251 fans | Vote

Blacklist
#915 : Andrew Kennison

Cooper et Reddington au Bureau de Poste dans Andrew Kennison s9e15

Ecrit par : Lukas Reiter

Réalisé par :  Mahesh Pailoor

La tension monte lorsque la recherche par Cooper de son maître-chanteur empiète  sur la dernière enquête de la liste noire de la Task-Force.

Popularité


4.86 - 7 votes

Titre VO
Andrew Kennison

Titre VF
Andrew Kennison

Première diffusion
08.04.2022

Photos promo

Les agents Zuma (Hisham Tawfiq) et Ressler (Diego Klattenhoff) conduisent Reggie Cole (Ross Partridge) , menotté, au Bureau de Poste

Les agents Zuma (Hisham Tawfiq) et Ressler (Diego Klattenhoff) conduisent Reggie Cole (Ross Partridge) , menotté, au Bureau de Poste

Cooper (Harry Lennix) discute avec Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) en salle d'interrogatoire

Cooper (Harry Lennix) discute avec Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) en salle d'interrogatoire

Les agents Ressler (Diego Klattenhoff) et Mojtabaï (Amir Arison) semblent inquiets

Les agents Ressler (Diego Klattenhoff) et Mojtabaï (Amir Arison) semblent inquiets

Amir Arison interprète l'agent Aram Mojtabaï

Amir Arison interprète l'agent Aram Mojtabaï

Deirdre Lovejoy interprète le sénateur Cynthia Panabaker, ici au Bureau de Poste

Deirdre Lovejoy interprète le sénateur Cynthia Panabaker, ici au Bureau de Poste

Cooper (Harry Lennix) fait-il quelques aveux à Panabaker (Deirdre Lovejoy)?

Cooper (Harry Lennix) fait-il quelques aveux à Panabaker (Deirdre Lovejoy)?

L'agent Aram Mojtabaï (Amir Arison)

L'agent Aram Mojtabaï (Amir Arison)

Weecha Xiu  (Diany Rodriguez) discute avec l'agent Mojtabaï assis à son bureau

Weecha Xiu (Diany Rodriguez) discute avec l'agent Mojtabaï assis à son bureau

Cooper (Harry Lenix) écoute Reddington (James Spader) venu au Bureau de Poste pour lui parler

Cooper (Harry Lenix) écoute Reddington (James Spader) venu au Bureau de Poste pour lui parler

Diego Klattenhoff interprète  l'agent Donald Ressler, ici au Bureau de Poste

Diego Klattenhoff interprète l'agent Donald Ressler, ici au Bureau de Poste

L'agent Donald Ressler (Diego Klattenhoff)

L'agent Donald Ressler (Diego Klattenhoff)

Harold Cooper (Harry Lennix) interrogé sur ses actions?

Harold Cooper (Harry Lennix) interrogé sur ses actions?

 Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) donne quelques explications à l'agent Ressler (Diego Klattenhoff)

Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) donne quelques explications à l'agent Ressler (Diego Klattenhoff)

L'agent Ressler entouré de ses collègues, et amis,  Dembe Zuma et Alina Park

L'agent Ressler entouré de ses collègues, et amis, Dembe Zuma et Alina Park

Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) fait barrage à l'intru, entourée de la Task-Force

Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) fait barrage à l'intru, entourée de la Task-Force

BTS

BTS

Diffusions

Logo de la chaîne NBC

Etats-Unis (inédit)
Vendredi 08.04.2022 à 20:00
3.06m / 0.3% (18-49)

Plus de détails

Blacklisté : Andrew Kennison (No. 185)

Guests :

Joe Carroll ... Andrew Kennison
Jonathan Holtzman  ... Chuck
Deirdre Lovejoy ... Cynthia Panabaker
Danny Mastrogiorgio ... Lew Sloan
Fisher Stevens ...Marvin Gerard
Arash DeMaxi ...Marcus Hayes
Genson Blimline ...Morgan
Jill Abramovitz ... Diane Newton
Ross Partridge ... Reggie Cole
Jimmy Ray Bennett ... Marshal Rupert Gwynn
Mike Menendez ... Officier Ted Morrison
Teagle F.Bougere ...Tyson Lacroix
Dan Fenaughty ... Marshal #1

Dans le dortoir du MIT (Massachusetts Institute of Technology) d'Andrew Kennison, Red et Weecha surprennent son colocataire, Marcus. Paniqué à la vue de l'arme du criminel, il ne peut que lui apprendre que l'homme qu'il recherche a disparu depuis quelques semaines.

Dans un entrepôt, Cooper essaie de faire entendre raison à Andrew Kennison qui désire savoir pourquoi sa vie est en danger, et parle même de quitter le programme de protection. Le chef de la Task-Force le convaint d'être patient, leur enquête avance et le danger sera bientôt écarté.

Lew Sloan retrouve Cooper qui lui apprend que Kennison désire quitter la mise sous protection et, sans rien de concret, il le fera : l'homme est confus, en colère et il a peur. Mais lui aussi. Il espère que son ami a une piste. Lew lui apprend avoir réduit le champ des possibilité des détectives new-yorkais à 1200 noms et les donne à Cooper qui espère en reconnaître un. Le chef de la Task-Force reçoit un appel de Red lui disant qu'il se rend au Bureau de Poste pour leur prochaine affaire.

Sur place, Red présente le dispositif retrouvé en Liz. Il explique qu'il est conçu principalement pour aider les gens, pas les traquer. Dans ce cas particulier, les patients atteints de certains troubles psychiatriques graves : c'est à la fois un système de livraison des médicaments et de surveillance. Sa capsule est chargée de médicaments et, comme Aram l'a mentionné précédemment, lorsqu'elle entre en contact avec l'acide gastrique du patient, elle envoie un signal sans fil confirmant la conformité et l'emplacement du patient aux médecins, à ses proches...pour certains troubles graves, sauter une prise de médicaments peut-être mortelle et c'est le cas ici. Le nom du concepteur est Andrew Kennison. Il y a plusieurs années, sa jeune épouse, pendant plusieurs jours, n'a pas pris ses puissants médicaments antipsychotiques que ses médecins lui avaient prescrits. Le résultat fut horrible et tragique. Elle a tué sa sœur et de sa mère venues pour les vacances. Andrew Kennison est ensuite retourné à l'école dans un programme d'études supérieures au MIT. Il a conçu le dispositif qu'il a en main, espérant que cela pourrait empêcher que ce qui est arrivé à sa femme et à sa famille ne se reproduise. Mais il n'en sait pas plus et ne peut l'interroger car l'homme a disparu depuis depuis quelques semaines, et ce n'est probablement pas une coïncidence. C'est pourquoi Andrew Kennison est le prochain nom sur la liste noire. Son colocataire a signalé sa disparition à la police du campus et ils enquêtent. Peut-être faut-il commencer par là.

Pendant toute la présentation, Cooper est bouleversé et silencieux puis reprend ses esprits et envoie son équipe au travail. Red pense que son comportement est lié à Liz, et que c'est toujours difficile pour lui d'avancer. Le criminel, compatissant, explique que dans son désir de découvrir la vérité, il a oublié ce que cela lui ferait, mais qu'ils veulent la même chose, trouver le responsable et faire leur deuil.

Sur le campus, les agents Ressler et Zuma rencontrent l'officier affecté à la disparition de Kennison. Il est étonné que ce soit lui qui informe le FBI de l'affaire et non l'inverse, mais leur apprend ce qu'il sait : Andrew Kennison a terminé ses études à 22h00, lorsqu'il est sorti du bâtiment, il a été confronté à un inconnu. Ils ont parlé pendant quelques minutes, puis ils sont tous les deux montés dans une berline et sont partis. Il a à sa disposition une photo de l'homme (Cooper) mais de dos et précise que les plaques du véhicule sont enregistrées au service des US Marshals. Il a bien sur demandé des explications, mais n'en a reçu aucune du FBI.

Cooper de son bureau téléphone à Lew, il est dans tous ses états : celui qui a tué Doug Koster, celui qui le fait chanter, voulait aussi qu'Andrew Kennison disparaisse parce que Kennison a créé l'appareil trouvé sur Elizabeth Keen. Il doit certainement avoir des informations sur qui a orchestré sa mort, des détails que le tueur ne voulait qu'ils découvrent. Son ami le conjure de se calmer, s'il parle maintenant, tous deux risquent la prison.

Ressler et Dembe rendent visite à Rupert Gwynn des US Marshals et le questionnent sur Andrew Kennison. Ils apprennent que l'homme est dans le programme de protection des témoins à la demande du bureau, et plus exactement d'un directeur adjoint du FBI, Harold Cooper. Les agents n'en croient pas leurs oreilles.

Au Bureau de Poste, dans une salle discrète, Aram, Alina, Dembe et Donald discutent entre eux de cette découverte. Ils sont tous dans l'incompréhension. Ressler énumère ce qu'ils savent : quelqu'un a orchestré la mort de Keen, quelqu'un qui savait que Vandyke la tuerait et l'a utilisé comme moyen de faire le travail sans s'exposer, Kennison pourrait avoir des informations qui pourraient les mener au vrai tueur, et maintenant Cooper s'assure que l'homme en question disparaisse. Aram refuse ce que cela implique, qu'il protège le tueur de Liz, tandis que Park lui demande d'éliminer le facteur émotion de l'équation. Il refuse. Mais ses collègues lui font remarquer qu'il a gardé le silence alors que Reddington mettait Kennison sur sa Liste Noire. Mais Aram défend toujours son chef, en aucun cas il ne peut avoir voulu la mort de Liz, travailler avec celui qui est responsable et maintenant le protéger. Les agents ne savent que faire. Alina suggère de parler au criminel ou Panabaker, Dembe d'enquêter de leur côté. Un fois de plus, Aram s'insurge : il est hors de question de tendre un piège à leur patron. Il décide de monter à son bureau et de lui demander ce qu'il en est. Ressler finit par avouer qu'il a raison, ils aiment leur chef et Cooper à le droit au bénéfice du doute.

Au même instant, dans son bureau, la porte ouverte, Cooper avoue le vérité à Reddington et regrette de ne pas lui en avoir parlé plus tôt : il a fait obstruction à la justice, trafiqué des preuves matérielles, menti à la police…Pour le criminel, ce n'est pas le pire. Le chef de la Task-Force se défend : lorsqu'il a placé Kennison sous protection de témoins, il n'avait aucune idée qu'il avait un rapport avec la mort d'Elisabeth. Reddington lui reproche de ne pas avoir fait le lien entre le chantage et lui. Cooper explique qu'il n'avait aucun moyen de le savoir : Doug Koster, l'ex-amant de sa femme était mort, il n'avait aucun souvenir de ce qui s'était passé cette nuit-là et il a cru honnêtement qu'il pouvait l'avoir tué. Il a impliqué Charlene, l'a obligé a mentir pour lui, son ami Lew Sloan a tout risqué en altérant les résultats de son arme de service. Mais le criminel lui reproche de ne pas l'avoir appelé dès qu'il a réalisé qu'il était victime d'un maître-chanteur. Il annonce que l'entretien est terminé, il n'est revenu de sa retraite que pour trouver le responsable de la mort de Liz et exige de savoir où est Andrew Kennison. Cooper refuse de le lui dire, il est dans une maison sécurisée gardée par des U.S. Marshals, et il va être amené ici-même pour interrogatoire. Red est mécontent, lui rappelant qu'avec ou sans son aide, d'ici la fin de la journée, il aura sa localisation. Puis il ajoute que ce n'est pas Kennison qui a besoin d'aide à l'heure actuelle, mais lui. Il part, croisant Aram qui a entendu la conversation et tombe des nues, très déçu par son chef.

Cooper se décide à parler à toute l'équipe réunie. Il s'excuse de ne pas leur avoir fait confiance, tout leur dire dès le début. Il leur apprend qu'il a enquêté avec son ami Lew Sloan sur le meurtre de Doug Koster, mais aussi le barman qui l'a drogué. Il aurait pu être accusé de meurtre, il s'est réveillé seul dans sa voiture, sans alibi et son arme avait été utilisée pour tuer l'ancien amant de sa femme. Il pensait que cette affaire ne regardait que lui, mais à présent il sait qu'elle est liée au meurtre d'Elisabeth. Quiconque est derrière tout cela connaît l'existence de la Task-Force, et cherche un moyen d'atteindre Reddington. Le criminel avait raison, Vandyke a appuyé sur la gâchette qui a tué Liz, mais quelqu'un d'autre était derrière. Cooper se dit prêt à faire face aux conséquences de ses actes et pour se faire a demandé à Cynthia Panabaker de venir. Il regrette d'avoir dû leur mentir, mais encore plus d'avoir demander à son épouse de le faire pour lui fournir un alibi.

Dans le camping-car, Reddington finit de se préparer lorsque Weecha lui demande comment il se sent. Il répond que quoiqu'il fasse, rien ne changera au fait qu'Elisabeth est morte, qu'il a peur de ne pas pouvoir se contenir et de ne pas encore avoir vu le pire de ce qu'il est capable de faire. Weecha n'en est pas certaine non plus.

La planque où Andrew Kennison est gardé par plusieurs U.S. Marshals est attaquée. Les hommes de Red entrent portant des masques à gaz et soumettent sous la menace les U.S. Marshals tandis que Weecha emmène Kennison. A peine sorti, il se retrouve nez à nez avec l'arme de Reddington pointée sur son front, plus menaçant que jamais, le doigt sur le détente. Weecha lui rappelle pourquoi ils sont là.

Dans le bureau de Cooper, Cynthia écoute ses aveux et elle n'en revient pas : il a menti à un détective, trafiqué des preuves, trouvé le barman tué et ne l'a pas reporté et cerise sur le gâteau, on le fait chanter. Elle exige de savoir où est Kennison et elle apprend que le criminel est aussi à sa recherche, car les deux affaires sont liées, le chantage et la mort d' Elisabeth. Cooper suggère de l'amener pour être interroger, mais Cynthia lui dit qu'il a été trop loin. Passe encore Reddington qui franchit la ligne, Zuma qui rejoint le FBI, mais lui, le chef de cette équipe est responsable d'entrave, falsification, corruption, emprisonnement illégal! ça ne passera pas en haut-lieu. A ce moment là, un appel téléphonique leur apprend qu'Andrew Kennison a été enlevé alors qu'il était sous protection.

Dans son jet, Reddington demande à Kennison s'il sait qui il est. Comme l'homme répond par la négative alors il se présente, Raymond Reddington, un criminel et un fugitif. Il lui précise qu'il est recherché dans tous les pays du globe, qu'il est en haut de la liste des personnes les plus recherchées par le FBI mais surtout qu'il est armé et dangereux. Il ajoute alors que la personne la plus importante au monde pour lui, un ancien agent du FBI, est morte par sa faute. Il lui montre le dispositif. L'homme reconnaît l'avoir conçu lui-même pour son épouse qui souffre de maladie mentale. Le criminel lui apprend que son appareil a été utilisé pour traquer et tuer Elisabeth Keen. Il dit ne pas comprendre, il l'a donné à un policier. Ses essais dans une clinique psychiatrique ont été annulé, et il cherchait des investisseurs pour poursuivre son concept. Un détective de New York s'est présenté, lui disant que son idée avait du potentiel en tant que dispositif de suivi pour les forces de l'ordre. Il s'appelle Reginald Cole. Il lui a remis son dispositif et n'en a plus entendu parlé : il a pensé que la police de New York n'était tout simplement pas intéressée. Il jure que c'est la vérité. Le criminel espère que oui car dans ce cas, à la même heure le lendemain, il sera en cours...sinon, il n'y sera pas.

Au Bureau de Poste, Aram pense avoir une piste. Il a étudié la voix du maître-chanteur altérée et a décidé d'inverser les modifications faites grâce à un algorithme qui change des variables clés comme la hauteur, la tonalité, la vitesse, la distorsion. Bien sûr, il ne sait pas exactement quelles modifications ont été effectuées, mais il il a pu faire une série de suppositions avec le meilleur logiciel disponible qu'il connaisse et a obtenu 6 possibilités de voix. Ce n'est pas grand chose, mais Ressler propose d'envoyer les enregistrements au chef des détectives de New York, peut-être que l'un d'eux en reconnaîtra une.

Au Bureau de Poste, Panabaker se dirige vers l'agent Ressler et lui demande de mettre le directeur Cooper en état d'arrestation, car il désire faire une déclaration complète. Il refuse, après tout le bureau a déjà détourné la tête pour Reddington ou Keen. Cynthia lui assure qu'elle plaidera en sa faveur. Aram suggère que tous soient solidaire de leur chef car, sans lui, pas de Task-Force, mais Cooper le leur déconseille : il reste un travail à faire, ils sont les mieux placés pour le réussir, il veut justice pour lui mais surtout pour Elisabeth. L'agent Ressler lui dit ses droits et il est emmené en salle d'interrogatoire.

Dans un entrepôt, Red discute au téléphone avec Marvin Gerard qui énonce toutes les charges contre Cooper obstruction, falsification de documents, falsification de preuves matérielles, détournement de fonds fédéraux et il ne parle même pas d'avoir privé Kennison de sa liberté. Son cas est désespéré selon l'avocat, il va devoir plaider coupable et prier pour une sentence favorable. Le criminel lui demande de se rendre au Bureau de Poste dès que possible pour le défendre, il ne peut pas aller en prison, il ne le doit pas pour lui, mais aussi Agnes. De son côté, il lui apprend qu'il a trouvé qui a conçu le dispositif trouvé sur Liz et sait qui et où trouver la personne a qui il l'a donné. Il va s'occuper de lui et prépare une descente.

En salle d'interrogatoire, Ressler s'apprête à prendre la déposition d'Harold. Ce dernier n'en revient pas d'avoir interdit à Reddington de voir Agnes en pensant que le danger viendrait de lui. Malgré les conseils de son agent qui lui dit de se battre, Cooper décide d'en finir et de faire ses aveux : il doit payer pour ses crimes. Aram les interrompt : ils ont un suspect pour son maître-chanteur, un capitaine du commissariat de Brooklyn a reconnu une des voix.

Dans la salle principale, Aram présente le suspect, Reginald Cole. Il a passé 25 ans au NYPD, 17 comme détective à Brooklyn mais il n'est pas à la retraite, il travaille à présent à Washington comme détective privé et son site Web indique qu'il traite des questions très sensibles, à la fois personnelles et professionnelles. Toutefois, lorsqu'il a quitté la police, il faisait l'objet de plusieurs enquêtes des affaires internes pour corruption officielle, utilisation excessive de la force, intimidation de témoins. Mais les poursuites contre lui se sont effondrées, le témoin clé ayant été retrouvé assassiné. L'agent Mojtabaï annonce qu'il a téléphoné à son bureau de Logan Circle et qu'il s'y trouve actuellement. Ressler demande immédiatement un mandat et l'équipe se rend sur place.

Dans son bureau de détective privé, Reginald Cole reçoit une cliente, une politicienne nommée Diane Newton qui lui a demandé de trouver les secrets salaces de l'un de ses opposants. Mais s'il n'a rien trouvé sur lui, il en a trouvé sur elle car elle a détourné des fonds de campagne. Il la fait chanter, lui demande de l'argent pour garder cette information pour lui. Il lui laisse 24h alors qu'elle part. Son téléphone sonne, il écoute son interlocuteur et, a peine raccroché, il saisit son disque dur, le brûle dans la poubelle, prend dans un coffre son passeport, une liasse d'argent et part.

Red et son équipe arrivent au bureau de Reginald Cole. Le corbeille à papier fume toujours, le café est encore chaud. Chuck et Morgan repèrent le gars qui s'enfuit et le poursuivent. Mais alors qu'il traverse la route, il tombe nez à nez avec les agents Park, Ressler et Zuma qui s'empressent de l'arrêter alors qu'arrivent seulement les deux hommes de main de Red. Le criminel ne peut qu'observer la scène tandis que son véhicule conduit par Weecha s'éloigne.

Cynthia Panabaker entre dans la salle d'interrogatoire où attend Cooper. Il lui apprend qu'il va bien et qu'il a bon espoir, l'équipe a trouvé son maître-chanteur, Reginald Cole, un ancien détective du NYPD. Mais la femme est là pour de mauvaises nouvelles. Elle a parlé au procureur général qui a parlé au président et au comité de surveillance du sénat. Ils n'aiment par leur arrangement avec Reddington. Cooper lui rappelle qu'ils ont attrapés presque 200 criminels grâce à lui, l'homme a fait plus pour l'application de la loi dans ce pays que n'importe qui. Cynthia lui rappelle qu'elle le sait, c'est elle qui s'est battu pour reconstituer la Task-Force. Mais le fait est que le gouvernement n'est pas stupide et qu'ils savent bien que le criminel continue de commettre des crimes et la mort de Keen les a mis dans l'embarras, car c'est la preuve que les choses étaient devenues hors de son contrôle. Elle a fait des promesses, assuré qu'il n'y aurait aucun dérapage et à présent elle doit revenir sur sa promesse et annoncer que le directeur adjoint du FBI a commis une douzaine de crimes. Ils veulent l'inculper, mais Cyntia lui annonce tout son soutien, elle n'abandonne pas. L'idéal serait de faire des prises, des grosses affaires, qui exposent la conspiration dont ils sont victimes et peut-être qu'ils pourraient oublier cette partie de l'histoire.

Les agents arrivent avec Cole au Bureau de Poste. Panabaker apprend à Ressler que le procureur général veut inculper son chef, mais que s'ils arrivent à monter un dossier solide contre le responsable, Cole, peut-être qu'ils changeront d'avis. Il est très important que leur suspect parle, sinon ils devront le libérer. Red arrive et demande à parler à Panabaker.

Ils se retrouvent dans le bureau de Cooper. Le criminel lui annonce immédiatement que Ressler, qui est en charge, fait une erreur. Tous deux veulent ce qui est le mieux pour Cooper, trouver la personne qui a tout orchestré, mais il estime qu'il est en meilleur position pour accomplir cette mission. Il précise que quelquefois, il faut suivre la loi, mais que dans des moments comme celui-ci, non. Cynthia refuse, tout ce qu'il apprendra sera inadmissible dans les poursuites et elle doit impérativement remettre au procureur général des preuves et un dossier solide. Le criminel ne voit pas les choses comme cela : Cole savait qu'il arrivait, ce qui signifie que celui avec qui il travaille le savait aussi. Jamais il ne sera interrogé. Il s'avère que Red a raison : un appel téléphonique apprend à Cynthia qu'un avocat est là pour représenté le détective. Celui-ci prévient Marvin de ne pas venir au Bureau de Poste, ils se retrouveront ailleurs.

Panabaker attend l'avocat de Cole personnellement. Il reconnaît la sénatrice, et se présente comme Tyson Lacroix, venu défendre Reginald Cole. Ressler désire savoir comment il a su pour son arrestation, tandis que Cynthia voudrait surtout savoir comment il a su l'existence du Bureau de Poste, un site classé secret. L'homme répond qu'il n'est pas là pour répondre aux questions et qu'il veut voir son client. Panabaker se fait menaçante, lui annonçant qu'il est dès à présent sur le radar du ministère de la Justice et qu'ils finiront par avoir des réponses. Il se contente de lui souhaiter bon courage.

Tyson Lacroix ne se démonte pas et poursuit : il veut voir son client, ils n'ont rien pour l'accuser. Ressler lui annonce qu'il a assassiné Doug Koster, qu'il a ciblé, piégé le directeur adjoint du FBI, certainement tué le barman qui l'y a aidé. L'avocat se moque, ils n'ont rien. Aram ajoute qu'ils ont sa voix, ce à quoi il répond que tout ce qu'il a c'est une voix altérée sur un enregistrement et que le reste n'est qu'hypothèses. Ressler est à bout et veut le mettre dehors lorsque l'homme lui apprend qu'il n'a même pas encore parlé de l'agent Keen. Panabaker n'est guère surprise de cette révélation et lui demande s'il sait pour le dispositif de localisation qui a coûté la mort à l'un de leur agent. Il sous entend que oui, et que ce n'est pas un crime de s'être procuré ce genre d'appareil. Il poursuit : en aucun cas ils ne peuvent prouver que son client a poussé Keen à l'ingérer et encore moins prouver qu'il a été en contact avec Vandyke. Aram est choqué qu'il sache le nom de l'assassin de Liz. Panabaker autorise l'avocat à voir son client 2 minutes. L'homme parti, Ressler est mécontent, mais Cynthia ne peut que confirmer leur peur : ils n'ont rien contre Cole, ils vont le laisser partir mais le suivre à la trace. Dembe ne peut que constater que son ancien patron avait raison.

Cole rencontre Tyson Lacroix qui lui annonce qu'il va être libéré mais qu'ils en discuteront dans son bureau, sa voiture les attend dehors. La Task-Force et Panabaker ne peuvent que regarder leur suspect partir avec son avocat. Aram est dérouté, il n'a aucune idée de qui sont ces gars et à qui ils ont affaire, tandis que Park suggère une mise sur écoute et propose de se renseigner sur Lacroix. Ressler se charge d'apprendre à Cooper la mauvaise nouvelle. Dembe annonce que Raymond saura quoi faire.

Et en effet, à l'extérieur, Weecha, Red et Marvin attendent dans le SUV la sortie des deux hommes. Mais le verdict du criminel est sans appel : si Cole veut vivre, sa meilleure chance est de rester à l'intérieur du bâtiment, il est grillé pour son employeur et l'avocat également. Au téléphone, il ordonne à Chuck d'intercepter les deux hommes dès qu'ils seront sur la route. Marvin est étonné qu'il ne veuille pas découvrir où ils se rendent.

Cole et Lacroix sortent du Bureau de Poste, atteignent la voiture de l'avocat, mais une moto surgit et le conducteur fait feu sur eux. Ils s'écroulent. Le criminel demande à Weecha de démarrer et, très ébranlé, ne peut que constater en passant que les deux hommes sont morts.


Résumé proposé par mnoandco

Kikavu ?

Au total, 8 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Cirocco 
20.04.2022 vers 19h

marion45 
14.04.2022 vers 23h

Remi1778 
14.04.2022 vers 20h

Kar026 
10.04.2022 vers 00h

minot76 
09.04.2022 vers 23h

catgir2 
09.04.2022 vers 08h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Cirocco  (20.04.2022 à 19:55)

Je pense que c'était l'épisode 1 d'une très bonne fin de saison.
Du Blacklist presque première pression à froid.

catgir2  (11.04.2022 à 12:19)

Après avoir revu l'épisode, je me pose encore plus de questions, comme d'habitude et il va falloir attendre la fin de la saison pour avoir quelques réponses.

La principale question que je me pose est : est-ce que le n°2 de la Blacklist ne serait pas (par hasard) l'auteur de tout ce pataquès ?
En tout cas, il connaît bien tous les personnages de l'histoire et peut-être nous, nous ne le connaîssons pas encore ?

Une autre question : que vient faire la dénommée Newton dans cette histoire ?

Panabaker est toujours aussi parfaite, Reddington est de nouveau en colère, Dembe reste toujours aussi attaché à Red, Ressler "déraille" toujours autant, Aram est toujours le seul à avoir un peu de lucidité et l'attitude de Cooper est incompréhensible comme Red le lui remarquer.

Les anciens auteurs, Lukas Reiter ou Daniel Cerone sont de nouveau à l'écriture, c'est une bonne nouvelle.

minot76  (10.04.2022 à 13:46)

Super épisode, avec un Red qui s énerve plus qu il n'en faut mais qui a encore raison sur la fond.

Un Ressler qui m énerve de plus en plus à ramener tout à la faute sur Red pour tous et rien. 

Panabaker que j aime de plus en plus. Mais Ressler franchement fermez lui la bouche et le regard. 

mnoandco  (10.04.2022 à 12:25)

Blacklist a son meilleur niveau : les petits cailloux semés depuis ce début de saison 9, et à dose homéophatique (ce qui en a énervé plus d'un), nous conduisent vers une fin de saison et j'avoue ne pas savoir laquelle. Mais tant mieux, je préfère me laisser surprendre. 

Tout est lié, le chantage, la mort de Liz, le mystérieux adversaire est redoutable : il connaissait le petit secret de Charlène, fait chanter son mari, tente de s'emparer (certainement) de l'organisation de Red, sait pour Liz, sait pour Vandyke, sait pour le Bureau de Poste et la Task-Force et, cerise sur le gâteau, est renseigné en temps réel sur ce qu'y s'y passe. Pour preuve, l'assassin en moto qui attend pour tuer le détective et l'avocat dès leur sortie, avant que le criminel mette la main dessus. Et là je suis restée sans voix. Comment est-ce possible. Mais c'est qui??? Quelques noms me viennent bien à l'esprit, mais cela n'a pas sa place ici pour en discuter. 

La Task-Force perd son leader, Panabaker tente de limiter la casse  et pourtant elle aurait dû écouter Red. Tous sont compromis et rien ne se fait ou dit sans que le fameux ennemi le sache. 

Red est à bout, plus menaçant que jamais et j'ai bien aimé le fait qu'il emmène Kennison dans les airs alors qu'il aurait sans doute pû l'interroger ailleurs : je suppose, qu'au besoin, il voulait savoir s'il volait mieux que le Directeur ou Smokey :-)

Mon gros regret est qu'il y a encore 7 épisodes avant la fin de saison, et qu'il va falloir patienter avant d'avoir le fin mot de cette histoire.

catgir2  (09.04.2022 à 10:59)
Message édité : 09.04.2022 à 17:47

Enfin un véritable épisode Blacklist !

Et bien sûr des questions et pas de réponses !

 

 

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

catgir2 
mnoandco 
Ne manque pas...
Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NBC

Blacklist, S09E22 (inédit)
Vendredi 27 mai à 20:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E21 (inédit)
Vendredi 20 mai à 20:00
2.70m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E20 (inédit)
Vendredi 13 mai à 20:00
2.77m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E19 (inédit)
Vendredi 6 mai à 20:00
2.76m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E18 (inédit)
Vendredi 29 avril à 20:00
3.09m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E17 (inédit)
Vendredi 22 avril à 20:00
3.26m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E16 (inédit)
Vendredi 15 avril à 20:00
2.85m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
NBC - Audiences de l'épisode 9.21

NBC - Audiences de l'épisode 9.21
NBC nous proposait vendredi 20 mai l'avant dernier épisode de la neuvième saison de Blacklist. La...

NBC - Diffusion de l'épisode 9.21

NBC - Diffusion de l'épisode 9.21
NBC poursuit sa diffusion de Blacklist ce vendredi à 8hUS avec l'avant dernier épisode de la saison...

NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank

NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank
Vendredi dernier, NBC proposait une nouvel inédit de Blacklist intitulé Caelum Bank...

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath
Fox a commandé une nouvelle série policière Alert axée sur les personnages du showrunner de The...

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison
NBC est le premier réseau de diffusion télévisée à révéler son calendrier pour la saison télévisée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

diana62800, Avant-hier à 19:49

Le quartier 'The Secret Life of The American Teenager' fait peau neuve avec un tout nouveau design, venez donner votre avis

diana62800, Avant-hier à 19:50

Merci d'avance

Luna25, Hier à 11:20

Salut, il y a de nouveau sondage chez Legends of Tomorrow et Reign.

Locksley, Hier à 16:17

Bienvenue au quartier Bridgerton dans la citadelle ! Bonne inauguration à albi !

Sonmi451, Aujourd'hui à 09:49

Un petit passage dans "Préférences" pour voter aux bannières, aux thèmes et vous y gagnerez mes remerciements. ^^

Viens chatter !