où la série s'était arrêtée, et de poser les bases d'une seconde moitié absolument prodigieuse, notamment sur le plan dramatique. En effet, réfugiée avec Tom dans un hôpital de fortune créé pour elle après une blessure, Liz doit finalement accoucher avec l'aide de Nick, avant d'être plongée dans le coma... puis de mourir dans l'ambulance qui la transporte. Un moment choc, qui laisse le téléspectateur bouche bée, tant l'effet de surprise est réel.

La mort de Liz est évidemment quelque chose que personne ne pouvait supposer, et surtout, est traitée de façon exemplaire, avec un James Spader bouleversant comme jamais, sublimé par une réalisation parfaite de bout en bout. Il n'y a rien à dire tant "The Blacklist" se révèle brillante durant ces quelques minutes. Alors évidemment, la question d'une potentielle fausse mort se pose, Megan Boone étant tout de même l'héroïne féminine de la série, et en même temps, avec le développement d'un spin-off autour de Tom, on est tenté de croire que les scénaristes ne nous ont pas bluffé. Quoi qu'il en soit, et quelle que soit la suite, cet épisode fera date, c'est certain.

En bref : "The Blacklist" frappe un grand coup avec un twist explosif à l'origine des instants les plus poignants de son histoire.
Note : 9/10

319 : Cape Maytibo18  (10.09.2016 à 22:48)

Quelle mouche a donc piqué "The Blacklist" ? Après avoir réussi son début de saison, la série s'était ensuite un peu perdue en revenant de manière trop prononcée à une mécanique bien huilée, mais à l'approche du season finale, le changement de ton est radical et les excellents épisodes s'enchaînent de nouveau. En faisant mourir Liz la semaine passée (car jusqu'à preuve du contraire, le personnage de Megan Boone est bel et bien mort), les scénaristes ont fait preuve d'une immense audace, qui devait notamment se traduire immédiatement par un chamboulement fondamental dans la vie de Red.

Rebondir après un tel choc n'était pas chose aisée, et pourtant, "Cape May", seul épisode de la série à ne pas être nommé par l'un des criminels ciblés par ce dernier, brille dans son approche du deuil en centrant exclusivement son récit sur Reddington. L'ensemble de la distribution s'éclipse donc au profit de James Spader, bouleversant comme jamais, qui offre à "The Blacklist" un chapitre unique en son genre, original en tous points. L'ange gardien de Liz, en pleine dépression, s'exile en effet sur une plage où il fait la rencontre d'une femme à sauver... qui n'est finalement que le simple fruit de son imagination, et qui n'est autre que Katarina Rostova.

En dehors d'une réalisation parfois douteuse, qui multiplie un peu trop les fonds verts à mon goût, "Cape May" frôle la perfection en allant chercher les émotions les plus intenses de son personnage principal, et en exploitant à merveille cette situation tragique pour développer quelque chose de sensationnel. Je n'ai pas souvenir d'avoir déjà trouvé "The Blacklist" aussi puissante dans sa narration, ce qui prouve probablement que l'impression de maturité qu'elle renvoie depuis quelques temps est bien réelle. Désormais, les enjeux pour la fin de saison sont multiples, et le premier défi sera incontestablement de retrouver le quotidien du FBI dès le prochain épisode sans que cela ne paraisse fade et synonyme d'un retour en arrière.

En bref : Un épisode prodigieux qui s'emploie à replacer James Spader au premier plan, avec une originalité absolue et une puissance dramatique peu commune.
Note : 9/10


@tibo18mnoandco  (12.09.2016 à 21:08)

C'est toujours un plaisir de lire tes commentaires toujours pertinents sur la série. Quelquefois je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi mais je pense plus fonctionner au "sentiments" donc je doit être moins impartiale?!

Pour les 3 derniers, il n'y a pas photos je suis d'accord à 100%.

Bref, j'attends avec impatience la suite et fin de tes appréciations sur la saison trois et si au passage tu pouvais donner ton avis global sur la diffusion française, les audiences, la diffusion en été (pour ou contre) entres autres puisque c'est, je crois, ton "truc".

Merci de tes passages réguliers (et attendu en ce qui me concerne même si je suis la  série à sa sortie US) lors de la diffusion sur TF1.

 


petite questionXanaphia  (15.09.2016 à 22:51)

Une petite question pour les fans, je suis en train de faire les fiches personnages de la saison 3 et je me demande d'après qui Agnes est nommée ? C'est la mère de Sam  ??? Merci de votre aide :)

 


@Xanaphiamnoandco  (16.09.2016 à 09:58)

Tu as raison, Agnes était le prénom de la maman de Sam.


@mnoandcoXanaphia  (18.09.2016 à 10:51)

Merci pour la réponse :) 


3.11 à 3.22Sevnol  (21.09.2016 à 22:35)

Avec les vacances et quelques petits soucis de PC, je n'ai pas pu venir commenter les épisodes, mais j'ai terminé la saison 3 et je vais donner mon ressenti en général sur la deuxième moitié de saison.

C'est une très bonne moitié de saison je trouve, même s'il y a quelques épisodes moins bien et moins intense que d'autres, j'ai vraiment bien aimé. Les épisodes Mr Solomon m'ont littéralement scotchés. Je ne m'attendais vraiment pas à ça, et même si je me doutais que Liz était bel et bien vivante, des fois, au fur et à mesure des épisodes, j'avais des doutes mais non heureusement, on sait à la fin que c'est Mr Kaplan qui a tout manigancé. J'ai adoré d'ailleurs le dernier épisode où ils expliquent et où on revoit tous les passages qui auraient pu nous mettre sur la piste. Je me demande ce que Red va faire avec Mr Kaplan vu qu'elle a trahi sa confiance. J'espère qu'il ne va pas la tuer, j'aime bien son personnage. 

A peine Liz, Tom et Agnes se retrouvent qu'ils sont déjà séparés. D'ailleurs, on n'a pas revu ni Tom, ni Agnes, alors j'espère qu'ils ne leur feront rien. Et pour Liz, je crois avoir ma petite idée sur la raison de son enlèvement. Ça se voit qu'Alexander est malade, et comme apparemment Liz est sa fille, il va lui demander s'il ne peut pas avoir du sang, ou un organe ou autre pour le guérir. Mais maintenant, la grande question est : Alexander Kirk est-il réellement le père de Liz ? 

Voila mon ressenti pour cette fin de saison. J'ai hâte de voir la suite maintenant et cette fois, je n'attendrais pas la VF vu que je compte regarder la saison 4 en VOST ! Heureusement, il ne reste plus longemps à attendre avant le début de cette nouvelle saison.

320 : Le réseau Artaxtibo18  (25.09.2016 à 18:37)

Suite à un épisode brillant mettant en scène le décès de Liz, puis à un successeur s'employant à traiter avec force les difficultés pour Reddington de faire le deuil de sa protégée, je m'attendais à ce que "The Blacklist" revienne assez largement à une formule plus classique, sans tirer un trait sur son héroïne pour autant. Cependant, la série a décidé de surprendre et de poursuivre son récit sous un angle plus feuilletonnant, en permettant cette fois-ci aux autres protagonistes de pleurer à leur tour leur ancienne collègue.

Naturellement, ce choix scénaristique est tout à fait bienvenu, et offre à la série un niveau qualitatif beaucoup plus important, avant tout grâce aux multiples passages touchants et dramatiques proposés. De Ressler à Cooper en passant par Navabi, tous les personnages sont développés en profondeur, bien qu'aucun ne parvienne à être bouleversant, comme a pu l'être Reddington dans l'opus précédent. D'ailleurs, ce dernier demeure présent dans la narration en formant deux duos très solides avec Dom puis Aram.

Dans un premier temps, Red se rend donc au domicile du grand-père de Liz pour lui annoncer la mort de sa petite-fille ainsi que la naissance de sa progéniture. La plongée du héros campé par James Spader dans l'univers des Rostova était inéluctable, mais cela ne l'empêche pas d'être très intéressante. Puis, Red finit par rejoindre Aram à sa demande pour épauler le FBI dans son enquête, un peu plus conventionnelle que le reste de l'épisode mais néanmoins bourrée de suspense et d'enjeux pour la fin de saison. Voilà qui donne envie d'en savoir davantage, une fois encore.

En bref : Les excellents épisodes s'enchaînent et la galerie de personnages en est toujours la première instigatrice.
Note : 8/10

321 : Susan Hargravetibo18  (25.09.2016 à 18:39)

A l'aube d'un double épisode de clôture qui devrait répondre à toutes les questions concernant Liz et installer de nouveaux enjeux pour la quatrième saison à venir, "The Blacklist" avait cette semaine un tout autre défi à relever, sans pour autant renier et casser le fil rouge rythmant la série depuis plusieurs semaines : l'introduction de l'univers de son futur spin-off. Commandé par NBC pour l'année 2016/2017, celui-ci sera incarné par Ryan Eggold mais aussi Famke Janssen, qui fait donc sa première apparition ici.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'actrice délivre une première prestation extrêmement convaincante sous les traits de Susan Hargrave, alias Scottie, une femme de caractère à la tête d'une entreprise paramilitaire aux côtés de son mari et qui affronte Reddington lorsque ce dernier comprend qu'elle peut l'aider dans l'enquête du FBI sur la mort de Liz. L'affrontement à distance puis en face-à-face entre les deux personnages est absolument succulent, et Famke Janssen parvient à imposer son style et susciter la curiosité à propos de ses futures aventures.

Les différents protagonistes de "The Blacklist" sont donc une fois encore les premiers atouts de ce vingt-et-unième opus de la saison, qui malheureusement, est un peu plus contrasté que ses prédécesseurs par quelques faiblesses notables, à commencer par un registre émotionnel souvent oublié maintenant que la page du deuil de Liz est tournée. En outre, le contenu du récit n'est pas toujours optimal, puisque l'histoire de la série mère tourne forcément un peu en rond dans cet épisode un peu spécial, attendant patiemment l'opus suivant pour reprendre les hostilités de manière explosive.

En bref : Installation plutôt satisfaisante d'un univers parallèle qui pourrait à la fois apporter quelque chose de frais en série dérivée et relancer la machine de "The Blacklist".  
Note : 6.5/10

322 : Alexander Kirk (1/2)tibo18  (25.09.2016 à 18:40)

En annonçant un épisode événement en deux parties pour refermer le troisième chapitre de son histoire, "The Blacklist" m'avait convaincu qu'elle se concentrerait de nouveau sur son fil rouge majeur autour de Kirk et ses personnages historiques, Red en tête, après avoir introduit l'héroïne du futur spin-off. Toutefois, si la traque du nouvel ennemi juré du FBI et de l'entourage de Liz demeure le principal objectif de chacun, celle-ci est avant tout menée par l'équipe de Scottie, qui conserve le contrôle des opérations cette semaine.

Plus encore, si l'antépénultième opus de la saison était surtout utilisé pour présenter Famke Janssen aux téléspectateurs de la série, cet épisode fait davantage office de véritable pilote pour "The Blacklist : Redemption". Il faut d'ailleurs noter que, grâce aux multiples interactions et à la mise en avant des quatre futures incarnations de cette dernière, ainsi qu'à la présentation plus pénétrante de son univers, la curiosité de chacun ne peut en sortir que renforcée. Tout est efficace, rythmé, divertissant et parfaitement exécuté, tout simplement.

En outre, le twist à propos du lien unissant Tom et Scottie malgré leur hostilité indéniable, bien qu'un peu facile, offre une autre mise en bouche alléchante pour la suite. Quelque part, la perte de Ryan Eggold va sûrement être compliquée à gérer pour "The Blacklist" tant le mari de Liz multiplie les intrigues positives et palpitantes à son sujet (sans compter les moments plus touchants, comme avec sa fille dans cet épisode). Enfin, pour en revenir au fil rouge, Alexander Kirk fait donc son entrée, incarné par l'excellent Ulrich Thomsen venu tout droit de Banshee, de quoi donner envie d'assister rapidement à la confrontation finale tant attendue.

En bref : Fin de pilote absolument savoureuse pour "The Blacklist : Redemption".
Note : 9/10

323 : Alexander Kirk (2/2)tibo18  (25.09.2016 à 18:43)

Chacun se doutait que l'hypothèse était crédible, mais beaucoup - à commencer par moi - commençaient à ne plus trop s'y attendre : Elizabeth Keen est donc bel et bien en vie. Au fond, il s'agit clairement là d'une petite déception, dans la mesure où "The Blacklist" avait parfaitement su gérer la mort, le deuil et les conséquences de cette tragique disparition, proposant même des épisodes d'une qualité remarquable. N'aurait-il pas été plus judicieux de tourner la page et d'aller dans d'autres directions ? Telle est la question.

Quoi qu'il en soit, en attendant de voir de quelle façon la série va gérer le retour de Liz au premier plan l'an prochain, celle-ci s'employait pour le moment à refermer sa troisième saison, dans une seconde partie de "Alexander Kirk" quasiment aussi réussie et palpitante que la première. Pourtant, rien ne se déroule comme prévu, en particulier car l'affrontement direct entre Red et Kirk n'a finalement pas lieu, les scénaristes ayant préféré articuler leur récit autour d'une confrontation à distance et de nouvelles révélations fracassantes.

Au-delà du sort heureux de Liz, cette saison 3 de "The Blacklist" s'achève ainsi avec un dernier twist de taille : en dévoilant le lien de parenté entre son héroïne ressuscitée et... Alexander Kirk, qui n'est donc autre que son père. Tout ceci peut paraître un peu tiré par les cheveux, mais il faut aussi souligner que la série se décide enfin à avancer et ne cherche plus à poser de questions sans jamais apporter la moindre réponse, une bonne chose. Enfin, si la légèreté ambiante de la première partie a malheureusement disparu, les émotions sont toujours là, avant tout autour de Reddington, ce qui permet de sublimer un opus déjà solide.

En bref : Excellent épisode de clôture pour une troisième saison qui, en dépit de son passage à vide en milieu d'année, aura incontestablement été celle de la maturité et permis de placer "The Blacklist" dans une autre dimension, bien plus qualitative.
Note : 8.5/10

Moyenne de la saison : 7.13/10 [Evolution : +1,97]

Flora12  (14.01.2021 à 09:19)
Message édité : 14.01.2021 à 10:07

Que dire de cette saison ? Juste extraordinaire. Entre la cavale de Liz, la "chasse" de Donald (comme il le dit lui même), la Cabale, la naissance de Agnès et Kirk nous n'avons pas le temps de nous ennuyer.

Tom, qui est toujours mon chouchou dans la série est juste formidable. J'aime beaucoup ce qui se passe avec Susan MacGrave. Ça donne envie de regarder Redemption.

Harold gagne en profondeur même si j'ai un peu de mal avec l'acteur. Je ne sais pas pourquoi, il faut dire que la série dispose d'un excellent casting.

Ils ont vraiment mis les moyens dans cette saison.

La mort de Liz est vraiment inattendu et on attend plusieurs épisodes avant de voir qu'elle est au final en vie.

Tout le monde était vraiment triste, ça me fendait le cur.

On n'était passé à autre chose donc c'était la grande surprise. On réalise à telle point Liz est importante pour Red et il est prêt vraiment à tout pour elle.


@Flora12mnoandco  (14.01.2021 à 13:02)

Tu as raison, beaucoup d'évènements dans cette saison 3.

Je te conseille évidemment Redemption, les chiffres n'étaient pas mauvais mais la NBC en a décidé autrement : trop dommage que la série n'ai pas mieux marché mais elle vaut  le détour pour l'action ... et Ryan Eggold/Tom ;-)

parenthese  (14.01.2021 à 19:02)

Et justement parce que ces 3 premières saisons étaient excellentes que les suivantes sont un peu fadaces ....

Identification requise pour ajouter un message.
Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E22 (inédit)
Vendredi 27 mai à 20:00
2.82m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E21 (inédit)
Vendredi 20 mai à 20:00
2.70m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E20 (inédit)
Vendredi 13 mai à 20:00
2.77m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E19 (inédit)
Vendredi 6 mai à 20:00
2.76m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E18 (inédit)
Vendredi 29 avril à 20:00
3.09m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E17 (inédit)
Vendredi 22 avril à 20:00
3.26m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Anniversaire - Deirdre Lovejoy

Anniversaire - Deirdre Lovejoy
Aujourd'hui 30 juin nous fêtons l'anniversaire de l'actrice qui joue Cynthia Panabaker depuis la...

Tom Scutro annonce le début du tournage pour septembre

Tom Scutro annonce le début du tournage pour septembre
Tom Scutro, régisseur de la série depuis 9 saisons, nous présente dans l'article son travail qui...

Anniversaire - Lotte Verbeek

Anniversaire - Lotte Verbeek
Notre jolie Lotte Verbeek, qui prête ses traits à Katarina Rostova, est née le 24 juin 1982 à Venlo,...

Amir Arison présente The Kite Runner à la presse

Amir Arison présente The Kite Runner à la presse
Lors d'un récent événement de presse, les acteurs et les créatifs ont partagé avec Playbill ce à...

NBC - Audiences de l'épisode 9.22 et moyenne de la saison 9

NBC - Audiences de l'épisode 9.22 et moyenne de la saison 9
Vendredi 27 mai, NBC proposait le dernier épisode de la saison 9 de Blacklist intitulé  Marvin...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

quimper, 30.06.2022 à 18:12

Sherlock vient de publier une nouvelle Interview de Baker de Street. Notre invitée de juin : bloom74. Bonne lecture

Aloha81, 01.07.2022 à 14:45

Aloha ! Nouvelle PDM et le nouveau calendrier est arrivé sur le quartier Magnum P.I. !

ShanInXYZ, 01.07.2022 à 18:21

Nouveau mois sur le quartier Doctor Who : Calendrier, PDM spéciale Matt Smith, Survivor, etc... Passez voir le Docteur

sanct08, Avant-hier à 12:18

Hello, une nouvelle animation vient de débuter sur X-Files et on cherche des candidats pour une anim sur Le Caméléon :=)

Sevnol, Hier à 23:21

Nouveau sondage sur His Dark Materials ! Merci d'avance pour vos votes

Viens chatter !