VOTE | 207 fans

Les répliques de la saison 3

Répliques VO Répliques VF
 LIZ : [Red's contact looks younger than she is] This is him? This is the Troll Farmer?
[Chang shuts the door in their faces]
RED : I should have warned you. He doesn't like that name.

(épisode 1)

 LIZ: [le contact de Red parait plus jeune qu'il ne l'est] C'est lui ? Le désinformateur ?
[Chang leur ferme la porte au nez]
RED: J'aurais peut-être dû vous avertir qu'il déteste qu'on l'appelle comme ça.

                 (épisode 1)

 RED : Chin up, Chang. Believe in yourself and others will, too.
BO CHANG : What is that? Another one of your dumbass literary quotes?
RED : Fortune cookie.

(épisode 1)

 RED: Gardez le moral,Chang. Si vous croyez en vous, les autres y croiront aussi.
BO CHANG: C'est quoi encore? Une de vos citations littéraires idiotes ?
RED: Proverbe chinois.

                  (épisode 1)

 BO CHANG: You're crazy, old man!
RED : You have no idea.

(épisode 1)

 BO CHANG: Vous êtes vraiment dingue mon vieux!
RED:Et vous n'imaginez pas à quel point. (épisode1)

 

RESSLER : Reddington. I *will* find you.
RED : As my father used to say to me, just because you've been bumped up to first chair in the orchestra, doesn't mean you can compose a symphony.

(épisode 1)

 RESSLER: Reddington. J'arriverai à vous coffrer.
RED: Vous savez ce que me disait souvent mon père, il ne suffit pas d'une bonne place au 1 er rang d'orchestre, pour être capable de composer une symphonie.

              (épisode 1)

 

LIZ: [taking refuge at the Russian embassy] My name is Masha Rostova. I'm a Russian agent. I work for the FSB, and I'm seeking diplomatic immunity.

(épisode 1)

  LIZ: [ trouvant refuge à l'ambassade de Russie] Je m'appelle Masha Rostova. Je suis au service de la Russie. Je suis un agent du FSB, je demande l'immunitée diplomatique.

                   (épisode 1)

 
RESSLER : My job isn’t to trust my gut. My job is to uphold the law.
(épisode 1)

            RESSLER: Mon travail n'est pas  d'écouter mon instinct. Mon travail c'est de faire respecter la loi.

                (épisode1)

RED : Clean it and torch it. Give my regards to Chi-chi.

(épisode 1)

  RED: Nettoyez tout et brûlez-le.   Transmettez mes amitiés à Chi-chi.

                     (épisode1)

RED : You’re in a storm, Lizzy. You need to find the peace below the winds.

(épisode 1) 

 RED: Vous êtes dans une tempête, Lizzy. Vous devez trouver la paix sous les hurlements du vent.

              ( épisode 1)

 LIZ : She was blonde. My mother. That picture in your apartment, she was blonde. I look like her, don’t I?

(épisode 1)

   LIZ: Elle était blonde. Ma mère. Sur la photo dans l'appartement, elle était blonde
   Et je lui ressemble?

                (épisode 1)

 

RED : If you catch her, it will. It will matter a great deal.What you know about her, what you feel about her could make all the difference. So, my offer. One blacklister in exchange for your word that you will give her the benefit of every doubt. Can you do that, Donald? Can you give me your word?
RESSLER : Yes.

(épisode 1)

  RED: Si vous l'arrêter, ça en aura. Ca fera une grosse différence. Ce que vous savez sur elle, ce que vous ressentez pour elle... voilà ce qui peut faire toute la différence. Donc voici mon offre: un criminel de la liste noire en échange de votre parole...que lorsque vous l'arrêterez vous lui accorderez le bénéfice du doute. Est-ce que vous êtes d'accord ? Est-ce que vous me donnez votre parole?
    RESSLER: Oui

                (épisode 1)

 RED : All I want is your word as a man of honor.

(épisode 1)

  RED: Je ne vous demande qu'une seule chose votre parole d'honneur.

                (épisode 1)

 RED : No. It’s not a trade or a bribe... or an offer of payment in kind to entice you to look away. I admire your probity too much for that.

(épisode 1)

  RED: Non. Ce n'est pas un marché pas un pot de vin non plus...ni une offre de paiement destinée à acheter une quelconque complicitée. Je respecte trop votre probité pour vous proposer tout ça.

                  (épisode 1)

RED : There was a time in my life when I was quite sure I knew exactly what happened to Katarina Rostova. But after all these years, I’m not sure I have any real sense of how or why she disappeared.
LIZ : Everyone talks as if she was a terrible person. Was she?

(épisode 1)

 RED: C'est vrai qu'il y a eu une période dans ma vie où j'ai cru savoir exactement ce qui était arrivé à Katarina Rostova. Mais après toutes ces années, je ne suis plus vraiment sûr de savoir comment ou pourquoi elle a disparu.
 LIZ: Tout le monde parle d'elle comme si elle avait été une personne redoutable. C'est vrai?

                    (épisode 1)

 

RED : Katarina Rostova was the cleverest, most resourceful woman I have ever known.
LIZ : What are you saying?
RED : No matter how dark the moment, she could always find her way through.
LIZ : She was a Russian spy who I never knew.
RED : No, you didn’t. But that doesn’t mean your mother is gone. I see her in you every day. She’s as much a part of you as the air you breathe.

(épisode 1)

  RED: Katarina Rostova était la plus intelligente, la plus déterminé de toutes les femmes que j'ai pu rencontrer.
 LIZ: Qu'êtes vous en train de dire?
 RED:Elle pouvait se retrouver dans la pire  situation, elle trouvait toujours un moyen de s'en sortir.
LIZ:Ma mère était une espionne russe que j'ai jamais connu
  RED: Non, c'est vrai. Mais elle n'a pas disparu pour autant. Je la vois en vous chaque jour quand je vous regarde. Elle fait autant parti de vous que l'air que vous respirez.

                   (épisode1)

 

LIZ : A lawyer? How is that gonna help us with this?
RED: Lawyers find and exploit loopholes. It's what makes them so loathsome. And Marvin Gerard is the most loathsome of them all. That's what makes him so invaluable.

(épisode 2)

   LIZ:Un avocat? Et qu'est-ce qu'il va bien pouvoir faire?
RED: Les avocats savent trouver et exploiter la moindre faille. Ce qui fait d'eux des crapules éxécrables. Et Marvin est sans conteste l'une des crapules les plus éxécrables de ce milieu. Ce qui de lui un allier des plus inestimables.

                    (épisode 2)

RED: We're not gonna fight our way out of this. We're gonna have to think our way out.

(épisode 2)

   RED: On ne va pas se battre pour s'en sortir. Nous allons devoir penser à notre sortie.

                    (épisode2)

 RED : [laughing] Oh, Conny. What a delightful nod to tradition. I can't tell you how nostalgic it is to see a Russian bureaucrat demonstrating such a time honored absence of work ethic.

(épisode 2)

  RED: [en riant] Oh, Conny.Quel merveilleux clin d'oeil aux traditions.Si vous saviez l'élan de nostalgie que je ressens à voir un bureaucrate russe s'adonné avec autant de zèle à cette coutume ancestral du manque de professionnalisme.

                ( épisode 2)

 RED : [to the Russian ambassador] Reciprocity's a bitch, right, dahling? Screw the bear, the bear screws back. Batteries not included.

(épisode 2)

   RED:[à l'ambassadeur russe] Quelle belle saloperie, hein? Chacun veut baiser l'autre, pour ne pas se faire baiser. Ca demande une sacrée énergie.

                     (épisode2)

 

RED : hearing him verbally and physically abusing Carly] You haven't the slightest clue how to speak to a woman, have you? Now, my friend there and I are having a very important discussion, so you just sit tight, enjoy your muffin...
[with a small smile and pleasant tone]
RED: and if I hear you say anything other than please or thank you to Carly, I'm gonna drag you into the men's room and wash your mouth out with soap.
[His smile and pleasant tone now gone]
RED: And if that doesn't work, I'll cut your filthy tongue out with that butter knife.
[He lets that sink in]
RED: That clear enough for you?

(épisode 2)

  RED:[ à Clayton, en l'entendant abuser verbalement et physiquement de Carly] Vous n'avez aucune idée de la façon donc un homme parle à une femme, pas vrai ? Bien mon amie et moi-même devons nous entretenir de choses importantes, soyez sage et rester assis, déguster votre muffin...
  [avec un petit sourire et un ton agréable]
RED:Et si je vous entends dire à Carly quoi que ce soit d'autres que "merci" ou " tu veux autre chose" vous passerez un sale quart d'heure avec moi dans les toilettes pour hommes du savon plein la bouche
   [Son sourire et son ton agréable maintenant disparu 
 RED: Et si jamais cette première leçon ne devait pas suffire, je vous trancherais la langue avec votre couteau à beurre pour vous faire taire.[Il laisse couler
 RED: Me suis-je bien fait comprendre?

                        (épisode 2)

  

 RED : [to everyone in the restaurant after shooting the tires and engine of the police car outside, then locking the door] I am *terribly* sorry for the inconvenience, but it appears we'll all be taking an extended lunch. However, if you remain calm and do exactly as I say, I promise, you'll leave here with a rip roaring story to tell your friends and family. Bon appetit!
[to a waitress when the restaurant phone rings]
RED : Dear, would you mind answering that phone? No doubt it's for me.

(épisode 2)

 RED:[à tout le monde dans le restaurant après avoir tiré les pneus et le moteur de la voiture de police à l'extérieur, puis verrouiller la porte] Croyez-bien que je regrettes profondément les désagrements que je vous cause, mais il semblerait que notre pause-déjeuner doive être prolongé. Cependant, si vous gardez votre calme et vous faites tout ce que je vous dirais, je vous promets que quand vous quitterez ces lieux, vous aurez la plus fascinante des histoires à raconter à vos amis et vos proches. Bon appétit!
[à une serveuse quand le téléphone du restaurant sonne]
RED: Ma chère, pourriez-vous me passer le téléphone? A tous les coups c'est pour moi.

                     (épisode 2)

 RED : [to Liz] That's Polaris. The north star. That's how sailors used to find their way home. When I look at you, that's what I see. I see my way home.

(épisode 2)

 RED: [à Liz] L'étoile polaire, tout là-haut.Celle qui indique le Nord. Gràce à elle, les marins savaient retrouver leur chemin. Et moi, quand je vous regarde c'est ce que je vois. Je vois le chemin du retour.

                 (épisode 2)

 

 RESSLER :I can't let her go.

(épisode 2)

  RESSLER: Je refuse qu'elle nous échappe.

                  (épisode 2)

RED : And I was so riveted by her interview with those identical triplets in Milwaukee.
(épisode 2)

   RED: Quand je pense combien j'avais été captivé par son interview de ces trois soeurs, les triplés identiques de Milwaukee.

                       (épisode 2)

RED : You can't do every silly thing you want to in life. You have to make choices and be happy with them.
(épisode 2)

   RED: On ne fait pas tout ce qui nous traverse la tête dans la vie. On est obligé de faire des choix et de s'en accommoder comme on peut.

                    (épisode 2)

RESSLER : : I was ordered to let Keen go and I did. I wasn't ordered to let her die(épisode 2)

   RESSLER: J'ai reçu l'ordre de laisser partir  Keen ce que j'ai fait. J'ai pas reçu l'ordre de la laisser mourir.

                 (épisode 2)

GERARD : Let the record reflect that I am complying under duress and that my 4th amendment right to privacy is being violated.
SAMAR: As is my right not to be nauseated.

(épisode 2)

   GERARD: Qu'il soit noté que je me soumets à vos exigences sous la contrainte et aussi que vous violez mon droit au respect de l'intimité garantit par le 4 eme amendement.
SAMAR: Et vous mon droit à ne pas être écoeuré.

                  (épisode 2)

RED : : We're gonna need Mr. Costa's address and maybe some directions. My associate prefers to steal cars that were made before the advent of GPS.

(épisode 3)

 RED: Il nous faut des renseignements sur ce Costa, son adresse peut-être aussi comment on se rend chez lui. Mon associée préfère voler les voitures fabriquées avant l'invention du GPS.

                   (épisode 3)

RED : Progress. It's a bitch.

(épisode 3) 

      RED: Le progrès est une saloperie.

                    (épisode 3)

RED : This is only the beginning and I won't stop until his own people realize that their only way forward is to exonerate Elizabeth Keen and to leave the Director to me. Please..., tell him I'm coming.
(épisode 3) 

  RED: Ca ne fait que commencer et je ne m'arrêterais pas avant que tous ces associés n'aient réalisé que le seul moyen de stopper la machine, est de disculper Elizabeth Keen et que le sort du directeur m'appartient. Je vous prie de lui dire...que je vais m'occuper de lui.

                     (épisode 3)

RED : This is life, Lizzie. Someone is always one step behind
(épisode 3)

  RED: C'est comme ça la vie, Lizzie. On a toujours quelqu'un à deux pas derrière soi.

                      (épisode 3)

RED : Sometimes bad luck is the best luck you'll ever have.
(épisode 3)

 RED: Parfois la malchance se révèle être votre plus gros coup de chance.

                (épisode 3)

GLEN : I'm clean as a whistle, which is more than I can say for your shorts.
(épisode 3) 

 GLEN: Je suis propre comme un sou-neuf , j'en dirais pas autant de ton caleçon.

                 (épisode 3)

RED : Because after far too much time playing defense, today’s the day we switch to offense.
(épisode 3)

  RED: Parce que nous avons gâché un temps précieux à jouer la partie en défense, et qu'aujourd'hui le moment est venu de passer à l'offensive.

                   (épisode 3)

LEONARD CAUL : You know him?
RED : No.
CAUL: Neither did I. Had to dig up my agency Rolodex to find someone who recognized him. Name's Matias Solomon. Real lone wolf.
RED : He was CIA?
CAUL: Asset only. In Ethiopia, until he joined the Eritrean war. Solomon committed atrocities on the battlefield so vulgar, even the CIA disavowed him.
RED : I need you to find him, Leonard.
CAUL : I appreciate you wanting to help your associate, but Solomon's been MIA for a decade.
RED : Dembe is more than an associate to me. Please find him.

(épisode 4)

  LEONARD CAUL: Vous le connaissez?
 RED: No
CAUL: Je l'avais jamais vu. J'ai dû passer en revue mes contacts à l'agence pour réussir à l'identifier. Il s'appelle Mathias Solomon. Un vrai loup s
RED: Un agent de la CIA
CAUL: Il n'était que consultant. Il était en Ethiopie jusqu'à la guerre avec l'Erytrée. Il a commis tellement d'horreurs sur le champ de bataille, des actes si obscènes que même la CIA la désavoué.
RED:Il faut le trouver rapidement
 CAUL: Je comprends que vous voulez sauver votre associé, mais Solomon est porté disparu depuis 10 ans.
RED: Dembe est bien plus qu'un associé pour moi. Je vous en prie trouvez-le.

                       (épisode 4)

TOM : I'm coming to save you.
(épisode 4) 

             TOM: J'arrive pour te sauver.

                      (épisode 4 )

RED : It appears we're all good at reading people. What fun.
(épisode 4)
 

 RED: Nous sommes tous fins psychologues apparemment. C'est parfait.

                      (épisode 4)

RED : Is it just me or is the human race armed with religion, poisoned by prejudice, and absolutely frantic with hatred and fear, galloping pell-mell back to the Dark Ages? Who on Earth is hurt by a little girl going to school or a child being gay?
(épisode 4)
 

   RED: En toute honnêteté, parfois je me demande si la race humaine en entier sous l'emprise des religions empoisonné par tant de préjugés à en devenir totalement aveuglé par la haine et la peur, ne court pas tête baisée vers un nouveau moyen-âge ? A qui est-ce que ça fait du mal qu'une fillette aille à l'école ou qu'un garçon découvre qu'il aime les garçons?

                    (épisode 4)

LIZ : You know a presidential commission was looking into the attacks?
RED : It's time for us to move.
LIZ : If they do their job, if they look for the truth, this could all end.
RED : Lizzie, we have to move, now.
LIZ : The Cabal. They found us.
RED : Worse.
LIZ : What could be worse than that?
RED : Not what, who. Wendigo.
LIZ : Wendigo? Who's that?
RED : The myth of a nameless assassin. And he's coming for you.

(épisode 5)

 

  LIZ:Il va y avoir une commission d'enquête présidentiel sur l'attentat.
 RED: Il faut qu'on parte au plus vite
 LIZ: Si ils font leur travail, ils découvriront la vérité, et je serais innocenté.
 RED: Je viens de vous dire qu'il faut qu'on parte.
    LIZ:La cabale. Ils nous ont retrouvé.
      RED:Pire.
 LIZ: Qu'est-ce qu'il pourrait y avoir de pire?
 RED:Est-ce que ce nom vous dit quelque chose. Wendigo.
  LIZ: Wendigo? Non qui est-ce?
RED: On l'appelle aussi le tueur sans visage. Et il va venir pour vous .

                     (épisode 5)

 LIZ : This Wendigo, if he doesn't work for the Cabal, who does he work for?
RED : No one. He's not for hire. Wendigo is the embodiment of vigilante justice. He identifies, hunts, and kills targets he deems unfit for society. Some believe he's ex-Special Ops because his presence is felt, but never seen. Whatever his history, apparently you've caught his attention.

(épisode 5)

   LIZ: Ce Wendigo si il ne travaille pas pour la Cabale, pour qui travaille t-il?
RED: Pour personne. On ne loue pas ses services. Wendigo a décidé de s'attribuer le rôle de justicier. C'est lui qui identifie et abat les cibles qu'il estime indigne de vivre dans notre société. Certains pensent que c'est un ancien commando parce qu'on ressent sa présence mais qu'on ne le voit jamais. Quelque soit son histoire, apparemment vous avez attirer son attention.

                    (épisode 5)

 RED : [looking for information from Wendigo's gunsmith] Would you look at that? .416 Rigby Mauser.
[Red takes a rifle off the wall, checks the bolt, and laughs to himself]
RED: And fully loaded, no less. An African bull elephant weights 14,000 pounds, and this can bring one down. I happened upon one of those magnificent creatures in the Zambezi valley, and one of these came in quite handy.
LIZ : You shot an elephant?
RED : Lord, no.
[Red aims the rifle at the gunsmith]
RED : I shot the poacher that was about to kill the elephant.

(épisode 5)

 RED: [à la recherche d'informations auprès de l'armurier de Wendigo] Non,mais regardez-moi çà ? Un Manser 416 Rigby.
[Red prend un fusil sur le mur, vérifie le boulon et rit pour lui-même]
RED: Et approvisionné jusqu'à la gueule, on dirait. Un éléphant d'Afrique de 7 tonnes qui foncerait droit sur moi, serait foudroyé sur place avec cette arme. Il se trouve que j'ai pu voir une de ces magnifiques créatures dans la vallée du Zambèze et un fusil tel que celui-là s'est avéré très utile.
  LIZ: Vous avez tuer un éléphant?
     RED: Oh, seigneur, non.
 [Red vise le fusil à l'armurier
RED: J'ai descendu le braconnier qui s'apprêtait à tuer l'éléphant.

                     (épisode 5)

RESSLER : [ to Aram] Don't ever hug me like that again.
(épisode 5)

        RESSLER:[à Aram] Et ne refaites plus jamais de gros calins.

                      (épisode 5)

RESSLER : Every day she's out there is a day we could lose her.
(épisode 5)
 

  RESSLER: Chaque jour où elle est dans la    nature, est un jour où l'on risque de la perdre.

                      (épisode 5)

RED : I want everyone to know what happened here today.
(épisode 5)
 

 RED: Je veux que tout le monde sache ce qui c'est passé aujourd'hui.

                      (épisode 5)

SOLOMON : What's the deal with you two, anyways ? It's what everybody want to know. Some say it's a daddy-daughter thing, other swear it's may-september. I prefer to believe it's a little both.

(episode 5)

 

  SOLOMON: C'est quoi le truc entre vous ? Tout le monde a envie de le savoir. Certains disent que c'est un rapport père-fille, d'autres pensent qu'elle aime bien les hommes mûrs. Moi , je préfère penser qu'il y a un petit peu des deux.

                    (épisode 5)

RED : I’m going to bring this whole damn thing down on you, Peter. And when I do, your own people will beg me to kill you to stop the bleeding.
(épisode 6)

   RED: Je finirais pas vous détruire quitte à tout démolir sur mon passage. Et quand j'en aurais terminé, votre propre camp me suppliera de vous achever pour enrayer l'hémorragie.

                     (épisode 6)

RED : Dead? Pish, posh. What's death? It's just a process, right?
(épisode 6) 

     RED: Mort ? Allons, bon ne dites pas de bêtise. C'est quoi? Un processus, rien d'autre.

                     (épisode 6)

TOM : I didn't come here to fight. I came here for the Russian.
(épisode 6)
 

      TOM : Je suis pas venu ici pour me battre. Je suis là pour voir le russe.

                     (épisode 6)

RESSLER : You move, your next thought's gonna be about a bullet.
(épisode 6) 

    RESSLER: Bouge pas, sinon tu finis avec une balle dans la tête.

                  (épisode 6)

SAMAR : What really matters is this. Here. Now. Nothing else is guaranteed.
(épisode 7)
 

   SAMAR: Y a que l'instant présent qui compte. Ici. Et maintenant. On s'est pas ce que la vie nous réserve.

                   (épisode 7 )

TOM : The truth is I never should have left.You were in trouble, and I walked away.
(épisode 7) 

   TOM: La vérité c'est jamais j'aurais dû partir.Tu avais des ennuis et je t'ai laissé tomber.

                  (épisode 7)

TOM : Exonerate Liz, and I will personally fix you up a soybean smoothie. Then you can croak yourself vegan style.
(épisode 7)

  TOM: Vous disculpez Liz, et ensuite je m'engage à vous préparer un délicieux smoothie au soja. Et vous pourrez vous suicider à la mode végétalienne.

                  (épisode 7)

RED : Do I dare eat a peach? Might as well live dangerously.
(épisode 7) 

    RED: Oserais-je manger une pêche?
  Autant vivre dangereusement.

                         (épisode 7)

RED : This why I don't go to family reunions. Aunt Lucille is always arguing with Buddy, Uncle Scott is drunk by noon, and someone's hand is always in the wrong cookie jar.
(épisode 8)
 

    RED: Encore une preuve que les réunions de famille sont à fuir. Y a toujours tante Lucille qui dispute avec Buddy, Oncle Scott qui est ivre mort, et à chaque fois c'est pareil y a toujours quelqu'un qui se fait prendre la main dans le sac.

                     (épisode 8)

RED : We steal from others, but not from each other.
(épisode 8)
 

  RED: On vole les autres bien sûr, mais on se vole pas entre nous.

                      (épisode 8)

SOLOMON : Looks like we have some rats to catch.
(épisode 8)

        SOLOMON: Bon allons attraper quelques rats.

                      (épisode 8)

SAMAR : You don't think they'd believe we carpooled?
(épisode 8)

   SAMAR : On n'a pas une tête à faire du covoiturage?

                    (épisode 8)

RESSLER : The cabal's not coming, they're already here.
(épisode 9)

   RESSLER: Les hommes de la Cabale ne sont pas en chemin, ils sont déjà là.

                     (épisode 9)

THE DIRECTOR : He follows you around like a faithful bloodhound, but you still don't know...
(épisode 9)

THE DIRECTOR: Ce qui le pousse à veiller sur vous comme un fidèle de chien de garde,mais vous ne le savez pas...

                   (épisode 9)

 
RED : Donald, I find him so stiff so much of the time. He doesn't appreciate life's trimmings.
(épisode 9)

   RED: Donald, je trouve ce garçon tellement rigide la plupart du temps. Il ne s'est pas apprécier les petites surprises que la vie nous réserve.

                     (épisode 9 )

 
RED : I've always believed luck to be a function of intent. In this case, mine.
(épisode 9)

    RED: J'ai toujours pensé que la chance avait besoin d'être provoqué. En l'occurence, je n'ai pas hésité.

                     (épisode 9)

 

TOM (to Ressler): You're just a one-man justice league, aren't you ?

(épisode 9)

   TOM ( à Ressler): Vous vous prenez pour la ligue des justiciers à vous tout seul ?

                      (épisode 9)

 

RED : There are no beatings here Donald, no winners or losers. There is only Agent Keen's life.

(épisode 9)

  RED: Nous ne sommes pas en train de jouer Donald, il n'y a ni vainqueurs ni perdants. La chose qui compte c'est la vie de l'agent Keen.

                   (épisode 9)

 

THE DIRECTOR : Three hours to make one woman go away? We’ve collapsed entire governments in less time.

(épisode 9)

  LE DIRECTEUR : Nous avons trois heures pour faire disparaître l'agent Keen? Nous avons fait s'effondrer des gouvernements entiers en moins de temps.

                   (épisode 9)

 

RED (to Samar) : But stimulants, I have no taste for. I prefer that slight curve at the small of the back, the swell of a breast, the soft nape of the neck to quicken my heartbeat.

(épisode 9)

  RED( à Samar): Mais les stimulants, très peu pour moi. Je préfère davantage la courbe délicate d'une poitrine, la rondeur d'une fesse,et la douceur d'une nuque quand il s'agit d'accélérer les battements de mon coeur.

                    (épisode 9)

 RED : Ah, the sound of acquiescence.

(épisode 10)

   RED: Ah, le doux silence de la résignation.

                     (épisode 10)

 

MR KAPLAN : (at Navabi pulling out the weapons she's carrying): My kind of girl.

(épisode 10)

   MR KAPLAN:(à Navabi en train de sortir les armes qu'elle porte): Elle me plait bien elle.

                    (épisode 10)

 

DIRECTOR: I know who you really are, Raymond. Who you are to her and I know why you did this. Does she?
RED : I can't think of even one set of circumstances in which that would be any of your business.

(épisode 10)

   DIRECTEUR: Je sais qui vous êtes , je veux dire réellement. Je sais qui vous êtes vis à vis d'elle et je sais pourquoi vous avez fait tout çà. Elle est au courant?
 RED: En toute honnêteté, je ne vois pas la moindre raison de vous répondre sauf pour vous dire de vous occupez de vos affaires.

                     (épisode 10)

 

MARVIN GERARD : Good night, it's not the Hope diamond. Steal the damn thing.
MR KAPLAN: And while I'm at it, shall I smile for the security cameras?

(épisode 10)

  MARVIN GERARD: C'est quoi le souci, c'est pas le bleu de la couronne. Volez le bibelot.
MR KAPLAN:Vous voulez que je fasse risette aux caméras de surveillance pendant que j'y suis?

                    (épisode 10)

 

RED : There are... foundational elements in our lives. People... that form the brick and mortar of who we are. People that are so deeply embedded that we take their existence for granted, until suddenly they’re not there. And we... collapse into rubble. I’ve stood over the open grave of someone I’ve loved. Too often. Once for my mother, and then, the others. I needed to recall this feeling because... I’d be staring at another body right now if it weren’t for you Aram. It wasn’t weakness that prevented you from watching your friend die today. It was hope, and thank heavens you were in a hopeful mood. You saved Elizabeth. I’m forever in your debt.

(épisode 9)

  RED: Il y a...des éléments fondamentaux dans notre existence. Certaines personnes...qui forment le ciment et les briques qui nous constituent. Des gens qui sont liés si profondément à nous qu'on pense qu'ils sont là pour toujours, jusqu'au moment où ils disparaissent soudain. Et ce jour là...on est plus qu'un tas de ruines. Je me suis retrouvé debout devant la tombe ouverte de gens que j'aimais. Si souvent. La première fois pour ma mère, et ensuite pour beaucoup d'autres. J'avais besoin de me rappeller ce sentiment parce que...j'aurais pu ce soir être en train de fixer un autre corps,si vous n'aviez pas été là, Aram. Ce n'est pas la faiblesse qui vous a empêché de regarder votre amie mourir aujourd'hui. Non, c'était l'espoir,et grâce au ciel vous êtes un homme plein d'espoir. Vous avez sauvé Elizabeth. Je vous dois une reconnaissance éternelle.

                   (épisode 9)

 RED : Everybody likes apples.

(épisode 10)

  RED: Tout le monde raffole des pommes.

                     (épisode 10)

 RED : Thank you all for coming. I apologize for the security protocols, but my better half insists. Just the fact that you are all here is a testament to the deep concern we share for Elizabeth Keen's safety and well-being. The threat from forces within is proving to be more powerful and far-reaching than one could ever have imagined.

(épisode 10)

   RED: Merci à tous d'être venu. Mes excuses pour ses mesures de sécurité, mais ma tendre moitié y est très attaché. Le simple fait que vous soyez tous réunis ici indique à quel point nous partageons le même degré d'inquiétude pour l'avenir et la sécurité d'Elizabeth Keen. La menace exercée à l'intérieur même du système s'avère être beaucoup plus dangereuse et tentaculaire qu'aucun de nous ne l'imaginait.

                     (épisode 10)

 

 COOPER : That's it? That's your plan? You want to abduct the Director of Clandestine Services?
RED : Yes.

(épisode 10)

  COOPER: C'est ça? C'est ça votre plan? Enlever le Directeur du Service Action Clandestin?
     RED: Exact.

                   (épisode 10)

 THE DIRECTOR : You're insane.
RED : I wouldn't know.

(épisode 10)

  THE DIRECTOR: Vous êtes fou allié.
   RED: Je ne serais dire.

                      (épisode 10)

 RED : Fairness is overrated.

(épisode 10)

       RED: Juste ou non c'est très relatif.

                       (épisode 10)

TOM : I've killed a lot of people to get this done.
(épisode 10)

      TOM: J'en ai tué du monde pour en arriver là.

                  (épisode 10)

RED : Don’t fret, Harold. I’m holding all the trumps. I’ll be the declarer, you be the dummy, and we’ll win the hand.
(épisode 10)

  RED: Harold, tranquillissez-vous. C'est moi qui est les atouts en main. C'est moi qui mène le jeu, à vous de suivre mes annonces, et nous gagnerons les levées.

                   (épisode 10)

RED :Now gather your team. It's time to take down the Cabal.

(épisode 9)

 

   RED: Réunissez votre équipe. Il est tant d'en finir avec la cabale.

                  (épisode 9)

RED : Tell our friends in hell to patient. I'll be along soon enough.
(épisode 11)

   RED: Dites à vos amis en enfer de ne pas s'impatienter. Je vous rejoindrais bien assez tôt.

                   (épisode 11)

 
RED : Take your seat, Marcus. You’re information is incorrect and you’re standing in my light.
(épisode 11)

   RED: Asseyez-vous,Marcus. Vos informations sont incorrectes alors otez-vous de mon soleil.

                    (épisode 11)

 
RED : I must confess to feeling curiously flattered.
(épisode 11)

   RED: Il me faut vous avouer que je me sens curieusement flatté.

                    (épisode 11)

 
SAMAR : We slept together one day, and you fired me the next.
(épisode 11)

     SAMAR: On a fait l'amour un soir et tu m'as renvoyé le lendemain.

                    (épisode 11)

 

LIZ : I thought maybe after all we’ve been through the past three months that you might want to take a break. I  mean, aren’t  you  exhausted?
RED : Your past three months have been what my life has been like for the past 25 years.I'am often exhausted.

(épisode 11)

   LIZ: Je pensais qu'après tout ce que nous avons traversé ces 3 derniers mois , vous auriez aimé faire une pause. Je veux dire, vous n'êtes pas épuisé ?
 RED:Vos 3 derniers mois ressemblent étonnement à ce qu'a été ma vie tout au long de ses 25 dernières années. L'épuisement, je sais ce que c'est.

                   (épisode 11)

 

LIZ : What was his name?
RED : Gregory DeVry.
LIZ : Were you close?
RED : Gregory was a dear friend, and a brilliant grifter. He made a good living conning con men. Short of George Sanders, I can think of no one I'd rather have pretend to be me.
LIZ: But you killed him.
RED: Gregory had terminal stomach cancer. So at his request, I euthanized him.
LIZ: You manufactured a doppleganger to reclaim your reputation.
RED: I have many contingency plans in place. This was one.
LIZ: Why not tell us?
RED : The FBI would never permit me to do the very thing necessary to make the plan work: let everyone escape.
LIZ: So they could spread the word that we're not working together.
RED : Are we working together? The way you were talking before, I wasn't so sure.

(épisode 11)

              LIZ: Comment il s'appellait?            
RED: Gregory Devry.
 LIZ: Vous étiez proches
 RED: Gregory était un ami très cher, et un brillant arnaqueur. Il escroquait les escrocs grâce à ses talents de comédien. Le talent de George Sanders, je ne connais personne d'autre qui aurait pu mieux jouer mon rôle.
  LIZ: Et pourtant vous l'avez tué?
 RED: Il était atteint d'un cancer à l'estomac en phase terminal. Alors oui à sa demande, je l'ai euthanasié.
LIZ: Vous vous êtes fabriqué un double pour rétablir votre réputation.
RED: Disons que j'ai un certain nombre de plans d'urgences prêts à l'emploi. S'en était un
  LIZ: Pourquoi vous nous avez rien dit?
RED: Le FBI n'aurait jamais accepté la seule condition nécessaire pour que le plan fonctionne: laisser tous les invités s'échapper.
LIZ: Et qu'ils disent qu'on ne travaille pas ensemble à tous ceux qu'ils connaissent.
 RED: Parce qu'on travaille pas ensemble? Après ce que vous m'avez dit , j'avais quelques doutes.

                      (épisode 11)

 

RED : I forgot how much it sickens me to come here.

(épisode 11)

   RED: J'avais oublié à quel point cet endroit me rendait malade.

                    (épisode 11)

 

RED : When I was young, I romanticized the life of an outlaw.Bad guys. That was a long time ago.

(épisode 12)

   RED: Dans ma jeunesse, j'avais une vision idéalisée de la vie de truands.Comme dans les films. Ca remonte à tellement loin.

                     (épisode 12)

SAMAR : It's hard to forgive sometimes.
(épisode 12)

      SAMAR: C'est difficile de pardonner parfois.

                 (épisode 12)

 SAMAR :Okay,well,it's nothing personal, but you sucked in bed.

(épisode 12)

  SAMAR: Okay, alors ,ne le prends pas mal, mais t'es nul au pieu.

                  (épisode 12)

 TOM : There was a lot about our old life I really liked, including you.
(épisode 12)

     TOM: Y avait beaucoup d'éléments de notre ancienne vie qui me plaisaient, donc toi surtout.

                  (épisode 12)

RED : For every Saint there are 2 million sinners.

(épisode 12)

 RED: Que de pêcheurs pour un seul Saint.

                   (épisode 12)

RED : Stop me if you’ve heard this one. A priest, a eunuch and a pedophile walk into a bar…

(épisode 12)

   RED: Arrêtez-moi si vous la connaissez déjà. Un prête, un eunuque et un pédophile se retrouvent dans un bar...

                  (épisode12)

 LIZ : I'm expecting a little devil of my own.

(épisode 12)

   LIZ: Je vais bientôt avoir un petit diable moi-aussi.

                 (épisode 12)

 

RED : I’m a violent man. I’ve taken on a life that requires it. I hurt people. I kill people. And each time I do, in that moment, another part of me dies along with them. When I was young I romanticized the life of an outlaw. Bad guys. That was a long time ago...
You attacked a pregnant woman, broke 3 of her ribs. Battered her so badly she was left lying unconscious in a grocery store parking lot.

(épisode 12)

 RED: Je suis un homme violent. C'est une nécessité quand on mène mon genre de vie.Je fais souffrir des gens. Je les tues parfois. A chaque vie que je prends un instant, fatidique précisement, je sens une partie de moi disparaitre en même temps. Dans ma jeunesse, j'avais une vision idéalisée de la vie de truands.Comme dans les films. Ca remonte à tellement loin...[ après que Liz l'ai appelé]
 Vous avez agressez une femme enceinte, trois côtes cassées par votre faute.Vous l'avez tabassé, abandonné inconsciente sur le parking du supermarché d'où elle sortait.

                       (épisode 12)

 SAMAR : Are you drinking communion wine?
RED : Yes! It's God-awful, if they'd only switch to a good Burgundy, people would be much more devout!"

(épisode 12)

  SAMAR: C'est du vin de messe que vous buvez ?
 RED: Oui, un infecte jus de raisin à la vérité. Il devrait passer au Bourgogne, les bancs des églises seraient plus remplies.

                 (épisode 12)

 RED : Not one day of her pregnancy did she ever think of you as anything but a curse. And then from the second you were born..., there was never a day that she thought... you were anything but a blessing.

(épisode 12)

  RED: Tout au long de sa grossesse jour après jour, elle ne voyait en vous qu'une source de malheur. Et à la seconde même où elle vous a serré dans ses bras..., tous ses doutes se sont envolés...vous êtes devenu son plus grand bonheur.

                  (épisode 12)

 LIZ : Where is Zoe?
BAZ : Reddington moved her out, got her a bigger apartment.
LIZ :Why?
BAZ : For your security. We’ll keep a man in this apartment 24 hours a day. Anybody who wants to get you, will have to come past us.
Nice hair.

(épisode 12)

                  LIZ: Où est Zoé?
BAZ:Reddington l'a relogé ailleurs, dans un appartement plus grand.
 LIZ: Pourquoi
  BAZ: Pour votre sécurité. On gardera quelqu'un posté ici 24 heures sur 24. Personne ne pourra vous approchez sans qu'on soit au courant. Jolie coiffure.

                 (épisode 12)

 RED : I’m told it pulls out.

(épisode 12)

   RED: Il parait que c'est un convertible.

                 (épisode 12)

RED : I held her in my arms... and watched the life disappear from her eyes. You destroyed a creature... more beautiful than... you can ever comprehend.

(épisode 13) 

 RED: Je l'ai tenu dans mes bras...et j'ai regardé toute vie disparaitre de son regard. Vous avez détruit une personne...plus merveilleuse que...tout ce que vous ne pourrez jamais imaginé.

                    (épisode 13)

 JOSEPHINE : I'm getting married.
RED : Do you love him?
JOSEPHINE : I love you.

(épisode 13)

          JOSEPHINE: Je vais me marier.
              RED: Et tu l'aimes
       JOSEPHINE: C'est toi que j'aime.

                         (épisode 13)

RED : Love is a funny, fickle thing.
(épisode 13)

  RED: L'amour est une chose à la fois capricieuse et amusante.

                ( épisode13 )

 
RED : Honestly, if I payed taxes, I’d be outraged.
(épisode 13)

  RED: Très honnêtement si je payais des impôts, je trouverais çà scandaleux.

                (épisode 13)

DANNY VACCARO : My daughter is not a commodity to use in a business negotiation.

(épisode 13)

 

  DANNY VACCARO: Ma fille c'est pas une marchandise qui peut servir dans une négociation d'affaires.

                   (épisode 13)

 LIZ :I told you not to call me that.

(épisode 13)

  LIZ: Je vous ai dis d'arrêter de m'appeler comme ça.

                    (épisode 13)

 GUY: How did you hurt your arm?
DEMBE : Snowboarding!!!

(épisode 13)

    GUY: Qu'est-ce qui vous êtes arrivé?
DEMBE : Accident de ski!!!

                  (épisode 13)

 RED : Do you have any cookies? Ah...These are yummy. It's the nutmeg, isn't it?

(épisode 13)

  RED: Vous auriez des cookies? Ah...Ils sont divins. Y a de la muscade dedans, hein?

                   (épisode 13)

  SAMAR:  I'm going to go talk to the DEA and you are going to go to SwagForMommy.com and hunt for some cute onesies.
LIZ :  SwagForMommy.com?  Who are you?
SAMAR :  A Jewish mother.  Part of my Mosad training.

(épisode 13)

SAMAR : Moi je vais contacter la DEA et toi tu vas t'inscrire sur mamantropswag.com pour te choisir pleins de cadeaux.
LIZ: M'inscrire sur mamantropswag.com? Tu joues à quoi là?
  SAMAR: A la mère juive. Ca vient de mon entrainement au Mossad.

                 (épisode 13)   

 

 RED:  The FBI admitted to spending…what, a billion dollars on facial recognition software?  Which means at least $3 billion.  Honestly if I paid taxes I'd be outraged.

(épisode 13)

  RED: Le FBI a reconnu avoir dépensé un milliard de dollars pour son logiciel de reconnaissance faciale. Ce qui veut dire que ça coûté au moins 3 milliards. Très honnêtement si je payais des impôts, je trouverais çà scandaleux.

                   (épisode 13)

 RED : I am a sucker for mob wedding.

(épisode 13)

   RED: Les mariages entre les familles de la pègre, j'adore.

                    (épisode 13)

RED (to Liz)  :You think your life is too dangerous for a child. But what is your life without one ?I can tell you from personal experience, not much.

(épisode 14) 

   RED(à Liz): Vous jugez que votre vie est trop dangereuse pour élever un enfant. Mais que sera votre vie sans une famille? Croyez-moi mon expérience, ça n'a rien d'enviable.

                    (épisode 14)

 RED : From where I sit, there’s only one ugly person in the room and it’s certainly not you, Theo.

(épisode 14)

  RED: Théo, il y a bien quelqu'un de laid dans cette pièce mais je peux vous assurer que ce n'est pas vous.

                    (épisode 14)

 RED : Looking back I’m not sure I shouldn't have raised you myself.

(épisode 14)

  RED:Quand j'y repense, je me demande si il aurait pas mieux valu que je vous élève moi-même.

                    (épisode 14)

LIZ : So that night I killed both of my parents.

(épisode 14)

 LIZ: Donc cette nuit-là j'ai causé la mort de mes deux parents .

                (épisode 14 )

RED : What did she say to you, on her way out?
VASILA PATINKA :I’m grateful for you.

(épisode 14) 

  RED: Qu'est-ce qu'elle vous a dit en sortant d'ici ?
 VASILA PATINKA: Je suis reconnaissante envers vous .

                 (épisode 14)

 RED : He took you from her. She gave up everything to follow him.... As much as it pains me to say it, he was probably.. the only man she ever loved….She couldn’t live with it.
LIZ : Tell me. I need to know.
RED:Your mother was never the same after that.The man she loved, killed by the child she adore
it was… just too much
….Two months later, she went to Cape May and left her clothes on the beach, walked into the ocean and was never seen again.

(épisode 14)

  RED: Il vous a emmené avec lui. Elle a tout abandonné pour le retrouver, pour vous retrouver....Je dois avouer qu'à mon plus grand regret que c'était problablement...le seul homme qu'elle ai jamais aimé.
 LIZ: Racontez-moi.Il faut que je sache.
 RED: Après çà, votre mère n'a plus jamais été la même. L'homme qu'elle aimait,tué par l'enfant qu'elle adorait.
    -la situation...c'était trop pour elle.
 ...deux mois plus tard,elle est allé à Cape May et elle a laissé ses vêtements sur la plage, elle est rentré et plus personne ne l'a jamais revu.

                   (épisode 14)

LIZ : When you get to Oz, do not be afraid of him. Tell him your story, and ask him to help you.

(épisode 14) 

  LIZ: Quand vous arriverez devant Oz,n'ayez pas peur de lui. Mais expliquez lui votre histoire et demandez lui de vous aider.

                    (épisode 14)

LIZ : I can't even make a waffle without one of your people bursting into my home with a gun.

(épisode 14) 

  LIZ: Je peux pas réchauffer une gaufre sans que votre gorille défonce ma porte en brandissant un flingue.

                 (épisode 14)

RED (About Zeeb Pasha in prison who kept signing over and over) : My wife. My daughter. My life.

(épisode 14)

  RED (A propos de Zeeb Pacha en prison qui a continué à signer encore et encore): Mon épouse, ma fille, ma raison de vivre.

                  (épisode 14)

LIZ (to Red) : I can appreciate that it comes from a place of concern, but it's dirty money and I just don't want it.

(épisode 14)

  LIZ(à Red): Je sais bien que c'est votre façon d'exprimer votre attachement, mais je ne veux pas de cette argent sale, je n'en ai pas besoin.

                    (épisode 14) 

LIZ : Tom what have you done?

(épisode 14) 

   LIZ: Dans quoi tu t'es embarqué encore?

                   (épisode 14)

GLEN: Always thinking ahead, Hot Stuff.
RED : I do not wait for 45 minutes in that Petri dish of humanity to be put off.

(épisode 14) 

    GLEN: Je prends les devants, Hot Stuff.
 RED: Si je fais l'effort de venir poireauter 45 minutes dans cet infâme bouillon de culture.

                   (épisode 14)

RED : It just keeps getting worse.

(épisode 14) 

 RED: Les choses ne font qu'empirées.

                   (épisode 14 )

 RED : I don't want you looking back with that kind of regret.

(épisode 14)

  RED:Je ne voudrais surtout pas qu'un jour vous finissiez comme moi par éprouver ce genre de regrets.

                     (épisode 14)

WOMAN AT DMV : I know I know you from my spin class, right? Hot stuff.

RED : I think you have me mistaken for somebody else.

WOMAN : No, no. You are one kooky little white man. I’m telling you, when Calvin plays Donna Summer – mnh-mnh-mnh-mnh-mnh – you just go, I tell go. Now, you know all the girls in class got a crush on you, right? Especially me. I think you’re really sexy.

(épisode 14)

 

 WOMAN AT DMV: Si c'est toi je sais que t'es le gars chaud bouillant du court de fitness? Hot stuff.
   RED:Heu, visiblement il ya erreur sur la personne.
 WOMAN AT DMV:Non,non. Je suis sûr que c'est toi. Faut que je te dise t'es un phénomène. Franchement quand Calvin met Donna Summer-mnh-mnh-mnh-mnh-mnh-tu te donnes à fond, ça rigole plus. D'ailleurs tu sais que tu fais craquer toutes les filles du cours ? Moi particulièrement, je te trouves trop sexy.

                 (épisode 14)

 LIZ : So, that night, I killed both my parents 
RED : You were a child. There should never have been a gun for you to grab.

(épisode 14)

  LIZ: Cette nuit-là, j'ai causé la mort de mes deux parents.
RED: Vous étiez petite. Vous n'auriez jamais dû vous retrouver avec une arme entre les mains.

                 (épisode 14)

LIZ : I'm more of a Wizard of Oz fan. You can't be a farm girl in great shoes.

(épisode 14) 

   LIZ: Je suis plus fan du magicien d'Oz, j'avoue. Quelle fillette ne rêve pas de magnifiques chaussures enchantées.

                   (épisode 14)

 RED :Theo, you are entitled to as much as anyone...happiness, joy...a mother's love.

(épisode 14)

  RED: Théo, vous avez droit à une aussi belle vie que n'importe qui...droit au bonheur, à la joie...et à l'amour d'une mère.

                   (épisode 14)

 LIZ : Missing children turn up
RED : He wasn't missing. He died 4 years ago and he's not the first.

(épisode 14)

  LIZ: Un enfant peut disparaître et refaire surface.
 RED: Il n'avait pas disparu. Il était mort depuis 4 ans.

                    ( épisode 14)

 LIZ :   Did you hurt him?...
RED : Why would you think that?...  I’m not your Tom problem, Lizzy. Tom is your Tom problem.

(épisode 15)

           LIZ: Vous lui avez fait du mal ?..
RED: Qu'est-ce qui vous fait croire une chose pareille?.. Les problèmes de votre Tom ne sont pas de mon fait , Lizzy. Tom crée lui-même ses problèmes.

                   (épisode15 )

 RED :People say youth is wasted on the young.  I disagree.  I believe wisdom is wasted on the old.  All you can do is part with it but very few will take it, least of all the people closest to you.  They want no part of it.  No matter how often I warn you about Tom you seem intent on discovering those perils for yourself…. I know I say things that unsettle you...  About the dangers that lie ahead.  I know I anger you with things I say about Tom, but if I’ve ever given you the impression that you won’t survive this,  that you and your child aren’t going to have the simple life that I know you long for, I’m sorry.  Because you are going to have that Lizzy.

(épisode 15)

 RED:Les gens disent que les jeunes gaspillent leur jeunesse. Je ne suis pas d'accord. Ce sont plutôt les vieux qui gaspillent leur sagesse en donnant des conseils. On peut toujours émettre un avis mais très peu voudront en tenir compte. encore moins ceux qui sont proches de vous. ils ne veulent pas qu'on se mêle de leur vie. Peu importe le nombre de fois où je vous ai mise en garde contre Tom, vous avez l'air bien décidé à découvrir seule les périls qui vous attendent..J'ai conscience que je dis parfois des choses qui vous déstabilisent...quand je parle des dangers que vous rencontrerez. Et que je vous mets en colère avec les choses que je dis sur Tom, mais si jamais j'ai pu vu donner l'impression que vous ne survivrez pas à tout çà et que vous et votre enfant n'auraient jamais la vie simple donc vous rêvez, je vous pris de bien vouloir me pardonner. Parce que cette vie, vous l'aurez Lizzy.

                   (épisode 15)

 

SAMAR : You feel guilty. You shouldn’t. Society has every woman feeling like her primary role is to have children. It’s not. I don’t want children, I want a career. Men can have both, but for women it’s like having two full time jobs.

(épisode 15)

  SAMAR: Tu te sens coupable. Faut pas. A cause de la société, les femmes ont le sentiment que leur rôle est d'avoir des enfants, c'est faux. Moi, j'en veux pas, je veux une carrière. Les mecs peuvent avoir les deux,mais pour les femmes c'est comme avoir deux boulots à plein temps.

                   (épisode 15)

 RESSLER : Keen’s gonna keep that kid.

(épisode 15)

     RESSLER: Tu verras Keen va le garder.

                   (épisode 15)

 RESSLER :Cut the crap!

(épisode 15)

 

 LIZ :I'm keeping the baby.I want to keep our baby.

(épisode 15)

    LIZ: Je vais garder le bébé, notre bébé.

                    (épisode 15)

LIZ (to Tom) : I almost lost you because of that. The idea of that, that I would never see you again…

(épisode 15) 

  LIZ (à Tom): J'ai failli te perdre à cause de çà. Et rien que de penser que j'aurais pu jamais te revoir...

                  (épisode 15)

 LIZ (angry against Red): He's in the hospital. He was shot.
RED : Not on the street. Let's go in the car.
LIZ : He was involved in some kind of robbery. Now the police want to question him.
RED : Lower your voice, Lizzy.
LIZ : No, I am not your ‘Lizzy’ to control to be told what to do!

(épisode 15)

 LIZ (en colère contre Red): Il est à l'hôpital. On lui a tiré dessus.
RED: Pas dans la rue. Allons dans la voiture
LIZ: Il s'est retrouvé impliqué dans un braquage. Et maintenant la police le recherche pour l'interroger.
RED: Un ton en-dessous, s'il vous plaît, Lizzy.
 LIZ: Non, je ne suis pas votre Lizzy qui doit vous obéir, que vous pouvez contrôler, vous comprenez pas !

                  (épisode 15)

RED : He’s not worthy of being your husband, and he sure as hell is not worthy of raising that child. 

(épisode 15) 

  RED: Il mérite sûrement pas d'être votre mari, et non de dieu il ne mérite certainement pas d'élever votre enfant.

                   (épisode 15)

 RED: You can answer me or I can turn that wall behind you into a Jackson Pollock.

(épisode 15)

  RED: Soit vous me répondez soit je transforme le mur derrière vous en toile de Jackson Pollock.

                    (épisode 15)

 RED : You can send it back.

(épisode 15)

            RED: Retour à l'envoyeur.

                     (épisode 15)

 DREXEL :ᴠᴇʀy ɢᴏᴏᴅ, ᴀɢᴇɴᴛ ᴡʜᴏᴇᴠᴇʀ yᴏᴜ ᴀʀᴇ.sᴍɪʟᴇ ғᴏʀ ᴛʜᴇ ᴄᴀᴍᴇʀᴀ!

(épisode 15)

   DREXEL: Excellent, agent qui que vous soyez. Un petit sourire à la caméra.

                     (épisode 15)

 RED :[Artists] often boldly revealing themselves to our keen observation
and insight, our scrutiny. What a marvelous thing, the courage to create. Though I must say, nothing about your work strikes me as courageous.It seems self-indulgent, petulant. Like a tantrum from a child who’s just realized that the world can be a dark and unfair place.

(épisode 15)

  RED: Souvent ils se dévoilent totalement et avec audace, à la finesse de notre observation et à la sagacité de notre regard. C'est une merveilleuse chose, d'avoir le courage de créer. Cependant je dois dire que rien de votre travail ne me semble relever du courage. Vous vous apitoyez sur votre sort, vous êtes agressif comme un petit enfant capricieux qui vient de réaliser que le monde où il vit peut-être un endroit injuste et plein de méchanceté.

                    (épisode 15)

 LIZ : Damn right, I blame you. If he dies...

(épisode 15)

   LIZ: Oui, ça pour vous en vouloir, je vous en veux. Si il devait y rester.

                   (épisode 15)

LIZ (to Tom) : Don't try to talk. You need to save your strenght so I can kill you.

(épisode 15) 

  LIZ(à Tom): Essaie de ne pas parler. Garde tes forces je veux pouvoir te tuer quand tu sortiras.

                    (épisode 15)

 RESSLER : Look, I’m just saying, in the end, women want babies . . . It’s how women are wired.

(épisode 15)

  RESSLER: Ecoute-moi, tout ce que je dis, c'est que les femmes veulent des enfants...les femmes sont programmées comme ça.

                  (épisode 15)

 RED :Amazing times, these, don’t you think? When any Tom, Dick, or Sally with a laptop and internet access can declare herself a journalist.

(épisode 15)

  RED: C'est pas croyable, cette époque où l'on vit? De nos jours, n'importe quel inconnu avec un portable et un accès internet à le droit de s'autoproclamer journaliste.

                  (épisode 15)

 RED : Some things are can not forgivable. 

(épisode 16)

 RED: Certaines choses ne peuvent être pardonnées.

                (épisode 16 )

 TOM : I’m tired of hurting people. I want to start pulling people up, instead of holding them down.

(épisode 16)

 TOM: J'en ai marre de faire du mal aux gens. J'ai envie de les aider à se relever au lieu de les enfoncer.

                    (épisode 16)

 GINA : They say two things will survive a nuclear holocaust. Cockroaches and Twinkies. You’re a little of both.

(épisode 16)

  GINA: On dit souvent qu'en cas de catastrophe nucléaire, ils resteraient que des cafards sur terre. Tu tiens d'eux en plus sexy.

                     (épisode 16)

 RESSLER : Targets are down. Cover! Nice job, it's almost like being a bitch comes natural.

(épisode 16)

  RESSLER: Cibles abattus. Couvrez-nous! T'était parfaite, bravo, une vraie poufiasse.

                   (épisode 16)

 DEMBE: She deserves the truth.
RED: Watch the road, Dembe.

(épisode 16)

 DEMBE: Elle a le droit de savoir la vérité.
 RED: Regarde la route,Dembe.

                  (épisode16)

 GINA : He came. Just like you said he would. How do you want me to handle it?

(épisode 16)

  GINA: Il est venu. Vous aviez vu juste. Quelles sont mes instructions?

                   (épisode 16)

DEMBE : Perhaps, Raymond, in this case, what you want is irrelevant. If the Universe wants her to know, she will find a way.

(épisode 16) 

  DEMBE:Peut-être que dans la cas présent ce que voulez ne compte pas. En réalité, si l'univers le décide, alors elle saura.

                  (épisode 16)

 RESSLER : I'm real sorry for calling Agent Navabi a bitch.

(épisode 16)

  RESSLER: Je suis désolé d'avoir traité l'agent Navabi de poufiasse.

                  (épisode 16)

 RED (to Cooper) :  How do you think the White House is going to express their appreciation to me for foiling the terrorist plot? Maybe an embossed ashtray.Or one of those little American flag pins for my lapel.

(épisode 16)

  RED(à Cooper): A votre avis à quel honneur vais-je avoir droit, comment la Maison Blanche va-t-elle me remercier de vous avoir aidé un complot terroriste ? Je vais recevoir un cendrier gravé. Ou alors peut-être un de ses pins en forme de drapeau américain comme celui que vous avez au revers de votre veste.

                   (épisode 16)

 

LIZ : Forgiveness can’t change the past, but it can change the future.

(épisode 16)

  LIZ:Pardonnez quelqu'un ne change pas le passé, mais ça peut faire toute la différence pour le futur.

                  (épisode 16)

RED : That’s a charming sentiment. But as far as I’m concerned, some things are unforgivable

(épisode 16)

 

  RED: Voilà un charmant sentiment. Mais en ce qui me concerne, je suis d'avis qu'il y a parfois des actes impardonnables.

                   (épisode 16)

 LIZ : My mother’s alive .You lied to me!... Some things can’t be forgiven.

(épisode 16)

  LIZ: Ma mère est en vie. Vous m'avez menti!...Y a des actes qui sont impardonnables.

                   (épisode 16)

RED : If anything happened to me, this was to go to Elizabeth... So she would know...Now I’m not sure I ever want her to know.

(épisode 16) 

  RED: Si il m'était arrivé malheur, saurait dû être remis à Elizabeth...Pour qu'elle sache enfin tout...Je me demande si je ne préfère pas que tout ça reste secret.

                    (épisode 16)

 RED: But Velov knows differently.

(épisode 16)

     RED: C'est que Velov vous a raconté.

                      (épisode 16)

 

LIZ: And the White House is asking for Reddington’s help?
COOPER : At this point, I think they’ll take help from anybody.
RED : [ Laughs ]

(épisode 16)

  LIZ:Et c'est à Reddington que la maison Blanche fait appel?
COOPER: Il ferait appel à n'importe qui à ce stade.
                RED: [ rire]                

                   (épisode 16)

RESSLER : He laid a hand on you. As far as I’m concerned, there’s no coming back from that.

(épisode 17)

  RESSLER: Ce mec, il t'a trahi , il a été violent. En ce qui me concerne , c'est un truc que je peux pas oublier.

                   (épisode 17)

 

RED  : I’m here to ask you, to implore you, please don’t do this. I’m telling you no matter what you believe, Tom is not he man you think he is… He’s a criminal. Men like Tom don’t change. You’re attempting to build a life with a man who is fundamentally dishonest…

(épisode 17)

  RED: Je suis venu ici, pour vous implorez, je vous en pris ne faites pas cette sottise. Je vous assure quoi que vous puissiez penser, Tom n'est pas l'homme que vous croyez connaître...c'est un criminel. Les hommes comme lui ne change pas. Vous vous apprêtez à construire votre vie avec quelqu'un qui est fondamentalement malhonnête...

                  (épisode 17 )

 RED : You were wrong about him once. What makes you so sure you’re not wrong this time? Do you really want your child to pay the price for that mistake for the rest of his or her life?

LIZ: Get out. I want you to go. Please. I don’t want you here.

(épisode 17)

 RED: Vous vous êtes déjà trompé une fois sur lui. Qu'est-ce qui vous rend si sûr que vous ne vous trompez pas cette fois aussi ?Vous voulez vraiment que votre enfant paie le prix de cette regrettable erreur jusqu'à la fin de ses jours?
 LIZ: Sortez d'ici. je vous demande de partir, s'il vous plaît. J'ai pas envie de vous voir.

                   (épisode 17 )

 RED : He’s after Elizabeth.

(épisode 17)

      RED: Il cherche à atteindre Elizabeth.

                    (épisode 17)

COOPER : We are here today to witness the beginning of a new FAMILY, inspired by the love of a man and woman who have found in each other their truest friend. Two people who chose each other.

(épisode 17)

 

  COOPER: Nous sommes ici pour être les témoins de la naissance d'une nouvelle famille, inspiré par l'amour d'un homme et d'une femme qui ont trouvé en chacun son ami le plus fiable. Deux personnes qui se sont choisies.

                     (épisode 17)

 RED (to Ressler) :In retrospect, that’s a perfect choice. He knows us intimately. He knows about the task force. They gave us a false trail, and we followed the scent. Donald, if I’m right and this was all an elaborate feint, all that matters is that you get to that church, now.

(épisode 17)

 RED(à Ressler): En y réfléchissant, c'est le choix idéal. Il nous connaît très bien. Il a eu affaire à l'unité spéciale. Ils nous ont mis sur une fausse piste, et nous, on est tombé dans le panneau. Donald,si j'ai raison et que tout celà n'est qu'une mise en scène élaborée, le plus important est que vous alliez à l'église, immédiatement.

                  (épisode 17)

TOM : I love it when you misquote Lewis Carroll.

(épisode 17) 

  TOM: J'adore quand tu adaptes Lewis Carroll.

                  (épisode 17)

LIZ (to Cooper) : You’re the closest thing I have to a real father.

(épisode 17) 

  LIZ: Vous êtes un vrai père pour moi, Harold.

                   (épisode 17)

 RED : I’m afraid your wedding plans will have to wait, Lizzie.

(épisode 17)

  RED: Ca me semble suffisant pour reporter vos plans de mariage, Lizzie.

                   (épisode 17)

LIZ (to Tom) : I know a little something about baggage, but I love you. And I am willing to help you carry yours...if you can help me carry mine.
(épisode 17) 

  LIZ(à Tom):Je sais ce que c'est d'avoir un fardeau à porter, mais je t'aime. Et je suis d'accord pour t'aider à porter ton fardeau...si tu m'aides à porter le mien.

                     (épisode 17)

 

LIZ : This is on you.
RED: Yes. All of this, indeed, is on me.

(épisode 17)

             LIZ: Ca sera votre faute
  RED: Oui. Oui en effet, tout ce qui arrive, est ma faute.

                    (épisode 17)

 

RED : Lizzy, your mother is dead.
LIZ : Then who is it? Who? You owe me this.
RED : I’ll tell you what I know as soon as I know you’re safe.

(épisode 17)

       RED: Lizzy, votre mère est morte.
LIZ: Mais alors qui c'est? Qui ? Vous me devez la vérité.
  RED:Je vous dirais ce que je sais quand vous serez en sécurité.

                    (épisode 17)

 

TOM : You know my feelings. Besides reliving childhood traumas, it’s an old lady name.

(épisode 18)

  TOM: Tu sais ce que j'en pense. Ca me rappelle trop de mauvais souvenirs d'enfance, en fait ça fait vieille dame.

                  (épisode 18)

 

TOM : Well, you always wanted a shotgun wedding.

(épisode 18)

  TOM: Moi je dis , mariage sous le feu mariage heureux.

                  (épisode 18)

 

RED : Congratulations, Elizabeth. May I see her?
LIZ : No. Get out. Please, go away. Make him go away.
TOM : It’s been a long day. She’s had a lot of drugs.
LIZ : It’s not the drugs. This is my daughter. I’m begging you.

(épisode 18)

  RED: Toutes mes félicitations, Elizabeth. Je peux la voir?
LIZ: Non. Allez-vous en. Sortez d'ici. Tom fait le sortir.
 TOM: Ca été une longue journée. Avec l'anesthésie.
  LIZ: Non, rien n'a voir. C'est ma fille. Je vous le demande.

                   (épisode 18)

 

RED : Oh, for God’s sake, Dembe, spare me the mystical reassurance. Everything is not fine. Where the hell was the perimeter defense at that damn church? You should have deployed four teams, five teams. Look at her lying there in this barbaric situation with her child’s life at risk. Everything is not fine. She never should have been at that Godforsaken church.
MR KAPLAN : Stop it, Raymond! This has little to do with Dembe and nothing to do with that poor girl in there. She’s been telling you for months that you’re a danger to her baby. This is on you, Raymond. Nobody else. You were wrong to make her believe you could keep her safe. You made us all believe

(épisode 18)

  RED: Par pitié, épargne-moi ton optimisme aveugle. Tout ne vas pas bien. Où il était le périmètre de sécurité autour de l'église? Il fallait déployer 4 équipes voir 5 même. Regarde-la forcé d'accoucher dans ces conditions barbares alors que la vie de son enfant est en danger. Non tout ne va pas bien, non. Elle n'aurait jamais dû aller dans cette maudite église.
MR KAPLAN: Ca suffit, Raymond! Tout celà n'a rien avoir avec Dembe et encore moins avec cette pauvre jeune femme. Ca fait des mois qu'elle vous explique que vous faites courir un risque à son bébé. Ce qui arrive c'est votre responsabilité, celle de personne d'autre. Vous avez eu tord de vouloir la persuader qu'elle serait en sécurité avec vous. Et on a eu tord de vous croire.

                    (épisode 18)

SOLOMON : When you fall prey to errors, you become prey.
(épisode 18)

  SOLOMON:Quand on commet une erreur, on en paye le prix.

                     (épisode 18)

RED : Don't go, Lizzy. Please, don’t go... Please don't go.
(épisode 18)

   RED: Ne nous laisse pas. Je t'en pris, Liz...Accroche-toi. Je t'en supplie, Liz.

                     (épisode 18)

 

 TOM : Her name is Agnes.
RED :
That’s a good name.
(épisode 18)

            TOM: Elle s'appelle Agnès.
           RED: C'est un joli prénom.

                     (épisode 18)

 
TOM : Let me find something for the pain. Demerol
LIZ : What about the baby?
TOM : I don't know. I'm not trained for this.
LIZ : Oh, my god. We're terrible parents.
(épisode 18)

      TOM : Attends je vais te trouver quelque chose pour la douleur. Demerol
       LIZ:C'est pas mauvais pour le bébé?
   TOM: Je suis pas médecin. J'en sais rien.
   LIZ: Oh, c'est pas vrai. On est nul comme parents.

                    (épisode 18)

 

LIZ : Raymond, I do love...

(épisode 18)

          LIZ: Raymond, je vous aime...

                   (épisode 18)

RED : It is the children the world nearly breaks that grow up to save it.

LIZ : I don’t want that for her.
RED : I wasn’t talking about her. I was talking about you, Elizabeth.

(épisode 18)

 

 RED: Ce sont les enfants que le monde a failli briser qui finissent par le sauver.
    LIZ: Je veux une autre vie pour elle.
 RED: Ce n'est pas d'elle que je parlais,non. Moi, je parlais de vous, Elizabeth.

                   (épisode 18)

 RED (to Tom) : And she’d insist you stay and protect her child. You’re a father now.

(épisode 18)

   RED ( à Tom): Et elle souhaiterait que vous protégiez son enfant. C'est votre rôle de père.

                    (épisode 18)

 LIZ : Ohh! From where? Three minutes out from where? An abandoned warehouse? Because I let a fugitive, a killer, a sociopath into my life…
TOM : I know.
LIZ : …now I am being hunted by God knows who’s chasing me, but they’ve got body armor and assault rifles, and I have to give birth to my child– to a baby!– in a filthy warehouse!
KAPLAN : It’s a nightclub.
LIZ : Is that supposed to make me feel better?
KAPLAN: No, it’s not. Your baby deserves more than we can provide.

(épisode18)

 LIZ: Ohh! On arrive où? Dites-moi où vous m'emmenez ? Un entrepôt désaffecté ? J'ai laissé entrer dans ma vie un fugitif doublé d'un tueur, un sociopathe...
         TOM: Calme-toi.
LIZ:..Et voilà que je suis traqué par dieu sait qui, et sa bande de mercenaires avec leurs gilets par balles et leurs fusils d'assaut, à cause de çà, je me retrouve obligé d'accoucher-de mon bébé-dans un entrepôt crasseux !
 KAPLAN: Non, c'est un night-club.
   LIZ: C'est sensé me remonter le moral?
 KAPLAN:Non, pas vraiment. Votre bébé mérite mieux que ce qu'on peut lui offrir.

                   (épisode 18)

 

RED : I can't protect you in a hospital.
LIZ : You can't protect me in a church either.
RED : Let me rephrase that. I cannot safeguard you and the dozens of innocent patients and medical personnel who'll be caught in the crossfire when Solomon and his Stormtroopers put together where you are.

(épisode 18)

  RED:Je ne peux pas vous défendre dans un hôpital.
         LIZ:Dans une église, non plus.
  RED:Laissez-moi reformuler. Je ne peux pas assurer votre sécurité ni celles des dizaines d'innocents sur les lieux entre les patients et le personnel médical,qui vont se retrouver pris entre deux feux dès que Solomon et ses troupes d'élites vous auront localisé.

                   (épisode 18)

 WOMAN : It’s not that he died. It’s not even the way he died. It’s the things I said to him just before he died.

(épisode 19)

  L'INCONNUE: Ce n'est pas qu'il soit mort. Ni la façon donc il est mort. Ce que je regrette ce sont les mots que j'ai prononcé avant qu'il meurt.

                   (épisode 19)

 WOMAN : I was out of my mind — there was no one. Just me.

(épisode 19)

   L'INCONNUE: J'ai dit n'importe quoi-je parlais de personne. Que de moi.

                    (épisode 19)

 WOMAN : Have you ever killed anyone?
RED : That’s an odd question.
WOMAN : Have you?
RED : Yes. Many. But never anyone who didn’t deserve it.
WOMAN: Me, too.

(épisode 19)

  L'INCONNUE:Avez-vous déjà tué un homme?
         RED:c'est une question étrange.
                L'INCONNUE:Répondez? 
  RED:Oui.Beaucoup.Mais je n'ai jamais tué quelqu'un qui ne le méritait pas.
             L'INCONNUE:Moi, c'est pareil.

                     (épisode 19)

 RED: It was a Hobson’s choice.There was a woman and her child. Both were doomed. Both would die. I could either save one or lose both. I chose the child. It was… it was the worst thing I’ve ever had to do in my life. Worst thing by far.

(épisode 19)

  RED: Je me suis trouvé devant un choix impossible. Il y avait une femme et son enfant. La mère et la fille allait mourir. Toutes les deux condamnées. Et je pouvais en sauver une ou perdre les deux. Et j'ai choisi l'enfant. Ca été...la pire chose que j'ai eu à faire de toute ma vie. La pire chose et de loin.

                     (épisode 19)

RED : I was arrogant. I assumed there was an order to things; that if I nourished and protected and taught the child, she would be safe and happy. But no matter what I tried to do, all I brought her was misery and violence and eventually…
WOMAN: Death.

(épisode 19) 

 RED: J'ai été arrogant. Je supposais qu'il y avait un ordre des choses qu'il fallait respecter et que si j'élevais et protégeais et intruisais cet enfant, je lui offrirais la sécurité et le bonheur. Malgré tous mes efforts, tout ce que j'ai pu lui apporté, n'a été que malheur, violence et pour finir...
                   L'INCONNUE: La mort.              

                    (épisode 19)

WOMAN : I am her mother, and I am death to her… so this is what I’m doing. I never wanted this.

(épisode 19) 

  L'INCONNUE: Elle est tout pour moi, et elle est persuadé que je suis morte...alors je préfère vraiment mourir .J'ai jamais voulu çà.

                     (épisode 19)

 RED (looks at the locket) : To Katarina, Love Papa.

(épisode 19)

  RED(regardant le collier): Pour Katarina, avec tout mon amour, papa.

                      (épisode 19)

RED : There’s someone I need to see.

(épisode 19) 

        RED: Je dois aller voir quelqu'un.

                      (épisode 19)

TOM : Stay away from us.

(épisode 19) 

    TOM: Ne vous approchez plus de nous.

                     (épisode 19)

 RED : Everyone dies someday.

(épisode 19)

        RED:On doit tous mourir un jour.

                      (épisode 19)

 WOMAN : Is there? That little girl, the one you told me about. The one whose father you spared. What would you do if you knew?… knew… that as long as you drew breath, as long as you continued to exist... her life would be in danger? She would be hunted, and she would be killed. What would you do?

(épisode 19)

  L'INCONNUE: Vous croyez? Cette petite fille, celle donc vous m'avez parlé. Celle donc vous avez épargné le père. Qu'est-ce que vous feriez si vous aviez la certitude ?...Que tant que vous respirez, que tant que vous continuerez à exister...sa vie serait en danger? Qu'elle serait pourchassé, et qu'on voudrait la tuer. Qu'est-ce que vous feriez?

                     (épisode 19)

 

RED : You could tell where Safar was standing when the vest blew. It was like a perfect circle of death. There was almost nothing left of the people closest to him . Seventeen dead, 46 injured - blown to pieces. The closer they were to the bomber, the more horrific the effect.
WOMAN : Stop.
RED : That's every suicide, every single one. An act of terror perpetrated against everyone who's ever known you, everyone who's ever loved you. The people closest to you, the ones who cherish you... are the ones who suffer the most pain, the most damage. Why would you do that? Why would you do that to people who love you?
WOMAN : I have no choice.
RED: There's always a choice.

(épisode 19)

 RED: On voyait immédiatement où Safar se tenait quand il s'est fait exploser. On aurait dit un parfait cercle de mort.Il ne reste rien pratiquement de ceux qui étaient près de lui. 17 morts,46 blessés réduits en pièces. Plus ils étaient proches de la bombe, plus les effets ont été épouvantables.
               L'INCONNUE: Arrêtez.
 RED: C'est ce que sont tous les suicides, chaque suicide commit. Est un acte terroriste perpétré à l'encontre de tous ceux qui étaient dans votre vie, à l'encontre de tous ceux qui vous ont aimez. Les gens les plus proches de vous, ceux pour qui vous comptiez le plus...sont ceux qui vont le plus souffrir,ceux qui auront le plus de dégâts. Pourquoi feriez-vous çà? Pourquoi feriez-vous une chose pareille à ceux qui vous aiment?
        L'INCONNUE: Je n'ai pas le choix.
   RED:On a toujours le choix.

                      (épisode 19)

 

 RED : She'll need protection.
TOM: Only if you're in her life. Go. Stay away. I won't let you make the same mistake... with her that you made with Liz.

(épisode 19)

          RED: Il va falloir la protéger.
TOM: Seulement si vous restez dans sa vie. Allez-vous en. Restez loin d'elle.Je vous laisserez pas faire avec elle les erreurs que vous avez faites avec Liz.

                  (épisode 19)

 RED : There was a woman I loved. She was… my life. My heart. And she died. She left behind a little girl. One last, precious piece of herself. I would give anything to be a part of that child's life but a man made it clear I would never see her, hold her, watch her grow and I knew in that moment I would never be any part of that beautiful little girl's life because...
WOMAN : He was her father.
RED : And to harm him would be to harm her. A mortal sin. Her mother is gone. The father is what she has left in the world.

(épisode 19)

 RED: Il y avait une femme que j'aimais. Elle était...ma raison d'être. Mon coeur. Mais elle est morte. Elle a laissé une petite fille, une dernière et précieuse part d'elle-même. J'aurais donné tout ce que j'ai pour faire partie de la vie de cette petite fille mais un homme a été très clair et il a dit que jamais je...je ne la verrais grandir, faire ses premiers pas et j'ai compris à ce moment là que...qu'il me fallait abandonner l'espoir de faire parti de la vie de cet enfant parce que...
 L'INCONNUE: Cet homme est son père.
 RED: Et que lui faire du mal reviendrait à faire du mal à elle. Un péché mortel.Sa mère n'est plus là.Son père est tout ce qu'il lui reste dans ce monde.

                   (épisode 19)

 WOMAN : You had no choice. It was either me or Masha.
RED : I'm sorry.
WOMAN : Raymond, you did save me…through her. It was the only way. You chose well.

(épisode 19)

  L'INCONNUE: Tu n'avais pas le choix. C'était moi ou Masha.
                RED:Je suis désolé.
 L'INCONNUE:Raymond, tu m'as sauvé,à travers elle. C'était le seul moyen. Tu as fait le bon choix.

                    (épisode 19)

 RED (holding a mangled kite): I found the intruder. He put up a fight. I had no choice but to kill him.

(épisode 19)

  RED( tenant un cerf-volant déchiqueté): J'ai trouvé l'intrus. Il a voulu se battre. J'ai pas eu le choix, je l'ai tué.

                   (épisode 19)

SAMAR : I had a pretty good angle on her face as she cracked me with the butt of her weapon. It’s her.

(épisode 20) 

  SAMAR: J'étais bien placé pour voir son visage quand elle m'a frappé avec la crosse de son arme. Je suis sûre.

                    (épisode 20)

 RED : As soon as the name “Masha Rostova” hit the 24-hour news cycle... they came for her. I thought I could…protect her. I did protect her. All these years, I’ve anticipated almost every threat. But this one… …a medical complication in childbirth.
DOM : Masha had a child?
RED : A girl. She was born prematurely, but she’s expected to be fine.
DOM : Well, that’s wonderful. Now I am a great-grandfather.

(épisode 20)

  RED: Dès que le nom de "Masha Rostova" a été repris en boucle par les journaux...ils sont sortis du bois. Je croyais pouvoir...la protéger. J'y suis parvenu. Pendant toutes ces années, j'ai réussi à anticiper presque tous les dangers. Sauf celui-ci...elle est morte des complications liées à son accouchement.
        DOM:Masha a eu un enfant ?
  RED: Une fille. Née quelques semaines avant termes, mais a priori en bonne santé.
 DOM:Cà alors, quelle bonne nouvelle. Me voilà maintenant arrière-grand-père.

                   (épisode 20)

RED : I feel bereft, just like you.
DOM: No, not just like me. She’s gone because of choices you made for both of them. First Katarina and then Masha. As far as I’m concerned, you killed my entire family! No, you’re not like me.

(épisode 20) 

  RED: Moi aussi, j'ai perdu un être cher, exactement comme toi.
  DOM: Non, je t'arrête pas comme moi. Elle est plus là à cause des décisions que tu as prises pour l'une comme pour l'autre. D'abord Katarina et ensuite Masha. Je te considère comme responsable de la mort de l'ensemble de ma famille. Non, on a rien de semblable.

                     (épisode 20)

RED : I can’t live for long with what I feel inside. I don’t see how anyone can
(épisode 20) 

 RED: J'arriverai pas à continuer à vivre  avec ce que je ressens au fond de moi. Qui pourrait supporter çà.

                   (épisode 20)

DOM : I crawled... into the wilderness... like a mortally wounded animal. Got as far away from the pack as I could... to run out the clock,run out the clock until I died.

(épisode 20)

 

  DOM:J'ai eu à peine la force...de me traîner jusque dans la forêt...j'étais comme un animal blessé à mort. Ce que je voulais c'était laisser la meute loin derrière...laissé passer le temps,et mourir quand mon heure serait venu.

                    (épisode 20)

 DOM : It sounds like there are honest people out there who are depending on you — God help them.

(épisode 20)

 DOM:J'ai l'impression qu'il y a des gens qui ont besoin de toi des gens biens qui comptent sur toi-Oh, je les plains.

                     (épisode 20)  

 TOM : I think we’re staring at Katarina Rostova.

(épisode 20)

  TOM: Je pense la femme sur la photo c'est Katarina Rostova.

                      (épisode 20)

 RED : Your granddaughter… She’s… I’m sorry.

(épisode 20)

  RED: Ta petite-fille ... Elle est ... je suis désolé.

                  (épisode 20)

 ARAM : « When she shall die,Take her and cut her out in little stars,And she will make the face of heaven so fineThat all the world will be in love with night. And pay no worship to the garish sun. Romeo and Juliet.» Agent Keen loved Shakespeare.

(épisode 20)

  ARAM:" Quand elle sera morte, emporte-la et découpe-la en une nuée d'étoiles. Elle rendra la face du ciel si merveilleuse que tout l'univers sera amoureux de la nuit. Elle ne vouera plus culte avec l'aveuglant soleil. Roméo et Juliette." L'agent Keen aimait lire Shakespeare.

                   (épisode 20)

RED : She had your temper
DOM : I loved that girl enough to let her go, which is more than you can say.

(épisode 20) 

  RED: Elle avait ton tempérament.
  DOM: Je l'aimais assez pour renoncer à elle, on peut pas en dire autant de toi.

                   (épisode 20)

TOM : Look, maybe I could …work on the case while I’m there, because I’m… I’m useless here.

(épisode 20)

 TOM: Je me demandais si...je voudrais vous aider pour l'enquête, parce qu'ici je sers pas à grand chose.

                   (épisode 20)

RED : Never underestimate the power of glitter.
(épisode 20) 

  RED: Ne sous-estimons pas le pouvoir des paillettes.

                    (épisode 20)

ARAM : She loved dim sum and Beyonce and those little wooden foot massagers that go under your desk.
(épisode 20)
 

  ARAM: Elle aimait les raviolis chinois et Beyonce et ces appareils de massage pour les pieds qu'on pose par terre.

                    (épisode 20)

 

ARAM : Don’t judge, I’m just super stressed out.

(épisode 20)

  ARAM: Me faites pas la morale,je me sens déjà super stressé.

                    (épisode 20)

 RESSLER : Vultures…

(épisode 20)

             RESSLER: Vautours...

                    (épisode 20)

 RED : I was just imagining young Katarina... covered in glitter.As an adult, it’s easy to dismiss this stuff as girlish frivolity. You forget the wonder it creates, the light captured…secret wishes evoked. It renders even the darkest days sparkly.

(épisode 20)

  RED: J'étais entrain d'imaginer Katarina enfant...recouverte de paillettes. Nous autres les adultes, on ne voit dans ses babioles guère plus qu'une fantaisie de petite fille. Et on a tendance à oublier le côté féérique, la façon donc la lumière l'est fait scintiller...les voeux secrets que ça évoque. Grâce à elles,la pire des journées devient la plus merveilleuse.

                    (épisode 20)

 

RED : I’m here to pay my debt to you, Aram.
ARAM : You’re back
RED : Strap on your bike helmet. We are going to work

(épisode 20)

  RED:Aram, je viens payer ma dette envers vous.
            ARAM: Vous êtes revenu.
 RED: Prenez votre casque et votre vélo. Le travail nous attend.

                     (épisode 20)

 TOM : I know what you’re thinking. You’re thinking, ‘Dad you suck at this.’ But I’m telling you, I can do this…I think.

(épisode 20)

  TOM: Je sais ce que tu te dis. Tu te dis ' Papa arrête, t'es trop nul'. Mais fais-moi confiance, je vais y arriver...Enfin, je crois.

                   (épisode 20)

 

COOPER : Did she love mercy? I’ve never met anyone more forgiving. Elizabeth followed her heart. And against all odds, it led her back to the man she loved.

(épisode 20)

  COOPER: Elle faisait preuve de miséricorde. Elle accordait son pardon facilement. Elizabeth a suivit son coeur. Et contre toute attente, sa route l'a ramené auprès de celui qu'elle aimait.

                   (épisode 20)

 

ARAM : ...when they’re suddenly not there, we collapse into rubble… Now I understand why you have collapsed into rubble. I do, and I’m truly sorry. But I’m here to collect on your debt. You owe me.So let’s go.
RED: To pay… m-my debt to you would require more than I possess. I’m not coming back

(épisode 20)

 ARAM:...quand ils ne sont soudainement pas là, nous nous effondrons dans les décombres...J'ai conscience de ce qui a provoqué votre effondrement. Soyez-en sûr et j'en suis profondément désolé. Mais vous avez une dette à régler. Une dette envers moi. Revenez avec moi.
RED:Comment...comment payer ce que je vous dois, alors que ça me demanderais plus que ce que je peux donner. Je peux pas vous accompagner.

                   (épisode 20)

 

DOM : You think that because Masha is dead, now you can understand me?

(épisode 20)

  DOM: Masha est morte et tu crois que tu peux me comprendre?

                  (épisode 20)

TOM : Please tell me you know how to swaddle a baby.
SAMAR : I hear bourbon works.

(épisode 20)

 

  TOM: Dites-moi est-ce que vous savez comment emmailloter un bébé.
   SAMAR: C'est une ruse pour me la refiler.

                  (épisode 20)

 COOPER : You ready to roll in the mud?
TOM : Thought you’d never ask.

(épisode 20)

  COOPER: Vous êtes prêts à vous salir les mains?
         TOM: Enfin j'y croyais plus.

                   (épisode 20)

 RED: I’m sorry for the intrusion. Let me give you some money, please. Would you pick up a single malt? Preferably from the Highlands, but not Islay. The water there tastes like seaweed and iodine.

(épisode 20)

  RED: Pardon pour le dérangement. Laisse-moi te donner un peu d'argent s'il te plaît. Tu pourrais prendre un single malt? Si possible des Highlands,mais pas de l'île d'Islay. Leur eau a un goût d'algues et de teinture d'iode.

                   (épisode 20) 

 RED :Survival is all relative.There are limits, even for people like us. Especially for people like us.

(épisode 21)

  RED: Survivre c'est très relatif. Il y a des limites, même pour des personnes telles que nous. Et plus particulièrement pour des personnes telles que nous.

                    (épisode 21)

SCOTTTIE : It’s been years since a man worked this hard to gain my attention.
(épisode 21) 

  SCOTTIE: Il y a bien longtemps qu'on n'avait pas montrer un tel intérêt à mon égard.

                   (épisode 21)

 
RED : I once spent part of a summer in Bermuda. The island, certainly not the shorts.
(épisode 21)

 RED: Une année, j'ai passé une partie de l'été aux Bermudes. L'île a un certain charme, certainement pas le short.

                  (épisode 21 )

RED : As long as we keep moving forward, I’ll endure.
(épisode 21)

  RED: Tant qu'on continue à avancer, ça m'aide à tenir le coup.

                    (épisode 21)

 

RED : God, I'm starving, what time is it?

(épisode 21)

  RED: Mon dieu, je meurs de faim moi, quelle heure est-il?

                   (épisode 21)

 
ARAM : Abort! Abort!
TOM : Did you just say "Abort"?
(épisode 21)

           ARAM: Démontez! Démontez!
 TOM: Vous avez dit "démontez"?

                    (épisode 21)

 

RED : Boy, I can’t wait to hurt you someday.

(épisode 21)

  RED: Je rêve du jour où je pourrais enfin vous faire du mal.

                    (épisode 21)

 

RED : God that door is slow. I was hoping for a more dramatic entrance but what the hell. Scottie. Aren’t you the challenging woman to pin down.

(épisode 21)

  RED: Nom d'un chien que cette porte est lente. J'avais espéré faire une entrée un peu plus dramatique, mais c'est râté afin bon peu importe. Scottie. Seriez-vous moins difficile à avoir qu'on ne le prétend.

                    (épisode 21)

 

RED : You have it all wrong, dear. I didn’t come to kill you.I came here because you and I are about to climb into bed together, just for a quickie. We now share a mutual enemy. So, let’s get you bandaged up, not that you aren’t even lovelier with a little blood trickling down your arm.

(épisode 21)

  RED: Vous avez tout faux,ma chère. Je n'ai aucunement l'intention de vous tuer. Nous sommes là parce que vous et moi, nous allons nous retrouver dans le même lit, juste pour un petit coup vite fait. Nous avons un ennemi commun. Allez, on va vous mettre un petit pansement, quoique honnètêment votre bras ensanglanté n'enlève rien à votre pouvoir de séduction.

                    (épisode 21)

 

ARAM :I know, kind of weird. Although, truth be told, we do sort of have a special relationship

(épisode 21)

  ARAM:Je sais oui, c'est bizarre. Quoique je dois admettre qu'on a toujours eu une relation privilègiée.

                  (épisode 21)

 

RED : Laurel’s as crooked as a dog’s hind leg.

(épisode 21)

  RED: Laurel est aussi tordu qu'une racine de bonsaï.

                  (épisode 21)

 

RESSLER : So, what? You’re the, uh, new Agent Keen?

(épisode 21)

  RESSLER: Tiens donc? Vous êtes le nouvel agent Keen ?

                  (épisode 21)

 

RED : They say gifting a bouquet of daffodils ensures happiness... while presenting just one... means bad luck is on the horizon

(épisode 21)

  RED:On dit qu'offrir un bouquet de jonquilles apporte le bonheur à celui qu'il le reçoit...alors que lorsque l'on offre une seule jonquille...celà signifie le malheur pointe à l'horizon.

                   (épisode 21)

 

COOPER : Susan Hargrave has a wanted fugitive on her payroll.
ATTORNEY BLAKELY: Rumor has it so do you. Nobody’s issuing a warrant for your arrest.

(épisode 21)

  COOPER:Susan Hargrave emploie un fugitif recherché
  ATTORNEY BLAKELY:La rumeur dit que vous aussi. Personne n'a délivré de mandat pour votre arrestation.

                     (épisode 21)

 

RED : A nanny movie?
CYNTHIA : Not just nannies. Schoolteachers, nurses, and a ridiculous threesome with two completely unbelievable policewomen.
SAMUEL : Cynthia, they’re just movies. I have never cheated on you. And besides, I don’t think he wants to hear about it.
RED : Yes, I want to hear about it. All about it. Unfortunately, I do need to hear about your contract with Halcyon. So business first, and then, Cynthia, I’ll be all ears.

(épisode 21)

          RED: Des nourrices en vidéo?
 CYNTHIA:Pas que des nourrices. Des institutrices, des infirmières, et un ridicule plan à trois avec deux femmes flics complétement improblables.
  SAMUEL:Ce ne sont que des vidéos. Je t'ai toujours été fidèle et tu le sais. En plus, je ne crois pas que ça l'intéresse vraiment.
  RED: Oh mais si, bien sur que ça m'intéresse.Moi, je veux tout savoir. Seulement, je suis avant tout ici pour tout apprendre sur votre contrat avec Halcyon. Donc les affaires d'abord, et ensuite,Cynthia, vous me racontrez les nourrices.

                  (épisode 21)

 

RED : Can’t say that I’m surprised. Disappointed, perhaps. Kill or capture?
TOM: Kill. Your head is a peace offering for them botching the job with Liz.
RED : Thank you, Tom

(épisode 21)

  RED: Je ne peux pas dire que je suis surpris.Déçu, conviendrait mieux. Tué ou capturé?
 TOM:Tué. Elle offre votre tête en compensation de l'enlèvement de Liz.
             RED: Merci, Tom.

                  (épisode 21)

 

TOM : That’s exactly what I came here to do. But for my daughter’s sake, I’m not gonna do that.
SCOTTIE : You’re hired.
TOM : Sorry, what? You want me to work for you?
SCOTTIE : In my experience, there’s a very fine line between love and hate.

(épisode 22)

  TOM:C'est exactement pour çà que je suis venu. Mais je préfère renoncer pour le bien de ma fille.
          SCOTTIE: Je vous engage.
  TOM:Excusez-moi? Vous me proposez du travail?
 SCOTTIE:Je sais par expérience, que la frontière entre l'amour et la haine est teigneux.

                   (épisode 22)

 
SCOTTIE : I'm working on the power of positive confrontation.

(épisode 22)

  SCOTTIE: Mais j'essaie d'adopter une attitude positive vis-à-vis des conflits.

                    (épisode 22)

 
RED : If you kill her, the answers you've been looking for your entire life will die with her.

(épisode 22)

  RED: Si vous l'a tué, elle emportera avec elle, les réponses que vous avez cherché  toute votre vie.

                  (épisode 22)

RED : Looking at you makes my toes curl. But robbing the next President of the United States?
This is gonna be a gas

(épisode 22)

 

  RED: Etre dans la même pièce que vous me répugne. Mais nous associer pour voler le futur Président des Etats-Unis?
      Voilà qui va être une belle aventure.

                   (épisode 22)

 SCOTTIE : You’re not ransoming me. I’m ransoming you. And the amount is $3 million, not $1 million.

(épisode 22)

  SCOTTIE: C'est à vous à présent de me payer. Et c'est moi qui fixe la rançon. 3 millions précisement et non 1 seul.

                   (épisode 22)

 NEZ : You’re late. She’s not happy.
SOLOMON : Promise you won’t kick my ass. ‘Cause she could kick my ass.

(épisode 22)

  NEZ: T'es en retard.Et elle est de mauvais poil.
  SOLOMON:Me casse pas la gueule s'il te plaît. Elle en serait capable.

                    (épisode 22)

 SCOTTIE : You work with the single most sought-after criminal in America. Thanks to you, he’s not only free, his criminal empire’s expanding. You, all of you, have proven quite capable.. of parking your selective morality when the moment serves. I suggest finding Elizabeth Keen’s killer is just such a moment. It’s “badges in the drawer” time, people. This is a revenge movie.

(épisode 22)

  SCOTTIE: Vous faites bien équipe avec le criminel le plus recherché du pays. Grâce à vous , il est encore en liberté, et son empire ne fait que grandir. Tous ici, vous avez montrer que vous êtes tout à fait capable..de mettre de côté votre sens moral quand le moment le demande. Trouver le responsable de la mort d'Elizabeth Keen fait parti de ses moments là. Oubliez tous vos jolis petits principes. L'heure de la vengeance a sonné.

                      (épisode 22)

ARAM : Great. That’s the server's connected to the terminal . Follow the cable and insert, uh, you know, the, uh…
SAMAR : Your dongle? (CHUCKLING)
ARAM : Yes. Uh, well, it’s not mine, but, uh, yeah.
SAMAR : Okay. Your dongle has been inserted.

(épisode 22) 

  ARAM: Super. C'est le serveur du terminal sécurisé. Remonte le cable et cherche , là, où, insérer, le, uh...
SAMAR: Ton chouchou?
 ARAM: Non, uh, je veux dire, c'est pas le mien, branche-le, oui.
 SAMAR: Très bien. Ca y est ton joujou est branché.

                     (épisode 22)

 KIRK : Do you know what I’m thinking, Raymond? That house by the water, holding a gun in your mouth… I should have pulled the trigger. So, you have my money and my senator. But you don’t have me.

(épisode 22)

  KIRK: Sais-tu à quoi je pense, Raymond? A cette maison au bord de l'eau, et au canon de mon flingue...enfoncé dans ta bouche, j'aurai dû tirer. Bon, tu as mon argent et mon sénateur. Mais moi, tu ne m'as pas.

                      (épisode22)

 DIAZ : I am not gonna be an accomplice to murder.
RED : You are if you want to be President.

(épisode 22)

  DIAZ: Je ne me rendrais pas complice de meurtre
  RED:Pourtant il le faudra si vous voulez être président.

                     (épisode 22)

SOLOMON : You’re right. But you and I both know that your wife is in a much better place.
TOM (shoots Solomon in the stomach) : That’s for my wife.

(épisode 22)

  SOLOMON: C'est vrai. Mais votre femme nous a quitté pour un monde meilleur.
 TOM( tirant dans le ventre de Solomon): Ca c'est pour elle.

                   (épisode 22)

 TOM : Told you those things would kill you.

(épisode 22)

  TOM: Je vous avais que ça vous tuerait.

                    (épisode 22)

 COOPER : When this started, Kirk was the criminal who was going to be controlling the next President. Now it’s Reddington.

(épisode 22)

  COOPER: Au début, c'était Kirk qui exerçait son emprise sur notre futur président. Aujourd'hui c'est Reddington.

                    (épisode 22)

 TOM : So, it didn’t take a genius... to decide who Liz would want to godparent our little girl. She’d want all of you.

(épisode 22)

  TOM: Alors c'est pas la peine d'être un génie...pour savoir qui Liz aurait voulu comme parrain et marraine de notre fille. Elle vous aurait tous choisi, vous tous.

                     (épisode 22)

 RED : If you kill her, the answers you’ve been looking for your entire life will die with her.
TOM : What are you talking about? My mother.
RED : Yes. Which is why I didn’t want you involved.
TOM : Why didn’t you tell me?
RED : You have a child to raise, Tom. If you start asking questions, it will put her at risk, it will put you at risk.
TOM : But her son is dead. She told me that herself.
RED : Christopher Hargrave went missing when he was only 3 years old.
TOM : Christopher… Hargrave. Is that my name?

(épisode 22)

  RED:Si vous l'a tué, elle emportera avec elle, les réponses que vous avez cherché  toute votre vie.
  TOM:De quoi est-ce que vous parlez ? Ma mère.
  RED:Oui. C'est pour ça que je voulais vous écartez de l'affaire.
 TOM: Pourquoi vous m'avez rien dit?
 RED:Vous avez une fille à élever. Si vous commencez à poser des questions, vous allez la mettre en danger, vous allez vous mettre en danger.
TOM:Elle a perdu son fils. Il est mort c'est ce qu'elle m'a dit.
 RED: Christopher Hargrave a disparu quand il n'avait que 3 ans.
 TOM: Christopher...Hargrave. C'est comme ça que je m'appelle.

                    (épisode 22)

RED : Listen to me, Tom. Susan Hargrave has many secrets. Some of them concern you. If you want answers, you must conceal your true identity.

(épisode 22) 

  RED: Ecoutez-moi, Tom. Susan Hargrave est une femme entouré de secrets. Donc certains vous concernent. Si vous voulez des réponses, vous devez taire votre véritable identitée.

                     (épisode 22)

 STALDER : It can’t be. Mr. Kirk was very clear. Take the girl, kill the father. Understood?

(épisode 23)

 STALDER: Ca ne doit pas l'être. Mr Kirk a été très clair. Prenez la fille, et tuer le père. Compris?

                     (épisode 23)

 ARAM : Why don’t I like the sound of this?
SAMAR : The oil you had us intercept from Kerogent in Amsterdam… that came from terrorists.
COOPER : That’s why you hijacked it before it made it into evidence.
RED : No. I hijacked it because… I’m a criminal. I’m parting with it because Alexander Kirk needs to be killed, and if it takes planting a little evidence on him… so be it.
COOPER : Is there any line you don’t expect us to cross?
RED : Yes. This one. I don’t expect you to dirty your hands planting the illicit oil. I simply need you to arrest Kirk’s employees once they possess it.

(épisode 23)

  ARAM: J'ai peur de ce que je vais entendre?
SAMAR:Le pétrole de Kerogent que nous avons intercepté à Amsterdam...ils venaient bien des terroristes.
 COOPER:Et avant qu'il ne devienne une pièce à conviction, vous l'avez détourné.
  RED:Non. Je l'ai détourné parce que...je suis un criminel. Je vais m'en servir parce qu'Alexander kirk doit être abattu, et si ce pétrole permet de créer des preuves contre lui...ça me satisfait.
  COOPER:Y-a-t'il une seule limite que vous ne nous demanderez pas de franchir?
  RED:Oui. Celle-ci.Je ne veux pas que vous soyez mêlé à cette histoire de pétrole illégal. Je veux simplement que vous arrêtiez les employés de Kirk une fois qu'il sera en leur possession.

                    (épisode 23)

 RED : Harold, you and your people… …I will always be more grateful than I could ever express, but I don’t expect… or rather, I couldn’t accept your involvement in this final act.
COOPER : I entered into this relationship with my eyes wide open. So did Agent Ressler and the others.
RED : I admire that about you, Harold. I know so many zealots, men and women who choose a side, an ideology by which to interpret the world, but to get up every single day and do the hard work of deciding what to believe, what’s right today, when to stand up or stand down… that’s courage. …It’s been a privilege… to see firsthand why the people you lead love you the way they do. But sadly, our time together has come to an end.

(épisode 23)

 COOPER: J'étais au courant des risques en travaillant avec vous et je les ai accepté. Tout comme l'agent Ressler et les autres.
RED: J'admire cette droiture, chez vous Harold. Je connais tellement de fanatiques, des hommes et des femmes qui choisissent un camp, une idéologie qui lui permet d'interpréter le monde, mais les gens comme vous qui se lèvent chaque matin et qui doivent faire le difficile travail de choisir en quoi ils doivent croire. Décider chaque jour de ce qui est bien, quand il faut intervenir ou quand il faut ne rien faire...il est là le vrai courage...ce fut un privilège...de voir au quotidien pourquoi l'équipe que vous dirigez,vous aime et vous respecte autant. Mais à mon grand regret, ses moments avec vous, touchent à leur fin.

                   (épisode 23)

 RED : Aram… set him up with someone, for God’s sake. He’s like a kid with his first erection on the school bus.

(épisode 23)

 RED: Aram...trouvez lui vite une copine, je vous en supplie. On dirait un gosse qui a sa première érection dans un bus scolaire.

                   (épisode 23)

 SAMAR : Killing in the name of justice... vengeance. After a while you don’t just get over it, you get used to it.
COOPER : That’s what I am afraid of.

(épisode 23)

  SAMAR:Tuer au nom de la justice...la vengeance. C'est quelque chose qu'on ne peut pas oublier, on apprend à vivre avec.
 COOPER:C'est bien ça qui me fait peur.

                   (épisode 23)

 RED to Ressler: You have faith. I envy that. Justice, integrity, faith in humanity, nobody embodies those principles more than you…

(épisode 23)

 RED à RESSLER: Vous avez la foi. Je vous envie. La justice, l'intégrité, la foi en l'humanité, nulle ne peut incarner ses principes mieux que vous ne le faites.

                   (épisode 23)

 RED : Do you want a bullet in Alexander Kirk’s head... or one in mine?

(épisode 23)

  RED:Préférez-vous une balle dans la tête d'Alexander Kirk...ou une balle dans la mienne?

                    (épisode 23)

MR KAPLAN : Do you want to know,Raymond? If I'm sorry? Yes. I’m sorry you weren’t more honest with Elizabeth from the beginning. I’m sorry that you wanted to know her so desperately... that you convinced yourself that we could keep her safe.I couldn’t sit back and watch you make the same mistake with Agnes. I didn’t betray you. I did what I’ve always done... protected you.This time, from yourself.

(épisode 23) 

  MR KAPLAN:Que voulez-vous savoir,Raymond? Si je suis désolé? Oui. Ca me désole que dès le début vous n'ayez pas été plus honnête avec Elizabeth. Ca me désole que voulant à ce point la connaître...vous ayez réussi à vous convaincre que nous pourrions protéger sa vie. Je n'allais pas vous laissez recommencer les mêmes erreurs avec Agnès. Je ne vous ai pas trahi.J'ai fait ce que j'ai toujours fait...vous protégez.Contre vous-même,cette fois.

                     (épisode 23)

 KIRK : I’ve been imagining this moment for the last 25 years.
LIZ : Who are you?
KIRK : Alexander Kirk. That wasn’t always so. Once, a long time ago… my name was Constantin Rostov.

(épisode 23)

  KIRK:Ca fait 25 ans que je pense à ce moment.
           LIZ: Vous êtes qui
  KIRK:Alexander Kirk. Je n'ai pas toujours porté ce nom. Il y a de celà bien longtemps ...je m'appellais Constantin Rostov.

                   (épisode 23)

RED :  I have nothing for you, Kate. No parables about loyalty, no florid speeches of trust belied, deception, treachery, or false devotion. I’m simply too bereft. It will have to suffice to say… I would name every human being on the planet before you... if asked who might betray me.

(épisode 23) 

 RED: Je ne trouve rien à vous dire, Kate. Aucunes paraboles sur la loyauté, pas de discours éloquants sur la confiance trahie et la déception, la tricherie ou la fausse dévotion. Je suis simplement déçu.Et je vous dirais simplement ceci...j'aurais cité n'importe quel être humain vivant sur cette planète autre que vous...si on m'avait demandé qui pouvait me trahir.

                     (épisode 23)

 RED : You want justice for Elizabeth.
RESSLER : Justice, not vengeance.
RED : In my experience, they’re the same.
RESSLER : What are you gonna do, Dembe? You gonna shoot me in cold blood?

(épisode 23)

 

  RED: Vous voulez la justice pour Elizabeth.
RESSLER: La justice, pas la vengeance.
  RED:Selon mon expérience, c'est exactement la même chose.
  RESSLER:Qu'est-ce que vous allez faire, Dembé? M'abattre de sang froid?

                    (épisode 23)

 RED'S GUARD : What happened to you?
TOM : I spit up on myself. What do you think happened? Will you watch the cart? We got to go wash up.

(épisode 23)

  GARDE DE RED: Qu'est-ce qui vous êtes arrivé ?
 TOM:Je me suis vomi dessus.Qu'est-ce que vous croyez? Vous gardez le caddie? Faut que j'aille me nettoyer.

                   (épisode 23)

RED : Don’t underestimate yourself, Robert. One way or another, I’m confident Kirk will come. I’ll have his head,... and you’ll end up in the Oval Office, where you can pay off your debt to me with a full pardon.

(épisode 23)

 

 RED: Ne vous sous-estimez pas non cher Robert. D'une façon ou d'une autre, je suis persuadé que Kirk viendra. Moi, j'aurais sa tête,...et vous finirez dans le bureau Ovale, où vous aurez loisir de payer votre dette envers moi par une réhabilitation.

                    (épisode 23)

RED : A good man could make a real difference as President. A good man might even inspire one's patriotic instincts, but a good man would never allow himself to be put under obligation to anyone willing to write a big check.

(épisode 23)

  RED: Quelqu'un de bien pourrait faire une vrai différence en temps que président. Quelqu'un de bien pourrait même réveiller chez certains leurs instincts patriotiques. Mais quelqu'un de bien en aucun cas ne se mettrait en situation d'être débiteur de qui que ce soit prêt à lui remettre un gros chèque.

                      (épisode 23)

 

 

Ecrit par mnoandco 

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Participe au jeu HypnoChance pour gagner un coffret DVD ou Blu-Ray de la saison 1 de Victoria sorti chez Koba Films & L'Atelier d'Images !
Tirage au sort le 28/06 | Participation gratuite

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 00:26

Le pendu
Avant-hier

Créations Vidéos
Hier à 19:55

Screencaps 405
Hier à 19:13

Personnages
Hier à 19:13

Screencaps 404
Hier à 18:01

Screencaps 403
Hier à 16:43

Screencaps 402
Hier à 14:10

Screencaps 401
Hier à 11:12

Nouveau sondage !
Hier à 10:41

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S05E22 (inédit)
Mercredi 16 mai à 20:00
5.18m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S05E21 (inédit)
Mercredi 9 mai à 20:00
4.96m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S05E20 (inédit)
Mercredi 2 mai à 20:00
5.54m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S05E19 (inédit)
Mercredi 25 avril à 20:00
5.24m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S05E18 (inédit)
Mercredi 11 avril à 20:00
5.15m / 0.8% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S05E17 (inédit)
Mercredi 4 avril à 20:00
5.38m / 0.9% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Saison 5 : sortie US du DVD&Blu-Ray

Saison 5 : sortie US du DVD&Blu-Ray
La saison 5 de The Blacklist devrait sortir en DVD et Blu-Ray dès le 14 août aux US. Si...

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
A l'occasion de la fête des mères, je vous avais proposé de voter pour la meilleure des mamans de la...

The Blacklist saison 6 : 10 choses que nous voulons voir

The Blacklist saison 6 : 10 choses que nous voulons voir
Entertainment Focus nous propose SA liste des 10 choses qu'ils aimeraient voir pour la saison 6 de...

 Family Games disponible en téléchargement

Family Games disponible en téléchargement
Megan Boone joue dans Family Games un drame écrit et réalisé par Suzuya Bobo,  sorti en 2017. "À la...

Les scénaristes reprennent le travail

Les scénaristes reprennent le travail
La série est renouvellée pour une sixième saison mais si la diffusion n'est prévue qu'en janvier...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Quel est selon vous le meilleur des "papas" (réel ou agissant comme tel) des séries ?

Total : 6 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoPromo

quimper, Hier à 19:25

Le quartier Sliders vous propose une nouvelle PDM. N'hésitez pas à aller voter pour la meilleure capture du 5x17.

juju93, Hier à 22:51

1er quart de finale du tournoi de chant sur The L Word. Qui de Jane Lynch ou de Cybill Shepherd va se qualifier pour la suite ? On attend vos votes !

grims, Aujourd'hui à 06:54

Hello pour la fête de la musique le quartier Sons of Anarchy vous propose un nouveau sondage !

grims, Aujourd'hui à 06:56

nous vous proposons de voter pour votre titre préféré de la BO de la série ! ?????

grims, Aujourd'hui à 07:55

Les quartiers Vikings et The tudors vous proposent aussi un sondage spécial fête de la musique!

Viens chatter !