243 fans | Vote

Blacklist
#807 : Chemical Mary

Ecrit par : Daniel Cerone

Réalisé par : Christine Moore

La Task Force doit s'empresser d'arrêter le danger simultané représenté par deux blacklistés. Cooper s'adresse à un membre du Congrès pour obtenir des informations.

Popularité


4.4 - 5 votes

Titre VO
Chemical Mary

Titre VF
Chemical Mary

Première diffusion
19.02.2021

Vidéos

8x07 Promo

8x07 Promo "Chemical Mary"

  

Photos promo

L'agent Mojtabaï (Amir Arison) dans le bureau d'Harold Cooper explique...mais quoi?

L'agent Mojtabaï (Amir Arison) dans le bureau d'Harold Cooper explique...mais quoi?

Harold Cooper (Harry Lennix) un verre à la main dans son bureau

Harold Cooper (Harry Lennix) un verre à la main dans son bureau

Le chef de la Task-Force (Harry Lennix) parle à un membre de son équipe

Le chef de la Task-Force (Harry Lennix) parle à un membre de son équipe

Harry Lennix interprète Harold Cooper

Harry Lennix interprète Harold Cooper

Harold Cooper, assis à son bureau, un verre à la main

Harold Cooper, assis à son bureau, un verre à la main

Harold Cooper (Harry Lennix) écoute avec attention ce qu'on lui dit

Harold Cooper (Harry Lennix) écoute avec attention ce qu'on lui dit

Harold Cooper tient un verre avec un gant afin de garder les preuves intactes

Harold Cooper tient un verre avec un gant afin de garder les preuves intactes

Harry Lennix est Harold Cooper

Harry Lennix est Harold Cooper

Raymond Reddington (James Spader) fait appel à un de ses associés

Raymond Reddington (James Spader) fait appel à un de ses associés

Rogelio (Gerardo Rodriguez) est un associé de Red avec un réseau étonnant d'employés de toutes sortes à son service

Rogelio (Gerardo Rodriguez) est un associé de Red avec un réseau étonnant d'employés de toutes sortes à son service

Raymond Reddington cherche son associé

Raymond Reddington cherche son associé

Raymond Reddington et Dembe montrent une photo d'Elisabeth à l'employée qui renseigne Rogelio

Raymond Reddington et Dembe montrent une photo d'Elisabeth à l'employée qui renseigne Rogelio

Rogelio (Gerardo Rodriguez) semble être rassuré par Red accompagné de Dembe

Rogelio (Gerardo Rodriguez) semble être rassuré par Red accompagné de Dembe

Dembe (Hisham Tawfiq) semble attendre une réponse de Raymond (James Spader)

Dembe (Hisham Tawfiq) semble attendre une réponse de Raymond (James Spader)

 Ahmed Lucan est  Ismael Aknoz, un prisonnier

Ahmed Lucan est Ismael Aknoz, un prisonnier

Les agents Donald Ressler (Diego Klattenhoff) et Alina Park (Laura Sohn) cherchent un détenu emprisonné

Les agents Donald Ressler (Diego Klattenhoff) et Alina Park (Laura Sohn) cherchent un détenu emprisonné

 Ismael Aknoz   (Ahmed Lucan) est un prisonnier

Ismael Aknoz (Ahmed Lucan) est un prisonnier

L'agent Ressler est interprété par Diego Klattenhoff

L'agent Ressler est interprété par Diego Klattenhoff

Les agents Ressler (Diego Klattenhoff) et Park (Laura Sohn) passent devant une cellule

Les agents Ressler (Diego Klattenhoff) et Park (Laura Sohn) passent devant une cellule

Ressler et Park cherchent quelqu'un

Ressler et Park cherchent quelqu'un

Les agents Ressler et Park suivent un garde

Les agents Ressler et Park suivent un garde

Ressler (Diego Klattenhoff) et Park (Laura Sohn) arrivent à la cellule du détenu recherché

Ressler (Diego Klattenhoff) et Park (Laura Sohn) arrivent à la cellule du détenu recherché

Diffusions

Logo de la chaîne NBC

Etats-Unis (inédit)
Vendredi 19.02.2021 à 20:00
3.38m / 0.4% (18-49)

Plus de détails

Personnage blacklisté : Chemical Mary #143

Guests : 

Francesca Faridany...Mary Bremmer
David E.Harrison ...l'ami de l'est
Daniel Sauli ...Le Freelance #145
Roger Bart ...Scooter Rovenpor
Gerardo Rodriguez ...Rogelio
Marielle Young ...Angela
Rufus Collins ...Dr Grundig
Ahmed Lucan ...Ismael Aknoz
Clinton Brandhagen ...Rocco
Patrick Breen ...membre du congrés Russel Friedenberg
Marcel Simoneau ...Stephan Gervais
Demosthenes Chrysan ...l'homme albanais
Raissa Dorff ...femme capitaine
Ryan M.Shaw ...guitariste

Mary Bremmer constate avec satisfaction les résultats foudroyants de son nouvel agent neurotoxique, 10 fois plus puissant que le VX. Déposé sur un cochon, celui-ci meurt en quelques secondes. Immédiatement, elle demande à son assistante de contacter leur acheteur à Durrës (Albanie), car la commande est prête et peut être livrée dans les 48 heures.

Dans les cuisines de son restaurant, Red et Dembe sont rejoints par Harold Cooper qu'ils accueillent avec un café et une part de börek bosniaque que Dembe a rapporté de son voyage. Il a trouvé le bosniaque chasseur de prime qu'Élisabeth a embauché à Sarajevo, un type efficace et de très mauvaises réputations. Il a appris que sa cible n'était pas Raymond Reddington, mais Mary Bremmer, spécialiste en arme chimique, qu'elle veut sans doute embaucher. Le chasseur de prime ne l'a pas trouvé, mais Dembe a une copie du dossier qu'il a rassemblé sur elle. Cooper est étonnée, pourquoi Liz recherche-t-elle cette femme? Pour Red, c'est clair, pour les mêmes raisons pour lesquelles elle a fait libérer le Freelance : elle veut les utiliser pour le briser puis le tuer. Le chef de la Task-Force est sceptique tandis que Red lui annonce qu'il va rendre une petite visite à l'avocat coûteux du Freelance : le bruit court que ce dernier a acquis des papiers d'identité, des passeports et qu'il est de retour au travail.

Un groupe d'agents d'entretien pénètre dans un avion le la compagnie Parisian Air. Parmi eux, le Freelance, Alban Veseli. Il se rend dans la cabine de pilotage tandis que ses « collègues » se dirigent de l'autre côté de l'avion. Alban Veseli dévisse le couvercle d'un compartiment près du cockpit et le retire. Il porte un écouteur et reçoit un appel. C'est Keen : il l'a prévient. Une fois la cible éliminée, elle et lui, c'est fini. Il place une clé USB dans un port à l'intérieur du compartiment puis le referme.

Au Bureau de Poste, l'agent Alina Park est assise à un poste de travail lisant la notice nécrologique de son amie Melissa Randall, décédée dans l'épisode précédent. Elle se souvient de la scène où elle a juré ne jamais demander l'aide de Reddington. Aram arrive lui annonçant la nouvelle affaire. Lorsqu'il voit ce qu'elle regarde, ils parlent de l'affaire, Alina affirmant que ce n'était pas dans un incendie accidentel que son amie est morte. Elle lui apprend que le suspect a disparu. Aram suggère de demander à Reddington qui peut trouver n'importe qui, mais que cela voudrait dire qu'elle doive par la suite lui rendre la pareille et qu'elle est trop intelligente pour prendre ce risque et devoir un service à un criminel ! Pendant qu'il parle, Alina voit le moment où elle frappe le suspect, appelle Reddington qui trouve la situation ironique, car elle lui demande son aide. Elle lui demande de faire disparaître l'individu. Le criminel accepte lui rappelant qu'en retour, un jour, il pourrait lui demander une faveur. Il lui suggère quand même d'accepter les conséquences de son geste et d'y faire face, mais l'agent ne veut pas entendre la voix de la sagesse.

Cooper présente le nouveau nom de la liste à son équipe, Chemical Mary. De son nom Mary Bremmer, elle est une ancienne professeure du MIT en sciences pathobiologiques qui a été licenciée pour inconduite éthique en 2002 : elle a remis en question l'opportunité d'une interdiction des armes chimiques, estimant que si les armes nucléaires sont un moyen de dissuasion acceptable à la guerre, pourquoi pas le gaz sarin? Ensuite, elle a trouvé moyen de monétiser son aptitude pour vendre des armes chimiques. La CIA pense qu'elle a fourni les armes pour le massacre à la voiture piégée au chlore sur le marché d'Abu Sayda et qu'elle est impliquée dans l'assassinat de Kim Jong-nam. Pour Aram et Ressler, c'est impossible que Liz ne fasse affaire avec ce genre de personne. Pour Park, l'agent Keen, peut-être pas, mais elle n'est plus agent. Ressler souligne qu'elle ne connaît pas Liz comme eux, mais justement, pour elle, elle est meilleure juge de ce qui se passe sous leurs yeux. Cooper met fin à la conversation : c'est difficile pour tout le monde et pour savoir ce qu'il en est, il faut retrouver l'agent Keen et Mary Bremmer est leur meilleur espoir.

L'agent Mojtabaï met l'équipe sur une piste : la dernière fois que la femme a été localisée, c'était en 2013 alors qu'elle fournissait du sarin aux forces d'Assad. Le convoi a été intercepté par les forces de l'Otan, elle a alors disparu, son équipe a été décimée sauf un de ses complices Ismael Aknoz toujours emprisonné à Ankara, Turquie. Il n'a jamais voulu dénoncer Bremmer.

Ressler et Park se rendent en Turquie pour le rencontrer. L'homme, défiguré lors de l'attaque, annonce qu'il veut voir Bremmer morte et cela arrange bien les agents qui veulent en profiter pour en tirer des informations. Il leur apprend qu'il pensait transporter des missiles antichars, pas des armes chimiques, c'est pour cela qu'il lui en veut. Mais il déteste encore plus les Américains qui les ont massacrés pour faire un exemple : ils auraient pu être arrêtés sans effusion de sang. Il refuse leur proposition de le sortir d'isolement.

Red et Dembe sont dans le bureau de l'avocat Scooter Rovenpor lorsqu'il arrive. Le criminel ouvre les hostilités remarquant son tarif exorbitant, 1000$ de l'heure, et se demande avec ironie s'il n'inclut pas dans l'heure les trajets et autres moments intimes à l'hôtel...et c'est lui que l'on traite de criminel ! Il en vient ensuite au fait : il veut savoir où Alban Veseli est plus qu'il ne veut souiller ses mains ou sa réputation en le tuant. Il veut savoir comment le contacter. L'avocat a peur que s'il lui dit, Red le tue quand même, mais celui-ci le rassure : l'argent avec lequel il a été payé lui a été volé, il veut le récupérer plus intérêt... il doit rembourser sa dette. L'avocat, sur l'ordre du criminel, joint Alban Veseli le prévenant d'un danger immédiat et voulant lui en parler, en personne.

De retour au Bureau de Poste, Ressler et Park parlent de l'impasse dans laquelle ils sont, Aknoz n'ayant rien révélé. Mais Aram a eu autre idée en tête. En regardant les photos de l'attaque, il a constaté que les hommes qui transportaient le sarin étaient tous brûlés, comme Aknoz. Mais ce n'est pas des brûlures chimiques : ils ont tous été victimes d'un engin explosif disposé dans un véhicule de l'armée américaine. Bremmer a dû être brûlée elle aussi et a dû avoir recours à un médecin peu scrupuleux sur place. C'est un travail pour Reddington.

Devant un miroir, Mary Bremmer applique de la colle sur une oreille prothétique et la met en place. Elle applique plus de colle sur un lambeau prothétique qui s'adapte sur le côté droit de son visage puis maquille le tout masquant une partie avec ses cheveux sur le côté. Pour cacher ses mains brûlées, elle porte des gants.

Aram intercepte son chef pour lui parler de la clé USB qu'il lui a confiée : son ami de la NSA n'a pas pu l'ouvrir, mais à découvert qu'elle portait la signature d'un pirate informatique connut sous le nom de Rakitin. De son côté il poursuit ses recherches pour déchiffrer le mot de passe.

Red et Dembe se rendent chez le Dr Mickey Grundig, discutant : leurs associés les préviendront de suite dès que le Freelance sera de retour aux USA. Arrivé à la secrétaire du médecin, Red se présente comme Lloyd Wilke soulignant qu'il n'a pas besoin de rendez-vous, le sien étant à vie.

Grundig les reçoit rapidement et grâce aux indiscrétions du criminel, nous apprenons que le médecin était connu comme «  le boucher de l'arrière-salle » et ne posait aucune question à condition d'être payé en espèces. Son droit d'exercer lui a été retiré, mais depuis il a changé d'identité et il a lancé sa nouvelle affaire qui paraît fructueuse. Bien évidemment, le médecin est terrifié de savoir que son passé pourrait ressurgir et répond aux questions du criminel : il ne sait rien sur Mary Bremmer, mais lui fournit l'identité du confrère qui s'est occupée d'elle. Red promet que son passé douteux restera dans le passé.

À Durrës en Albanie, Mary Bremmer rencontre ses acheteurs et leur fait une démonstration fulgurante : l'homme a qui elle tend ses clés de voiture pour soi-disant aller chercher sa mallette meurt en quelques secondes. Elle explique le principe de son produit qui ne nécessite qu'un simple contact ou une gouttelette inhalée pour perturber les signaux nerveux vers les muscles, le cœur et les poumons : en quelques secondes, respirer est impossible. Son produit est inodore, invisible et dure des jours sur une surface dure. Tuer n'a jamais été aussi simple, en voici la preuve.

Au Bureau de Poste, l'équipe s'occupe du nom fourni par Reddington, celui du médecin qui a soigné Mary Bremmer. Cooper tire quelques ficelles et en collaboration avec les services de renseignement turcs, le dossier médical de la femme est piraté et les informations leur sont transmises. Elle a été effectivement blessée gravement lors de l'attaque, suffisamment pour nécessiter plusieurs greffes cutanées. À partir du dossier et un croisement des photos les plus récentes avec la base de données d'Interpol, ils trouvent une correspondance. Aram découvre six passeports avec l'apparence actuelle de Mary Bremmer, six nationalités, six alias, tous actifs, mais selon les archives du contrôle des passeports, le dernier a été utilisé était la veille, à Paris. Il est au nom de Madeline Toussaint. Depuis neuf mois, Mary Bremmer vit sous cet alias dans le quartier des Batignolles à Paris et travaille comme ingénieur qualité dans une usine chimique.

Malgré la grande envie de l'agent Mojtabaï d'être envoyé en mission à Paris, c'est Park et Ressler qui y partent en collaboration avec Interpol. En effet, Cooper préfère qu'il se concentre sur la clé USB. De son côté, il se rend à Capitol Hill (Siège du gouvernement américain ) pour poser des questions sur Rakitin. 

Sur place, au Parlement américain, Cooper est accueilli par le représentant américain Russell Friedenberg, président du Comité spécial permanent sur le renseignement et membre du Congrès. Ce dernier est étonné qu'un directeur adjoint du FBI demande à le voir personnellement, en urgence, et se déplace même. Cooper en vient vite aux faits. Il souhaite : des informations sur un hacker qui s'appelle Rakitin. Friedenberg répond un peu rapidement qu'il ne connait pas ce nom, mais on ne la fait pas à Cooper : il sait que l'homme a écrit un rapport sur la cyberintrusion russe et qu'il sait qui est Rakitin. Mais Friedenberg est prudent, il n'a réussi à avoir aucune information sur Cooper et se méfie : Rakitin a des amis hauts placés et il pourrait bien être l'un d'eux. Il est d'autant plus prudent que trois semaines auparavant, le disque dur de l'ordinateur de son comité a été piraté et toutes les informations qu'ils avaient réussi à réunir sur Rakitin ont été détruites. Une personne de confiance a disparu le même jour, une personne bien, une patriote alors, si elle a accepté de collaborer avec le hacker, pourquoi pas lui. Cooper écrit sur un bout de papier un numéro de téléphone qu'il remet à Friedenberg afin qu'il ait toutes les informations qu'il veut sur lui et propose qu'ensuite, ils reprennent cette conversation.

Red contacte Rogelio, un de ses associés, celui qui contrôle un réseau de femmes de chambre, serveurs, serveuses,garçons de bus ou grooms dans tous les coins de la ville et qui sont ses yeux et ses oreilles. Le criminel apprend que le Freelance loge dans une auberge de jeunesse. Il apprend également que Carlos son cousin est a nouveau expulsé et que le tunnel de son ami à Calexico fermé. Red lui assure que cela n'a que peu d'importance, un autre tunnel va s'ouvrir.

Red et Dembe se rendent à l'auberge de jeunesse et y trouvent Alban Veseli alors qu'il sort de la douche vêtu d'une simple serviette.

Après avoir parlé avec Cynthia Panabaker, Friedenberg accepte de parler avec Cooper, maintenant qu'il s'est assuré que c'est une personne de confiance. Il lui apprend le peu qu'ils ont appris sur Rakitin : autant qu'il le sache, cela peut-être autant un homme qu'un groupe de hackers. Ce qu'il sait, par contre, c'est qu' il utilise une série de serveurs à Volgograd et cible certains des secrets les plus soigneusement gardés du gouvernement américain. Pour exemple, il cible les actifs de la CIA à Yasenevo, leurs sources de financement, hacks des évaluations internes des menaces...Quant à ce qu'il fait de ses informations, la NSA pense qu'il les vend au marché noir, pour la CIA, c'est un traître, mais pour lui, cela à un lien avec un certain N-13. Cooper lui dit ce qu'il en sait : agent dormeur, un atout russe qui a disparu pendant la guerre froide et dont l'existence n'a jamais été prouvée, une histoire de fantômes vieille de 30 ans. Mais pour Friedenberg, l'histoire est bel et bien réelle : et si N-13 était non seulement actif, mais profondément ancré dans le gouvernement, manoeuvrant encore au sein du renseignement américain tout en ayant la confiance de la CIA, de la DIA (Defense Intelligence Agency), du FBI, qui sait ? . Pour lui, il est une réelle menace, il est là depuis si longtemps qu'il est devenu l'un des leurs et les utilise. Rakitin lui fournit des informations actives.Cooper finit par avouer qu'il est certainement le seul à le croire et lui explique que son équipe a récemment intercepté une clé USB contenant des informations sensibles sans doute obtenues par Rakitin et qu'il devait, sans doute, la remettre à N-13. Selon sa source, elle était destinée à l'un des hommes sur la liste des criminels les plus recherchés des USA. Pour Friedenberg , il se trompe : il en est certain, N-13 est profondément enfoui au sein du gouvernement américain. Rakitin et lui représentent une menace imminente pour la sécurité nationale.

À l'auberge de jeunesse, Red questionne le Freelance. Celui-ci ne sait pas où se trouve Keen. Dembe en fouillant ses affaires découvre ses billets d'avion pour la France. Le criminel apprend avec stupéfaction que Veseli n'a pas été embauché par Liz pour le tuer, mais pour effectuer un autre travail. Il veut alors savoir de qui est sa cible.

À Paris, les agents Park et Ressler collaborent avec la police locale, munis d'un mandat d'arrêt international, pour arrêter Madeline Toussaint alias Mary Bremmer, afin qu'elle puisse être ensuite extradée. Mais elle n'est pas là. Son assistante leur répond qu'elle est en Albanie pour rendre visite à une tante. Prétextant vouloir prendre un numéro de téléphone dans un tiroir, la femme sort une arme et tire sur les deux officiers français avant d'être abattue par nos agents.

Toujours à l'auberge de jeunesse, Reddington téléphone à Cooper pour faire le point sur ce qu'il a appris du Freelance : il a confirmé qu'Élisabeth l'avait fait libérer pour utiliser ses services. Le chef de la Task-Force refuse cette idée : jamais la femme se serait alliée avec un meurtrier de masse pour le tuer. Le criminel confirme : pour le tuer non, mais pour atteindre Mary Bremmer alias Chemical Mary, oui. Il ne connaît pas encore le but de Liz, mais ce qui est certain c'est que le plan est déjà en marche. Cooper lui apprend qu'elle rentre d'Albanie ce jour même par un vol transcontinental rempli de passagers innocents...voilà qui ressemble au mode opératoire du Freelance !

Mary Bremmer sort du taxi à l'aéroport en Albanie se préparant à prendre son vol pour Paris.

Toujours à Paris, Ressler et Park apprennent que Bremmer a embarqué pour la France sur Parisian Air. Ils se rendent à l'aéroport Charles de Gaulle pour l'intercepter lorsqu'elle débarquera... si elle débarque un jour ! Ils apprennent de Cooper le plan de Liz, faire libérer le Freelance, et l'utiliser pour atteindre non pas Reddington, mais Mary Bremmer, même si cela coûte la vie de centaines de passagers.

Aram est en communication avec la compagnie aérienne puis la tour de contrôle. Il passe la parole au Directeur Adjoint du FBI. Après s'être présenté, Cooper prévient le régulateur du trafic aérien d'une réelle menace sur le vol Parisian Air 2419. L'homme se renseigne auprès des pilotes, mais tout semble normal. Ceux-ci sont nerveux, se demandant s'ils doivent s'inquiéter d'une bombe, mais pour Cooper, c'est peu probable vu le mode opératoire du suspect. Pendant ce temps, l'avion amorce sa descente vers l'aéroport. Aram, l'esprit toujours actif, observe des photos montrant le Freelance dans l'avion avec l'équipe de nettoyage. Il se souvient alors de l'accident de train perpétré par l'homme : la cabine du train avait été trafiquée pour monter une vitesse inférieure à celle réelle. Sur le même principe, il est demandé au co- pilote de vérifier le poste de commande. Il enlève le couvercle d'un tableau de bord et voit la clé USB qu'Alban Veseli a laissée là plus tôt. Il en informe la tour de contrôle. Le problème est que si souci il y a, ils n'ont aucun moyen de le savoir, les données de localisations étant corrompues par la clé. Aram ne voit qu'une solution : retirer d'urgence la clé. L'ordre est donné à la tour puis au pilote qui transmet à son copilote. Tous les instruments de bord se mettent alors en alarme, l'avion subit de grosses secousses, côté passager les masques à oxygène tombent, les gens hurlent et tous s'attachent, s'attendant au pire.

Au Bureau de Poste, les vraies données de localisation arrivent à la tour. Aram apprend que l'avion est trop bas. Le régulateur du trafic aérien ordonne au pilote de virer à droite, mais un autre avion s'approche à la même altitude. Heureusement une habile manœuvre permet de l'éviter, de justesse. Le danger est passé. Les passagers crient de joint. L'avion atterrit finalement sans encombre à l'Aéroport Charles de Gaulle. Ressler et Park attendent que les passagers du vol débarquent, mais Mary Bremmer n'est pas là.

Au Bureau de Cooper, Red et Cooper sirotent du scotch. Mary Bremmer n'a jamais été dans cet avion : elle s'est rendue à l'aéroport, mais a été enlevée à l'extérieur du terminal. Une femme non identifiée vue sur la vidéo surveillance est entrée dans le terminal avec son passeport et son billet, l'a échangé avec celui d'une autre passagère, pour faire croire qu'elle était montée dans l'avion : vue de derrière, elle ressemble toutefois étrangement à Élisabeth. Pour Cooper, cela reste une victoire : la fouille de l'appartement de Paris a permis d'identifier un certain nombre d'associés, de clients de Bremmer qui sont arrêtés sur-le-champ. Les desseins d'Élisabeth restent toutefois troublent pour les deux hommes : pour Red il est probable que la femme à voulu faire croire à Bremmer qu'elle lui devait la vie afin qu'elle lui soit redevable. Il se trompe. Dans un endroit inconnu, Chemical Mary est prisonnière et crie à ses geôliers qui l'ignorent qu'elle veut voir « la femme ». Pour Cooper, s'est impensable qu'Elizabeth ai été prête à laisser le Freelance écraser deux avions : elle semble, pour lui, avoir toutefois atteint le point de non-retour. Pour lui remonter le moral, Red lui offre l'adresse du Freelance. Ressler et Park le trouvent attaché solidement à l'auberge de jeunesse, dans sa chambre. Mais cette victoire est en demi-teinte : Alban Veseli retourne en prison, mais ne sait pas ce qu'Élisabeth veut de Bremmer.

Reddington retourne voir Rogelio et demande à parler à la femme de chambre qui lui a donné le tuyau pour Alban Veseli. Il apprend que c'est une femme qui le lui a donné, semblant savoir qui elle cherchait, et elle reconnaît Liz sur une photo. Avant de partir, le criminel annonce à Rogelio que son cousin Carlos est quelque part sous le golfe du Mexique à ce moment même, dans l'un de ses tunnel.

Dembe et Red discutent du plan d'Élisabeth qui ressemble fort à ceux que le criminel met au point. Toujours est-il qu'ils ne savent toujours pas ce qu'elle veut de Mary Bremmer. En attendant de le découvrir, ils doivent se rendre à Moscou.

Au Bureau de Poste, Aram rejoint Cooper. Il a trouvé quelque chose sur le mot de passe de la clé USB. Il lui remet un petit appareil plat avec un câble court. En fait, il n'y a pas de mot de passe, mais une reconnaissance biométrique. Il suffit de trouver l'empreinte digitale qui ouvrira le dossier. Cooper reste pensif alors qu'Aram part : il observe le verre vide que Red a laissé là plus tôt sur son bureau. Prenant toutes les précautions possibles et à l'aide d'un adhésif, il prend l'empreinte du pouce du criminel et la dépose sur le lecteur biométrique qu'Aram lui a donné. Le miracle se produit, le dossier s'ouvre et des pages entières en russe défilent sous ses yeux ébahis.

À Moscou, Red retrouve « son ami de l'Est » qui s'inquiète de la clé USB disparue. Red dit la chercher et lorsque l'homme accuse Élisabeth Keen d'être à l'origine du vol. Le criminel lui rappelle qu'elle est intouchable. L'ami souligne alors qu'Harold Cooper, lui, ne l'est pas et que s'il accède aux fichiers de Rakitin, il devra l'éliminer. Red dit comprendre, mais son visage le trahit : il est contrarié.


Résumé proposé par mnoandco

Kikavu ?

Au total, 13 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

minot76 
17.04.2021 vers 19h

Canette63 
20.03.2021 vers 12h

Bouloute02 
05.03.2021 vers 12h

Remi17 
02.03.2021 vers 18h

marion45 
22.02.2021 vers 01h

Diroille 
21.02.2021 vers 17h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Canette63  (20.03.2021 à 12:14)

Je viens juste de regarder l'épisode que je viens de récupérer; Enfin une chose sûre : Red n'est pas le père de Liz. Enfin une vérité !

mnoandco  (22.02.2021 à 20:05)

Il y a beaucoup de choses que j'ai aimé dans l'épisode mais ce qui me gêne c'est : à quoi sert le Freelance? Liz a certainement utilisé la Task-force pour localiser Mary Bremmer mais pourquoi ne pas juste l'enlever ensuite? Comment pouvait-elle être certaine que le plan du Freelance serait déjoué par le FBI? Elle ne pouvait pas en être certaine même en semant des petits indices. Elle a risqué des centaines de vies pour faire juste du Reddington. C'était rondement mené mais cela aurait pu être diablement mortel. Reste à savoir ce qu'elle veut de Chemical Mary (épisode 9).

Le plus intéressant reste sans doute tout ce qui concerne Rakitin, son lien supposé avec N-13 et Cooper qui ouvre le fichier avec l'empreinte de Red. Bien évidemment, il ne sait pas qu'il vient de mettre une cible sur son dos si cela se sait. 

Petit moment charmant entre Red et Dembe, c'est toujours sympa de les voir rire comme des gosses. 

Ce serait une année normale, il y a toujours un cliffhanger au 9em épisode...à voir cette année si nous aurons droit à un petit suspense supplémentaire à ce moment là ?!

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

catgir2 
lyokohwk 
mnoandco 
Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NBC

Blacklist, S08E18 (inédit)
Vendredi 21 mai à 20:00

Logo de la chaîne NBC

S08E19 (inédit)
Vendredi 28 mai à 20:00

Logo de la chaîne NBC

S08E20 (inédit)
Vendredi 4 juin à 20:00

Logo de la chaîne NBC

S08E21 (inédit)
Jeudi 10 juin à 22:00

Logo de la chaîne NBC

S08E22 (inédit)
Jeudi 24 juin à 22:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E16 (inédit)
Vendredi 7 mai à 20:00
3.20m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E15 (inédit)
Vendredi 30 avril à 20:00
3.35m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E14 (inédit)
Vendredi 23 avril à 20:00
3.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E13 (inédit)
Vendredi 16 avril à 20:00
3.53m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E12 (inédit)
Vendredi 2 avril à 20:00
3.29m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E11 (inédit)
Vendredi 26 mars à 20:00
3.29m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
The Blacklist 2021/2022 : même jour, même heure

The Blacklist 2021/2022 : même jour, même heure
La NBC est  la première grande chaîne à annoncer son programme pour la rentrée automnale...

NBC - Diffusion du 8.17

NBC - Diffusion du 8.17
Ce vendredi à 8h US, la NBC nous propose un nouvel inédit de The Blacklist. L'épisode intitulé Ivan...

NRJ 12 - Diffusion du 12 mai

NRJ 12 - Diffusion du 12 mai
NRJ 12 poursuit sa diffusion de la saison 5 de Blacklist, ce soir, à partir de 21h05. Pour débuter...

The Blacklist Redemption sur NRJ 12 : ce sera le 2 juin en prime

The Blacklist Redemption sur NRJ 12 : ce sera le 2 juin en prime
NRJ 12 va proposer The Blacklist Redemption en prime et ceci dès le 2 juin. Le spin-off de The...

NBC - Audiences du 816

NBC - Audiences du 816
Dans une soirée bien triste avec plusieurs séries au plus bas, The Blacklist s'en tire correctement...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

cinto, Hier à 18:33

La chaîne cryptée diffuse les 3 premières saisons de Queer as Folk aux plus de 16 ans; venez discuter de la série sur le quartier...

cinto, Hier à 18:34

Merci à ceux qui ont déja voté au nouveau sondage chez Ma sorcière Bien aimée; aux autres, il y a encore de la place...

choup37, Hier à 18:42

Nouveau sondage spécial déconfinement chez Merlin! Venez choisir avec qui vous voulez sortir, tout en humour

quimper, Hier à 20:18

Un nouveau sondage sur le quartier Sherlock : dans quelle maison de Poudlard Sherlock ira-il ?

quimper, Hier à 20:20

Même question pour Maura Isles sur Rizzoli & Isles. N'hésitez pas à passer sur les quartiers

Viens chatter !