251 fans | Vote

Saison 9

Evolution de Raymond Reddington saison 9

Episode 1 : Cooper cherche à joindre Reddington, qui a disparu depuis deux ans, à la demande de Dembe, maintenant agent du FBI et  blessé lors d'une opération. Après un certain protocole, l'ancien chef de la Task-Force, mais surtout le tuteur d'Agnes, le retrouve à Cuba. Le criminel est méconnaissable, le crâne rasé, et est à présent entouré de deux soeurs dont l'une, Mierce,  garde son âme et l'autre, Weecha, est son garde du corps. Au début, Red refuse d'aider Cooper expliquant sa peur de retourner dans ses anciens travers de criminel, mais il lui est juste demandé d'identifier un tatouage, ce qu'il fait, c'est celui d'un homme du Skinner

Mais son inquiétude pour Dembe prend le dessus, et il se rend au chevet de celui-ci, à Washington, alors qu'il dort, puis se rend chez les Cooper. Il observe les dessins d'Agnes lorsqu'Harold revient chez lui, étonné de le voir là. Il demande des nouvelles de la fillette et s'il peut la voir.  Cooper répond que ce n'est pas une bonne idée. Le criminel l'accepte, Liz l'a choisi, mais son visage montre une grande tristesse. Il poursuit lui apprenant qu'il connait le prédécesseur de l'actuel Skinner, Vincent Duke,  et demande son aide pour le contacter.

Red a accepté le refus de Cooper de rencontrer Agnes mais, cependant, l'observe de loin alors qu'elle joue au football. Weecha s'interroge sur la fillette et son lien avec lui, et il lui répond qu'elle est tout. 

Le criminel décide de repartir, il a identifier l'actuel chef des Skinners, Graeme Anderson. Cooper voudrait qu'il reste pour les aider à l'arrêter. Red lui explique qu'après avoir passé du temps dans un monastère à méditer, il a atteint une harmonie intérieure époustouflante, mais fragile. Il craint que s'il revient, il sera déchiré, écrasé. Cooper suspecte que cela a autant à voir avec sa réticence à le réintroduire dans la vie d'Agnès, réticence qu'il a ignorée, il le sait. Le criminel ne nie pas, il a constaté avec plaisir que l'homme la faisait surveiller. 

Ressler qui refusait de voir Reddington pour lui responsable de la mort de Liz, se décide à aller le voir dans son jet alors qu'il s'apprête à nouveau à disparaître. Il veut le convaincre de rester, mettant en avant Liz qui a mis de côté une vie tranquille avec Agnes,  pour sa Liste Noire, sachant son importance, ajoutant que c'est pourquoi elle a accepté d'être son successeur. Pour le criminel, elle souhaitait également une vie avec lui. Mais Ressler poursuit, Graeme Anderson, le chef des Skinner est le prochain nom sur sa Liste Noire, celle pour laquelle Liz a donné sa vie et c'est à lui de décider si elle est morte en vain. Ressler parti, Red hésite, il a peur que son âme en pâtisse.

Episode 2 : Ressler retrouve Red dans le bureau qu'il partageait avec Liz. Il est agressif, mais le criminel lui rappelle que c'est lui qui lui a donné une raison de rester. Et c'est cette raison qu'il donne à Cooper pour expliquer sa présence et son aide :  Elisabeth s'était fait un devoir de poursuivre la Liste Noire, et il fait de même parce que c'est ce qu'elle voudrait. 

Red recontacte Vincent Duke et le convainc que Graeme Anderson menace de créer un incident international qui ruinera la réputation historique de l'organisation. Il lui  demande d'invoquer la charte. Mais pour cela, ils ont besoin du prédécesseur de Vincent Duke, le Capitaine, une femme que Red semble plus connaître pour ses conquêtes amoureuses.

La femme, Alberta Gilbert,  se trouve être en maison de retraite avec interdiction de sortir sans l'accord d'un spécialiste pour évaluer son état, elle est atteinte de démence. Red se présente comme le docteur Brenneman justement là pour cela, mettant en avant un neuroscientifique réputé qui lui a demandé de voir Alberta. Après cette habile manoeuvre et d'autres, la directrice accepte de le laisser partir avec elle.

Vincent explique à Alberta ce qu'on attend d'elle, invoquer la charte, et pourquoi. Après quelques arguments de Raymond Reddington qu'elle rencontre pour la première fois, elle a accepte d'aider, à une condition : elle exige un baiser du criminel, avec la langue. Red s'exécute.

Reddington fait irruption suivit de Vincent Duke et d'Alberta à temps pour sortir Park, Zuma et Ressler du pétrin car ils sont tombés aux mains de Graeme Anderson. Vincent  Duke, soutenu par Alberta, lui apprend que que la charte a été invoquée : il a violé la confiance de son prédecesseur, de l'organisation, il va être révoqué car deux anciens dirigeants se sont mis d'accord. Graeme Anderson se rebelle, vise Red de son arme lorsque ses hommes ne répondent plus à ses ordres. L'un d'eux rappelle à Anderson qu'ils ne travaillent pas pour lui, mais pour l'organisation et le tue lorsqu'il tente de résister. Red presse Duke et Alberta de partir avant l'arrivée du SWAT. 

The Skinner n'a plus de chef. Reddington dit connaître la personne parfaite pour permettre à l'organisation d'étendre encore plus son pouvoir : lui. Il devient le nouveau Skinner, se fait tatouer l'emblème de l'organisation sur le  mollet  devant des membres du groupe, Alberta et Vincent. 

Red hésite à repartir avec Weecha et Mierce dans les montagnes : il décide de faire un détour chez Panabaker. Si elle accepte de reformer à nouveau l'équipe, il reste, ils vont s'entraider car il a un nouveau but : son accord d'immunité est rétabli, et il annonce la nouvelle à l'équipe, expliquant que tous peuvent revenir au FBI, mais que le choix leur revient. 

Cooper et Red partagent dans le bureau du rhum de la famille des soeurs. Le criminel avoue qu'il reste pour Agnes, mais aussi pour régler une affaire inachevée. Cooper en déduit qu'elles sont connectées, mais n'a aucune confirmation de l'intéressé. 

Episode 3 : Red insiste pour voir Agnes, persuadé que la jeune fille verra l'homme derrière le criminel. Il met l'équipe sur les traces du SPK et de son mystérieux chef Giovanni. Red suit sa propre piste et remonte la piste du dernier objet qu'il a volé, la Sacra Cintola,  en passant par une vente aux enchères. Il soudoie, insiste, menace et obtient ce qu'il veut : un rendez-vous avec l'homme. Quelle n'est pas sa surprise de découvrir qu'il n'est autre que Robert Vesco. Celui-ci explique son arnaque très lucratives au criminel, mais surtout qu'il a du mal à gérer les fortes têtes de l'organisation, ce qui a conduit au meurtre d'un homme. Mais ce que veut Reddington, c'est récupérer ce qu'il lui a volé des années auparavant, les 100 millions d'or espagnol de la De La Cruz (s6e13). Les deux hommes prévoient de  rendre à Malte en jet afin que Vesco contacte sa banque et approuve le transfert d'une telle somme.

Cooper apprend à Red que Charlene accepte qu'il voit Agnes, sous sa supervision. Le criminel argumente, il n'est pas un mari ou un père violent, ce à quoi le chef répond qu'il est un tueur de sang froid.  Red promet d'y réfléchir. Ensuite, il apprend les intentions du SPK,  faire sauter une église en direct à la télévision. Red ne peut laisser faire et lui et Vesco se rendent dans une planque du SPK afin de les arrêter.  Il envoie Vesco à l'intérieur afin de convaincre ses hommes d'abandonner leur projet et lui redonne confiance : il lui fait un gros smack, le regarde droit dans les yeux, lui dit fermement de prendre sa façade d'arnaqueur et de récupérer le coup. Avant de partir, Reddington lui rappelle toutefois que s'il essaie de l'entourlouper une fois de plus, il ne lui fera pas de quartier.

Mais dans la planque, les choses dérapent et Reddington est obligé d'intervenir pour sauver son ancien mentor. Il apprend aux membres de l'organisation qu'ils ont été manipulés par leur chef, mais que surtout il a besoin de lui vivant. Les hommes ne veulent rien entendre et cherche à tuer le criminel : Weecha les abats tous. 

Red et Vesco embarquent dans le jet. Dembe les attend afin d'arrêter Vesco. Red essaie de lui expliquer que d'autres facteurs entrent en jeu, autre le fait qu'il est recherché. Dembe comprend qu'il s'agit surtout de l'or que Vesco lui a subtilisé qu'il veut récupérer. Le criminel poursuit, Vesco l'a aidé, chacun y trouve son compte lui son argent, le FBI a sauvé de nombreuses vies et il leur offre la Sacra Cintola pour adoucir les angles. Dembe refuse, il est un agent. La tactique de Red lui parlant de loyauté rappelle à Dembe que la sienne est remise à chaque instant en question et c'est pourquoi Red le laisse arrêter Vesco. L'ancien garde du corps précise qu'il est son ami, même si lui ne le voit pas comme cela.

Red se rend chez les Cooper et remet au chef de la Task-Force la Sacra Cintola  soulignant ce que "truc" lui a coûté. Cooper s'étonne encore que Red n'ai pas su que Giovanni était Robert Vesco tandis que celui-ci lui parle d'une simple coïncidence chanceuse, ou malchanceuse vu que son ancien mentor va en prison et emporte avec lui la fortune qu'il lui a subtilisé. Il plaisante disant que s'il s'ennuie, il le fera sortir de prison pour le battre une dernière fois. Cooper se moque : comment le criminel peut encore s'étonner avec de telles paroles que Charlène exige que ses visites avec Agnes soient supervisées? D'ailleurs, accepte-il? Le criminel répond qu'en règle générale, il se fait un devoir de n'entrer que dans les espaces dont il définit lui-même les frontières. Mais dans ce cas, même s'il n'aime pas ça, l'alternative est bien pire : il accepte. Cooper décide d'aller chercher Agnes, de suite, estimant que Red a déjà attendu assez longtemps. Reddington est pris de court. Il se lève, prend son chapeau dans les mains et, nerveux, s'observe dans le reflet de la porte. 

Cooper entre avec la jeune fille, lui expliquant qu'il va lui présenter un ami proche de sa mère qu'elle a déjà rencontré, et qui est impatient de la voir. Agnes le salue et Red ne peut que faire de même. Ne sachant pas trop quoi dire, il ajoute, désolé, qu'elle ne se souvient probablement pas de lui. Mais ce n'est pas le cas : Agnes se souvient parfaitement de la journée précédant la mort de sa mère, qu'eux deux ont fait navigué un bateau à Central Park et ont mangé des glaces aux fruits. Red est étonné, mais ravi, et encore plus ému lorsque la fillette le reconnaît sans hésitation comme étant Pinky.

Episode 4 : Tandis qu'Heddie part, Dembe arrive et vite un silence inconfortable s'installe entre lui et le criminel.  Ce dernier explique qu'il est certes déçu qu'il ait arrêté Vesco, mais que ce n'est rien comparé à Brasilia qui était une tragédie. Il change de conversation et lui demande des nouvelles de ses brûlures lorsque Dembe veut en parler. L'ancien garde du corps le remercie d'être revenu pour lui, même si  Red affirme n'être revenu que pour Agnes. Il lui présente le nouveau nom de la Liste, The Avenging Angel. Les deux hommes ont déjà eu vent de ses méfaits, à Bruges, où ses efforts insistants pour restituer le butin de guerre à leurs propriétaires légitimes, étaient plutôt radicaux. Dembe souligne qu'il était d'accord avec ce genre de procédé, Red répond qu'il se demande comment ils en sont arrivés là dans leur relation.

Red et Heddie compte récupérer un tableau chez Oleg Nikovich mais l'endroit censé être vide est occupé par son fils.  Le criminel réagit vite, et explique au jeune homme qu'il espérait juste voir son père. Entendant que le jeune homme à un problème de trésorerie, le criminel saute sur l'occasion et vante les mérite d'un bon placement comme une peinture. Il montre un tableau ordinaire au mur, lui fait croire qu'il pourrait en tirer beaucoup et pourrait  le vendre dans la journée. Heddie et lui partent avec la peinture sous le bras. Mais caché sous la toile, se trouve « Le peintre sur la route de Tarascon » de Van Gogh. L'oeuvre a été volée à son propriétaire par les nazis et elle peut faire sortir The Avenging de sa cachette, car elle était à sa recherche il y a quelques mois. Red demande à Heddie de contacter l'héritière légitime du tableau afin de lui rendre son bien.

Red apprend de Cooper que The Avenging Angel a kidnappé le milliardaire Derek Huntley. Il contacte The Avenging Angel lui disant qu'il a le tableau qu'elle convoite et obtient un rendez-vous. Sur place, le criminel laisse tranquillement Weecha s'occuper des gardes tandis qu'il arrive juste à temps pour sauver le milliardaire, au détriment de la vie de The Avenging Angel.

Cooper confronte Red sur son acte, il ne comprend pas son but en leur donnant ce nom si c'était pour la tuer. Le criminel avoue qu'il n'en avait pas, jusqu'à ce qu'il entende parler de Derek Huntley. Cela lui a donné l'opportunité de faire une connaissance puissante et, d'après son expérience, s'est toujours utile. Cooper poursuit : il n'est pas mieux que The Avenging Angel qui se croyait juge, jurée et bourreau. Red se défend : elle jugeait les gens par le péché le plus terrible qu'ils aient commis, lui non, sinon tous seraient des pêcheurs. Il ajoute que tout le monde est capable du pire, mais aussi du meilleur.

Episode 5 : Red a quelques soucis avec un de ses associés, Jovan Lovic :  maintenant que Dembe est au FBI, il lui refuse l'accès à ses aérodromes. Mais il préfère que son ancien garde du corps se concentre sur une nouvelle arme redoutable volée qui envoie  des ondes d'énergie très puissantes à travers les murs, sans détection, et donne maux de tête, fatigue, vertiges, vision floue...et mort.

Le criminel s'occupe de son problème, Jovan Lovic. Ce dernier écoute sa proposition : en échange de l'accès à ses anciens aérodromes, il réglera son différent avec Jilal, garantira le passage sûr de son produit à travers le Panama et une place pour sa petite-fille à la maternelle de Brearley. Jovan promet d'y réfléchir, tandis que Red lui lance une dernière menace : s'il n'a plus aucun lien avec Dembe Zuma, il reste sa responsabilité, si des mesures doivent être prises contre lui, c'est à lui que cela revient. Mais Jovan ne compte pas en rester et fait suivre le criminel par son homme, Vasco. Il s'en rend compte et décide d'utiliser les talents du fils de Brimley pour le faire parler. 

Alina Park est victime de la fameuse arme. Dembe, ne sachant que faire, appelle un hélicoptère de son ancien patron. Celui-ci, furieux, lui rappelle que soit il est avec lui, soit il ne l'est pas : son association avec le FBI est difficile à dissimuler et lui cause de nombreux torts.  Si cela se sait dans son monde qu'il l'aide, il risque tout simplement sa peau. Red raccroche abruptement. Mais, toujours fâché, il doit répondre à Cooper qui le remercie d'avoir sauver Park et lui apprend qu'ils ont découvert un compte offshore qu'Okara utilise pour payer, "Constantine's Meats and Cheeses". Red sait de quoi il s'agit : une façade pour Sherwin Ellis  qui fournit des planques.

Red rencontre l'homme et, jovial, lui annonce qu'il veut faire fructifier ses affaires déjà juteuses. Le criminel lui annonce de suite ce qu'il désire : il est de retour, il cherche un de ses clients dont il a le numéro de compte offshore et veut sa localisation. Ensuite, il pourront discuter d'une contrepartie. Sherwin reste frileux. Il y a deux ans, il aurait accepté sans hésiter, mais là est persuadé qu'après son «congé sabbatique » il n'a rien d'intéressant à proposer. Red lui montre alors son tatouage de Skinner et, surpris, Sherwin apprend qu'il en est maintenant le chef. Un marché est conclu : l'adresse pour Red contre l'opportunité pour lui de trouver des planques pour The Skinner dans le monde entier.

Geoffrey apprend que le patron de Vesco veut savoir ce qu'il en est de la relation entre le criminel et Dembe, mais lui apprend surtout que Jovan a ordonné son exécution. Le criminel réfléchit  à ce qu'il doit faire, et Weecha lui rappelle qu'il y a des règles et que s'il essaie d'aider Dember, cela peut lui être fatal. Red s'inquiète peu de lui, mais plus pour son ancien acolyte. Weecha insiste : son travail est de le protéger, ce n'est pas possible s'il n'est pas prudent ou se sacrifie pour Dembe. Avant oui, mais maintenant non : il a choisi son camp, c'est la conséquence, et il doit l'accepter. Red s'éloigne sans un mot, mais sa décision est prise. Vesco est tué par Weecha, son acolyte Sima aussi alors qu'il se trouve chez Dembe pour le tuer. 

Dembe entre dans sa maison et découvre Sima mort, Red assis à sa table. Le criminel lui annonce d'une voit sourde qu'il n'a pas respecté leurs règles, pour lui. Il les a violé et, en échange, lui demande de faire de même. L'homme de Jovan est venu pour le tuer parce que c'est un agent. A présent, il viendra le tuer lui parce qu'il l'a protégé : tous les indices vont pointer vers eux et indiquer qu'ils sont toujours de mèche. C'est alors que Red voit le paquet qu'il a donné des années plus tôt à son ami, lui disant à l'époque qu'il pouvait partir à tout moment. Il en conclut que, peut-être, ils sont toujours dans le même bateau. Dembe avoue l'avoir presqu'ouvert après Brasilia, mais ne l'a pas fait, sans doute en souvenir de leur passé commun. Red tristement répond que ce n'est pas leur avenir ensemble non plus. Dembe alors demance ce que le criminel aimerait qu'il fasse. Celui-ci exige ni plus, ni moins, que ce que lui a fait : il a tué Sima pour le protéger, il veux que lui tue Jovan pour le protéger lui. Dembe refuse. Red rétorque qu'il ne peut pas être avec lui quand ça l'arrange et contre lui quand ça ne lui convient pas. Dembe se demande pourquoi. Red répond que son ami connaissait la réponse.

Weecha tue Jovan à la demande de Red. Dembe ouvre la boîte donnée des années plus tôt, les larmes aux yeux. Il se souvient des paroles de Red à ce moment : « Je veux que tu gardes cette boîte, et le jour où tu décides de partir [...] À tout moment de ton choix, j'insisterai pour que tu le fasses. Aucune question posée, aucune dette accumulée. Que ce soit aujourd'hui, demain ou dans dix ans, c'est à ce moment-là que tu ouvriras la boîte. ». 

De son côté, Red est totalement abattu, assis sur le lit, Mierce derrière lui. La femme comprend sa détresse lorsqu'il affirme tristement, presque les larmes aux yeux, que jamais il n'aurait dû revenir, lui Weecha et elle étaient tellement heureux. Elle le prend dans ses bras pour le réconforter.

Episode 6 : Red met l'équipe sur les traces du Dr Roberta Sand qui travaille pour Vito DeCanio et qui a permis à son organisation criminelle de prospérer grâce à ses séances de thérapie. Cooper n'y croit pas, mais écoute Reddington lui expliquer que lui-même utilise les services de psys, chamanes, rabbins et moines sinon ses souffrances seraient insupportables.

Red passe un moment chez le Cooper avec Agnes. Il s'inquiète lorsqu'il voit la jeune fille un jeu de carte en main, la fois précédente elle l'a battu largement au gin. Mais elle lui propose un jeu de mémoire, sur la correspondance des états américains et de leurs capitales. Red rit, peu certain d'y arriver.  Agnes le rassure : s'il perd, cette fois, il a une excuse. Red fait semblant de se vexer, pensant qu'elle fait référence à son âge mais la jeune fille répond qu'il n'est pas censé connaître les capitales américaines, tout comme elle ne connaît pas les capitales russes. Red se fige à ses paroles. Il perd. Agnes lui demande quand il a arrêté d'être russe. Le criminel trouve la question étrange, mais surtout désire savoir comment elle connaît cette information. Agnes répond que sa mère le lui a dit, comme beaucoup de choses le concernant, mais surtout que lui, Raymond Reddington,était la personne la plus importante de sa vie, à part elle, qu'elle était contente qu'ils se soient rencontré et espérait qu'ils puissent se revoir. Le criminel a énormément de mal a cacher son trouble, encore plus lorsqu'Agnes lui prend la main : sa mère lui a appris qu'il aimait ça. 

Red et Weecha se rendent à l'ancien appartement du criminel. Celui-ci met des gants pour saisir l'enveloppe contenant la lettre de Katarina expliquant toute la vérité, et qu'il avait donné à Dembe pour la remettre à Liz, après sa mort. Il la dépose dans un sachet qu'il remet à Cvetko pour analyse, craignant ce qu'il va découvrir. Après les propos d'Agnes, il est certain que Liz l'a lu. Si c'est effectivement le cas, c'est peut-être la raison de son hésitation qui a conduit à sa mort. 

Le Dr Sand et son fils Dante  sont arrêtés par le FBI et obtiennent un accord d'immunité. Mais le criminel a une autre idée et intercepte le fourgon qui les transporte. Il veut qu'elle soit sa thérapeute personnelle. En échange, il la met à l'abri des hauts placés dans la poche de DeCanio, elle sera bien payée et il ne sera pas question de sa vie professionnelle, mais personnelle. Pour Sand, l'un ne va pas l'un sans l'autre. Le criminel lui demande trois mois. A la fin de cette période, elle sera libre si elle le désire. Il pense qu'elle est capable de l'aider, son histoire n'est pas pour les âmes sensibles et est persuadé qu'elle peut supporter ce qu'elle va entendre. Il n'a pas besoin d'un faiseur de miracle, il en a déjà un(e), mais de son aide. Et en effet, lorsqu'il apprend de Cvetko que les empreintes de Liz sont sur la lettre, un colère noire l'envahi et il demande immédiatement à parler à la thérapeute. Il lui explique, meurtri, ravalant sa rage,  qu'il avait trouvé la paix, la tranquilité, le calme, mais qu'il a tout abandonné, attiré par le chaos et le danger. Il est prêt à risquer tout ce qui est bon dans sa vie, défendre même le risque comme nécessaire ou juste, tout en sachant que le résultat ne sera qu'une obscurité de plus en plus profonde. Le médecin lui demande quel est le déclencheur de cette humeur. Le criminel lui avoue qu'il vient de découvrir que son plus proche et vieil ami l'a trahi et qu'il appréhende la profondeur et l'étendue de sa colère.

Episode 7 : flashback 2 ans auparavant
Red quitte les lieux après la mort de Liz, poursuivit en voiture par un Ressler furieux. Encore sous le choc, il demande à Dembe de le semer. Il s'évapore dans la nature. Son accord d'immunité est révoqué et que le groupe de travail est dissous. 

Episode 8 : Après la mort de Liz, Red a récupéré le téléphone de Vandyke et, maintenant qu'il sait que Dembe lui a donné la lettre, désire comprendre ce qui s'est passé. Il demande à Tadashi Ito d'extraire l'historique GPS du téléphone de ce jour-là.  Mierce le met en garde : s'il cherche, il trouvera sans aucun doute quelque chose, mais c'est le présent qui requiert son attention, pas son passé.

Reddington envoie la Task-Force sur la piste du Dr Razmik Maier, pharmacologue allemand qui aurait tué un de ses clients. Il décide de suivre une piste, celle  du syndicat Boswell avec Dembe.  Mais son but est surtout de le confronter : il sait qu'il a donné la lettre à Liz et même si Dembe se défend, pour lui cela l'a rendu heureuse,  pour le criminel c'est peut-être l'une des raisons pour laquelle elle est morte.

Red constate que Mierce fait ses valises. Elle l'aime, mais a peur de ce que lui et Weecha deviennent ici. Il lui jure que cette histoire avec Vandyke sera vite terminée, mais elle lui fait remarquer qu'il avait déjà tourné la page à leur rencontre. Elle le supplie de lâcher prise, mais elle ne parle pas d'Elisabeth, elle sait ce qu'elle représentait pour lui, mais de sa colère, de son besoin de vengeance qui le consume. S'il ne le fait pas pour elle, il doit le faire pour lui, il va finir par se faire tuer. Il ne doit par lire ce que Tadashi a découvert. Mais il le fait et elle décide de partir immédiatement. Raymond la supplie de rester, il besoin d'elle. Elle répond les larmes aux yeux qu'elle le sait, ils s'embrassent et elle part.

Le criminel confronte Dembe mais cette fois avec les preuves apportées par Tadashi dont une photo où on le voit remettre l'enveloppe à Liz dans un café : entre le moment où il lui a remis la lettre pour la lui remettre après sa mort et le moment où elle a été prise, il lui a fallu une heure pour trahir sa confiance. Reddington l'accuse de n'avoir pas vu l'homme les observer ce jour là jusqu'au moment fatidique. Son travail n'était pas de raconter son histoire, mais dele protéger ce q'il a très bien fait pendant des décennies. Mais là, il a manqué une menace qui était à peine à quelques mètres. Elizabeth est morte pour de nombreuses raisons et il est l'une d'elle. Le cœur déchiré, Dembe se rend compte que le criminel n'a pas totalement tort.

Episode 9 : Flashback : après la mort de Liz, Red est en état de choc. Plus tard, Dembe constate que le criminel a disparu et que la lettre de Katarina n'est plus là. 

Red continue de ressassé ce qu'il juge comme une trahison de Dembe tandis que Marvin Gerard estime que le seul responsable de la mort de Liz reste Vandyke. Mais Marvin est là pour lui annoncer de mauvaises nouvelles. Hess, Ray et Colby, des associés, sont morts assassinés. L'avocat l'accuse d'être totalement déconnecté, de ne plus savoir ce qui se passe dans son organisation.

Red se rend chez les Cooper et croise Agnes, ravie de le voir. Le criminel explique la mort de ses hommes, mais surtout exige que Dembe soit viré de l'équipe, et explique à Cooper pourquoi. Mais Dembe est d'une grande aide pour l'affaire, pour la simple raison qu'il connaissait les hommes et a géré les affaires de Reddington alors qu'il avait disparu après la mort de Liz. 

De son côté, Marvin Gerard supplie le criminel de reprendre ses esprits : son organisation s'effondre et il se base sur les prédictions de son ex pour déterminer ses actions. Red lui précise que ce n'est pas son ex, qu'ils font juste une pause en attendant qu'il résolve les problèmes autour de la mort de Liz. Mais l'avocat se déchaîne : tout ce qui arrive est de sa faute à lui, jamais il n'aurait dû désigner Liz comme son successeur, et jamais il n'aurait dû abandonner ses affaires : lui et Dembe ont dû ses débrouiller et affronter ceux qui tentaient de s'emparer de son organistion, à commencer par un certain  Boukman Baptiste que Dembe a tenté de tuer. 

Mais  Boukman Baptiste s'en est tiré alors que son fils est mort dans l'attaque. C'est lui qui cible les hommes de Reddington, en représailles contre Dembe. Il kidnappe Isabella, sa fille. Red l'apprend et veut l'aider, mais Dembe décline : il a été honoré de le protéger, mais à présent, il se protège lui : il donne à Baptiste des informations préjudiciables sur le criminel pour la sauver. L'équipe de Reddington sauve Dembe et Isabella aux mains de Baptiste alors que celui-ci est blessé. L'agent veut l'arrêter, mais Weecha que pour empêcher la fuite des informations le tue. 

Red rencontre Dembe et Marvin avec de nouvelles informations sur le téléphone de Vandyke : il était juste présent au café quand il lui a remis l'enveloppe, quelqu'un l'a renseigné. Il s'excuse de les avoir abandonné tous les deux : après la mort de Liz, il n'a pas pu dormir, sentant que s'il restait, il imploserait et s'effondrerait sur lui-même et, comme un trou noir, cesserait d'exister. Alors il est parti et n'a pas cessé de fuir jusqu'à ce qu'il trouve Weecha et Mierce qui l'ont aidé. Il poursuit expliquant qu'à présent ils doivent trouver qui a renseigné Vandyke, mais qu'avant il a une autre priorité : voir Agnes afin de lui lire, comme promis, la suite de l'histoire de Fifi Brindacier.

Episode 10 : Cooper refuse d'aider Heddie qui a été arrêtée alors qu'elle était dirigeait une opération de Reddington. Celui-ci met alors  Arcane Wireless sur la Liste Noire : il s'agit d'un téléphone qui ne peut être ni exploité ni tracé par les forces de l'ordre et qui inondent le marché criminel. Tandis que l'équipe est sur la piste de celui qui les vend, The Seer, il tente de sortir Heddie de prison. Dans un premier temps, il rassure la femme via une oreillette introduite par son avocat Marvin Gerard car la femme panique aux vues des accusations contre elle. Il lui demande de rester forte et surtout de se taire. Bien sûr, l'adjoint au procureur lui propose de témoigner contre Red en échange d'une nouvelle vie. Marvin est déchargé de la défense de la femme pour "conflits d'intêrets", la partie adverse sachant pour qui il travaille. Red réagit vite, il faut s'arranger pour que le dossier soit transféré au juge  Smathers en graissant quelques pattes. 

En parallèle, Red est sur les traces de The Seer. Il convaint deux parties criminelles impliquées avec l'homme qu'il faut le sacrifier pour la bonne marche de leurs affaires et propose de s'en charger. Il obtient une adresse qu'il transmet à Cooper.

Kamina Gilford, la nouvelle avocate d'Heddie, lui offre la protection des témoins. Elle retrouve plus tard Reddington pour lui apprendre qu'elle a refusé son offre, se demandant si c'est par peur ou loyauté. Mais le criminel ne veut pas y penser, la remercie elle et le juge Smathers et lui dit de profiter de son petit bungalow. La femme partie, Marvin décide de faire le maximum pour que Heddie soit bien traité en prison, mais Raymond estime qu'elle a gagné sa liberté et à une idée en tête pour la faire sortir.

The Seer est arrêté. L'équipe apprend avec stupeur qu'en réalité il travaille pour le gouvernement, que leur cible principale était Raymond Reddington et qu'il avait réussi à infiltrer quelques-uns de ses téléphones dans son organisation afin de l'espionner. Cooper est furieux d'apprendre qu'une fois encore Red les a utilisé et le lui dit : celui-ci reste serein, chacun y a trouvé son compte. 

Red parvient à faire libérer Heddie. En son nom, Marvin Gerard a été voit le procureur adjoint et l'a menacé  de révéler à tous les trafiquants de drogue, gangsters et escrocs qui sont toujours en possession d'un téléphone Arcane qu'ils sont mis sur écoute par ceux là même dont ils veulent se cacher, et que la seule façon d'empêcher cela est de libérer sa cliente.

Le criminel retrouve son associée avec joie et lui explique que son téléphone est la cause de son arrestation, mais que le problème est résolu. Heddie avoue avoir été approchée par  une avocate pour passer un marché. Le criminel lui apprend qu'il le sait, il l'a envoyé. Elle comprend qu'elle a subi un test de fidélité. Ils décident de fêter la réussite de ce test et Red propose à Heddie de lui montrer comment préparer le thé maté, ajoutant que c'est un rituel qui doit être partagé avec des amis.

Episode 11 : Red apprend de Dembe que Vandyke voyait une femme, mademoiselle Field, et décide d'aller l'interoger tandis qu'il donne un nouveau nom à l'équipe : The Conglomerate, un cas qui touche l'agent Park car elle a déjà travaillé avec  John Richter, l'un des membres, alors qu'elle était tueuse pour le gouvernement américain.  L'agent est furieuse contre lui, cette partie de sa vie ne regarde qu'elle et confirme que l'homme l'a contacté pour intégrer sa nouvelle organisation : elle a refusé.

Red a kidnappé Helen Field et apprend qu'elle n'a pas vu Vandyke depuis longtemps. Il souligne que c'est sans doute depuis qu'il l'a tué, histoire de la terroriser un peu plus. Il exige des noms, amis, collègues, connaissances, tout ce qu'il a pu laisser chez elle. Lorsque Red le lui demande, elle affirme ne pas connaître Elisabeth Keen, mais il décide d'utiliser les services de Brimley pour s'assurer qu'elle dit toute la vérité. C'est ainsi qu'il récupère son ordinateur portable qu'il confie à Aram. Ce dernier y découvre une série de coordonnées GPS du jour de la mort de Liz. Mais ce ne sont pas les mêmes que celles de son téléphone portable. En les mettant en parallèle sur une carte, elles ne correspondent pas sauf au café, où Dembe lui a donné la lettre, et devant le restaurant où elle a été tuée. Red fait vite le lien : les autres endroits correspondent aux lieux où Liz c'est rendu ce jour là. La seule solution est qu'elle avait un traceur sur elle. Il demande à ce que ses habits sous scellés soient examinés.

Aram s'en charge, tandis que Red observe à distance. L'agent est gêné de le faire sans beaucoup de considérations, dans une simple salle. Le criminel lui indique que cela ne le dérange pas, mais qu'il se passera de sa conversation. L'agent promet que s'il y a un traceur dans les vêtements, il le trouvera. Il ajoute que quoique le criminel cherche et ce qu'il en fera, il espère qu'il trouvera la paix.

John Richter est arrêté. Red explique à Alina, toujours en colère contre lui, qu'il a donné ce cas car il ne pouvait pas prendre le risque qu'elle accepte  son offre et quitte l'équipe. Il lui apprend qu'Aram n'a pas trouvé de traceur sur Liz et, elle répond qu'il faut simplement trouver le dernier endroit à partir duquel il a transmis. Red la remercie, bien sûr elle a raison, et cela confirme qu'il a besoin de son aide. La réponse tombe :  la dernière localisation du traceur posé sur Liz est à Rose Hill, le cimetière où Liz est enterrée. Il demande à Cooper l'autorisation d'exhumer son corps.

Episode 12 :  Cooper refuse d' exhumer le corps et a même fait poster des gardes. Le criminel n'est pas d'accord : Liz est morte, eux sont en vie, ils souffrent, ils ont besoin de réponses. Puis il donne un nom, The Chairman, qui cote des organisations criminelles comme la sienne en bourse, car il devient incontrolable, pour preuve des doigts qu'il a coupé à des associés malhonnêtes. 

Red rejoint Cooper sur la tombe de Liz et constate que les gardes ont disparus : il a changé d'avis. Le cercueil de Liz est sorti de terre tandis qu'Harold et Red observent du SUV. Le criminel lui demande de demander au médecin légiste d'être aussi respectueux que possible avec sa dépouille. Cooper tient Mimi, le lapin en peluche aux pieds brûlés qui lui appartenait autrefois. Le criminel lui explique l'avoir retrouvé sous le siège : Agnes a dû le laisser tomber lorsqu'elle s'est endormie en revenant de l'opéra. Cooper se dit soulagé, expliquant au criminel qu'il ne se rend pas compte de ce que ce lapin représente. Il répond que si : enfant, lorsqu'Elisabeth ne pouvait pas dormir à cause de coliques, elle le serrait contre sa joue et se calmait immédiatement. Cooper rie, lui expliquant qu'il aurait mieux fait de l'emmener à l'opéra pour qu'elle s'endorme.

Reddington  apprend qu'un traceur a été trouvé en Liz mais, malgré cela, Ressler continue de l'accuser d'être le seul responsable de sa mort. Le dispositif en question est révolutionnaire et s'active pour transmettre des données qu'au contact des enzymes digestives de la cible. Red n'apprend rien de plus. 

Après une habile manoeuvre, le marché s'effondre sur une rumeur. The Chairman convoque une assemblée extraordianire afin de rassuré ses clients, dont Reddington. Mais celui-ci joue double jeu et en profite pour que les actions de son organisation explose, tandis que celles des autres chutent. Cooper le découvre et est furieux. Mais le plan fonctionne : l'équipe arrête the Chairman.

Cooper apprend plus tard que le criminel avait une autre idée en tête avec l'affaire : découvrir qui prenait le contôle de son organisation. Avec honnêté, Red lui explique qu'après la mort d'Elisabeth, il a laissé tomber beaucoup de choses, des personnes, son organisation. Quand il est revenu, il était à sec. Il a décidé de créer une société, a vendu des actions sur The Night Market et a eu ainsi des liquidités. Mais il a été attaqué, une prise de contrôle hostile, un chantage financier : quelqu'un a courtisé ses actionnaires et a acheté une participation majoritaire de sa société, et il ne sait pas qui. C'est pourquoi il a essayé dans un premier temps de faire baisser les cours de l'action, afin de faire sortir le responsable de l'anonymat, et de racheter ses parts. Mais qui que ce soit, il a refusé de vendre, 'il' a une emprise sur lui et ne compte pas lâcher. Il pensait que The Chairman lui donnerait un nom, il n'en est rien.  Ils émettent l'hypothèse que les 2 affaires, la prise de contrôle et le traceur, sont liées. Cooper avoue à Reddington qu'il a des problèmes, mais ne lui parle pas du chantage dont il est victime. 

Seul dans sa voiture, accablé, Red observe le cercueil de Liz remis en terre puis toute l'équipe se recuellir sur sa tombe.

Cooper se décide à parler à Agnes de l'histoire de son lapin et de son grand-père, Raymond Reddington. Agnes fait remarquer que c'est le nom de Pinky, mais Cooper ajoute que c'est surtout une longue histoire. Il lui parle de Katarina, d'origine russe et de sa rencontre avec Raymond, un américain. Il explique qu'ils espionnaient chacun pour leur pays, s'espionnaient l'un l'autre, mais avaient un point commun : tous deux aimaient profondément leur fille, sa maman. Puis il précise que bien d'autres personnes l'aimaient aussi...

Episode 13 : Mierce manque à Red et il demande à sa soeur si elle reviendra un jour. Il dit comprendre pourquoi elle est partie, sa compulsion à vouloir découvrir l'assassin d'Elisabeth, mais Weecha lui répond qu'il se trompe. Elle est partie parce qu'il n'est plus l'homme qu'elle a rencontré, mais que s'il est toujours là, elle pourrait revenir. 

Red se rend à des funérailles et tombe par hasard sur Cassandra. Tout deux se remémorent des souvenirs concernant le défunt, Barney,  et un collier de rubis qu'ils leur avaient confié pour le revendre, mais qui avait disparu. Weecha leur fait remarquer qu'il est au cou de sa veuve. Ils se renseignent auprès d'elle et apprennent que c'est un cadeau de son défunt mari. Le criminel est furieux, il a banni l'associé de Barney, Peter Finchy , le pensant responsable, et s'en veut. 

Le criminel annonce à Cassandra qu'il n'est pas intéressé et souhaite laisser un collier de 3 millions de rubis à la veuve parce qu'elle chérit le cadeau de son mari. Il repousse ses avances expliquant qu'il a quelqu'un dans sa vie. Mais il change d'avis et retourne voir la veuve. Il tombe avec surprise sur Cassandra qui a la même intention, reprendre leur bien. Dans ce but, la femme se rend aux toilettes, mais Red la contre en demandant à la veuve de voir le collier. Bien sûr, il n'est déjà plus dans le coffre, mais dans son sac à main. Les deux criminels monnaient leur part du butin lorsque Red menace de dénoncer son ancienne compère. Il parviennent à un accord, font semblant de la chercher partout,  mais la veuve n'est pas dupe, c'est obligatoirement l'un d'eux qui l'a pris. Pour l'empêcher d'appeler la police, Red lui révèle que son mari était recelleur et qu'il devait revendre le collier pour eux. Mais le criminel se rend compte que la veuve se contredit dans ses propos et décide d'aller interroger Peter Finchy qui leur apprend que si Barney était digne de foi, son épouse ne l'était pas. 

Cassandra et Red retrournent voir la femme et la félicitent de les avoir roulé. Elle découvre vite son vrai visage, son mari à voulu divorcer alors que c'est elle qui faisait propérer ses affaires. Elle l'a tué et s'est arrangé pour éloigner Peter Finchy. Red la banni, livrée à elle-même, sans ressource et lui apprend que s'il découvre qu'elle a remis un orteil dans le business, il reviendra pour elle. Il menace de lui couper la langue, les mains et les pieds. Il lui arrache le collier et part.

A l'arrière du SUV de Red, Cassandra remarque à quel point son ancien compère a changé, autrefois, il aurait puni cette femme sans aucun regret. Mais elle constate surtout qu'ils travaillent toujours bien ensemble. Elle propose qu'ils refassent équipe. Mais le criminel confirme qu'il n'est plus le même depuis la mort d'Elisabeth Keen, qu'il est moins sujet aux impulsions qui l'infectaient auparavant. Il lui apprend avoir survécu grâce à une femme rencontrée dans des circonstances improbables et qui l'a guidé à travers une obscurité incroyable. Il lui confie qu'elle n'est peut-être plus là pour l'instant, mais qu'il lui appartient quand même. Il lui donne le collier et, tristement, Cassandra se demande si c'est un cadeau d'adieu, ce à quoi répond le criminel qu'il n'en sait rien.

Episode 14 : Red apprend que le dispositif ingéré par Liz est également un dispositif médical et décide de suivre cette piste avec son spécialiste en ce domaine, Herbie. Celui-ci ne répond pas au téléphone et il découvre pourquoi : il garde seul son bébé et il est totalement dépassé car sa petite fille ne cesse de pleurer depuis des heures. Le criminel prend les choses en main, la met contre son épaule et lui tapote le dos. Les pleurs s'arrêtent, il explique au papa leurs causes et qu'il faut aux enfants juste de l'attention et de l'amour. Red ajoute, en rendant l'enfant à Herbie qu'il doit chérir ces instants, parce que les choses se compliquent ensuite et que si elle s'agite à l'instant dans ses bras, c'est qu'elle sent sa peur. Il fredonne une chanson qui la calme et Herbie supplie le criminel de rester. Il accepte, à condition qu'en échange il étudie le traceur. Il découvre qu'il est conçu pour administrer et surveiller les prises de médicaments chez des personnes atteintes de certains troubles. Herbie a entendu parler d'une clinique à Boston qui envisageait ce genre de programme. Red obtient une adresse, mais profite de la présence de son spécialiste pour, à la demande de Cooper, en apprendre davantage sur le pistolet à air comprimé utilisé dans leur affaire.

Panabaker demande son aide à Reddington : sa belle-fille a été kidnappée, retrouvée à moitié morte, et elle demande justice.  Le criminel dit comprendre, celui qui a fait ça est toujours là, dehors, vivant, profitant de la vie alors que Sheila est au seuil de la mort. La femme se sent impuissante avec ses moyens, alors demande les siens, même si cela veut dire aller dans l'obscurité. Pour découvrir la vérité, elle laisse Brimley torturer une complice de la femme responsable de l'enlèvement. La sénatrice découvre stupéfaite que sa belle-fille n'est pas la victime, mais le bourreau, celui de sa petite fille. Elle refuse d'y croire. Le criminel lui demande d'utiliser sa tête et non son coeur, de réfléchir à cette possibilié mais surtout d'obtenir des preuves. Elle les obtient et le remercie de son aide, grâce à lui elle a découvert la vérité.

A Boston, Red interroge le Dr Jansen mais avant le rassure, il ne lui veut pas de mal, il a trop de respect pour les professionnels qui traitent les maladies mentales. Cependant, il n'a guère le temps de s'attarder. Il lui montre le dispositif de repérage prélevé sur le corps de Liz et lui demande ce que c'est. Il s'agit un prototype d'un appareil qu'il a vu l'année précédente mais le projet a été annulé. Le criminel lui demande qui a développé l'appareil et il obtient une triste histoire et un nom : Andrew Kennison.

Episode 15 : Red et Weecha recherchent Andrew Kennison mais il a disparu. Il met ce nom sur la liste, sans savoir que Cooper l'a fait disparaître à la demande de son maître chanteur. Lorsque le secret devient impossible à garder, le chef de la Task-Force avoue tout au criminel, son chantage, les preuves falsifiées pour se couvrir, la disparition de Kennison, expliquant qu'à aucun moment il n'a cru que c'était lié à la mort d'Elisabeth. Mais Red lui reproche surtout de ne pas être venu le voir immédiatement. Il part mécontent d'autant plus lorsque Cooper refuse de lui dire où est l'homme.

Le criminel ne compte pas en rester là et parvient à le localiser. La colère gronde en lui, et il menace Kennison immédiatement de son arme, prêt à le tuer. Weecha lui rappelle qu'ils doivent d'abord l'interroger. Red passe par quelques menaces, lui apprenant qui il est et sutout qu'il est dangereux. Il l'accuse d'être à l'origine de la mort de la personne la plus importante pour lui, Elisabeth Keen, un agent du FBI, et lui montre le dispositif. L'homme reconnaît l'avoir conçu pour son épouse qui souffre de maladie mentale et ne comprend pas qu'il ait été utilisé pour traquer et tuer quelqu'un pour la simple raison qu'il l'a donné à détective de New York, Reginald Cole,  qui affirmait que les forces de l'odres étaient intéressés par son invention. Le criminel espère pour lui que c'est la vérité.

Le détective en question est localisé par Red mais, lorsqu'il s'enfuit, il est intercepté par la Task-Force. Red se rend au Bureau de Poste afin de convaincre Panabaker qu'il est le mieux placé pour l'interroger et vite parce que son employeur savait qu'il arrivait, et ne tardera pas avant de la faire libérer avant tout interrogatoire. Et il a raison, un avocat se présente. Il parvient à faire libérer son client et tout deux sortent du Bureau de Poste. Le criminel compte les intercepter un peu plus loin, mais il n'en n'a pas le temps. Ils sont abattus devant lui, leur employeur n'a pris aucun risque et les a fait assassiner. 

Episode 16 : Red et Weecha entrent par effraction dans le bureau de Reginald Cole espérant y découvrir un indice et, effectivement, découvrent le clé d'un coffre d'une banque hautement sécurisée. Ils discutent de l'ennemi de Red et chacun trouve qu'il est étrange qu'il ne se contente pas de tuer le criminel, ce qui serait plus simple, chacun y allant de son hypothèse dont la plus improbable, il l'aime.

Le criminel contacte Helen Maghi qui a conçu la banque afin, non pas qu'il l'aide à s'introduire car il y possède un coffe, mais puisse s'y déplacer sans être tuer à vue. La femme refuse, elle a des préoccupations plus pressantes, le FBI en a après elle. Le criminel propose qu'ils se rendent mutuellement service. Il demande à Aram en charge de l'équipe de lui venir en aide, mais il refuse de la couvrir lorsqu'il apprend qu'elle arme des terroristes. Le criminel y croit peut, rappelant qu'ils ont besoin de sa coopération pour trouver le responsable de la mort d'Elisabeth. Aram campe sur ses positions. 

Pendant ce temps, Red paie la caution de Cooper afin qu'il puisse être libéré en attendant son procès et ayant toujours espoir d'arranger les choses. Mais le criminel ressent surtout le départ de Mierce qui lui manque. 

Red retourne voir Helen, mécontent car elle lui a menti : il sait qu'elle a armé les séparatistes dans un pays déchiré par la guerre, mettant en danger des civils innocents. Elle nie. Il ajoute que dans ce contexte, son contact ne peut pas écarter ses ennuis avec les fédéraux. Toutefois, il lui propose de la faire disparaître : nouveaux papiers, nouvelle vie.

La femme coopère donc avec la Task-Force et Reddington pour entrer dans la banque mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'Aram compte quand même l'arrêter après la mission. Red accède à son coffre et, grâce à Helen, parvient à accéder sans encombre à celui dont il a trouvé la clé chez Cole. Ebahi, il y découvre une série de DVD qu'il a laissé pour Liz, des instructions , des conseils pour gérer son empire...sauf que ces DVD ne sont pas censés être là, mais dans dans un coffre à Tivat.

Helen est arrêtée. Aram subit les foudres de Reddington pour avoir ignoré sa demande de laisser la femme tranquille : à cause de lui il a rompu sa promesse et c'est mauvais pour ses affaires, et donc indirectement les leurs. Il souligne qu'Harold aurait accepté ce relativisme moral et qu'il ne peut pas travailler avec lui si lui ne le fait pas. Mais c'est l'agent qui annonce qu'il fait ce qui est juste et que si lui ne le voit pas, c'est lui qui ne peut plus travailler avec lui. Aram lui raccroche au nez. 

Red sait qu'Helen est détenue au Bureau de Poste et que deux agents de la « Joint Terrorism Task Force » sont en route pour l'emmener. Il envoie deux hommes à lui se faisant passer pour eux et récupère ainsi la femme. Mais entre temps, il apprend grâce à une initiative de Weecha qu'effectivement Helen a aidé des terroristes et la confronte froidement : elle lui a menti lui affirmant dans les yeux que ce n'était pas le cas. La femme, terrorisée et les larmes aux yeux, explique que son fils était travailleur humanitaire à Kazban, mais que l'État a entendu une rumeur selon laquelle il était un rebelle et il a eu la tête coupé. Red lui reproche de ne pas lui en avoir parlé, il ne peut pas lui faire confiance, elle en sait trop et lui demande ce qu'à sa place elle ferait. Elle lui renvoit la question : qu'est ce que lui ferait si quelqu'un avait massacré son unique enfant, sans raison. Elle ajoute qu'elle est certaine que rien ne l'empêcherait de se venger. Cachant son émotion, Red répond froidement que c'est possible, mais que si les rôles avaient été inversés, il ne lui aurait jamais menti. Il demande aux faux agents de l'emmener à Côme et de subvenir à ses besoins, tandis qu'il se lève précipitamment et part sans se retourner. La femme s'écroule, se rendant compte qu'elle a échappé de peu à la mort.

Pour permettre à Cooper d'être libéré, Red suggère à Panabaker de  le couvrir en disant qu'il était sous couverture du « Otherwise Illegal Activity » (autorisation donnée à un agent sous couverture qui lui permet d'enfreindre la loi), Red expliquant qu'il doit être possible d'antidater le formulaire pour expliquer ses actions. Elle refuse, il insiste. Cynthia reste ferme malgré ces arguments, tout le monde n'est pas comme lui et ne compromet pas son éthique si volontiers. Le criminel joue sa dernière carte en lui demandant si c'est un fait et lui fait écouter l'enregistrement des cris de l'infirmière Binstock couvert par ses paroles :  «Il y a une ligne que j'ai soigneusement évité de franchir dans ma carrière, jusqu'à présent» Il lui rappelle les circonstances, lorsqu'elle est venue le voir pour découvrir qui avait fait du mal à sa belle-fille, et se demande quel impact cet enregistrement aurait devant son comité judiciaire. Elle cède.

Red annonce à Cooper qu'il ne travaillera plus avec la Task-Force, estimant qu'Aram n'est pas digne de confiance, et que cela peut lui coûter la vie. L'ancien chef de la Task-Force lui assure lui avoir fait la leçon et lui demande d'y réfléchir. 

Episode 17 : Red se rend à Tivat dans le Montenegro afin de confronter Kosta et lui demander comment les DVD qu'il est censé protéger dans son coffre se retrouvent en sa possession. Il l'accuse de trahison et est bien décidé à le faire avouer, aidé de Brimley. Mais il ne sait rien.

Red explique a Weecha qu'il a fait les DVD en question pour Liz, et q'elle devait les visionner après sa mort afin d'apprendre le métier de sa bouche, et cela devait la préparer à ce qui l'attendait. Il lui montre où se trouve le coffre qui soit disant ne pouvait-être ouvert que par lui et Liz... il est à présent vide, et il n'a aucune idée du comment.  La femme lui suggère qu'il connaitra peut-être la réponse à travers les DVD enregistrés à l'époque pour Elisabeth. Il les écoute donc. Les conseils s'enchaînent : « Si vous voulez faire de votre ennemi votre ami, créez-lui un problème, puis résolvez-le. C'est si simple » et bien d'autres . Mais il en vient à une triste réalité : « malgré les milliers de personnes talentueuses qui travaillent pour et avec elle, des milliers de personnes dont elle est responsable, à la fin de la journée, elle est seule ». Il n'y a que lorsqu'il est question d'Agnes qu'il avoue qu'il n'a pas de conseil sauf de faire de son mieux et de s'accrocher comme si c'était la dernière chose dans son cœur ». Il s'affaisse.

Red continue son visionnage : « Il viendra un moment Elizabeth, où tu seras complètement perplexe, un moment où tu auras pris en compte chaque variable et tu ne verras toujours pas la réponse. Mais elle est là. Et quand tu ne peux pas la voir, c'est parce qu'une hypothèse que tu as faite est fausse» Il a une illumination, c'est une illusion. Red prend une masse et frappe autour du mur du coffre et constate qu'il a été remplacé à l'identique : l'original a été volé et ainsi pouvait être forcé en toute tranquilité. 

Red s'excuse auprès de Kosta. Weecha entre avec Heinrich Zimmerstahl, le seul qui a pu faire un double de son coffre.  L'homme est ravi de revoir Raymond après tant d'années et se rappelle leur rencontre mais le criminel en vient rapidement au fait, le coffre unique, particulièrement sécurisé, qu'il lui a commandé. Il le conduit dans la pièce où il se trouve, lui apprenant que son coffre-fort a disparu et qu'à sa place se trouve celui-là, totalement identique. Le criminel l'accuse d'en avoir construit un second, ce que l'homme confirme...mais il ajoute, très surpris, que c'était à sa demande : le duplicata a été demandé par une femme disant le représenter, sachant tout sur lui et aussi sur le coffre-fort et à même a payé avec les mêmes comptes bancaires. Il la décrit et Reddington tombe des nues en comprenant qu'il s'agissait de Monsieur Kaplan.

Episode 18 : Red apprend à Marvin Gerard qu'il se rend en Virginie pour interroger la soeur de Monsieur Kaplan, Maureen Rowan. La femme l'accueille chaleureusement ne l'ayant pas revu depuis la mort de sa soeur.  Red lui apprend qu'elle ne l'est peut-être pas mais elle précise que si elle est en vie, ce n'est pas son aide qu'elle aurait demandé, mais la sienne. Toutefois, elle lui conseille de chercher la femme qu'elle fréquentait à l'époque : Clara Moore. 

Le criminel, qui refuse de travailler avec Aram toujours à la tête de la Task-Force, estimant ne pas pouvoir lui faire confiance, s'adresse à Cooper pour le nouveau nom de la liste. Mais pour ce dernier, il doit lui donner une autre chance. Le criminel répond que si Aram est stressé, il devrait envisager une thérapie guidée assistée par des psychédéliques, ce qui est légal. Mais il ajoute que cette concurrence ne plaît pas à certains criminels dont Laszlo Jankowics, le fils dérangé de Marko Jankowics, l'un des plus grands distributeurs de LSD au monde jusqu'à ce que l'agent Ressler le tue. C'est lui leur cible.

Dembe demande l'aide de Red et Rogelio afin de localiser  un chimiste, Wallace Avery. Mais Rogelio est pressé car pour devenir citoyen américain, il doit passer son entretien civique dans 2 heures et il veut réviser. Red lui propose de contacter son réseau pour son affaire, et de l'aider à étudier pendant qu'ils attendent une réponse. Ils l'obtiennent rapidement : Wallace Avery est dans un motel près de l'aéroport. Le criminel remercie Rogelio et lui souhaite bonne chance. Weecha demande à son patron s'ils doivent prévenir la Task-Force, mais le criminel à d'autres plans.

Red s'introduit dans la chambre de Wallace Avery qui est terrorisé, mais lui apprend qu'il ne cherche pas à le tuer, mais à localiser Clara Moore qui travaille comme nettoyeuse exclusivement pour Laszlo. Il apprend que seul son employeur sait où la joindre. Red décide de changer de tactique et contacte Laszlo pour lui livrer Wallace Avery qu'il recherche. Il en profite également pour lui proposer ses services pour de futures transactions et dit lui livrer Wallace afin de démarrer leurs affaires du bon pied. Wallace essaie de défendre sa vie, et Red le tue lorsqu'il en a marre d'entendre ses jérémiades. Mais c'est un leurre, il n'a pas tué l'homme, l'a juste fait croire afin que Laszlo contacte sa nettoyeuse. 

Red offre une nouvelle identité à Wallace, faisant croire à Dembe qu'il ne l'a pas trouvé. Toutefois, ayant appris le lieu de la prochaine livraison de Laszlo, il lui donne l'information. Plus tard, toujours dans la chambre, Red et Weecha sont là pour accueillir Clara Moore, la protégée de Mr Kaplan. Celle-ci sachant l'homme responsable de la mort de Kate ne désire pas coopérer, d'autant plus lorsqu'elle apprend qu'elle est peut-être encore en vie. Red utilise les services de Brimley pour découvrir ce qu'elle sait : elle avoue l'avoir cru morte jusqu'à ce que 2 jours auparavant elle recoive un mot de sa main lui donnant rendez-vous pour le soir-même. Red s'y rend accompagné de Cooper, écrasé à la perspective de la revoir si c'est elle. Une fois arrivés à l'adresse indiqué, ils voient la femme par la grande fenêtre de l'entrepôt, au téléphone. Le criminel avoue ne pas pouvoir y aller, il n'est pas prêt à l'affronter. Weecha lui propose de rester dans le véhicule, tandis qu'une équipe et elle se rendent dans le bâtiment. Munis d'une oreillette, Cooper et Red suivent leurs mouvements. Les choses dégénèrent, c'est une embuscade, puis l'étage où se trouvait Kaplan explose, et Weecha ne répond plus, au grand désespoir du criminel.

Episode 19 : Red est au chevet de Weecha, mal en point. Morgan est mort. La femme ne sait pas s'il s'agissait vraiment de Kate Kaplan, tandis qu'une analyse ADN de Cooper le confirme.  Red décide de demander un deuxième avis, tandis que l'équipe oursuit ses recherches sur la mort de Reggie Cole et son avocat. Il parvient à obtenir un autre échantillon sur le corps de "Kate", et fait appel à Vlad Cvetko.

Suivant les conseils de Red, Aram fait appel au Dr Idigbe qui utilise légalement la kétamine et d'autres thérapies psychédéliques pour aider les personnes comme lui  souffrant d'anxiété et de dépression. Dans son sommeil, Reddington représente la voix réconfortante de l'autorité car il ne se fait pas confiance, cependant son conseil de faire sortir tout le monde ne met pas fin au cauchemar de l'agent car, Samar le lui fait comprendre, même lui ne peut pas tout contrôler.

Red s'occupe de Weecha qui n'a qu'un désir, reprendre le travail. Il la convaint de se reposer, lui renvoyant un conseil qu'elle lui a donné à leur première rencontre. Mierce arrive, et il est heureux de la retrouver. Mais la femme met immédiatement les choses au point : elle est venue aider Weecha à aller mieux. Il l'accepte, mais elle le sermonne : il n'est pas le seul à subir les conséquences de ses actes, la vengeance est comme un virus et afflige tous ceux qui l'entoure. Elle n'a plus rien à ajouter lorsqu'elle comprend que le criminel n'arrêtera pas sa quête, et rejoint sa soeur.

Red apprend que ce n'était pas Kate dans l'entrepôt mais Maureen. Il explique à Cooper qu'il ne sait toujours pas ce qu'il aurait pu dire à son ancienne associée, mais que si Liz avait été encore là, elle lui aurait demandé de l'épargner. Cooper de son côté lui donne un dossier avec les avancements sur l'affaire Lacroix : l'assassin de sa femme a été payé par virement bancaire mais la banque est fermée depuis des années. Le criminel constate que l'argent provient d'un de ses comptes dans ladite banque : leur ennemi est plus proche que ce qu'il pensait.

Episode 20 : Mierce en veut toujours à Raymond et décide de pratiquer une cérémonie du feu pour la guider. Red lui présente Marvin qui lui confirme que les meutres des Lacroix et de Cole ont été payé avec son compte de la Caelum Bank, mais qu'il n'y a aucun moyen de savoir qui a autorisé les paiements. Red décide que le meilleur moyen d'apprendre cette information et d'interroger Harris Gramercy qui la dirige. Il demande l'aide de l'équipe via Dembe. Il plaide sa cause, celui qui a payé avec son argent les meurtres a fait chanter Harold Cooper et est certainement responsable de la mort d'Elizabeth et de Maureen Rowan. Les deux hommes parviennent à un accord : Red obtient ses informations et Dembe s'assure que le FBI l'arrête. Le criminel s'étonne de la priorité de son ancien compère, sa priorité à lui étant de trouver le meurtrier de Liz. L'agent rétorque que son objectif à lui est d'innocenter Harold Cooper et que les informations que Gramercy peut fournir peuvent l'y aider.

Red rencontre Harris Gramercy dans son avion en vol. Le criminel n'y va pas par quatre chemins et demande le nom de la dernière personne qui a accedé à un de ses comptes. Gramercy avoue sa surprise, il devrait le savoir et, dans tous les cas, jamais il ne donnera un nom. Grâce à un traceur sur Red, la Task-Force localise l'avion de Gramercy et l'oblige a atterrir prétextant une menace terroriste. Le FBI mené par Ressler fait irruption et dit reconnaître l'homme le plus recherché des Etats-Unis. Lui et Gramercy sont arrêtés. 

Dans leur cellule, Gramercy s'inquiète des données que le FBI saisis dans son avion, et Red lui affirme pouvoir les libérer avec un seul coup de fil, moyennant l'information demandée plus tôt.  L'homme refuse, pire, il se doute qu'il a tout manigancé afin d'obtenir un nom. Le criminel perd patience et le menace mais Gramercy ne le prend pas au sérieux, jusqu'au moment où Reddington sort un 9 mm, lui tire dans le ventre et lui affirme que personne ne viendra à son aide. L'homme cède, téléphone à un contact qui lui donne un nom : Heddie Hawkins. Alors qu'il quitte les lieux, seul, le criminel est rejoint par Weecha qui l'a suivi mais Mierce n'est au courant de rien. Red craint que la femme ne le leur fasse payer et supplie Weecha de lui téléphoner pour la rassurer, puis la remercie d'être venu le chercher.

Red, qui n'en revient toujours pas qu'Heddie l'ait trahi, et Weecha se rendent à Miami pour la cueillir mais ils se font devancer par Ressler et Dembe qui la conduisent en lieu sûr. Mais, alors que Ressler conduit, qu'Heddie affirme ne rien à voir avec la mort de Liz, Dembe parle au téléphone avec son ancien patron, tous deux se remémorant un passé commun. Mais Dembe apprend vite à ses dépends que Red tue le temps tandis que Weecha les rattrape avec leur SUV et leur fonce au même instant dedans pour les immobiliser. Ils récupèrent Heddie tandis que les agents sont KO.

Gramercy meurt et Marvin s'inquiète des répercussions du geste de son patron car l'homme avait des amis puissants. Le criminel dit s'en moquer, il a ce qu'il veut, Heddie, et annonce qu'il la conduit à l'entrepôt pour être interrogée. Cooper est également très en colère contre le criminel qui a presque tué ses agents et kidnappé une femme qui peut lui éviter la prison. Red n'en n'a que faire, de toutes façons il  ne peut pas la laissé témoigner en audience publique, mais il lui promet des réponses pour eux deux. Arrive Alina Park qui lui propose son aide, maintenant qu'elle n'est plus autorisée à aller sur le terrain.  Le criminel hésite, certes, il l'a déjà fait auparavant, mais ses relations avec Harold et le FBI sont déjà bien tendues et il ne sent pas le droit de lui demander quoique ce soit, ajoutant qu'il a fait assez d'erreur pour une journée. Il décline son offre. Alina rétorque qu'il fait une autre erreur en refusant son aide, puis elle est prise d'un violent mal de tête. Red s'inquiète, lui pose sa main sur la sienne et lui propose d'en reparler le lendemain...mais quelque chose l'a troublé. 

Red interroge Heddie qui clame son inocence. Marvin arrive avec une preuve supplémentaire de sa déloyauté, elle a cherché un autre job. Red s'approche, embrasse Heddie sur le front puis demande à Weecha de faire vite. Les deux femmes partent dans l'arrière-salle. Marvin demande à Red s'il désire un peu de temps, mais il préfère s'occuper des répercussions du meurtre de Gramercy, ses clients exigent des explications. Il décide que tous deux vont s'envoler pour la Lettonie afin de convoquer une réunions de ses clients et calmer les esprits. Dans l'arrière-salle, un coup de feu retentit.

Cooper contacte Red et le met en garde contre Marvin Gerard : Tyson Lacroix et lui étaient de vieux amis. Le criminel dit apprécier l'appel et raccroche. Il a déjà compris que Marvin est le traître responsable de la mort d'Elisabeth et du chantage de Cooper et c'est pourquoi Heddie apparaît bel et bien vivante : il a voulu le mettre en confiance pour mieux le piéger. En effet, après avoir vu Park, il s'est souvenu de la migraine de Liz ce jour là, dans son bureau, et se souvient que lui, Marvin Gerard lui a donné de l'aspirine. C'est comme cela qu'il l'a mis sur écoute, juste devant son nez.

L'avocat comprend qu'il est découvert et se met à table. Il explique qu'il lui a toujours été fidèle et l'est encore, mais qu'il ne l'était pas à Elisabeth Keen. Il ajoute que tout ce qu'il a fait, il l'a fait pour son empire et qu'après la mort de Keen, quand il est parti, il  a fait du très bon travail. Quand il est revenu, il a espéré qu'il s'était remis de sa mort, mais non, il a été déterminé à découvrir comment elle était morte, et il ne pouvait pas laisser faire. Il a donc tout fait pour le ralentir, l'arrêter : il s'en est pris à son argent, a fait tuer ses amis, puis s'en est pris à Harold. Mais rien n'a fonctionné. Alors il l'a mis sur les traces d'Heddie afin de protéger ce qu'il avait avec lui, car il est toute sa vie.

Red avoue ne pas savoir quoi faire de lui lorsque Marvin reçoit un appel. L'avocat a mis en place un plan de secours : il donne son téléphone à Red et là, sur l'écran, apparaît Mierce par la fenêtre du camping-car, un point rouge sur le torse. Marvin apprend au criminel que via sa montre, il a envoyé un signal à un tireur : s'il n'a pas de nouvelles de lui dans les deux prochaines minutes, la femme est morte.  Red  retient Weecha prêt à le tuer, la suppliant d'arrêter sinon sa sœur meurt. Il l'éloigne de Marvin qui affirme ne pas avoir voulu en arriver là mais que c'est lui qui lui a montré comment faire avec les DVD destinés à Elisabeth. Red le laisse partir. Weecha s'écroule, inconsciente. 

Episode 21 : Weecha est sous ventilateur et Red subit les foudres de Mierce : c'est de sa faute si un sniper a tenté de la tuer, toutes deux ont failli perdre le vie, sa soeur n'aurait jamais dû être avec lui. Il se défend, il n'a aucun contrôle sur elles et n'essaie pas. Il apprend qu'elles vont partir.

Red retrouve Cooper qui lui propose d'unir leurs force pour retrouver Marvin Gerard. Le criminel s'étonne, lui veut sa mort, il en sait beaucoup trop sur son organisation tandis que lui veut l'arrêter afin d'échapper à la prison. 

Weecha hors service, Dembe demande l'autorisation d'être aux côtés de Raymond en tant qu'ami. Red est ravi de le retrouver et ils mettent vite en place une réunion afin de contrecarrer les actions de Marvin Gerard qui s'empare des point stratégiques de l'organisation un à un. Comme l'avocat connaît toutes les acquisitions de Red, ils se rabattent sur la seule dont il ne connaît pas l'existance, et pour cause, ce devait être un cadeau d'anniversaire pour lui, avant que le criminel n'apprennent que sa petite amie était végétalienne : un pavillon de chasse. 

Sur place, il tente de convaincre ses associés de lui rester fidèles et tue l'un d'eux sachant qu'il n'a pas été loyal  : ils doivent rester solidaires afin  d'arrêter l'hémorragie et remettre son opération sur pied, sinon ils risquent de finir lui. Mais l'endroit est attaqué par des mercenaires embauchés par Gerard. Dembe sauve la vie de son ancien patron, qui est juste blessé, d'un sniper et ils n'ont plus d'autres choix que de se replier dans le garde-manger. L'équipe Dembe-Red se reforme alors que tout semble perdu. Red tombe sur une radio CB alors que les mercenaires se rapprochent. Ils décident de tenter le tout pour le tout et contre-attaquent. Ils tombent sur Ressler et son équipe arrivés juste à temps pour chasser les assaillants. Les corps ont disparus, mais l'un d'eux est retrouvé blessé, mais vivant. 

Red fulmine, comment Marvin Gerard a su où les trouver! Il se souvient qu'ils ont appelé de la voiture et, effectivement, après vérification, Dembe y découvre un dispositif d'écoute qu'il éteint. Le criminel suppose que l'avocat en a disposé un peu partout, ils vont devoir fouiller le jet, l'entrepôt. Toutefois il lui demande de remettre celui du SUV en place afin de l'utiliser à leur avantage.

Red retrouve Mierce toujours au chevet de Weecha. Elle remarque qu'il ne va pas bien et il la supplie de rester, jurant qu'il a un plan pour qu'elle et sa soeur soient en sûreté. La femme lui répond que ce ne sera pas le cas, il est comme Buluc Chabtan, le dieu maya de la guerre, de la mort violente et du sacrifice humain, personne ne sera jamais en sécurité autour de lui.

Red remercie Cooper et l'équipe de les avoir sortis d'affaire lui, Dembe et plusieurs de ses hommes. Le criminel demande si l'interrogatoire de l'homme capturé avance, et Cooper rechigne à lui répondre : leurs objectifs rectent opposés. Red lui donne sa parole, s'il trouve pour qui il travaille, il le lui dit imédiatement. L'ancien chef de la Task-Force ne peut que lui répondre qu'il ne savent pas grand chose, mais décrit l'homme comme il le lui demande.  Il apprend ainsi que plusieurs tatouages ​​sur ses bras ont tous été enlevés et il en déduit immédiatement qui est son chef, Henrick Fisker qui insiste sur le détatouage au laser pour ne pas être identifié. Il ne lui en dit pas plus, il a tenu parole, lui a donné un nom et lui souhaite bon courage. A peine raccroché, Dembe et lui décide de se rapprocher de son pilote qu'ils connaissent par l'intermédiaire d'Edward. La course pour l'atteindre avant le FBI a débuté.

Henrick Fisker se retrouve nez à nez avec Reddington. Il a appris de son pilote qu'il devait rencontrer Marvin Gerard, et il exige de savoir quand, et où. L'homme refuse, même quand il propose de le payer plus que lui. Il décide de tester son entraînement légendaire en lui maintenant le tête sous l'eau. Enfin, au bout de 18 mn, Henrick Fisker commence à sufforquer...et à parler. Dembe convaint Red de na pas le tuer, dit à la Task-Force où le trouver pour l'arrêter mais surtout, derrière le dos de Red, leur indique le moyen, via une caméra, d'apprendre ce qu'il leur a révélé, la localisation du rendez-vous.

Red arrive à un aéroport régional et met son équipe en place pour cueillir Gerard. Sachant l'homme malin et prudent, en utilisant le micro de la voiture, il fait croire qu'il est ailleurs. L'avocat, plein d'assurance et entrant dans l'aéroport, téléphone au criminel afin de la narguer, autrefois, il ne se serait jamais laissé piégé dans le pavillon de chasse. Red rétorque que pour gagner cette guerre, il faut connaître son ennemi et qu'il le connait bien. Une fois de plus, Marvin se fout de lui le traitant de fils de p* et lui annonçant qu'il est fini, mais décide de lui laisser une dernière chance : prendre ses  femmes et repartir  dans le jungle où il était heureux. S'il ne le fais pas, il s'apprête à un rendez-vous qui va sceller son destin. Il se vante même de savoir exactement où il se trouve à chaque instant 24h/24h, de savoir où il se rend avant même de s'y trouver. Alors que Marvin arrive en haut d'un escalator, il tombe nez à nez avec Red, assis juste en face de lui et qui raccroche son téléphone, narquois. Marvin annonce qu'il aurait dû le tuer, dès son retour, mais qu'il ne l'a pas fait pour lui et pour l'organisation, mais qu'il ne peut pas le voir. Mais pour le criminel, il a surtout tué Elisabeth qu'il aimait plus que tout. 

Le criminel comprend qu'il ait pensé que ce n'était pas juste qu'il donne tout le travail de leur vie à Elisabeth, mais que cela ne le regardait pas. Il ajoute  qu'il a toujours su que ce ne serait pas un leader mais que son pouvoir à lui pouvait remplir le vide dans sa vie : il est destiné à le servir. Il lui demande de venir tranquillement avec lui ainsi personne dans l'aéroport ne sera blessé. Mais suite à une intervention de la Task-Force, une alarme retentit. Marvin réagit vite, traîte Red de batard suffisant, lui dit d'aller se faire foutre et le pousse si violemment qu'il tombe. Il parvient à s'enfuir. Red disperse ses hommes pour retrouver Gerard et, à Dembe qui arrive enfin,demande s'il a dit à Harold où se déroulait la rencontre. L'agent se contente de dire, sans réellement répondre, qu'il y avait une caméra de sécurité sur le toit et qu'ils ont certainement regardé les images.

Red appelle Cooper, furieux : il n'a aucune idée de ce qu'il a fait. Cooper se défend, dès le début il lui a dit qu'il ne pouvait pas le laisser tuer Gerard pour lui, et pour Agnes. Le criminel rétorque que grâce à lui il n'aura rien et Agnes non plus : l'assassin d'Elisabeth et son maître chanteur s'est échappé. Tous les deux sont perdants. Cooper lui assure que son équipe n'abandonnera pas. Red lui fait remarque que son équipe ne fonctionne pas sans la sienne : il a perdu Gerard, mais aussi son ami et allié le plus important, c'est à dire lui.

Episode 22 : La Task-Force met la main sur Marvin Gerard avant l'équipe de Reddington. Il se rend au Bureau de Poste et, tout en étant calme, sa colère est perceptible. Il explique que l'avocat est son problème, que c'est à lui de gérer. Panabaker refuse de le lui remettre, il peut aider Cooper à être blanchi. Le criminel rétorque que si celui-ci a des ennuis, c'est de sa faute, il a trop tardé à venir le voir et il a commis seul crime sur crime pour se sortir de sa situation. Il l'accuse d'avoir agi avec une insouciance imprudente au mépris de tout le reste, à commencer par Agnes qu'il a juré de protéger et qu'il a recueilli parce qu'Elisabeth lui faisait confiance pour s'occuper d'elle. Il craint les répercussions sur lui et son organisation : en tant que son avocat, Gerard en sait trop, et il est très malin. Et effectivement, il propose un deal à Panabaker, remplacer Reddington avec la Liste Noire et l'enfermer dans un trou.

Pendant ce temps, Reddington opte pour  d'autres tactiques :  il contacte Carolyn, une femme dont le père à une dette envers lui, puis est vu donnant de l'argent à un gardien de la prison où est envoyé Gerard. 

Panabaker apprend à Cooper que  le procureur général  accepte l'offre de Marvin de remplacer Reddington qui, il le sait bien, continue encore et toujours à commettre des crimes :  un mandat d'arrêt a été délivré et il est tenu de le mettre en garde à vue la prochaine fois qu'il sera en sa présence. L'équipe, elle, sera remplacée mais surtout, il ne sera pas inculpé pour ses délits.

La Task-Force déjoue le plan de Reddington d'entrer dans la prison en utilisant le gardien, enfin, c'est ce qu'ils croient parce que ce n'est qu'un leurre. En effet, le criminel utilise Carolyn pour d'éloigner le juge qui doit rencontrer Gerard pour signer le deal, afin de pouvoir avoir un tête à tête avec lui. 

Marvin ne peut qu'admirer le stratège qu'est le criminel tandis que Red admet que lui a été un grand conseiller et dit regretter la triste fin de leur association et de leur amitié. Marvin pense détecter de la tristesse dans sa voix, et Red avoue que c'est en partie vrai, lui expliquant qu'il n'avait pas tort de se demander si Elisabeth était capable de diriger son empire mais que cette trahison est impardonable, il en mourra. Oui, ses sentiments pour la femme étaient irrationnels, émotifs mais il devait accepter SA décision. Marvin se défend, il était son partenaire, il était peut-être dans l'ombre, mais c'était aussi l'oeuvre de toute sa vie! Le criminel rétorque froidement qu'il l'aimait, certes, mais qu'ils n'étaient pas partenaires, il travaillait pour lui. Il l'appréciait, il avait besoin de son aide et de son amitié, mais n'a jamais imaginé que cela lui coûterait Elisabeth. L'avocat insiste sur le fait que, surtout, jamais il n'a imaginé qu'il aurait le courage de le défier. Red lui répond qu'il est lâche, au contraire  : il aurait pu tuer Elisabeth lui-même, il a préféré utiliser Vandyke, il a ciblé Harold parce qu'il avait peur que la Task-Force l'aide dans sa quête. Oui, il est entré en guerre contre lui, mais parce qu'il n'avait nul part où fuir : il a piégé Heddie, créé le spectre de Kaplan, tout ça c'est de la lâcheté. Il ajoute d'une voix sourde, que le ministère de la Justice peut espérer le contraire, mais qu'il n'est pas lui : il ne peut pas se cacher de lui, le battre et encore moins le remplacer. La preuve : il  est assis dans un palais de justice fédéral, il a le pouvoir de le mettre plus bas que terre. Aucun accord ne pourra jamais le protéger de lui. L'avocat, défaitiste, sait qu'il a raison, qu'il ne peux pas le battre et ajoute qu'il n'a jamais vraiment essayé...Contre tout attente, le criminel lui annonce que ce n'est pas lui qui le tuera. Par respect pour leur histoire, il va lui donner ce qu'il n'a jamais donné à Elisabeth : une chance de quitter ce monde de la manière qu'il choisira, de mettre de l'ordre dans ses affaires et de dire au revoir à ceux qui pleureront sa disparition. L'avocat se demande ce qu'il risque s'il refuse. Red lui répond que tous deux auront la réponse à la question qu'il se pose depuis la mort d'Elisabeth : que va-t-il faire à la personne responsable, jusqu'où la noirceur dans son cœur s'étendra? Il ajoute qu'il n'est pas certain de vouloir vraiment le savoir mais, si besoin, ils le découvriront ensemble. Marvin rétorque que même s'il n'appuie sur la gâchette, il sera responsable de sa mort ajoutant qu'il pensait qu'ils étaient ensemble, il lui a consacré toute sa vie. Red confirme, ils l'étaient. Marvin est libéré. Il se suicide peu après . 

Ce que Reddington ne sait pas, c'est qu'avant Marvin a levé un nouvel ennemi contre lui en prison, Wujing, a qui il a révélé que le criminel et responsable de son arrestation et de celles de bien d'autres dont il lui a donné la liste. 

Red rend visite à Cooper, apprend qu'il est blanchi, mais aussi qu'il est censé l'arrêter.  Red le remercie de ne pas le faire et il ajoute qu'il s'est assuré que Gerard ne coopérere pas avec le gouvernement lorsqu'il l'a vu plus tôt et se sont dit au revoir. Arrive Panabaker qui vient leur annoncer la mort de Gerard. Voyant Reddington, elle se doute de son implication indirecte. Elle ajoute que l'ordre de l'arrêter a été annulé. Le criminel n'est guère surpris lorsque Cynthia lui annonce que leur arrangement tient toujours. Sur ce, Red annonce qu'il est fatigué et qu'il va s'absenter quelques semaines pour ramener les sœurs à la maison, profiter de quelques moments simples comme manger du peyotl, installer le télescope et regarder le ciel. Il demande à Harold de dire de sa part à Agnes qu'il l'aime. Ce dernier lui demande de ne pas oublier ce que sera demain, et Red lui assure qu'il n'oubiera jamais.

Crédit : mnoandco

Ecrit par mnoandco 
Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E22 (inédit)
Vendredi 27 mai à 20:00
2.82m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E21 (inédit)
Vendredi 20 mai à 20:00
2.70m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E20 (inédit)
Vendredi 13 mai à 20:00
2.77m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E19 (inédit)
Vendredi 6 mai à 20:00
2.76m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E18 (inédit)
Vendredi 29 avril à 20:00
3.09m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E17 (inédit)
Vendredi 22 avril à 20:00
3.26m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Anniversaire - Deirdre Lovejoy

Anniversaire - Deirdre Lovejoy
Aujourd'hui 30 juin nous fêtons l'anniversaire de l'actrice qui joue Cynthia Panabaker depuis la...

Tom Scutro annonce le début du tournage pour septembre

Tom Scutro annonce le début du tournage pour septembre
Tom Scutro, régisseur de la série depuis 9 saisons, nous présente dans l'article son travail qui...

Anniversaire - Lotte Verbeek

Anniversaire - Lotte Verbeek
Notre jolie Lotte Verbeek, qui prête ses traits à Katarina Rostova, est née le 24 juin 1982 à Venlo,...

Amir Arison présente The Kite Runner à la presse

Amir Arison présente The Kite Runner à la presse
Lors d'un récent événement de presse, les acteurs et les créatifs ont partagé avec Playbill ce à...

NBC - Audiences de l'épisode 9.22 et moyenne de la saison 9

NBC - Audiences de l'épisode 9.22 et moyenne de la saison 9
Vendredi 27 mai, NBC proposait le dernier épisode de la saison 9 de Blacklist intitulé  Marvin...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, 30.06.2022 à 18:12

Sherlock vient de publier une nouvelle Interview de Baker de Street. Notre invitée de juin : bloom74. Bonne lecture

Aloha81, 01.07.2022 à 14:45

Aloha ! Nouvelle PDM et le nouveau calendrier est arrivé sur le quartier Magnum P.I. !

ShanInXYZ, 01.07.2022 à 18:21

Nouveau mois sur le quartier Doctor Who : Calendrier, PDM spéciale Matt Smith, Survivor, etc... Passez voir le Docteur

sanct08, Avant-hier à 12:18

Hello, une nouvelle animation vient de débuter sur X-Files et on cherche des candidats pour une anim sur Le Caméléon :=)

Sevnol, Hier à 23:21

Nouveau sondage sur His Dark Materials ! Merci d'avance pour vos votes

Viens chatter !