VOTE | 242 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription
Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

diffusion TF1

mnoandco  (28.08.2016 à 08:23)

Après avoir consulté plusieurs programmes TV il semblerait que la chaîne soit décidée à diffuser la totalité de la saison jusqu'au 7 septembre avec les 3 derniers épisodes de celle-ci.

parenthese  (28.08.2016 à 12:27)

Oui j'ai vu cela aussi, tant mieux et pour nous , cela fera une bonne transition pour commencer la saison 4 une quizaine de jours après l'arrêt de la diffusion française .

308 : Les rois de la route

tibo18  (29.08.2016 à 22:58)

En guise de fin de première partie de saison, "The Blacklist" met un terme à l'une de ses intrigues les plus ambitieuses : la cavale de Liz, qui se fait donc enfin arrêter par Ressler à l'issue d'une traque sans merci (ou presque) qui aura tenu en haleine les téléspectateurs durant pas moins de 8 épisodes. Cependant, même si la série avait su rebondir et réutiliser cet arc scénaristique à bon escient ces dernières semaines, je crois que refermer ce chapitre est une décision judicieuse, qui pourrait permettre à la suite de la saison d'innover de nouveau.

Pourtant, le début de ce huitième opus de l'année ne laisse pas forcément présager un tel dénouement, puisque la fuite du duo phare de la série se poursuit avant de se compliquer lorsque Red se fait kidnapper par un gang de voleurs qui ne connaît pas sa réelle identité. Si l'ensemble est relativement bien mené, avec un peu de légèreté, moult scènes d'action et une dose de tension assez satisfaisante, le retour au simple cas de la semaine est malgré tout plutôt frustrant, tant les enjeux étaient suffisamment forts pour proposer un bouquet final bien plus explosif.

De manière générale, puisque ceci est également valable pour les histoires de Ressler et Samar ou encore de Tom et Harold, "Les rois de la route" manque donc d'un unique ingrédient de taille : d'audace. Le contenu de l'épisode n'est pas mauvais, et fait même parfois preuve d'un brin d'originalité et de surprise (à l'instar de l'enlèvement de Red ou du double-jeu de Hitchin), mais "The Blacklist" en oublie d'être excitante ou poignante comme elle a déjà pu l'être récemment avec brio. Espérons maintenant que l'arrestation de Liz rebatte les cartes positivement.

En bref : Légère amertume de voir l'une des meilleures intrigues de "The Blacklist" s'achever de manière presque banale.
Note : 6/10

309 : Le Directeur (1/2)

tibo18  (29.08.2016 à 23:00)

L'arrestation de Liz à l'issue de l'épisode précédent offrait à "The Blacklist" de nouvelles perspectives très intéressantes pour sa seconde partie de saison, notamment dans l'évolution des différentes dynamiques entre les protagonistes principaux. Et alors que le winter finale avait quelque peu déçu dans sa construction, la reprise des hostilités dans ce neuvième volet de la saison est autrement plus solide, avec une construction partiellement originale mais de multiples réjouissances à tous les niveaux. La première d'entre elle est naturellement liée au danger que court Liz, et à l'affront explosif entre ses alliés et ses ennemis.

Parmi eux, le Directeur est très probablement le personnage le plus captivant, grâce à l'excellente prestation de David Strathairn et au rôle clé de celui qui tente par tous les moyens d'éliminer Keen. Les interactions entre le Directeur et Ressler ou encore Aram font clairement partie des moments les plus agréables de cet épisode, tant pour leur volonté de divertir un maximum le téléspectateur que pour la dose de tension qu'ils apportent. Parallèlement, s'il demeure l'un des piliers de la série, Reddington reste ici assez discret en façade, au profit d'autres héros tels Ressler ou encore Tom, qui fait son grand retour aux avant-postes.

Alors qu'il détient toujours Karakurt avec Cooper, Tom devient rapidement l'allié de circonstance de Ressler au moment où celui-ci débarque dans sa planque, conscient d'avoir fait une erreur de taille en ne lui faisant pas pleinement confiance. S'en suit alors l'arrestation de Solomon, un autre passage extrêmement rythmé et distrayant, y compris lors de son retour au FBI. Malgré toutes ces distractions, il convient de signaler que la trame dramatique est largement développée elle aussi, avec plusieurs instants poignants, à l'instar de la détresse d'Aram face à une Liz suffoquante ou bien de la scène finale.

En bref : "The Blacklist" entame son deuxième round de la saison sous les meilleurs auspices. Un excellent épisode de reprise.
Note : 8.5/10

310 : Le Directeur (2/2)

tibo18  (29.08.2016 à 23:02)

Cette fois-ci, c'est définitif : le Directeur est tombé. Littéralement. Alors que l'épisode précédent mettait déjà ce dernier dans une situation inconfortable, suite au renversement de vapeur provoqué par Reddington et Ressler, Kotsiopoulos se retrouve ici piégé par ces deux derniers, en particulier grâce au plan savamment échafaudé par Red pour l'éliminer de l'équation et innocenter sa protégée une bonne l'intrigue consacrée au personnage, ce qui laisse tout de même un petit goût amer.

Si toute l'histoire est parfaitement menée de bout en bout, avec des rebondissements qui s'enchaînent et une efficacité redoutable, je dois avouer que j'espérais me languir de la présence de David Strathairn un peu plus longtemps. En conséquence, voir le Directeur s'écraser sur une maison néerlandaise est naturellement une petite déception, surtout lorsque dans le même temps, Hitchin reste dans les parages malgré un potentiel vraisemblablement plus limité. Cela étant, compte-tenu de sa sérieuse reprise en main, j'ai toute confiance en "The Blacklist" pour capitaliser positivement sur ces choix scénaristiques.

Du côté des protagonistes principaux, Liz est donc quant à elle tirée d'affaire, dans une scène peut-être un peu trop plate sur le plan émotionnel, mais posant de nouvelles bases intéressantes pour la suite, à commencer par son nouveau rôle de consultante pour le FBI. La série semble vouloir éviter de retomber dans sa mécanique initiale, une initiative réjouissante, qui demande bien sûr à être confirmée dès le prochain épisode. Enfin, Tom, Ressler, Reddington et les autres se replacent eux aussi dans le coeur du récit tout en ayant vu leur rôle et leur statut évoluer, une bonne chose.

En bref : Fin du chapitre le plus palpitant de "The Blacklist", et début d'une nouvelle ère. Espérons que celle-ci soit tout aussi efficace.
Note : 7.5/10

311 : M. Gregory Devry

tibo18  (29.08.2016 à 23:04)

En mettant derrière elle sa première partie de saison, "The Blacklist" s'offrait également la semaine passée de nouvelles bases pour la suite de ses aventures, en reléguant notamment Liz au rang de simple consultante, suite à sa condamnation pour homicide involontaire. J'attendais beaucoup de ce petit changement, mais celui-ci se révèle finalement très peu révolutionnaire, malheureusement. La place de Liz dans ce onzième volet de la saison est ainsi sensiblement similaire à celle qui était la sienne en saison 2, ce qu'on ne peut que regretter.

Pourtant, la série ne déçoit pas du tout. Liz bénéficie tout d'abord d'un développement assez fort de sa vie privée, qu'il s'agisse de ses souffrances du moment, de la nouvelle flamme qui s'allume avec Tom ou encore de la révélation de sa grossesse. Ce dernier twist est un peu grossier, mais il devrait aussi permettre à Tom d'être une fois encore au premier plan, ce qui n'est pas pour me déplaire. En outre, si "M. Gregory Devry" revient à une formule un peu plus traditionnelle, l'intrigue proposée est elle aussi extrêmement excitante.

Alors que toute l'équipe est à nouveau rassemblée, un individu arrêté provoque un sacré un bazar en affirmant être... Raymond Reddington, ni plus ni moins. S'en suit alors des confrontations tout à fait jouissives entre James Spader et Jake Weber, tous deux au sommet de leur art, ainsi qu'une histoire jubilatoire de réunion de criminels, dont l'issue est orchestrée par Red pour laver son nom auprès de ses camarades. Du suspense corrosif du récit à l'humour décapant des dialogues, rien n'est laissé au hasard, à l'exception d'une trame dramatique terriblement effacée, y compris lors de la principale révélation autour de Devry.

En bref : Reddington se replace au premier rang avec beaucoup de force.
Note : 7/10

312 : La Vehme

tibo18  (02.09.2016 à 21:18)

Contrairement à l'opus précédent, sur lequel soufflait toujours un vent de nouveauté non négligeable, ce douzième volet de la saison de "The Blacklist" retrouve des codes bien plus conventionnels, qui ont fait son parcours durant les 2 premières années de son existence. Le téléspectateur fait donc face à un cas de la semaine traité par l'ensemble de l'équipe, et les changements de postes ou de rôles des uns et des autres ne sont pas suffisants pour modifier en profondeur la dynamique.

Cependant, "La Vehme" demeure une jolie réussite pour la série, avant tout grâce à l'efficacité indéniable de son intrigue principale. Suite à l'assassinat de William Dowd, un ancien associé de Reddington, le FBI se penche sur une série de meurtres commis contre des hommes soupçonnés de pédophilie, par des criminels eux-mêmes à l'origine dactes similaires. La complexité de l'affaire et les multiples rebondissements qui la composent offrent un épisode parfois parsemé de quelques ralentissements de rythme, mais extrêmement palpitant dans l'ensemble.

Parallèlement, Liz est un peu plus effacée dans "La Vehme" par rapport à sa présence très forte constatée les semaines précédentes. Malgré tout, la série n'oublie pas de poursuivre dans la renaissance du lien entre son héroïne et Tom, ainsi que dans l'évolution de la relation très particulière entre celle-ci et Red. Les émotions ne sont pas très fortes, le développement manque parfois d'enjeux mais le résultat global est satisfaisant. Enfin, James Spader reste pour la deuxième semaine consécutive le roi de la série, qui montre qu'elle sait s'en servir comme il se doit.

En bref : Plus traditionnel mais loin d'être dénué d'intérêt pour autant.
Note : 6.5/10

313 : Alistair Pitt

tibo18  (02.09.2016 à 21:20)

En faisant débarquer le très charismatique Tony Shalhoub ("Monk") avec deux petits chiens à son bras dans le rôle d'un entremetteur entre criminels, "The Blacklist" prenait une option de taille pour concocter un épisode alléchant et jouissif de bout en bout. Pourtant, ce treizième opus de la saison se révèle particulièrement décevant, surtout lorsque l'on regarde dans le rétroviseur le parcours de la série ces derniers temps. Il faut dire que l'acteur, bien qu'excellent dans son rôle, n'est pas aidé par un scénario extrêmement faiblard, et assez artificiel.

Le personnage d'Alistair Pitt, chef d'une organisation entreprenant le rapprochement de clans ennemis pour son propre bénéfice, apparaît donc lorsqu'une guerre entre deux familles rivales s'amplifie, et les convainc ainsi de la nécessité d'un mariage entre leurs enfants qui va bien évidemment mal tourner, grâce à Red. Les scènes d'action et la légèreté qui se dégage de l'histoire sont satisfaisantes, mais l'épisode manque de profondeur dans sa narration, et souffre de l'intérêt très limité du récit pour la mythologie générale de la série.

Certes, cela permet à "The Blacklist" d'introduire Joséphine, et de placer Red dans une sphère émotionnelle quelque peu différente (bien que pas toujours juste), mais cela ne suffit pas réellement. Pendant ce temps, Tom est également à l'honneur lorsque Gina ressurgit dans sa vie, alors qu'il souhaite éloigner Liz de Red et orchestre pour cela un braquage de grande envergure avec son alliée de circonstance. De ce côté-là, les reproches pouvant être faits à cet épisode sont minimes, puisque tout fonctionne à merveille, tout simplement.

En bref : Dommage de voir le soufflet retomber de la sorte. Un épisode correct mais décevant.
Note : 5.5/10

314 : Lady Ambroisie

tibo18  (02.09.2016 à 21:22)

Déterminé à empêcher Reddington de continuer à compter significativement dans la vie de Liz, et à convaincre celle-ci de garder l'enfant qu'il a conçu avec elle, Tom s'engageait sur un terrain extrêmement accidenté la semaine dernière, grâce à une nouvelle prise de contact avec Gina. Sans trop de véritables surprises, l'association qu'il forme avec cette dernière tourne mal, au point de mettre Tom en grand danger. Malheureusement, le twist principal de l'histoire n'est pas suffisant pour cacher le manque de puissance et d'intérêt de l'intrigue.

Si le travail autour de Tom est souvent l'une des principales forces de frappe de "The Blacklist", la série échoue ici à rendre son combat passionnant, et c'est un peu dommage. Toutefois, le téléspectateur peut naturellement espérer une reprise en main rapide de la situation du personnage, d'autant que sa protégée est elle aussi à l'honneur, entre ses hésitations à confier son enfant à l'adoption et les révélations de Red à propos de sa famille. Régulièrement froide, Megan Boone est ici tout à fait juste dans le registre émotionnel, une excellente nouvelle.

Par ailleurs, il faut souligner que les scénaristes n'ont pas lésiné sur les moyens pour offrir à l'actrice et à son personnage de multiples occasions de se focaliser sur sa vie personnelle et ses émotions. En effet, le cas de la semaine consacré à l'enlèvement de jeunes enfants proposés à l'adoption est évidemment calibré pour cela, mais contre toute attente, cette évidence ne remet aucunement en cause l'efficacité de l'enquête, parfois un peu lente mais globalement bien écrite et bourrée de confrontations juteuses.

En bref : "The Blacklist" repart dans la bonne direction, malgré quelques défauts assez gênants.
Note : 6.5/10

315 : Drexel

tibo18  (02.09.2016 à 21:23)

Et si la mère d'Elizabeth Keen était finalement bien vivante, et qu'elle finissait par réapparaître devant sa fille grâce à Reddington ? Alors que l'épisode précédent mettait un point d'honneur à fournir quelques réponses aux questions qui se posent depuis les débuts de la série à propos de la famille de Liz, celui-ci vient finalement poser de nouvelles questions totalement inattendues, et dont les futurs développements se révèlent très alléchants. Pourtant, malgré ce suspense haletant et bienvenue, "Drexel" est loin d'être une réussite.

Je dirai même que ce quinzième opus de la saison est assez nettement ce que "The Blacklist" a fait de pire cette année. Contrairement au dénouement final de l'intrigue hebdomadaire et aux ramifications (par ailleurs plus que grossières) avec le fil rouge que la série tente d'installer, l'ensemble du cas de la semaine traité s'avère d'une incroyable vacuité, avec des enchaînements de séquences plutôt foireuses et inintéressantes au possible, manquant à la fois de rythme, de second degré et de consistance.

De même, l'idée de l'espionnage généralisé par webcam jouit d'un potentiel monstrueux mais souffre d'une exploitation plus qu'hasardeuse, loin des développements solides de la série dans un passé récent. Enfin, le rôle de Tom Keen est pour la deuxième semaine consécutive tout à fait limité, et partiellement dénué d'émotions dans une relation qui n'en a pourtant jamais manqué, ou presque. Le petit rebondissement autour de Nik et de son travail pour Red ne peut pas du tout contenter un téléspectateur qui s'attend à bien davantage.

En bref : Voici sans conteste le plus faible épisode de cette troisième saison.
Note : 4/10

Ajouter un message sur la dernière page

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

Blacklist, S07E16 (inédit)
Lundi 12 avril à 20:55

S07E17 (inédit) à 21:45

Logo de la chaîne NBC

Blacklist, S08E13 (inédit)
Vendredi 16 avril à 20:00

Logo de la chaîne Série club

Blacklist, S07E18 (inédit)
Lundi 19 avril à 20:55

S07E19 (inédit) à 21:45

Logo de la chaîne NBC

Blacklist, S08E14 (inédit)
Vendredi 23 avril à 20:20

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E12 (inédit)
Vendredi 2 avril à 20:00
3.29m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E11 (inédit)
Vendredi 26 mars à 20:00
3.29m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E10 (inédit)
Vendredi 12 mars à 20:00
3.30m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E09 (inédit)
Vendredi 5 mars à 20:00
3.22m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E08 (inédit)
Vendredi 26 février à 20:00
3.57m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S08E07 (inédit)
Vendredi 19 février à 20:00
3.38m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
NRJ 12 - Diffusion du 7 avril, fin de la saison 4

NRJ 12 - Diffusion du 7 avril, fin de la saison 4
NRJ 12 poursuit sa diffusion de Blacklist , ce mercredi soir,  dès 21h05. Pour débuter la soirée, Le...

NBC - Audiences du 812

NBC - Audiences du 812
Les audiences de vendredi nous ont été communiquées, nous avons donc les chiffres pour l'épisode...

Petit point sur la blacklist

Petit point sur la blacklist
Je profite d'une semaine de pause de Blacklist pour faire un petit point avec vous sur le...

NBC - Diffusion du 8.12

NBC - Diffusion du 8.12
The Blacklist revient ce soir sur la NBC dès 8hUS avec un nouvel inédit intitulé Rakitin...

Calendrier du mois d'avril

Calendrier du mois d'avril
Le quartier Blacklist est heureux de vous proposer son calendrier d'avril. Pour ce mois-ci, je vous...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

quimper, Avant-hier à 18:04

Qui de Catherine Tate ou de David Tennant aimeriez-vous voir dans la saison 5 de Sherlock ?

sabby, Hier à 10:05

Dernière semaine pour participer au concours de création sur All American

sabby, Hier à 10:06

Nous aurions besoin d'un ou deux créations supplémentaires pour concourir avec la seule participante On vous attend

pretty31, Hier à 10:42

Vous avez jusqu'à ce soir pour voter pour la Manche 1 part. 4 de l'animation The New Song sur Zoey's EP !

langedu74, Hier à 17:58

Qui de Bobby Nash (9-1-1) ou Matthew Casey (Chicago Fire) deviendra Membre des Peaky Blinders ? Venez voter dans le forum

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site