251 fans | Vote

Blacklist
#905 : Benjamin T. Okara

Dembe discute avec Mierce tandis que Weecha écoute

Écrit par : Noah Schechter

Réalisé par : Jono Oliver

La position de Dembe en tant qu'agent du FBI complique la tâche de Red alors que la Task-Force s'occupe d'une affaire impliquant une technologie militaire. Cooper et Park voient leurs vies personnelles se compliquer.

Popularité


4.25 - 8 votes

Titre VO
Benjamin T. Okara

Titre VF
Benjamin T. Okara

Première diffusion
18.11.2021

Photos promo

Diany Rodriguez joue le personnage de Weecha Xiu , garde du corps de Reddington

Diany Rodriguez joue le personnage de Weecha Xiu , garde du corps de Reddington

Hisham Tawfiq interprète l'agent du FBI Dembe Zuma

Hisham Tawfiq interprète l'agent du FBI Dembe Zuma

Dembe (Hisham Tawfiq) discute avec Raymond (James Spader) sous le regard de Mierce

Dembe (Hisham Tawfiq) discute avec Raymond (James Spader) sous le regard de Mierce

Weecha Xiu (Diany Rodriguez) observe silencieusement la scène

Weecha Xiu (Diany Rodriguez) observe silencieusement la scène

L'agent du FBI Dembe Zuma (Hisham Tawfiq)

L'agent du FBI Dembe Zuma (Hisham Tawfiq)

Petit tête à tête entre Dembe et Raymond sous le regard de Weecha

Petit tête à tête entre Dembe et Raymond sous le regard de Weecha

James Spader interprète le criminel Raymond Reddington

James Spader interprète le criminel Raymond Reddington

Dembe Zuma (Hisham Tawfiq) hésite à ouvrir la boîte

Dembe Zuma (Hisham Tawfiq) hésite à ouvrir la boîte

Dembe discute avec Mierce Xiu (Karina Arroyave) sous le regard de sa soeur Weecha (Diany Rodriguez )

Dembe discute avec Mierce Xiu (Karina Arroyave) sous le regard de sa soeur Weecha (Diany Rodriguez )

Dembe, les larmes aux yeux

Dembe, les larmes aux yeux

Raymond Reddington (James Spader) assis à une table, une arme à portée de main

Raymond Reddington (James Spader) assis à une table, une arme à portée de main

Dembe (Hisham Tawfiq) assis à une table, écoute avec attention

Dembe (Hisham Tawfiq) assis à une table, écoute avec attention

Raymond Reddington (James Spader)

Raymond Reddington (James Spader)

Raymond en plein conflit avec lui-même :  jamais il n'aurait dû revenir

Raymond en plein conflit avec lui-même : jamais il n'aurait dû revenir

Mierce (Karina Arroyave) réconforte Raymond (James Spader)

Mierce (Karina Arroyave) réconforte Raymond (James Spader)

Raymond en plein dilemme

Raymond en plein dilemme

Weecha (Diany Rodrigues) protège Raymond Reddington (James Spader)

Weecha (Diany Rodrigues) protège Raymond Reddington (James Spader)

Diffusions

Logo de la chaîne NBC

Etats-Unis (inédit)
Jeudi 18.11.2021 à 20:00
2.94m / 0.3% (18-49)

Plus de détails

Blacklisté : Benjamin T. Okara #183

Guests :

Corey Allen ... Benjamin T. Okara
Colby Lewis ... Peter Simpson
Max Talisman ... Geoffrey Brimley
Valarie Pettiford ... Charlene Cooper
Karina Arroyave  ... Mierce Xiu
Diany Rodriguez ... Weecha Xiu
Mike Houston ... détective Marcus Heber
Jerry Kernion ... Sherwin Ellis
Paul Juhn ... Stan Rodgers
Perri Yaniv ... Vasko
Max Chernin ...Hans Fielder
Gabrielle Fanuele ...Alison
Adam Harrington ...Directeur Reiss
Ego Makitas ...Jovan Lovic
Greta Quispe ...Olivia Martinez
Mark Shock ...Sima
Marguerite Stimpson ...doctoresse

Stan Rodgers conduit sa voiture tout en parlant au téléphone avec Olivia Rodriguez, une collègue de travail. Elle est dans une chambre de motel et s'inquiète pour lui, mais aussi pour deux autres personnes, Nitesh et Maryanne, dont elle n'a pas de nouvelles.

Au bord de la route, Benjamin Okara se tient à côté d'une camionnette bleue. Il tient un appareil électronique qu'il active à l'arrivée de la voiture de Stan Rodgers. Ce dernier perd le contrôle du véhicule, se met à saigner du nez, essaie de s'enfuir en le voyant mais se retrouve dans le fossé, mort. Okara s'approche, prend son téléphone et localise grâce à lui l'emplacement de sa correspondante au motel Oak Leaf.

L'agent Alina Park est dans une voiture conduite par son mari, Peter. Elle accuse son époux de ne pas lui faire confiance tout ça parce qu'il se demande pourquoi le Bureau n'a pas effectué le second test de dépistage de l'oncologue, pour confirmer ou non si elle a un cancer, et qu'il a fallu passer par leur médecin. Il la dépose à l'académie, toujours persuadé qu'elle forme des cadets et n'est plus sur le terrain où elle risque sa vie.

Dembe se présente au camping-car, car Red lui a demandé de venir d'urgence. Il est accueilli par les sœurs, et Mierce lui avoue que Raymond a des problèmes : un certain Jovan Lovic, qui a accès à des aérodromes, refuse de le rencontrer à cause de lui. Dembe est désolé, il n'a jamais souhaité lui faire du mal.

Red entre et en vient directement à la nouvelle affaire qui concerne le syndrome de La Havane, dont les symptômes sont des maux de tête, fatigue, vertiges, vision floue. Ce mystérieux mal a d'abord frappé des diplomates américains à Cuba, puis le personnel américain dans les ambassades du monde entier. Le criminel affirme qu'il s'agit d'une arme à énergie qui est responsable de tous ces symptômes, et qu'elle a récemment disparu. Elle a été crée par les américains qui ont, bien sûr, transformé le modèle cubain bien faible en une itération particulièrement redoutable qui a le potentiel d'inaugurer une brutale nouvelle forme de guérilla. Avant que Dembe ne parte, le criminel ne peut s'empêcher de lui lancer une petite pointe en vantant les mérites de Weecha et Mierce, disant ne pouvoir imaginer une vie sans elles. De plus, il refuse son aide pour son problème concernant Jovan Lovic, lui demandant de ce concentrer sur l'arme.

Au Bureau de Poste, Dembe présente la nouvelle affaire à l'équipe, minus Park qui arrive plus tard, prétextant s'être rendue à l'académie par « habitude ». Il explique que l'arme qu'ils recherchent immobilise les gens en envoyant des ondes d'énergie très puissantes à travers les murs, les sols, les plafonds, sans détection. Le Pentagone a répondu aux attaques d'armes à énergie de Cuba en chargeant la DARP (Defense Advanced Research Projects Agency, agence de recherche et de développement du département de la Défense des États-Unis responsable du développement de technologies émergentes à l'usage de l'armée) de concevoir leur propre arme, ce qu'ils ont fait. Sauf que l'ingénieur en chef a disparu avec le prototype. Son nom, Dr Benjamin Okara, originaire de Lagos, immigré aux États-Unis à l'âge de dix ans. Il possède un doctorat en génie électrique du MIT. Du traitement des cibles activé par l'IA à la défense antimissile hypersonique, son curricumum vitae lui permet une telle invention. Mais alors, pourquoi devenir un voyou à part pour vendre l'arme qui peut rapporter une fortune au marché noir, à moins qu'un autre pays l'ai recruté ? Pour la Task-Force, impossible de savoir à l'heure actuelle ses motivations.

Cooper décide d'envoyer Park et Ressler au DARPA afin d'en apprendre davantage sur l'arme qu'ils recherchent. Les deux agents partent donc ensemble, et Alina avoue à son collègue que son mari sait pour son éventuel cancer, mais pas la manière dont elle l'a appris. Arrivés sur place, ils interrogent le directeur de l'agence, un certain Reiss, qui refuse tout simplement de répondre aux questions concernant un projet classifié, et encore moins de confirmer s'il existe.Ressler se fâche, voyant surtout qu'une arme redoutable est entre de mauvaises mains et que tout ce que l'agence fait, c'est se couvrir. L'homme part et Alison, sa secrétaire, est chargée de les racompagner. Elle leur avoue discrètement qu'il y a une enquête, qu'il y avait cinq scientifiques dans l'équipe d'Okara, mais surtout que l'un d'eux, Stan Rodgers, est mort dans un accident de voiture la veille. Les autres ont disparu. Elle leur donne les noms.

Dans la chambre de motel d'Olivia Martinez, un fil métallique est accroché au plafond, et elle est paniquée. Elle reçoit un appel d'un certain Hans, a qui elle apprend que Stan a disparu. Elle reçoit pour toute réponse un code :  Desert. Ash. Beware. Elle l'écrit sur son bloc-note et arrache la feuille.

Pendant ce temps, à l'extérieur du motel, Okara dirige son appareil à énergie vers la chambre d'Olivia et le met en marche. Les fils suspendus au plafond commencent à briller. Olivia commence à haleter, geindre, pleurer, saigner. Elle s'effondre. Okara entre et lui prend des mains le mot qu'elle a griffonné plus tôt avec le code de Hans dessus, puis part.

Dans son bureau, Harold discute au téléphone avec son épouse, et lui explique que selon la balistique, c'est son arme de service qui a tué Doug Koster. Charlène trouve cela impossible qu'après huit an cette affaire revienne à la surface et son mari répond qu'il a failli aller se rendre, mais que le fait est qu'il ne se souvient de rien. Elle regrette qu'il ne l'ai pas fait, si la police découvre pour la balistique, personne ne le croira innocent . Mais Cooper explique qu'il a envoyé un échantillon de sang au labo afin de découvrir s'il a été drogué, le souci est que les résultats prendront plusieurs jours. En attendant, il refuse d'avouer quoi que ce soit. De plus, peu de chance que la police découvre son implication.

Dans la salle principale du Bureau de Poste, les agents en ont découvert davantage sur les scientifiques de l'équipe d'Okara : Olivia Martinez, Nitesh Shah, Maryanne Sims, Hans Fielder et Stan Rogers, depuis la veille tous portés disparus. Le dernier a été retrouvé mort, mais pas des suite de son accident de voiture : Okara a utilisé le prototype sur lui. Si son objectif est de le vendre, cela n'a aucun sens, à moins que son but soit de s'assurer l'exclusivité de sa technologie, ou encore d'en faire une démonstration.

Aram, grâce au mari d'Olivia, qui leur apprend qu'elle se cache terrorisée dans un motel, détermine où son téléphone a été détecté pour la dernière fois, et le seul motel à proximité, le Oak Leaf.

Red rencontre Jovan Lovic qui est gardé par deux hommes, Sima et Vasco. Le criminel demande accès à ses anciens aérodromes pour ses affaires et tente de le rassurer sur Dembe que Jovan sait être devenu un agent fédéral : il a été entièrement coupé de ses opérations, de ses comptes, de ses allées et venues et de toutes les personnes avec qui il fait affaire. Il ajoute qu'il ne garde contact avec lui que pour mieux le surveiller. Il n'est pas un problème.

Mais Vasco a une autre idée et suggère de se débarrasser de Dembe, ce a quoi le criminel répond que ce n'est pas une bonne idée de tuer un agent du FBI, que c'est stupide même, et mauvais pour les affaires de tuer un ancien associé : cela ne fera qu'attirer encore davantage l'attention du Bureau sur lui. Vasco comprend qu'il vient de se faire traiter de stupide, ce que le criminel confirme, et lui et Sima s'apprêtent à sauter sur lui lorsque Weecha, plus rapide, dégaine ses deux armes et les vise. Jovan calme le jeu, ses hommes reculent, Weecha baisse ses armes, mais en garde une en main, sur la poitrine du criminel en signe de protection envers son employeur mais aussi de menace pour les hommes.

Les esprits calmés, Jovan écoute la proposition de Reddington : en échange de l'accès à ses anciens aérodromes, il réglera son différend avec Jilal, garantira le passage sûr de son produit à travers le Panama et garantira une place pour sa petite-fille dans la classe de maternelle de Brearley. Un calcul rapide et il comprendra vite les bénéfices supplémentaires qu'il peut en tirer. Jovan promet d'y réfléchir, tandis que Red lui lance une dernière menace : Dembe Zuma est sa responsabilité, si des mesures pour ou contre lui doivent être prises, c'est à lui que cela revient.

Ressler et Park se rendent au motel. Ressler essaie de savoir pourquoi Alina cache des choses à tout le monde sauf lui : lui, ça se comprend qu'il ai menti pour son test de dépistage, même s'il n'en est pas fier, mais elle ? Elle parle à son mari du diagnostic mais pas du travail, et à Cooper du travail mais pas du diagnostic. La femme explique juste qu'elle contient ses émotions.

Les agents arrivent à l'hôtel et découvrent Olivia morte. Ressler trouve le bloc-notes sur lequel elle a écrit le code, mais que la dernière page est manquante. Toutefois, sur la page du dessous, il est encore plus ou moins visible.

Au Bureau de Poste, Aram annonce à Cooper qu'un inspecteur, Marcus Heber, cherche à le joindre au téléphone. Il répond et apprend du détective qu'il veut lui parler au sujet du meurtre de Doug Koster.

Ressler apprend à l'équipe que la dernière attaque d'Okara au motel a fait une victime, Olivia, et 4 blessés qui se trouvaient à proximité de la chambre de la femme : leurs dommages sont importants, mais pas fatal. La seul piste qu'ils ont, est le mot qui a été arraché du bloc-notes. La première page était vierge, mais les marques ont permis de révéler ce qui était inscrit : Desert. Ash. Beware. Aram sait immédiatement de quoi il s'agit : d'une application qui permet de communiquer des emplacements en convertissant les coordonnées GPS en adresses de trois mots. Quelques clics sur son ordinateur, et il trouve le lieu correspondant : 4453 Wentworth Avenue. Peut-être qu'un des collègues d'Olivia s'y est réfugié ? Cooper envoie Park et Zuma sur place.

Au même instant, le détective Marcus Heber arrive. Cooper le fait monter dans son bureau. Les deux hommes se sont déjà rencontrés, à l'extérieur de la maison de Koster, le lendemain de sa mort. Heber avoue avoir trouvé étrange sa présence sur les lieux du crime et relevé sa plaque d'immatriculation. Il a été surpris en apprenant qu'il était du FBI et encore plus parce qu'il devait signer un formulaire de confidentialité pour le rencontrer dans cet endroit : ce qu'il doit faire doit être important et il promet de faire vite. Cooper explique alors que Doug a été son voisin, que la curiosité en apprenant sa mort l'a emporté et avoue surtout que sa femme et lui ont eu une aventure, ce qu'il sait sans doute déjà. Heber annonce alors qu'aucun signe d'effraction n'a été constaté et que l'homme connaissait sans doute son meurtrier. Cooper comprend où l'inspecteur veut en venir, il le suspecte. Il lui apprend qu'il était à un pot de départ et qu'à l'heure du décès, il était déjà rentré chez lui aux côtés de sa femme. Il affirme que ce n'est pas un alibi, mais la vérité.

Red est assis seul sur un banc dans un parc, remplissant une grille de mots croisés. Vasco le surveille a distance, Weecha le repère, le menace par derrière avec son arme, lui prend son pistolet qu'elle jette à la poubelle et le conduit à son patron. Le criminel lui explique que s'il est encore en vie, c'est parce qu'il a des yeux partout et qu'il sait bien qu'il le suit depuis environ une heure. Il se demande pourquoi il est là : parce qu'il l'a traité de stupide, est-ce à cause de Zuma, son patron pense-t-il qu'il cherche à récupérer les terrains d'aviations qui auparavant étaient à lui? Vasco lui dit d'aller en enfer et Red se moque : un jour, sans doute. Pour l'instant, il est l'heure de nourrir le tatou. Vasco se demande où le criminel veut en venir avec ces dernières paroles.

Au volant de sa camionnette bleue stationnée au 4453 Wentworth Avenue, les mains d'Okara tremblent d'une manière incontrôlable. Le SUV avec Park et Dembe arrive. A l'intérieur du bâtiment, Hans Fielder regarde des cartes. Au plafond, un fil de métal est attaché, tout comme au motel d'Olivia. Il entend des pas, et prend une arme. Ce sont les agents qui lui ordonnent de se rendre. Hans explique que Benjamin Okara était leur ami, et que mieux que quiconque il connait les effets de l'arme qu'il a volé. En effet, stationnée à Cuba pour étudiers ses effets, il a été touché et en subit les conséquences : tremblements, sensibilité à la lumière, maux de tête. Park ne comprend pas pourquoi alors revenir aux Etats-Unis pour concevoir pour la DARPA un arme encore plus puissante, pour ensuite la voler puis la retourner contre ses collègues ? Hans lui apprend qu'il a fait bien plus que cela : il a effacé toutes leurs recherches. A présent, sans lui et ses collègues, l'arme ne peut plus être construite. Dembe observe le fil accroché au plafond et demande à quoi il sert : l'homme lui explique que le métal absorbe l'énergie de l'arme si elle est utilisée et qu'ainsi, s'il brille, il sera prévenu qu'Okara l'utilise. C'est comme un système d'alarme. A l'extérieur de l'entrepôt, Benjamin Okara règle l'arme à énergie directe pour frapper.

Au Bureau de Poste, une fois de plus, Aram s'inquiète pour son patron après la visite du détective et en conclu que c'est lié à l'ami de Charlene. Mais tout ce que Cooper veut, c'est un résumé de la situation. Son agent lui apprend qu'une camionnette a été vu sur les deux lieux de crime, mais que les plaques sont fausses et l'enregistrement est à une boîte postale. Il lance une recherche sur le véhicule.

Pendant que Dembe prend un appel d'Aram et sort du bâtiment, à l'intérieur Park convainc Hans de la suivre pour être mis sous protection et, qu'ensuite, ils pourront s'occuper de ses collègues toujours manquants, Nitesh et Maryanne. Elle lui apprend qu'Okara a trouvé Stan et Olivia. Mais alors qu'ils se préparent à partir, Hans frappe Park par derrière.

Pendant ce temps, Benjamain Okara a repéré sa cible et vise avec son arme Hans qui tente de fuir. Hans s'écroule, mais aussi Park qui le poursuit et se retrouve dans la périphérie des effets de l'appareil. Elle est prise de violents tremblements.

Toujours à l'extérieur, Dembe raccroche ayant appris d'Aram qu'une camionette bleue a été repérée les deux fois. Lorsqu'il voit ladite camionette s'éloigner à grande vitesse, il comprend vite et se précipte. Il trouve Alina, au sol, toujours prise de tremblements violents. N'hésitant pas un instant, il saisit son téléphone et contact un numéro d'urgence de Reddington pour avoir un hélicoptère. Herbert au bout du fil refuse d'abord, le code qu'il a donné n'est plus valide, mais Dembe connait l'homme et le supplie. Un appareil arrive dans les 10 minutes.

Dans un entrepôt, Geoffrey, le fils de Teddy et Edna Brimley, arrive avec un réservoir plein de homards. Red informe Weecha que le père de Geoffrey, Teddy Brimley, se remet d'un remplacement de valve à Rochester et qu'Edna, qui se trouve à ses côtés, lui a demandé si leur fils pouvait le remplacer. Geoffrey est au téléphone avec sa mère qui semble s'inquiéter de savoir s'il a bien tout noté ce dont il a besoin. Red lui prend l'appareil des main et rassure la femme : tout ira bien et surtout, qu'elle laisse son fils tranquille. Il souhaite surtout un bon rétablissement à son mari.

Mais Weecha s'étonne surtout qu'il n'y a pas le tatou. Geoffrey lui apprend que son père estime qu'il n'est pas prêt pour les mammifère. Red le rassure, les crustacés devraient suffire. Mais le jeune homme est nerveux, il a oublié des choses inscrites sur sa liste. Une fois de plus le criminel le rassure : il aura tout ce dont il a besoin, quoique ce soit, Weecha va aller lui chercher ce qui manque. En attendant, l'homme qu'il doit torturer, Vasco, se trouve à l'arrière.

C'est à cet instant que Red reçoit un appel et n'en croit pas ses oreilles.

Dembe est à l'hôpital, devant la chambre de Park quand son ancien patron l'appelle. Il est très mécontent : soit il est avec lui, soit il ne l'est pas! D'ailleurs Herbert est viré. Dembe explique que le transport aurait été trop loin pour sauver Alina, mais le criminel ne veut rien entendre. Il ne comprend pas l'étendue du problème qu'il cause en étant à présent du FBI. Il poursuit, en colère, expliquant que son association avec le FBI est difficile à dissimuler, mais lui étant à présent un agent, c'est impossible à moins qu'eux deux ne respectent les régles. Si cela se sait dans son monde qu'il l'aide, il risque tout simplement sa peau. Red raccroche abruptement. Mais, toujours un peu fâché, doit répondre à Cooper. Ce dernier le remercie d'avoir sauver Park et le met au courant des dernières avancées de l'affaire. Ils ont découvert un compte offshore qu'Okara utilise et, depuis qu'il a volé le prototype, il a effectué plusieurs paiement à Constantine's Meats and Cheeses. Bien sûr, Red sait de quoi, ou plutôt de qui il s'agit : un certain Sherwin Ellis qui fournit des refuges, des espaces à louer qui sont hors des livres et sous le radar...mais pas le sien, évidemment.

Cooper reçoit au appel de Charlène qui lui annonce qu'un détective l'a contacté et désire la voir. Elle reste persuadée que son mari aurait dû aller voir la police et celui-ci est toujours contre cette idée : il sera immédiatement suspecté et les autorités n'iront pas enquêter plus loin. Mais ce que Charlene veut savoir, c'est s'il désire vraiment qu'elle mente et lui fournisse un alibi. Il répond par l'affirmative.

Weecha escorte un homme portant un chapeau de cowboy, le dénommé Sherwin. Red le fait asseoir et, jovial, lui annonce qu'il veut faire fructifier ses affaires déjà juteuses. Mais l'homme est prudent, après tout le criminel a disparu pendant deux ans et croit peu qu'il est en mesure de l'aider. Le criminel lui annonce de suite ce qu'il désire : il est de retour, il cherche un de ses clients dont il a le numéro de compte offshore et il veut sa localisation. Ensuite il pourront discuter d'une contrepartie. Sherwin reste frileux. Il y a deux ans, il aurait accepté sans hésiter, mais là est persuadé qu'après son « congé sabbatique » il n'a rien d'intéressant à proposer. Red lui montre alors son tatouage de Skinner et qu'elle n'est pas la surprise de Sherwin en apprenant qu'il en est maintenant le chef. Un marché peut-être conclu à présent : l'adresse pour Red contre l'opportunité pour Sherwin de trouver des planques pour l'organisation des Skinner dans le monde entier.

Au Bureau de Poste, la Task-Force apprend que le criminel a obtenu une adresse pour Okara, un atelier qu'il loue à Newport News. Aram demande une équipe tactique puis s'inquiète pour Alina. Ressler lui apprend qu'elle est consciente mais qu'on ne sait pas encore les effets durables de l'arme sur elle. Il ajoute qu'il a prévenu son mari mais qu'il rique d'avoir une mauvaise surprise : il est persuadé que son épouse travaille toujours à Quantico. Cooper est triste d'apprendre qu'elle a menti, les secrets n'apportent rien de bon, mais c'est facile de faire la leçon, moins de la suivre.

Geoffrey réussit à faire parler Vasco en découvrant son point sensible, entre les orteils. Il apprend que son patron veut savoir ce qu'il en est de la relation entre le criminel et Dembe. Reddington répond qu'il se moque de ce qui le concerne et veut savoir ce qui concerne son ancien associé. Geoffrey lui apprend que Jovan a ordonné son exécution mais que Vasco ne sait ni où, ni quand. Il a vérifié avec une petite spécialité de sa mère, qui semble concerner l'entrejambe, pour être certain qu'il ne mentait pas. Red est satisfait et le félicite, ses parents seront très fiers de lui.

Weecha et Red sont à présent seuls. Le criminel réfléchit silencieusement à ce qu'il doit faire. La femme lui rappelle qu'il y a des règles et que s'il essaie d'aider Dember, cela peut lui être fatal. Red s'inquiète peu de lui, mais plus pour son ancien acolyte. Weecha insiste : son travail à elle est de le protéger, ce n'est pas possible si lui-même n'est pas prudent ou se sacrifie pour Dembe. Avant oui, mais maintenant non : il a choisi son camp. C'est la conséquence, et il doit l'accepter. Après ces paroles, Red se lève soudainement et s'éloigne sans un mot.

Aram, Ressler, Dembe et une équipe arrivent à l'adresse d'Okara et l'encerclent. Il est au volant de son van, un détonateur à la main. Il leur suggère de s'éloigner, ce qu'ils font tous.

Le détective Heber est avec Charlene Cooper. Celle-ci, calmement, explique qu'effectivement le sujet Doug Koster est sensible, que oui, son mari lorsqu'elle lui a appris sa relation avec lui a été en colère, ce qui est normal, mais que non, il ne l'a pas tué. Il s'est rendu à un pot de départ, puis est rentré à la maison, avec elle. Elle aime son mari, mais jamais elle ne mentirai pour lui.

Okara, à présent, est sorti de sa camionette. Les agents essaient de comprendre pourquoi il agit ainsi. L'homme explique qu'il ne voulait de mal a personne, mais que ses collègues savaient comment construire l'arme. Mais ce n'est pas pour en avoir l'exclusivité comme l'accuse Ressler, c'est parce que cette arme est trop puissante : elle traverse les murs, une seule pression sur un bouton et des milliers de manifestants ne pourraient plus se rappeler comment attacher leurs chaussures, et encore se rappeler pourquoi ils avaient protesté.  C'est une arme non pas de destruction massive mais de souffrance et il en sait quelque chose, il a été atteint : la douleur incéssante dans sa tête, ses articulations, ses yeux. Le pays veut en construire mille, il ne peut pas laisser faire. Six personnes savaient la construire, cinq sont mortes, il est le dernier. Aram, Dembe et Ressler n'ont que le temps de se mettre à couvert. Okara se fait exploser.

Au téléphone, Jovan écoute le rapport de Vasco : Reddington et Zuma n'ont eu aucun contact. Jovan est satisfait, le criminel et lui vont pouvoir faire affaire. Toutefois, il va lui faire une faveur en faisant ce dont il est incapable : il a découvert où Zuma habite et va faire tuer l'agent. L'appel se termine et nous découvrons que Vasco a parlé sous la menace de Weecha et Red. Ce dernier le remercie de sa coopération et Weecha l'étouffe avec un sac plastique.

Dembe entre dans sa maison et entend un bruit. Il sort son arme et découvre Sima allongé au sol, mort, tandis que Red assis à sa table remet l'arme qu'il a en main à Weecha. Il lui annonce d'une voit sourde qu'il n'a pas respecté leurs règles, pour lui. Il les a violé et, en échange, lui demande de faire de même. Tandis que Sakiya et Fudo sont en route pour s'occuper du corps, Red poursuit. Jovan est venu pour le tuer parce que c'est un agent. A présent, il viendra le tuer lui parce qu'il l'a protégé. Il le devinera : il y a eu déjà deux morts dans son organisations, tous les indices vont pointer vers eux et indiquer qu'ils sont toujours de mèche. C'est alors que Red voit le paquet qu'il a donné des années plus tôt à son ami, lui disant à l'époque qu'il pouvait partir à tout moment. Il en conclut que, peut-être, ils sont toujours dans le même bateau. Dembe avoue l'avoir presqu'ouvert après Brasilia. Il ne l'a pas fait, sans doute en souvenir de leur passé commun. Red tristement répond que ce n'est pas leur avenir ensemble non plus. Dembe alors demance ce que le criminel aimerait qu'il fasse. Celui-ci exige ni plus, ni moins que ce que lui a fait. Oeil pour œil. Il a tué Sima pour le protéger, il veux que lui tue Jovan pour le protéger lui. Dembe refuse. Red rétorque qu'il ne peut pas être avec lui quand ça l'arrange et contre lui quand ça ne lui convient pas. Dembe se demande pourquoi. Red répond que son ami connaissait la réponse à cette question.

Ressler entre dans le bureau du directeur Reiss de la DARPA , furieux. Il accuse l'homme d'avoir permis à cause de son silence sur l'arme de tuer six personnes et d'envoyé sa collègue aux soins intensifs. Celui-ci ne se démonte pas, c'est une guerre constante et elle ne concerne que le Pentagone, pas le FBI. Pire, il fait comprendre à l'agent qu'une autre équipe travaille en parallèle sur ce même projet classifié d'arme à énergie dirigé, avec également des résultats prometteurs.

Ressler rend visite à Park dans sa chambre d'hôpital et son mari Peter est là. Celui-ci reste froid, ayant appris qu'Alina lui a menti est travaille à présent sur le terrain avec lui. La femme semble aller mieux, même si elle se plaint d'un énorme mal de tête. Lorsqu'un médecin entre, Ressler s'eclipse. Le docteur parle à Alina et son mari de ses examens sanguins. Effectivement les niveaux de HCG de la femme étaient élevés, mais pas à cause d'un cancer : elle était enceinte. Peter est heureux avant de remarquer l'utilisation du passé.

Dans son bureau, Cooper reçoit un appel du détective Heber : Chalene a confirmé son alibi. De retour chez lui, il retrouve son épouse totalement abattue d'avoir dû mentir, les larmes aux yeux. Il la remercie, tente de la prendre dans ses bras pour la consoler, mais elle se détourne et part en pleurant.

Dans son appartement, Dembe prie. Pendant ce temps, Jovan se fait assassiner avec un silencieux par Weecha. Elle téléphone à Red pour lui dire que c'est fait et il lui demande de rentrer à la maison.

Dembe est devant la boîte donnée des années plus tôt, les larmes aux yeux. Il se souvient des paroles de Red à ce moment : « Je veux que tu gardes cette boîte, et le jour où tu décides de partir [...]À tout moment de ton choix, j'insisterai pour que tu le fasses. Aucune question posée, aucune dette accumulée. Que ce soit aujourd'hui, demain ou dans dix ans, c'est à ce moment-là que tu ouvriras la boîte. ». Il ouvre enfin la boîte en pleurant.

Ressler est toujours dans le couloir de l'hôpital quand il voit partir Peter, comme une trombe. Il se précipite dans la chambre pour voir avec Alina ce qu'il se passe. Triste, elle lui explique que si elle garde tout pour elle, c'est parce qu'elle à peur, mais pas des larmes, de perdre le contrôle et de ce qui arrive lorsqu'elle le fait. Elle retient … jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus. Et là, c'est le cas. Elle craque et se met à pleurer. Ressler lui demande de se laisser aller.

Dans sa caravane, Red est totalement abattu, assis sur le lit, Mierce derrière lui. Lui, elle et Weecha était tellement heureux. La femme, comprenant sa détresse, lui demande gentiment de venir se coucher. Il ne le fait pas, mais affirme tristement, presque les larmes aux yeux, que jamais il n'aurait dû revenir. Mierce se rapproche et le prend dans ses bras pour le réconforter.

 

Résumé proposé par mnoandco

Kikavu ?

Au total, 8 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marion45 
12.12.2021 vers 22h

Kar026 
24.11.2021 vers 00h

Witiza 
21.11.2021 vers 21h

minot76 
20.11.2021 vers 21h

catgir2 
20.11.2021 vers 08h

Cirocco 
19.11.2021 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

catgir2  (20.11.2021 à 09:10)
Message édité : 21.11.2021 à 22:06

Cet épisode est d'une tristesse absolue, aucun humour de Red ; beaucoup de pleurs, Charlène, Park et surtout Dembe ; des flashbacks et du "déjà vu".
C'est vrai qu'après la pandémie, les productions ont dû augmenter de façon très importantes les frais des mesures sanitaires, demandant des réductions drastiques des effets spéciaux et autres, alors les utilisations d'anciens sujets et autres images permettent de baisser les budgets de chaque épisode.

Ce qui me perturbe dans cet épisode, c'est l'évolution de la personnalité de Reddington car la dénommée Mierce semble s'occuper beaucoup plus que de l'âme de Reddington ce qui le rend vulnérable et  Weecha est aussi très proche de lui et fait tout pour l'éloigner de Dembe, ce qui ne lui laisse plus la possibilité de raisonner seul, ce qui n'était pas le cas du temps de Dembe où il restait le maître de ses pensées et de ses actes.
Certes, il s'en rend compte mais ces 2 femmes l'encerclent (cf : image de la fin de l'épisode) le rendant dépendant et dans le doute alors comment Reddington va-t-il évoluer sous leur influence ou peut être plus tard leur emprise ? 
Reddington est devenu le Skinner mais son autorité semble quand même s'effriter.

Finalement, l'épisode est plutôt bon sauf que Red et Dembe vont sans doute se séparer définitivement ; Reddington est franchement détestable avec son ancien ami en provoquant sa jalousie, en lui reprochant  son changement de vie qui le dérange et quand  il hausse le ton ce qui n'était jamais arrivé.
Red montre là, son égoïsme, son égocentrisme et des menaces contre Dembe ce qui me fait me demander s'il a vraiment  "aimer" Dembe à un moment ou à un autre et si le verbe aimer n'est pas pour lui que le synonyme de  posséder !

Le blacklisté tordu, les problèmes de Park etc.. font bien partie des histoires de la série ; juste une remarque sur l'évolution vestimentaire de Ressler qui a changé son Tshit informe pour une chemise montrant ainsi son retour prochain dans le personnage de l'agent spécial du FBI ; il est prévu qu'il soit rasé dans le prochain épisode....

mnoandco  (20.11.2021 à 09:05)

Le blacklisté est en fait un martyr : le pire est que son sacrifice est vain puisqu'une autre équipe travaille en parallèle sur ce même projet et a des résultats aussi. Sans compter le gouvernement qui n'a aucune intention de lâcher une telle arme, malgré les risques. 

Les secrets de Park n'auront pas fait long feu, ni face à son mari, ni face à son soit disant cancer. Un peu un coup d'épée dans l'eau...

Et ce qui devait arriver arriva. Evidemment que les associés de Reddington allaient découvrir que son ancien bras droit était à présent du FBI et allaient le menacer. Et Dembe, même s'il pense bien faire pour sauver Park, rajoute à la suspicion que Red est une taupe lié au FBI en appelant un hélicoptère pour la transporter...  alors que Red a affirmé quelques heures plus tôt que tout en gardant un oeil sur lui, il n'avait plus aucun accès à son réseau!!! Ce n'est pas malin, même si ça part d'un bon principe et je comprend la colère (peur, il connaît le risque) du criminel.

Et Red nettoie la m... 2 morts pour protéger Dembe et un pour se protéger lui. Dembe semble avoir choisi de partir, ne tue pas Jovin, et ouvre la fameuse boîte en pleurs. A ce niveau, je n'ai aucune idée de ce qui peut y avoir dedans, peut-être "juste" des souvenirs que le criminel à gardé pour Dembe, genre ses médailles, ses diplômes, quelques photos de leurs moments importants ensemble, comme tout père ferait pour son enfant? Je préférerai cette version plus sentimentale de la part de Red qu'un simple aller, sans retour.

Mais même si Red est dur, il a raison, Dembe doit choisir un camp et ne pas prendre que ce qui l'arrange. Dans l'affaire, leurs vies est en jeu! Malgré les supplications de Weecha, il décide de sauver son ami. Puis il le teste en lui demandant de tuer Jovin. Dembe refuse, mais il doit bien se douter que le sale boulot de nettoyer derrière lui sera pour Red ou Weecha. Autant je le comprends de ne pas tuer, autant je le trouve tout aussi coupable de laisser l'un ou l'autre le faire à sa place. 

Enfin nous voyons l'utilité d'avoir pris la tête des Skinner. Red, après un congé sabbatique de deux ans, doit rappeler qui il est,  qu'il a toujours de l'influence ET du pouvoir. Et voilà comment retourner un homme frileux à répondre à ses questions en un homme prêt à tout pour s'associer à une affaire fructueuse comme les Skinner.

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé cet épisode. Reddington est en pleine forme, manipule, menace, reste sûr de soi malgré les menaces, ne montre rien de ses doutes à ses "ennemis", ne lâche rien, est malin puis  à côté de cela montre son autre visage aux soeurs : du pur Blacklist Reddingtonien...Bien sûr, je n'aime pas voir Red et Dembe s'affronter, mais l'épisode montre une conséquence logique de la conversion de Dembe en agent du FBI. Les scénaristes ne l'auraient pas montré, cela n'aurait eu aucun sens parce que c'est la première idée qui m'est venue en apprenant la nouvelle position de Dembe. Il fallait bien étudier tous les angles. En plus, que ce soit un twitt d'Hisham qui nous rassure sur l'avenir du duo ou l'annonce d'un épisode flashback sur le creux de 2 ans et le parcours de Dembe, nous saurons le pourquoi et le comment, donc je patienterai...

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

catgir2 
lyokohwk 
mnoandco 
Ne manque pas...
Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NBC

Blacklist, S09E21 (inédit)
Vendredi 20 mai à 20:00

Logo de la chaîne NBC

S09E22 (inédit)
Vendredi 27 mai à 20:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E20 (inédit)
Vendredi 13 mai à 20:00
2.77m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E19 (inédit)
Vendredi 6 mai à 20:00
2.76m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E18 (inédit)
Vendredi 29 avril à 20:00
3.09m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E17 (inédit)
Vendredi 22 avril à 20:00
3.26m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E16 (inédit)
Vendredi 15 avril à 20:00
2.85m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E15 (inédit)
Vendredi 8 avril à 20:00
3.06m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank

NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank
Vendredi dernier, NBC proposait une nouvel inédit de Blacklist intitulé Caelum Bank...

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath
Fox a commandé une nouvelle série policière Alert axée sur les personnages du showrunner de The...

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison
NBC est le premier réseau de diffusion télévisée à révéler son calendrier pour la saison télévisée...

Sneak peek Caelum Bank (9.20)

Sneak peek Caelum Bank (9.20)
Cinemablend nous offre un aperçu de l'épisode de ce soir intitulé Caelum Bank (s9e20).  En résumé,...

NBC - Diffusion de l'épisode 9.20, Caelum Bank

NBC - Diffusion de l'épisode 9.20, Caelum Bank
NBC poursuit ce vendredi à partir de 8h US sa diffusion de Blacklist avec un nouvel inédit, Caelum...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

sanct08, 16.05.2022 à 18:26

Hello, manche 3 de l'animation sur les Gémeaux en cours jusqu'au 20.05 sur The X-Files

chrismaz66, Avant-hier à 16:52

Sondage électoral chez Kaamelott, merci de venir voter pour votre Ministre...

arween, Hier à 10:54

bonjour à tous ! N'oubliez pas de passer sur The Witcher pour répondre au sondage, commenter le calendrier et participer à la chasse aux montres

sanct08, Hier à 12:04

Hello, n'hésitez pas à venir admirer le nouveau design de Profilage sur Le Caméléon

sabby, Hier à 14:45

Peinture fraîche sur le quartier S.W.A.T Un nouveau design signé Profilage est en place ! On vous attend

Viens chatter !