251 fans | Vote

Blacklist
#914 : Eva Mason

Cynthia Panabaker dans l'épisode Eva Mason s9e14

Ecrit par : Taylor Martin

Réalisé par :  John Terlesky

Alors qu'ils recherchent la belle-fille disparue de la sénatrice Panabaker, la Task-Force apprend qu'il pourrait s'agir d'un plus grand nombre d'enlèvements. Red continue de reconstituer le mystère de la mort de Liz.

Popularité


4.71 - 7 votes

Titre VO
Eva Mason

Titre VF
Eva Mason

Première diffusion
01.04.2022

Photos promo

Deidre Goodwin joue le personnage d'Emily Wright, ici interrogée au Bureau de Poste

Deidre Goodwin joue le personnage d'Emily Wright, ici interrogée au Bureau de Poste

L'agent Aram Mojtabaï sourit

L'agent Aram Mojtabaï sourit

L'agent Mojtabaï (Amir Arison) semble inquiet

L'agent Mojtabaï (Amir Arison) semble inquiet

Les agents Park (Laura Sohn) et Mojtabaï (Amir Arison) interrogent Emily Wright (Deidre Goodwin)

Les agents Park (Laura Sohn) et Mojtabaï (Amir Arison) interrogent Emily Wright (Deidre Goodwin)

Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) dans le camping-car de Reddington

Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) dans le camping-car de Reddington

Weecha Xiu (Diany Rodriguez), dans le camping-car, écoute

Weecha Xiu (Diany Rodriguez), dans le camping-car, écoute

Raymond Reddington (James Spader) écoute Brimley

Raymond Reddington (James Spader) écoute Brimley

Brimley fait son rapport à Reddington (James Spader) qui semble étonné

Brimley fait son rapport à Reddington (James Spader) qui semble étonné

Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) le visage bien sévère face à Reddington

Cynthia Panabaker (Deirdre Lovejoy) le visage bien sévère face à Reddington

Mr Brimley (Teddy Coluca), un associé de Reddington, dont la spécialité est de faire parler les gens

Mr Brimley (Teddy Coluca), un associé de Reddington, dont la spécialité est de faire parler les gens

L'infirmière Binstock (Lea DeLaria)

L'infirmière Binstock (Lea DeLaria)

Reddington se rend chez Herbie (Alex Brightman) qui tient un bébé en pleurs dans les bras

Reddington se rend chez Herbie (Alex Brightman) qui tient un bébé en pleurs dans les bras

Herbie (Alex Brightman) entrouve la porte pour voir qui vient lui rendre visite

Herbie (Alex Brightman) entrouve la porte pour voir qui vient lui rendre visite

Herbie (Alex Brightman) est un associé de Reddington et fait quelques recherches pour lui sur son ordinateur

Herbie (Alex Brightman) est un associé de Reddington et fait quelques recherches pour lui sur son ordinateur

Herbie (Alex Brightman), expert médical, fait des recherches pour Reddington

Herbie (Alex Brightman), expert médical, fait des recherches pour Reddington

La petite Sarah Sutton (Casey Hilton) et  Mary Sutton (Katie Finneran) écoutent l'annonce qui leur est faite

La petite Sarah Sutton (Casey Hilton) et Mary Sutton (Katie Finneran) écoutent l'annonce qui leur est faite

Mary Sutton (Katie Finneran)

Mary Sutton (Katie Finneran)

L'actrice Lea DeLaria joue l'infirmière Binstock

L'actrice Lea DeLaria joue l'infirmière Binstock

Diffusions

Logo de la chaîne NBC

Etats-Unis (inédit)
Vendredi 01.04.2022 à 20:00
2.92m / 0.2% (18-49)

Plus de détails

Blacklisté : Eva Mason # 181

Guests :

Stephanie Kurtzuba ... Eva Mason 
Deirdre Lovejoy ... Cynthia Panabaker
Teddy Coluca ... Mr Brimley
Deidre Goodwin ... Emily Wright 
Alexandra Bradley ...Charlotte Panabaker 
Alex Brightman ... Herbie 
Lea DeLaria ... infirmière Binstock 
Davis Duffield  ...docteur de Sheila
Marge Dunn ... Vicky 
Katie Finneran ... Mrs  Sutton 
John Anthony Gorman ... Marshall Panabaker 
Casey Hilton ... Sarah Sutton
Michael Jibrin ... Agent Herndon 
Jocelyn Kuritsky ... Maria Holmes
Susan Savoy ... pédiatre
George Sheffey ... Bill Sutton 
Kayla Wickes ... Elise 
Kristin Witt ... Sheila Panabaker 

Dans le camping-car, Red écoute Weecha qui lui transmet les dernières informations de Tadashi. Il a découvert que l'appareil ingéré par Liz a deux fonctions : suivre les déplacements, mais aussi surveiller une prise de médicaments à heure précise. Le criminel réalise alors qu'il s'agit en premier lieu d'un dispositif médical, même si la deuxième fonction n'était pas utile dans ce cas précis. Ils ont besoin d'un expert dans ce domaine. Weecha annonce qu'elle a pris les devants et a envoyé le traceur le matin même chez Herbie. Mais à présent, il ne répond pas à ses appels. Cela étonne le criminel car ce n'est pas son genre.

A ce moment, la sénatrice Cynthia Panabaker frappe à la porte. Elle est nerveuse et désire en venir directement au but de sa visiste : elle a besoin de son aide. Reddington lui dit savoir que sa belle-fille Sheila a été enlevée 3 semaines auparavant, et il apprend avec surprise qu'elle a été retrouvée la veille, à moitié morte, émaciée, torturée. Elle est à présent dans un coma artificiel. Cynthia demande justice. Le criminel dit comprendre, celui qui a fait ça est toujours là, dehors, vivant, profitant de la vie alors que Sheila est au seuil de la mort. La femme se sent impuissante avec ses moyens, alors demande les siens, même si cela veut dire aller dans l'obscurité.

Au Bureau de Poste, Cooper présente le cas. Dembe se demande si c'est une affaire pour eux, Park estime que ça l'est et Aram est étonné que le FBI n'enquête pas déjà étant donné sa position de sénatrice. Le chef de la Task-Force leur rappelle toutes les fois où Panabaker s'est battue pour eux et ajoute qu'il est normal de lui rendre la pareille. Il envoie Ressler et Park à l'hôpital pour interroger le médecin de Sheila sur son état, espérant découvrir un indice. Avant de partir, il leur annonce que Reddington reste disponible, mais qu'il suit une piste sur le dispositif de localisation trouvé sur Elisabeth.

Pendant ce temps, dans un local abandonné, Eva Mason et l'infirmière Binstock discutent de la disparition de Sheila. La première s'inquiète peu de ce que la femme peut apprendre à la police, mais fait remarquer qu'un lit est à présent libre.

Ressler et Park sont au chevet de Sheila tandis que le médecin fait son rapport sur son état. Elle a dû errer dans les bois dans le froid, sans eau et nourriture pendant des jours mais ce qui l'inquiète ce sont les dommages cardiaques. Et puis il y a les marques sur sa jambe : elle s'est elle-même écrit deux noms au couteau dans sa chair. A ce moment arrive Marshall Panabaker, le mari, et sa fille Charlotte, tous deux très ébranlés. Les agents préfèrent partir.

Sarah Sutton, une jeune fille, regarde la télévision tandis que sa mère s'occupe à la cuisine. Tout à coup, elle fait une crise et ses parents la portent rapidement à la voiture afin de l'emmener à l'hôpital. Eva Mason les observe de loin. Lorsqu'elle rejoint l'infirmière Binstock, elle lui annonce qu'elle a une trouvé sa nouvelle patiente, et qu'elle compte l'amener le soir même.

Au Bureau de Poste, l'équipe fait son rapport à Panabaker qui apprend ainsi que les noms que Sheila s'est gravés dans la peau en guise d'indice sont Crystal Flowers et Maria Holmes. En voyant leurs photos, Cynthia est persuadée de les connaître et Cooper lui apprend que c'est parce qu'elles ont un lien avec la fondation Tiny Fighters. L'organisme collecte des fonds et ces femmes, tout comme Sheila, y ont parlé dans une interview, racontant leur vie de famille auprès de leur enfant gravement malade. Emily Wright, la dirigeante, est amenée dans les locaux pour interrogatoire.

Aram et Alina se chargent de la questionner, mais la femme tombe des nues : pourquoi quelqu'un s'en prendrait à ces femmes aimantes, désintéressées qui ne pensent qu'au bien de leur enfant. Malheureusement, elle leur apprend que chaque contibuteur bénévole à accès à leur base de données et propose de fournir leurs noms et mails. Aram remarque alors que toutes les femmes ont été enlevées dans la semaine qui a suivie l'interview de leur enfant mise en ligne sur le site de Tiny Fighters. Il demande les noms des plus récentes.

Comme le spécialiste médical ne répond pas à ses appels, Red et Weecha se rendent chez lui. Il finit par ouvrir, un bébé en larmes dans ses bras. Il les fait entrer, leur expliquant que cela fait 36 heures que cela dure, que sa femme en cure de désintoxication est injoignable, mais surtout qu'il est à bout, persuadé en plus que son enfant le déteste. Le criminel prend les choses en main, demandant le nom de la petite. Il la met contre son épaule et lui tapote le dos. Les pleurs s'arrêtent et il explique au papa que leurs causes sont la faim, la fatigue, les gaz et qu'il faut aux enfants juste de l'attention et de l'amour. Le bébé fait un rot. Red ajoute, en rendant l'enfant à Herbie qu'il doit chérir ces instants, parce que les choses se compliquent ensuite. Le bébé s'agite, et Red explique que la petite Sue sent sa peur. Il se met derrière eux, enlace père et fille, surtout pour que le papa se détende, et commence à fredonner une chanson. L'enfant suce sa main bruyamment mais ne pleure plus. Herbie est toujours désespéré et supplie le criminel de rester. Il accepte, à condition qu'en échange il étudie le traceur qu'il lui a fait envoyer plus tôt.

Aram et Alina ont contacté les parents des enfants des dernières interviews afin de les prévenir d'un éventuel danger. Mais, cependant, il manque encore Mary Sutton et sa fille Sarah qui vient d'être admise à l'hôpital pour enfants George Washington. Ressler et Dembe se rendent sur place afin de confirmer que la maman ne risque rien et l'informer de la situation. Mais Eva Mason est déjà sur place. Elle injecte un puissant sédatif à la femme grâce à une espèce de pistolet à air, lui soufflant à l'oreille qu'elle connait la vérité. Mais Sarah se réveille et crie au secours, malgré Eva qui lui affirme que ce qu'elle fait est pour son bien. Lorsque Ressler et Zuma arrivent, Mary est au sol entourée du personnel médical, tandis que Sarah explique qu'une infirmière a voulu faire du mal à sa maman. Plus tard, Mary décrit la femme, mais ne comprend pas pourquoi elle a été visée, sa vie entière est consacrée à sa fille. Mais comme elle correspond au profil, un agent de protection lui est assigné et est posté devant la chambre.

Si la femme n'est pas identifiée, Aram décide de se concentrer sur le pistolet qui a servi à l'injection. Il est particulier : au lieu d'une aiguille, l'air comprimé projette un mince jet de médicament directement dans les couches de tissus sous-jacentes. Il ne trouve aucune trace de ce genre de produit sur le marché légal, et Dembe lui conseille de faire appel à Raymond qui est connecté aux meilleures ressources médicales au marché noir que l'argent puisse acheter.

Pendant ce temps, justement, Herbie l'expert médical étudie le dispositif de traçage trouvé en Liz. Effectivement, il est conçu pour administrer et surveiller les prises de médicaments chez des personnes atteintes de certains troubles. Selon lui, une dose de médicament est préchargé sur ce genre de capsule, puis elle envoie des données sans fil au médecin ou au tuteur pour savoir si la prise a été faite et où se trouve le patient. Il ne sait pas qui utilise cette technologie de pointe, mais dit avoir entendu parler d'une clinique à Boston qui envisageait ce genre de programme. Red obtient une adresse, mais profite de la présence de son spécialiste pour, à la demande de Cooper, en apprendre davantage sur le pistolet à air comprimé utilisé.

Dans le local abandonné, une femme Maria a le pied infecté et se tord de douleur. Cela n'a pas l'air d'affecter Eva Mason qui ajoute que son garçon va mieux depuis qu'elle est atteinte du même mal que lui. Mais l'infirmière Binstock qui l'aide lui demande d'abandonner son projet de kidnapper la mère de Sarah. Elle refuse, mettant en avant une certaine Chelsea, celle pour qui elles font tout cela.

Au Bureau de Poste, Ressler entend Aram et Dembe parler de son parrain, celui qui s'occupe de lui aux Narcotiques Anonymes. Ils parviennent a obtenir son nom de leur collègue, mais celui-ci sent qu'ils ne lui disent pas toute la vérité. Cooper approche et leur apprend que Reddington a identifié le fabricant de l'injecteur de drogue. L'un d'eux a été livré à une adresse rurale en Virginie-Occidentale, ainsi que des lits et du matériel médical d'occasion. Il y envoie Ressler et Dembe.

Ils visitent les lieux et au début pensent que l'endroit est vide. Ensuite ils découvrent plusieurs lit occupés par des femmes torturées, gémissantes, se tordant d'agonie, une couverte de vomi, chacune une poupée déposée près de sa tête, sur l'oreiller. L'infirmière Binstock cachée là se précipite sur Ressler avec un scalpel, mais Dembe attrape son bras et elle est arrêtée.

Au Bureau de Poste, la femme est interrogée. Panabaker observe du couloir et apprend que l'infirmière a une complice qui elle court toujours. Elle apprend que les victimes sont toutes dans un état grave et que des restes humains ont également été trouvés sur la propriété. Il est confirmé que toutes ces femmes ont le même profil, s'occupant d'enfants très malades, comme Sheila. Ce qu'ils ont appris, c'est que pendant leur détention, elles ont subi des traitements médicaux qui leur faisaient avoir les même symptômes que leur enfant malade. C'est pourquoi sa belle-fille et sa petite fille présentaient toutes les deux des signes de cardiomyopathie. Cynthia tombe des nues, pourquoi faire cela ? Cooper n'en sait rien, toujours est-il que les mères et leurs enfants seront réunis dès que possible. Panabaker espère qu'il en sera de même pour Sheila et Charlotte, puis apprend de Ressler que l'interrogatoire ne mène à rien et que la femme demande un avocat. Elle décide que cela ne se passera pas comme cela et que quelqu'un d'autre doit l'interroger.

Dans un entrepôt, Cynthia est assise en face de Red tandis que les cris de l'infirmière Binstock se font entendre dans la pièce voisine. Le criminel remarque que la femme est mal à l'aise, et elle explique qu'il y a une ligne qu'elle a toujours évité de franchir, jusqu'à présent. Il lui explique que sa vison des choses a changé, quelqu'un a blessé un être cher et que cette ligne n'existe peut-être plus. Cynthia dévie la conversation en demandant où en sont ses recherches sur le meurtrier de Liz. En apprenant qu'il a une piste, elle est étonnée qu'il soit là, avec elle, mais le criminel explique qu'il a besoin de réfléchir jusqu'où il est prêt à aller pour découvrir la vérité. Il souligne jusqu'où elle-même en est arrivée,  et lui laisse imaginer jusqu'où un homme comme lui pourrait aller. La porte s'ouvre enfin et Teddy apparaît, un rat sur l'épaule. Il a des confessions, mais explique vite que Cynthia ne va pas aimer. Red lui demande de cracher le morceau et il révèle que Sheila n'est pas la victime : elle a drogué sa petite-fille des années pour la rendre malade et la garder dépendante d'elle. Bien sûr, la sénatrice trouve cela absurde, mais Red la conjure d'utiliser sa tête et non son cœur. A-t-elle jamais eu un doute ? Cynthia se rappelle alors d'un rendez-vous chez un prestigieux cardiologue qu'elle s'est démenée à avoir pour Charlotte, que sa belle-fille a fini par accepter et auquel elle ne s'est jamais présentée. Son téléphone sonne et elle apprend que justement Sheila n'est plus sous respirateur. Elle semble perdue, ne sachant que faire. Red lui demande de reste calme et d'obtenir les preuves dont elle a besoin.

Au Bureau de Poste, Aram apprend la nouvelle à l'équipe : les mères kidnappées n'étaient pas innocentes et rendaient leur enfant malade, le syndrome de Munchausen par procuration. C'est une maladie mentale et une forme de maltraitance des enfants.

A l'hôpital où Sarah Sutton est soignée, sa maman s'arrange pour éloigner l'agent qui garde sa porte et fuit avec sa fille. Pendant ce temps, par précaution et en attendant d'avoir confirmation des affirmations de Binstock, Cooper préfère retarder la réunification des enfants avec leurs parents. Il envoie Dembe et Ressler à l'hôpital pour séparer Mary Sutton de sa fille tandis que les dossiers médicaux saisis vont être examinés à la loupe. Les agents apprennent que mère et fille ont disparu et se rendent chez les Sutton où ils interrogent le père de Sarah qui, bien entendu, ne croit aucun mot de ce qu'on lui raconte, son épouse a toujours été dévouée à leur fille. Mais Ressler lui rappelle que sa femme s'est enfuie de l'hôpital avec sa fille et lui demande s'il a une idée où elles pourraient être. L'homme n'en sait rien et reste dans le déni total : ce n'est pas possible, il y a une explication. Sur une étagère, Dembe trouve un DVD étiqueté « Tiny Fighters » et demande à l'emprunter. Pendant ce temps, Mary et Sarah trouvent refuge dans une chambre d'hôtel. La jeune fille questionne sa maman, se demandant pourquoi elles ont quitté l'hôpital : Mary lui explique que le médecin est un idiot, qu'elle a pris avec elle tous les médicaments dont elle a besoin et lui promet même d'appeler son père pendant qu'elle se reposera.

Cynthia se rend à l'hôpital et ne sait que dire face à la joie intense de son fils de voir son épouse réveillée, c'est un miracle pour lui. Il s'étonne de son silence, et elle se contente de répondre qu'elle est submergée.

Cooper, au Bureau de Poste, demande où en est l'enquête. Aram a étudié les dossiers tenus par Binstock et sa complice et saisis lors de l'arrestation de l'infirmière : ils ont sous les yeux les dossiers médicaux des enfants, précis, détaillés et qui confirment le syndrome de Munchausen par procuration. Ce qui est certain pour l'équipe, c'est qu'à présent il y a deux personnes à arrêter, deux criminelles  : Mary Sutton et la femme qui a tenté de l'enlever.

A ce sujet, l'agent Mojtabaï pense avoir une piste : l'infirmière a travaillé à domicile pour une jeune fille nommée Chelsea Mason, qui souffrait d'un trouble gastro-intestinal rare. Après la mort de Chelsea, Binstock a quitté son travail et Eva Mason, la sœur aînée de Chelsea, a reçu une fortune provenant d'hôpitaux qui ont effectué des procédures inutiles qui n'ont fait qu'aggraver l'état de Chelsea. En effet, il s'avère que Chelsea n'était pas vraiment malade. Sa mère l'empoisonnait. Eva et Binstock ont un passé commun, ce qui en fait une bonne suspecte. De plus, Eva est bénévole pour la fondation Tiny Fighters , où elle filme les interviews, à la recherche de signes de Munchausen. Quant à Mary Sutton et sa fille, aucune idée de l'endroit où elles se trouvent. Mais Dembe pense avoir une piste lorsqu'il entend qu'Eva Mason a utilisé sa carte bancaire dans le Delaware: sur le DVD empruntée de l'interview de Mary et sa fille, la femme indique qu'elles aiment faire des séjours au Primrose Grand Hotel dans le Delaware, justement, cela ne peut pas être une coïncidence. Cooper y envoie ses agents.

A l'hôtel, tandis que Mary va chercher des glaçons dans le couloir, Sarah, à la recherche de mouchoirs, découvre une arme à feu dans le sac à main de sa maman. La sachant seule, Eva Mason entre dans la chambre et essaie de convaincre la jeune fille qu'elle peut la guérir. Mary arrive à ce moment là et les femmes se disputent. Mary accuse Eva d'avoir voulu l'enlever et la femme se défend en disant qu'elle l'a fait pour protéger Sarah. Elle sort une arme puis lui demande de la suivre. Sarah panique et prend l'arme de sa mère dans son sac à main, leur demandant d'arrêter. Le FBI arrive, essayant de calmer la situation. Les deux femmes continuent à rejeter la faute l'une sur l'autre. Sarah est perdue, toujours l'arme en main, Eva lui affirme que c'est sa mère qui la rend malade, tandis que cette dernière lui jure que non. Ressler demande à tout le monde de baisser les armes, Eva refuse et Dembe lui promet que Mary sera punie pour ses actes. Elle se moque, sa mère ne l'a pas été et pourtant elle a vidé lentement sa sœur de sa vie, l'a confinée, seule dans une pièce, avec pour seules amies des poupées. Personne ne l'a écoutée, et le système continue de ne pas écouter ces enfants. Des vies sont en jeu. Elle vise Mary, mais Sarah tire la première et la blesse. L'enfant s'excuse, paniquée, sous le choc, et laisse tomber l'arme. Ressler empêche Mary de rejoindre sa fille, et l'emmène tandis qu'elle hurle qu'elle veut la rejoindre.

Dans l'avion de Red, celui-ci reçoit un appel de la sénatrice Panabaker. Elle le remercie de son aide, grâce à lui elle a découvert la vérité. Le criminel lui demande comment va sa famille et elle lui apprend que son fils est dévasté et qu'elle va emmener sa petite-fille pour l'après-midi afin qu'elle ne voit pas sa mère se faire arrêter. Red la rassure, les enfants sont surprenants, résistants, et Charlotte a une chance de mener une vie saine, pas grâce à ses parents, ni le FBI, mais grâce à elle.

En tête à tête, Cynthia et sa petite-fille sont devant une énorme tasse de chocolat chaud. Elle explique qu'elle emmenait souvent son père ici après son entraînement de hockey. Mais la jeune fille ne veut pas boire, sa maman lui interdit ce genre de chose parce qu'elle est toujours malade. Cynthia la rassure, elle ne tombera pas malade, c'est une promesse de sa grand-mère. Toutes les deux dégustent leur énorme tasse de chocolat, sourire aux lèvres.

A Boston, le Dr Jansen sort de la clinique psychiatrique où il travaille. Le menaçant d'une arme, Weecha le fait monter dans la voiture où le criminel l'attend. L'homme panique, croyant qu'on lui veut du mal, mais Red le rassure, il a beaucoup de respect pour les professionnels qui traitent les maladies mentales. Cependant, il n'a guère le temps de s'attarder. Il lui montre le dispositif de repérage prélevé sur le corps de Liz et lui demande ce que c'est. Pour lui, c'est un prototype d'un appareil qu'il a vu l'année précédente. Il explique qu'un programme pilote avec certains de ses patients souffrant de troubles de l'humeur devait être lancé en utilisant ce genre de dispositif qui surveille l'utilisation des médicaments, mais les groupes de défense des patients se sont inquiétés pour la confidentialité, et le projet a été annulé. Le criminel lui demande qui a développé l'appareil et il obtient une triste histoire et un nom : un homme dévasté est venu le voir, sa femme souffrait d'un état psychiatrique aigu et refusait de prendre ses médicaments. Puis elle a eu un épisode violent et des personnes innocentes sont mortes. L'homme est alors retourné à l'école et a développé un traceur ingérable qui pouvait surveiller la prise de médicament, et éviter que ce genre de tragédie se reproduise. Son nom : Andrew Kennison.

Au Bureau de Poste, Aram, Cooper, Dembe et Alina attendent Ressler. Lorsque Cooper lui demande s'il s'est rendu à sa réunion des Narcotiques Anonymes, il se sent agressé, blessé. Bien sûr, il y a été, il les accuse de ne pas lui faire confiance et pour preuve, récemment, Aram a refusé d'aller sur le terrain avec lui, et c'est sans compter qu'ils ont voulu savoir le nom de son tuteur. Il continue sa tirade, jurant qu'il est clean, qu'il n'a pas besoin de leur méfiance. Lorsqu'Aram essaie de l'interrompe, il ajoute qu'il n'est pas fou, qu'il n'a pas tout inventé et que pour information, il a reçu sa pièce pour ses deux mois de sevrage la veille. Il poursuit, presque désespéré, expliquant qu'il essaie vraiment de s'en sortir. Cooper lui annonce de but en blanc que c'est pour cela qu'ils sont tous très fier de lui, Park ajoute qu'ils savaient que c'était une étape importante pour lui et Dembe annonce qu'il voulait le nom de son parrain pour l'inviter, tandis qu'Aram arrive avec un gâteau puis met de la musique. Tous lui ont organisé une petite fête pour l'occasion. Ressler est très ému, et ne sait pas trop comment réagir à cette gentille attention, il n'est pas très bon pour montrer ses sentiments. Il bafouille, et Cooper lui dit qu'ils comprennent tous ce qu'il essaie de dire. Park lui tend un couteau et il coupe le gâteau, chacun parlant et riant.

 
Résumé proposé par mnoandco

Kikavu ?

Au total, 9 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marion45 
08.04.2022 vers 00h

Remi1778 
06.04.2022 vers 17h

Cirocco 
05.04.2022 vers 11h

Kar026 
03.04.2022 vers 16h

Witiza 
03.04.2022 vers 02h

minot76 
02.04.2022 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

minot76  (03.04.2022 à 16:12)

Bon épisode pour moi, le blacklister est intéressant même comme vous le dites on a déjà eu le bon samaritain et autres , là l histoire est différente. 

JS et Red sont tout en douceur avec la petite Sue, je pense que cela lui rappelle sa fille peut-être mais surtout Liz lorsqu'elle était petite.  Souvenez vous dans un épisode précédent, il parlait des coliques de Liz. De très bons échanges entre Red Et PanaBaker , au moins une qui le comprend dans les les extrêmes que l on peut franchir.

Ressler m agace un peu à toujours se plaindre de Red par rapport aux affaires même là avec Panabaker. 

Et l affaire de Cooper qui rejoint celle de Liz, je pense que par le fait de l atteindre lui par son histoire cela pourrait permettre d approcher d Agnès et par Liz on a  atteint Red.

A suivre

catgir2  (03.04.2022 à 09:58)
Message édité : 03.04.2022 à 13:45

Mais si, je vais donner mon avis ; l'épisode est plutôt bon avec tous les ingrédients TBL et même un peu d'humour.

Bien sûr, j'ai pensé à l'épisode du Bon Samaritain et à celui du Pharmacist (603) et aussi à tous les épisodes plein d'enfants (il y en a beaucoup).

Reddington aime les enfants et JS est particulièrement à l'aise dans les scènes avec les enfants ; il était déjà très touchant dans les scènes avec la petite Agnes, bébé ; peut être est-ce pour rappeler qu'il a perdu sa fille et que ça le rend toujours  très malheureux ?

Panabaker est complètement transformée, elle est passée du "chien de garde" de la Task Force à un être de chair et de sang avec un coeur face à sa famille et c'est sympa.

C'est bien que Ressler soit rentré dans un programme de sevrage car l'équipe le soutient ce qui prouve effectivement la cohésion des membres de la Task Force et surtout Ressler sourit de nouveau.

Que Reddington soit seul, c'est lui qui le veut en vivant reclus dans sa caravane, il n'a plus de vie sociale et n'a plus qu'une obsession, retrouver l'assassin de Liz car la vengeance est toujours viscérale chez lui ; visiblement, la Task Force y attache moins d'importance et puis son nouveau garde du corps ne semble pas être très apprécié par Cooper et son équipe. 

 

PS : je ne comprends toujours pas l'histoire de Cooper !

mnoandco  (03.04.2022 à 08:59)

Ben alors, il y a plein de notes et personne pour commenter ;-)

En ce qui me concerne, même si l'idée du blacklisté me rappelle Le bon samaritain (1.11) cela ne me dérange pas, l'épisode est bien fait et s'en démarque. Panabaker, comme les autres membres de la Task-Force avant elle, se rend compte qu'il est facile de franchir la ligne du bien et du mal et que, finalement, il existe une zone plus floue où tout est gris. On la voit sous un autre angle, et c'est très bien. Sheila n'est pas que la victime, mais aussi le bourreau de sa petite-fille, j'avoue que l'idée ne me serait pas venue au début de l'épisode. 

L'enquête de Reddington avance, et comme souvent, nous apprenons que rien n'est fait au hasard dans la série : revoilà cité Andrew Kennison que Cooper a fait disparaître et il s'avère le concepteur du dispositif médical retrouvé dans Elisabeth. Les deux affaires sont liées, c'est officiel. 

Il y a aussi des moments charmants avec Herbie, son bébé Sue, Red qui ne cessera jamais de nous surprendre et la petite fête de l'équipe pour les 2 mois d'abstinence de Ressler. Sans être grande fan de cet arc le concernant, cela nous prouve que l'équipe est plus que jamais unie et cela fait plaisir à voir. Je regrette juste encore et toujours l'isolement de Red, il semble être juste là pour sortir tout le monde de la mouise et ça serait bien que chacun lui reconnaisse quand même (au minimum) ce mérite. 

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Canette63 
catgir2 
mnoandco 
Ne manque pas...
Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NBC

Blacklist, S09E22 (inédit)
Vendredi 27 mai à 20:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E21 (inédit)
Vendredi 20 mai à 20:00
2.70m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E20 (inédit)
Vendredi 13 mai à 20:00
2.77m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E19 (inédit)
Vendredi 6 mai à 20:00
2.76m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E18 (inédit)
Vendredi 29 avril à 20:00
3.09m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E17 (inédit)
Vendredi 22 avril à 20:00
3.26m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E16 (inédit)
Vendredi 15 avril à 20:00
2.85m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
NBC - Audiences de l'épisode 9.21

NBC - Audiences de l'épisode 9.21
NBC nous proposait vendredi 20 mai l'avant dernier épisode de la neuvième saison de Blacklist. La...

NBC - Diffusion de l'épisode 9.21

NBC - Diffusion de l'épisode 9.21
NBC poursuit sa diffusion de Blacklist ce vendredi à 8hUS avec l'avant dernier épisode de la saison...

NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank

NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank
Vendredi dernier, NBC proposait une nouvel inédit de Blacklist intitulé Caelum Bank...

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath
Fox a commandé une nouvelle série policière Alert axée sur les personnages du showrunner de The...

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison
NBC est le premier réseau de diffusion télévisée à révéler son calendrier pour la saison télévisée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

diana62800, Avant-hier à 19:49

Le quartier 'The Secret Life of The American Teenager' fait peau neuve avec un tout nouveau design, venez donner votre avis

diana62800, Avant-hier à 19:50

Merci d'avance

Luna25, Hier à 11:20

Salut, il y a de nouveau sondage chez Legends of Tomorrow et Reign.

Locksley, Hier à 16:17

Bienvenue au quartier Bridgerton dans la citadelle ! Bonne inauguration à albi !

Sonmi451, Aujourd'hui à 09:49

Un petit passage dans "Préférences" pour voter aux bannières, aux thèmes et vous y gagnerez mes remerciements. ^^

Viens chatter !