251 fans | Vote

Saison 8

Elisabeth Keen, agent du FBI, criminelle

8x01 : Liz apprend que son grand-père est réveillé. Elle constate que la main de Reddington ne tremble plus et tente d'en apprendre plus sur sa maladie, mais elle n'obtiendra que le nom d'un blacklisté.

L'agent n'est pas dupe et sait que la cible de Reddington doit le conduire à sa mère et l'annonce au briefing de la Task-Force. Elle promet toutefois à Cooper que son allégeance est à l'équipe et pas à Katarina.

A part, elle rassure Ressler lui disant que si Red à eu ce nom, c'est que sa mère l'a voulu mais avoue ne pas connaître son but.

Alors qu'ils fouillent un entrepôt, Liz ne répond pas lorsque son collègue lui demande confirmation qu'elle ne travaille pas de connivence avec sa mère. Il ne voit pas Liz subtiliser une preuve, une photo de l'entrepôt dans lequel est soigné Dom.

Liz confronte sa mère et exige de connaître son véritable plan.  Katarina explique qu'afin qu'elle soit en sécurité, elle doit parler avec son grand-père sans l'interférence de Reddington et amène subtilement Liz à approuver ses actes en l'amadouant : elle justifie son abandon,  dénigre Dom puis Red, l'accusant d'être N-13, mais surtout qu'il ne fait que l'utiliser à ses propres fin depuis le début.

Avant de parler de la photo à l'équipe ou non, Liz essaie une fois de plus d'apprendre de Red ce que sa mère voulait apprendre de lui à Paris, puis de Dom et ensuite de Dembe. Red élude la question puis, lorsque Liz se fâche, lui explique que cela ne regarde que lui et personne d'autre. Elle décide alors de parler de la photo afin que Dom soit déplacer en lieu sûr.

Utilisant à son insu une connaissance de Red, l'agent Keen fait monter discrètement quatre pneus anti-crevaison sur l'ambulance qui devra conduire Dom, en échange d'un service concernant un visa de travail.

Ayant enfin une chance de parler à son grand-père, une fois de plus, Liz se heurte à un mur lorsqu'elle lui demande des réponses. Sa décision est prise et, portant un micro à la demande de sa mère, elle kidnappe Dom alors que c'est elle -même qui conduit l'ambulance qui le transfert.

Liz a berné tout le monde mais contacte Ressler pour un rendez-vous secret. Elle tente d'expliquer son point de vue, mais son collègue est fâché et la supplie de le suivre pour parler  à Cooper. Liz répond que Katarina a besoin d'informations de Dom et que de son côté elle veut avoir la confirmation de l'histoire que sa mère lui a raconté sur N-13 et les archives Sikorsky. Il doit continuer a avoir foi en elle. Ils s'embrassent mais Ressler persiste : il doit faire son travail. Liz profite de la proximité pour lui prendre son arme. Triste, elle constate qu'il ne lui faisait pas confiance à leur première rencontre, et qu'ils en reviennent au même point après tout ce qu'ils ont vécu ensemble. Elle s'eclipse, l'arme de son collègue et ami à la main.

8x02 : Liz est au chevet de Dom et tente de l'amadouer pour lui soutirer la vérité, mais sans succès. Elle lui apprend que ce n'est pas Katarina mais elle-même qui va l'interroger. Le coeur du vieil homme s'emballe lorsque Liz lui parle de N-13 et l'interrogatoire est suspendu. 

Liz parle à Katarina de son intention de libérer son grand-père, persuadée qu'il ne parlera pas et rejette l'idée de sa mère de torturer un homme de 80 ans.  Elle contacte Ressler, voulant réparer son erreur, après s'être assurée que Katarina ne fera pas de mal à Dom et lui donne rendez-vous. Ce qu'elle ne sait pas c'est, qu'à son insu, il porte un traceur posé par Dembe.

Ressler tente encore et toujours de faire entendre raison à Liz mais celle-ci campe sur ses positions : comprenant l'avoir mis en porte-à-faux elle décide de partir mais se retrouve entre les mains de Reddington. 

Liz écoute une partie de la conversation que le criminel à avec Cooper qui lui rappelle qu'il lui a promis de ne pas tuer Katarina, mais Red sous-entend que les choses ont changé. Alors que Liz et Red ont enfin une discussion tendue concernant Katarina, N-13, les archives et la directive Townsend, Katarina est localisée. Liz menace le criminel : oui, elle a encore beaucoup de questions mais, une chose est certaine, c'est qu'elle ne lui pardonnera jamais s'il l'a tue. Red se contente de partir sans un mot, la laissant aux soins de Dembe.

Liz supplie Dembe d'aider sa mère et lui demande pourquoi il aide Red. L'homme lui dit ne pas pouvoir répondre et stoppe l'agent alors qu'elle tente de fuir. Alors qu'il l'amène en lieu sûr, Liz apprend le décès de son grand-père et n'écoute pas lorsqu'il lui explique que les apparences contre le criminel sont trompeuses. La femme retourne la situation, s'écroulant en pleurs, défaitiste, tout cela pour pouvoir s'enfuir. Elle y réussit, Dembe ne se résoudant pas à tirer sur elle pour l'en empêcher. 

Liz contacte Ressler afin de lui dire où retrouver Katarina et Red : elle préfère voir sa mère arrêtée que morte. Elle arrive en premier sur les lieux, mais trop tard : le criminel tue Katarina sous ses yeux. Retenue par Chuck, la femme ne peut que hurler de fureur, de douleur menaçant le criminel : il ne s'en tirera jamais. Elle ne peut que regarder le corps de sa mère être enlevé par les hommes de Reddington et lui partir. Elle reste seule, en pleurs.

8x03 :  Après l'assassinat de sa mère par Reddington, Liz ne veut qu'une chose : fuir avec Agnes. En entendant la dernière conversation de Katarina avec le criminel avant qu'il ne la tue, elle se décide à aller voir Cooper pensant que cette preuve suffira à le faire arrêter. Mais son patron estime que si cette affaire voit le jour et que Red tombe, elle aussi : elle a kidnappé son grand-père, risque la prison et la garde d'Agnes peut lui être retirée. Liz est outrée, comme d'habitude la Task-force détourne le regard, mais remercie celui qu'elle appelle Harold (à sa demande) d'être honnête avec elle même si cela ne lui plaît pas.  Elle lui remet son badge. 

Avant de quitter le Bureau de Poste, elle décide d'apprendre à Aram qu'elle part. Après une habile manoeuvre, elle lui vole un formulaire et s'empresse de l'utiliser pour sortir des scellés, imitant la signature de l'agent Mojtabaï, du semtex.

Sous le nom d'Allison Thomas, Liz s'enregistre dans un motel. Elle est bien préparée : faux passeport, des liasses de cash, une autre arme l'autre ayant été confisquée par Red, et s'arrange pour que sa fille reste quelques jours chez une amie. 

Liz contacte Red qui lui demande de la rencontrer devant chez Dom, afin d'aller disperser ses cendres et en profiter pour parler. Elle accepte.

Liz trafique la portière de sa voiture avec le semtex lorsque Donald la retrouve grâce à son alias dont elle lui a parlé alors qu'elle était un peu éméchée à son anniversaire. Il comprend qu'elle ne puisse pas revenir travailler, mais lui demande de ne rien faire qu'elle regretterait.

La femme retrouve Red et le confronte tout de suite avec l'enregistrement de la dernière conversation de sa mère, avant qu'il l'a tue. Toutefois, elle accepte de discuter avec lui et demande à ce qu'il monte en voiture avec elle. Elle attend qu'il ouvre la porte trafiquée mais cela n'arrive pas. Le criminel se met à cracher du sang et Dembe l'emmène à l'hôpital. Marvin Gerard, la voyant froide malgré l'état du criminel, lui rappelle qu'il l'aime et que malgré tout il lui lègue sa fortune. Pour elle, cela ne change rien. 

Liz recrute Esi Jackson pour l'aider à assassiner Reddington.  Elles doivent vite agir car Aram ne tarde pas à découvrir ce à quoi a servi le formulaire volé. 

Les deux femmes montent un plan  astucieux : si Esi dépose la bombe qui doit tuer le criminel, Liz la déclenche. En apprenant que Ressler est dans la pièce lors de l'explosion, elle s'inquiète pour lui mais veut être certaine que le criminel est mort. Elle téléphone à Aram qui lui apprend que le premier est blessé et le second vivant, mais surtout qu'il sait qu'elle a profité de lui : il promet de l'arrêter. 

Liz appelle Reddington pour le remercier de lui avoir appris à penser comme une criminelle : l'étant à présent, cela va lui être très utile. Elle le menace : elle va l'avoir non seulement parce qu'il est vieux et malade mais surtout parce qu'elle a un avantage sur lui. Elle, elle est prête à le tuer ce qui n'est pas son cas. Le criminel répond qu'elle gaspille sa vie mais Liz s'en moque : c'est la sienne.

Liz frappe à la porte de Ressler lui disant avoir été inquiète pour lui et qu'elle est désolée. L'agent lui rappelle qu'elle peut, elle a failli le tuer et qu'à présent, ils vont devoir la traquer. Mais Liz poursuit lui disant que savoir qu'il est sain et sauf est le plus important. Elle le supplie de l'accueillir pour la nuit : elle a besoin de repos avant de fuir.

Red et Cooper discutent ensemble :  ils doivent empêcher Liz de faire des choses dont elle ne se remettra jamais. Le criminel décide de la mettre en haut de sa liste, afin de la protéger d'elle-même.

 Episode 4 : Elisabeth Keen #1 sur la Liste Noire

Liz se remémore sourire aux lèvres la nuit précédente. Elle et Ressler ont fait l'amour. Le matin, elle l'écoute à peine lorsqu'il lui dit qu'ils vont la pourchasser et qu'elle devrait laissé tomber sa quête de vengeance contre Reddington. Elle le remercie de lui avoir permis de rester et part. 

Liz retrouve Esi dans une ancienne planque de Tom lui racontant que son mari avait une double vie. Elle offre l'argent qu'elle y trouve pour que la détective fuit, mais celle-ci refuse. Sur des caméras, elles voient les hommes de Reddington arriver mais un objet accroché au mur attire le regard de Liz : à une chaîne se trouve la rondelle avec laquelle Tom l'a demandé en mariage. Ces quelques secondes d'inattention auraient pu les faire prendre, mais finalement la femme réagit, prend la chaîne et fuit avec Esi dans une voiture volée. 

Liz tente de recruter des associées du criminel, mais sans succès : tous refusent. Elle joue sa dernière carte avec Marvin Gerard qui possède, en plus, l'accès aux comptes du criminel. 

Liz prend un risque en voulant voir Agnes que le FBI surveille. Elle met cependant un plan au point pour la récupérer avec la femme qui la garde. Il échoue, et Agnes se retrouve sous la garde d'Aram au Bureau de Poste tandis que le reste de l'équipe part à sa recherche. En effet, après un coup de fil à Ressler lui disant que finalement elle part sans sa fille, qu'il faut veiller sur Agnes et que Marvin Gerard s'est retourné contre le criminel, il est déterminé que Liz se trouve à la gare de Silver Spring. L'équipe s'y rend pour vite découvrir que c'est un leurre. L'ex-agent est au Bureau de Poste. Elle récupère Agnes lorsque l'alarme est donnée, et  supplie Aram de lui donner deux minutes d'avance pour fuir...et il le fait. 

Dans une voiture, libre, Liz téléphone à Esi : elle la charge de découvrir toutes les ressources que sa mère avait à sa disposition (contact, planque...) 

Liz téléphone au criminel et se vante : il se trompe sur Marvin car lui a décliné sa proposition, mais pas son associé Skip Hadley qui lui a donné accès à un de ses comptes qu'elle a vidé. 

Dans son bureau, Cooper reçoit Aram et Ressler. Liz les a utilisés et a joué sur leurs sentiments pour elle. Ressler est inquiet de devoir apprendre à Reddington que Liz a filé, mais Cooper le rassure car le criminel lui aussi s'est fait avoir :  Liz comptait bien que l'agent  relaie son mensonge, car Marvin Gerard n'a jamais trahi le criminel mais il l'a cru. Ainsi, il a donné plein pouvoir à son numéro deux qui lui était dans la poche de Liz et il lui a volé 35 millions d'euros. Même si Ressler se rend compte d'avoir été utilisé par son ex-collègue, il trouve l'expérience thérapeutique. Mais Aram, lui, est inquiet  : si leur attachement à Liz lui permettait de tuer le criminel! 

Liz fuit en jet avec Agnes, tout frais payé grâce à la somme volée à Red. La petite fille lui demande si les chaussettes licornes qu'elle porte lui ont portés chance, elle répond que oui et lui présente son autre porte bonheur : la chaîne avec la rondelle. Liz raconte à Agnes comment son papa l'a demandé en mariage. 

Suite à cet épisode, Elisabeth Keen manipule des coulisses et, si elle reste au centre de l'histoire, elle n'apparaît pas à l'écran.

8x05 : Liz continue de cibler Raymond Reddington et embauche The Fribourg Confidence pour voler la clé USB qu'il reçu de "son ami de l'est", plus tôt dans la saison, sans doute informée de son existence par Skip Hadley. Elle leur demande même de laisser une note disant "Elizabeth Keen dit bonjour" pour le narguer.

The Fribourg Confidence devient la cible de la Task-Force, moyen de retrouver Liz, mais le criminel se garde bien de révéler ce qui a été volé.

Pendant ce temps, un avocat providentiel se présente au Freelance qui sera libéré si l'agent Keen ne se présente pas, pour vice de procédure. 

D'un autre côté Vlad Cvetko, un associé de Red, le prévient que Liz l'a approché la semaine précédente pour le recruter, lui disant comme arguments qu'il était mourant et qu'elle héritait de tout. 

Pendant ce temps, Red et Cooper travaillent individuellement pour retrouver Liz et se retrouvent au même endroit, mais la femme n'est pas là. Ils s'accusent l'un l'autre de n'avoir pas été honnête  mais le criminel souligne surtout les mauvais choix de Liz :  il est certain qu'elle est l'instigatrice de la libération du Freelance. Pour Cooper c’est absurde. Pour Red, c'est évident : Elizabeth le vole, le Freelance peut tout à coup se payer un avocat coûteux qui exige sa libération à moins qu'Elizabeth Keen n'apparaisse comme par magie au tribunal. Et il a raison. L'ancien blacklisté est libéré, tout en sachant qu'Elisabeth Keen aura bientôt besoin de ses services. 

Bien sûr, Cyntia Panabaker exige quelques explications de Cooper : le chef de la Task-Force lui apprend sans autre préambule que l'agent Keen veut tuer Reddington et que, pour cette raison, il l'a mise sur sa liste noire. Il décide de lui raconter l'histoire depuis le début.

Liz s'est enfuie mais, en secret, elle a remis la clé USB volée à Reddington à Cooper, espérant que lui puisse prouver qu'il est l'espion russe nommé N-13.

8x06 : Liz a embauché un traductieur via The Wellstone Agency et Red, aidé de la Task-Force, tentent de découvrir ce qu'elle mijote. Ils découvrent qu'elle a utilisé un interprète pour rencontrer Adin Markovic, un chasseur de primes bosniaque, mais pas dans quel but.

8x07 : Red a trouvé le bosniaque chasseur de prime qu'Élisabeth a rencontré. Il découvre que sa cible est Mary Bremmer, spécialiste en arme chimique, responsable de massacres, qu'elle veut sans doute embaucher. Elle ne l'a toutefois pas encore trouvée. Cooper ne croit pas qu'elle travaillerait avec une telle meurtrière, contrairement au criminel qui pense que pour elle, tous les moyens sont bons pour l'atteindre. Ressler et Aram pensent comme leur chef, tandis que Park se fait moins d'illusion. Toujours est-il que l'équipe s'occupe, le coeur gros, de ce cas.

Red de son côté cherche à savoir ce que mijote le Freelance et le retrouve : il apprend, surpris, que Liz l'a effectivement embauché pour un travail, mais qu'il n'est pas la cible. Il apprend de l'homme le plan de l'ex-agent et en informe Cooper : elle veut atteindre Mary Bremmer qui rentre d'Albanie ce jour même par un vol transcontinental rempli de passagers innocents...voilà qui ressemble au mode opératoire du Freelance ! Et effectivement, les faits se confirment, Liz a embauché l'homme pour piéger l'avion qui va s'écraser s'ils ne font rien. 

Plus tard, la Task-Force comprend le plan de Liz qui n'a jamais laissé Mary Bremmer prendre cet avion, mais l'a enlevé juste avant. De plus, Red trouvant étrange d'avoir retrouvé si facilement le Freelance, retourne voir la personne qui lui a donné le tuyau. Il montre un photo de Liz et apprend ainsi que c'est elle qui a volontairement permis de trouver sa localisation, afin que la Task-Force évite le drame et que l'avion s'écrase, ce qu'elle a fait, de justesse. 

8x09 : Cooper prend la défense de Liz et explique à son équipe, que si ses actes sont répréhensibles, ils ont un but plus noble, démasquer Reddington et prouver qu'il est N-13, un espion russe. Il explique que dans ce but elle a volé sa clé USB qu'elle lui a remise, et qu'elle contenait  des informations compilées par un homme connu sous le nom de Rakitin, un hacker. Ils apprennent que si elle s'est emparée de Mary Bremmer, c'est afin d'atteindre Neville Townsend, sans doute dans le but de le tuer, car il a poursuivi sa mère des décennies. 

Un coup de fil permet de localiser Liz, mais l'équipe ne peut pas empêcher Townsend de l'enlever. Plus tard, sur une vidéo surveillance, en zoomant, ils constatent que ce n'était pas leur ancienne collègue, mais une femme lui ressemblant étrangement. Celle-ci, une Cyranoïde, suivant mot pour mot les instructions de Liz, passe un marché avec Townsend et ils s'allient contre Reddington. Cependant, Townsend fait passer un test à l'ex-agent pour prouver sa bonne fois et elle n'a d'autre choix que d'envoyer sa Cyranoïde tuer Mary Bremmer, détenue au Bureau de Poste. Dans ce but, le doppelgänger se rend à la Task-Force, qui ne se doute pas de ce qu'elle est et que Liz peut voir, entendre, commander la femme, comme elle le désire. Elle demande l'immunité, manipulant Ressler au passage en lui rappelant leur dernière nuit ensemble. 

Entre en jeu Red, qui apprend que Townsend n'a pas attrapé Élisabeth, mais un sosie qui vient de se présenter au Bureau de Poste pour obtenir l'immunité. Il trouve cela bizarre et immédiatement met Cooper en garde : il s'agit sans doute d'une Cyranoïde et si elle est là, il y a une raison. Et effectivement, Liz indique à sa marionnette comment sortir de sa cellule, se déplacer au Bureau de Poste et l'endroit où se trouve Mary Bremmer, dont elle ordonne l'assassinat. Aram intervient, mais trop tard. Liz le manipule via sa Cyranoïde, il ne peut pas comprendre, justifiant son geste : Bremmer était une meurtrière, elle a tué des innocents. Elle parvient à détourner son attention et l'enferme tandis qu'elle prend le chemin de la sortie. 

Ressler trouve Aram enfermé dans la salle d'interrogatoire et il lui apprend que Liz dit à son sosie tout ce qu'elle doit faire et dire et qu'elle a une radio. Ressler la retrouve et elle lui met son arme sur sa tête. Elle veut les codes de la porte pour sortir. Il les lui donne. Avant de s'enfuir Liz, via la femme, lui dit qu'il lui manque.

Red a découvert l'identité de la Cyranoïde et l'attend chez elle, demandant une communication avec Liz. Il espère ainsi retracer le signal et découvrir sa localisation. Le criminel demande à Liz, via la Cyranoïde, où elle se trouve, il veut arrêter tout cela et lui parler face à face. Elle refuse, c'est pour cela qu'elle a pris un double, pour ne pas qu'il l'influence, comme à son habitude. 

Mais le criminel saisit son arme et en retire les balles, sauf une. Il fait tourner le cylindre pour une partie de roulette russe et pointe l'arme sur le front de la Cyranoïde. Liz lui demande s'il compte vraiment tuer une innocente, mais il lui rappelle qu'elle a tué Mary Bremmer, ce qui fait d'elle une meurtrière. Sa question à lui est de savoir si elle, elle est prête à laisser cette femme mourir à cause de ses choix. Liz refuse de dire où elle se trouve et ajoute que c'est lui qui tient l'arme. Red tire, encore et encore, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un coup, avec obligatoirement la balle dedans ...Liz refuse toujours de dire où elle se trouve alors que sa Cyranoïde supplie d'arrêter ce petit jeu. Liz s'excuse auprès d'elle de la mettre dans cette situation, mais ne cède toujours pas, et met fin à la conversation, alors que son sosie a le pistolet sur la tempe pour son dernier coup. Le criminel se prépare à tirer, mais la femme le conjure d'attendre, Liz a déconnecté, elle est partie.

Red et Dembe ont remonté la piste du signal, mais ne trouvent pas Liz, juste un téléphone avec un numéro. Au bout du fil,  Townsend lui apprend qu'à présent Elisabeth Keen et lui font équipe, car il est N-13, le responsable de l'assassinat de toute sa famille. 

8x12 : Ressler tente de joindre Liz, mais Skip Hadley fair barrage car il ne lui fait pas confiance. Il lui laisse toutefois un numéro pour lui laisser un message : l'agent lui avoue que s'il ne comprend pas ses choix, comme s'allier avec Townsned,  il n'est pas en colère. Il lui annonce qu'ils ont Rakitin qui peut prouver que Reddington est N-13 et qu'alors elle pourra revenir. Il lui propose un rendez-vous.  Comme elle en s'y rend pas, il lui laisse un autre message pour lui dire que Rakitin est mort et qu'il vaut mieux qu'elle ne soit pas venue. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'elle écoute ce même message de sa voiture, juste de l'autre côté de la rue. 

Elisabeth Keen réapparaît à l'écran à la fin de l'épisode suivant.

8x13 : Elisabeth pointe son arme sur le tête d'Anne lorsque Red revient pour la chercher.

8x14 : L'épisode reprend 3 mois auparavant, lorsqu'Élisabeth fuit avec Agnes et Skip dans un jet (8.04). Il nous présente une rétrospective des moments clés qui l'ont conduit à s'allier à un ennemi puissant.

- pour Liz, Esi prend contact avec The Fribourg Confidence (s8e5) qui vole le clé de Red qui sera remise à Cooper, comme elle l'ordonne.
- Liz décide de joindre Mr French, un homme qui a permis à sa mère d'échapper à Neville Townsend pendant 30 ans grâce à son réseau, mais elle apprend de Mme French que son mari a disparu, puis retrouvé mort,  et elle suspecte Reddington. Le femme reste avec eux, s'occupant d'Agnes.
- pour Liz, avoir de l'argent contre le criminel ne suffit pas, il lui faut des alliés. Seule, l'idée fait son chemin. Elle trouve refuge dans le souvenir de Mr Kaplan, se demandant ce qu'elle ferait à sa place. Son subconscient prend  le dessus et elle semble voir la femme qui lui conseille de n'avoir aucune pitié, comme son ancien patron, puis de s'allier avec Townsend. Le plan de Liz se met en place dans ce sens, malgré le scepticisme de Skip.  Pendant que Skip se charge de recruter du personnel, Liz se charge de leur fournir de nouvelles identités. 
- Liz et Skip mettent Esi au parfum. Un chasseur de prime, Adin Markovic, va les aider à localiser Mary Bremmer (s8e 6) , car Katarina avait découvert qu'elle était la soeur de Townsend . Bien sûr, et ça, Liz le sait, elle ne leur fera pas confiance sauf si elle a une dette envers elle. Donc, grâce au Freelance, qu'ils vont faire libérer (s8e5), ils font peser une menace sur sa tête, la sauvent et elle les aide de son plein gré. Quant au Freelance, sa mission accomplie, Liz s'assure que la Task-Force l'arrête et retourne en prison. Le plan de déroule sans accro puisque Mary Bremmer, pensant avoir une dette envers Liz, accepte de contacter son frère.
- Le plan se poursuit avec la Cyranoïde de Liz (s8e9) qui va lui permettre d'approcher l'homme sans aucun risque, afin de lui proposer un marché : s'allier contre Reddington, le véritable N-13, la raison pour laquelle sa famille est morte. L'ombre de Kaplan plane à chaque instant et l'incite à passer le test de loyauté de Townsend qui lui demande de tuer sa sœur. Liz hésite, Kaplan insiste : elle n'a aucune chance contre Reddington si elle n'est pas aussi impitoyable que lui et cette Mary Bremmer est une meurtrières. Liz accepte et Bremmer est tuée par sa Cyranoïde, sur ses ordres. Liz, qui assiste à la scène, vomit de dégoût. De son côté, Townsend est ravi, il a trouvé une nouvelle partenaire.
- Liz rend visite à Neville Townsend qui veut, avant de voir Reddington mourir, lui poser des questions sur les archives qui ont conduit à la mort des siens. Liz le questionne sur le destin tragique de sa famille.
- Liz et Townsend conviennent de capturer le criminel pour le faire parler avant de le tuer. Pour cela, Liz suggère un visage qui lui sera familier pour le piéger : Max Ruddiger (s8e10), qui refuse. Neville Townsend intervient : le docteur Laken Perillos (s8e10), lui casse les doigts afin de le convaincre de les aider.
- Alors que le plan pour enlever Red se  déroule, Liz observe garée non loin de là.  Liz pense que tout ceci est une erreur, mais l'ombre de Kaplan plane encore. Voyant Liz toucher sa cicatrice en guise de réconfort, elle la confronte lui demandant pourquoi elle raconte qu'elle l'a eu à 14 ans. Pour cacher la vérité ? (des images défilent de l'enfance de Liz, le feu dévorant le sapin de Noël, le coup de feu qu'elle a tiré et qui a tué son père). Liz demande confirmation : Reddington était-il là? Kaplan lui répond qu'elle le sait très bien, tout comme elle sait que sa cicatrice ne fait pas seulement partie de son passé, mais est aussi la clé de son avenir (Liz regarde la cicatrice en forme d’Y sur son poignet et s'étendant dans sa paume, se souvient avoir trouvé la boîte de Tom avec la même forme que sa cicatrice gravée dans le couvercle en bois), mais elle ne comprend pas encore ce que cela veut dire. Le plan échoue, et Dembe est capturé : Liz est catastrophée, mais Kaplan la rassure, ce n'est rien de plus qu'une transaction. Liz s'inquiète pour lui et va confronter Townsnend qui lui apprend que de toute façon, il s'est échappée et que Reddington a pris sa place. Torturé par Perillos,  Liz peut voir le criminel via le flux vidéo. Bien que mal en point, Red parvient à parler, se doutant que Liz écoute, essayant de la convaincre de ne pas le tuer. L'apparition de M. Kaplan pose sa main sur l'épaule de Liz, répondant au criminel, et disant que Liz a déjà franchi la limite et est prête pour ce qui l'attend.
- Red s'est enfui et Liz est doublement furieuse ; elle découvre Ruddiger en sang, tabassé par Townsend, alors que selon elle, c'est lui qui a merdé. Elle lui a livré Reddington et, au lieu de le tuer directement, l'a laissé filé. Townsend lui rappelle qu'il veut des réponses et lui reproche de n'être pas resté pour voir le criminel se faire torturer. Liz lui dit que cela la rend malade, mais qu'elle l'accepte. 
- Liz écoute un message de Ressler lui disant que la fin est proche, ils vont peut-être pouvoir prouver que Reddington est N-13, elle va pouvoir retrouver sa vie. L'agent lui donne rendez-vous, lui rappelant qu'il peut lui faire confiance (s8e12). Dans sa voiture, au rendez-vous, Liz observe Ressler de loin. Au téléphone, elle annonce à Agnes qu'elle ne rentre pas et apprend que Mme French lui lit une histoire. Elle raccroche et veut répondre sur son autre téléphone à Ressler, mais Kaplan l'en empêche. Elle écoute le message qui vient d'être enregistré : Rakitin est mort, empoisonné. Elle leur manque, ils aimeraient tous qu'elle revienne.
- Liz est à bout et baisse les bras : elle est responsable du meurtre de Mary Bremmer, de la torture de Dembe, et Reddington s'en tire encore malgré les menaces. Mme French l'encourage à persévérer, pour Agnes, pour l'amour de son enfant comme sa mère qui a tout abandonné pour elle.
- Liz rend visite à la fille de Dembe, Isabella. Elle la convainc de poser un micro sur son père : son amour pour Reddington est basé sur un mensonge, c'est peut-être un espion russe, et il faut qu'elles protègent leurs filles, le criminel représente une menace constante pour elles. Elle accepte. C'est ainsi que Liz apprend l'existence d'Anne.
- Liz provoque un accident avec Anne afin de prendre contact avec elle et se présente comme Cindy (s8e13). Elle prévient Townsend qu'elle a localisé Reddington. Plus tard, elle se présente chez la femme, un gâteau en main afin de s'excuser pour l'accrochage. Elle en profite pour poser un micro. Liz se trouve dans la camionette lorsque Red tombe sur le faux technicien et n'a que le temps de fuir, sans qu'il sache que c'est elle au volant. Liz prévient Townsend que Reddington sait qu'ils arrivent. Elle le rejoint chez Anne et lui demande d'annuler, ils auront d'autres occasions. Il refuse. Liz se tourne vers l'apparition silencieuse de M. Kaplan, lui disant qu'ils ne peuvent pas, des personnes innocentes vont mourir. Liz insiste, mais Townsend s'en moque et lui rappelle qu'il ne doit avoir aucune différence entre qu'elle veut et ce qu'elle est prête à faire pour y arriver. Elle est furieuse lorsque les choses tournent mal, des morts, mais aussi la fuite de Reddington. Elle décide de suivre sa propre piste, sans Townsend. Elle se rend chez Anne, persuadée que le criminel a eu recours à son aide pour disparaître, elle aurait fait de même.
- Liz/Cindy se rend chez Anne qui est rassurée en la voyant. Elle se confie à elle puis lui demande à se cacher quelques jours chez elle. Mais tout ce que Liz veut savoir, c'est où Reddington se trouve et, enfin, elle montre son vrai visage en sortant son arme. Anne est terrorisée, demandant si elle fait partie des gens qui les ont attaqués. L'apparition de M. Kaplan revient et répond oui. Liz répond non, mais qu'ils veulent la même chose. Anne répond qu'elle ne sait pas où est Reddington. Mais le criminel a décidé de venir la rechercher et ouvre la porte pour la découvrir menacée d'une arme par Élisabeth.  Cette dernière se demande pourquoi il est revenu et ce qu'il veut. Peut-être dire à Anne qui il est vraiment? Liz ajoute que Kate et lui le sous-estiment. Red en conclut que son ex-associée est là aussi, ce qui semble surprendre Liz : il la voit aussi ? Le criminel répond qu'il n'en a pas besoin, mais pour Liz, elle est bel et bien là, encore à ses côtés. Liz insiste disant à Anne qu'elle ne connaît pas sa véritable identité qui est un secret, mais que peut-être qu'il lui dira, comme une confession sur son lit de mort. Elle vise le criminel qui lui demande de laisser partir Anne. Élisabeth se dit soulagée, enfin un point sur lequel ils sont d'accord. Mais Anne profite de ce moment pour attaquer Liz qui la projette au sol : sa tête heurte violemment le coin de la table basse. Red se précipite et s'agenouille auprès d'elle. Liz observe, son arme pointée sur le criminel qui lui tourne le dos. Kaplan l'incite à tirer : c'est maintenant ou jamais, Raymond n'hésiterait pas lui.  Liz hésite, ne baisse pas son arme. Kaplan insiste : elle peut tout arrêter, reprendre sa vie en main, elle doit juste tirer. Tandis que Red continue de supplier Anne de rester consciente, Liz est finalement partie.

8x15 : Sous les yeux horrifiés de Liz, ses associés sont menacés d'étouffement par Townsend, car il estime que la femme est responsable de le fuite de Reddington qui leur a échappé au Kansas. Puis, il la menace directement en lui mettant à elle aussi un sac plastique sur la tête mais l'épargne, pour l'instant. Liz, pour sauver sa peau, lui dit avoir une piste qui prouve que N-13 est en contact avec les russes.

Pour récupérer une machine de déchiffrage qui peut lui permettre de décoder des messages que sa mère a intercepté, Liz prépare une opération avec Max Ruddiger et Esi. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que Reddington a lui aussi mis la Task-Force sur les traces de cette même machine, et qu'elle va tomber nez à nez avec Park et Ressler. Après une bagarre acharnée avec Park à laquelle Ruddiger met un terme, Liz pense pouvoir s'enfuir avec la machine mais c'est sans compter sur Ressler qu'il l'a récupéré avant elle. Elle le supplie de lui la laisser, sinon Townsend va la tuer, mais il refuse. Liz ne comprend pas lorsque son ancien collègue lui dit que la machine va lui permettre à lui de décoder ses messages à elle et Townsend. Esi supplie Liz de fuir, ce qu'elle fait, les mains vides. 

Liz contacte Ressler et lui apprend que Reddington leur ment, ayant raconté que la machine était destinée à l'aider à lire les messages entre elle et Townsend. Elle voulait la machine pour lire ses messages à lui, ceux qui paraissent dans les petites annonces du Washington Post. Pour elle, le seul but du criminel était de la contrer afin qu'elle ne prouve pas qu'il parle aux russes et qu'il est N-13. Elle le supplie de le croire. Avec l'autorisation de Cooper, prêt à coopérer pour prouver que Red est N-13, ils conviennent d'un rendez-vous. 

Méfiante, Liz prend toutes les précautions nécessaires et rencontre Ressler, mais le décryptage ne donne qu'une suite de chiffres. La femme se rend vite compte qu'elle a été doublée en voyant des agents du FBI, mais parvient à fuir grâce à des doubles. Ressler jure qu'il n'y est pour rien, et effectivement, Cooper a agit dans son dos. 

Liz, en réfléchissant, se rend compte que le seul moyen pour Reddington d'avoir su pour la machine, est que l'homme lui en ayant parlé lui en est parlé également. En effet, elle le confronte et c'est le cas. 

Reddington montre a Cooper comment déchiffrer son message, et Ressler s'empresse d'en parler à Liz qui, à son tour, peut enfin décoder ceux du carnet de sa mère.  Pour elle et l'agent, c'est la preuve que Reddington est N-13.

Liz fait irruption dans la chambre de Neville Townsend tandis que ses hommes le saisisse et lui mettent un sac plastique sur la tête. Elle lui apprend qu'elle a la preuve que Reddington est N-13, qu'il est responsable de la mort de sa famille et que sa mère était innocente. Alors qu'il étouffe, elle lui enlève le sac et le prévient : il ne doit pas la menacer, ils sont partenaires, elle ne travaille pas pour lui. Elle part, le laissant là,  en claquant la porte.

8x16 : Liz contacte la Task-Force afin de savoir si l'équipe a déchiffré des messages cryptés qu'elle leur a confié. Elle apprend qu'ils ont obtenu une adresse mentionnée plusieurs fois à Paris, un café, mais ne croit guère que l'équipe fera le nécessaire pour prouver que Reddington est N-13.

Aram est envoyé à Paris pour enquêter et, à sa grande surprise, est rejoint par Liz qui désire l'aider, mangeant au passage son croissant et lui promettant de lui en acheter un autre car le crime paie bien. Il accepte à la condition qu'elle se comporte comme un flic et non une criminelle. 

À l'adresse indiquée dans les messages, le  café, le barman se montre peu coopératif et Liz prend les choses en main : son homme de main, Rocco, le menace et il donne les images de sécurités. Elle affirme plus tard à l'agent qu'il ne lui aurait fait aucun mal. Aram s'inquiète pour Agnes et apprend qu'elle va bien, qu'elles vivent dans un endroit calme et paisible et qu'une femme incroyable s'occupe d'elle. Sur la vidéo apparaît la silhouette de Reddington suivit par un homme, l'ami de l'Est. La Task-Force découvre son nom, Ivan Stepanov, membre du SVR et peut-être même du Zaslon. Il semblerait que Liz ait eu raison et que Reddington soit bien un agent russe.

Cooper joue double jeu avec Reddington, l'aidant à infilter son agent chez Townsend, car il est dangereux et qu'il faut mettre fin à ses agissements, mais aussi en demandant à Liz d'enlever Ivan Stepanov de Russie car il ne peut rien entreprendre, il est trop haut placé. Il a surtout peur que le criminel ait vent de leurs agissements et le tue comme il a tué Rakitin, pour l'empêcher de parler. 

Ce que Ressler ne sait pas, lorsqu'il contacte Liz et lui laisse un message, c'est que son téléphone est mis sur écoute par les associés de Townsend qui n'ont pas confiance en elle. Mais Townsned en l'écoutant n'est pas convaincu : elle et lui on le même objectif, faire tomber Reddington, c'est tout, qu'importe le moyen. Toutefois, il l'occupe de telle sorte qu'elle ne peut pas enlever Stepanov à Moscou, mais lui si. 

Liz ne peut que constater que Ivan Stepanov a été enlevé mais ne se doute à aucun moment du responsable. De son côté, la Task-Force croit que Stepanov est entre ses mains. 

8x17 : Lorsque Liz téléphone à l'équipe, la Task-Force apprend que ce n'est pas elle qui détient Ivan Stepanov. Elle comprend vite que Townsned est derrière cet enlévement et va le confronter sur le fait qu'il l'a faite espionner. L'homme ne nie et lui précise que plusieurs de ses employés ont même suggéré de lui mettre une balle dans la tête. Il lui propose d'aller interroger Stepanov ensemble. Son portable est confisqué. Mais Priya, qui travaille secrètement pour Reddington, est là et lui rapporte toute la conversation, ce qui pousse le criminel a demander l'aide de l'équipe car il est inquiet pour Liz, lorsque Stepanov aura parlé. Cooper en retour lui annonce que l'équipe a travaillé avec elle contre lui, pour prouver qu'il est N-13, mais accepte de l'aider.

Dans un entrepôt, Townsend et Liz interrogent Stepanov. La femme lui demande de parler de sa relation avec Raymond Reddington, mais  Ivan la regarde avec affection, l'appelle Masha, n'en revient pas qu'elle soit là,  précisant aussi que sa mère était son amie. Townsend se moque, elle était plus que cela, elle était son informateur. Liz lui demande si c'est vrai, qu'il a trahi sa mère pour Reddington, laissant croire au monde qu'elle était N-13. 

Liz n'a pas encore sa réponse mais, avec surprise, tombe nez à nez avec Priya qui les a suivi : elle lui annonce qu'elle est là sur les ordres de Reddington, sa vie est en danger lorsque Stepanov aura parlé. Et en effet, l'homme ayant parlé à Townsend entre-temps, celui-ci se retourne contre elle : il veut la tuer pendant que le criminel la regarde mourir. Reddington et une petite équipe arrivent juste à temps mais, cernés,  tous doivent trouver refuge dans la pièce où se trouve Stepanov. Bien sûr, Liz demande à Stepanov ce qu'il a bien pu dire à Townsend pour qu'il se retourne contre elle, en essayant de l'amadouer, mais constate que l'homme saigne. 

Après un plan bien mené, tous se retrouvent dans le camion blindé, prêts à fuir, mais le conducteur est touché. Liz, contre l'avis de Red décide de faire diversion avec une grenade afin que Dembe puisse prendre sa place.  Elle profite de ce moment de confusion pour fuir seule de son côté. 

Liz contacte Jax et lui demande de dire à toute l'équipe de disparaître et à Skip de tout brûler. Elle n'en sait pas plus et la recontactera plus tard. Furieux qu'elle lui ai échappée, Townsend ordonne une nouvelle directive, une prime sur la tête d'Elizabeth Keen.

8x18 : Liz et son équipe se cachent mais The Protean, engagé par Neville Townsend, les retrouve et tue tous les associés de l'ex-agent. Celle-ci ne doit sa survie qu'à une conversation téléphonique avec Cooper qu'elle a décidé de faire du toit.

Liz se retrouve seule, sans équipe, et trouve refuge dans une maison inoccupée. Par chance, elle y trouve même un véhicule. En sécurité, elle demande à une certaine Vivi Crabtree par SMS de récupérer Agnes à l'école et de l'emmener à Mme French. Plus tard, elle s'assure que sa fille est en sécurité. 

Jennifer menacée par The Protean, contacte Liz, paniquée, persuadée que Reddington l'a retrouvé. Liz lui donne un rendez-vous, lui conseillant de quitter sa maison et d'être prudente. Elles se retrouvent et Jennifer prévient sa soeur du danger : elles ont juste le temps de fuir en voiture, renversant The Protean, qui a toutefois le temps de relever la plaque d'immatriculation. Mais Jennifer est blessée et Liz essaie de la conduire à l'hôpital. Mais Jennifer meurt. Liz arrête la voiture et la prend dans ses bras.

Sur un parking, assise aux côtés de Jennifer morte, Liz pleure sa sœur, remettant en cause ce en quoi elle a toujours cru : le bien est récompensé et le mal puni. Elle espère, prie pour qu'elle trouve la paix dans une autre vie, tout comme Skip et Esi, ses associés tués par The Protean : c'étaient de bonnes personnes et elle n'a pas bien agi avec elles. Elle couvre sa sœur de son manteau, ferme la voiture et part. Plus tard, elle contacte Ressler pour qu'il prenne soin de son corps. C'est ainsi que son ancien collègue lui apprend que The Protean sait où elle se trouve, via la plaque d'immatriculation.

Prévenue, Liz prend The Protean par surprise et le menace de son arme. Elle exige de savoir où se trouve Townsend, lorsque la Task-Force arrive et lui demande de poser son pistolet. Liz ne compte pas céder son prisonnier : elle veut sa réponse et il a tué sa sœur, Esi et Skip. La tension est palpable, Liz est à bout. The Protean profite d'un moment d'inatention pour retourner la situation en sa faveur, mais Ressler l'abat. Liz hurle, se débat, il sait où est Townsnend, il ne peut pas mourir, mais Aram la sort de force du véhicule. Elle est menottée.

Lorsque Reddington apprend que Liz est arrêtée, il demande à Cooper de la lui livrer : c'est une criminelle, plus jamais elle ne sera un agent ni une civile, son seul espoir de survie est dans son monde. Cooper espère qu'il se trompe et refuse. 

8x19 : Liz est en route pour le bureau de poste, escortée de Ressler. Elle ne comprend pas pourquoi il ne prend pas son parti. Il répond que c'est pour la protéger et empêcher Agnes de devenir orpheline. L'ex-agent ne se sent pas du tout en sécurité, Townsend a des contacts partout sans compter qu'elle risque la prison. Ressler n'y croit pas, donnant l'exemple de Reddington. Liz se moque, deux poids, deux mesures : il a fait bien pire qu'elle,  c'est un espion russe qui a assassiné ses proches et c'est elle qu'on arrête. 

Le convoit est attaqué et Ressler blessé. Liz l'aide à fuir, et ils se réfugient dans un immeuble abandonnée où elle bande sa plaie avec ce qu'elle trouve. Mais ils doivent fuir a nouveau lorsque Liz tue des hommes de Townsend qui les ont retrouvés. 

De son côté, Red fait appel à un certain Bino qui règne sur le quartier en question. 

Liz et Ressler trouvent refuge dans un autre endroit. Elle lui conseille d'appeler Aram, mais l'agent préfère appeler Reddington, lui expliquant la situation et leur localisation. Le criminel leur donne un bar, une adresse de ramassage de Bino, où de l'aide les attendra. Lorsque le téléphone est raccrochée, Liz est agacée que son ancien collègue ait appelé Red. Celui-ci lui explique qu'il est leur meilleure chance de s'en sortir, qu'ils le veuillent ou non. Mais le couple est poursuivit par Vandyke jusque dans le bar... lorsqu'il entre, il est vide, ils ont disparu. Liz et Ressler sont conduits par un tunnels et se retrouvent face à un homme, Walter, qui veut les mener à leur prochaine étape dans son corbillard. Mais Liz exige que son ancien collègue soit emmené à l'hôpital car son état empire, il a du mal à respirer. L'homme refuse. Ce n'est pas comme cela que ça marche. Pendant le trajet, Liz et Ressler se rapprochent,  la femme avouant qu'elle ne veut plus perdre une personne qu'elle aime.

Mais l'état de Ressler s'aggrave et Liz fait peur à Walter en montrant l'insigne de l'agent. Il les conduit à un médecin qui travaille à l'arrière d'un restaurant. Entre-temps, apprenant qu'il tavaille contre le redoutable Townsend, Bino retourne sa veste et s'empare de Liz pour la lui livrer, afin de rentrer dans ses bonnes grâces. 

Liz ne comprend pas pourquoi Bino se retourne contre elle alors qu'il a été du côté de Reddington et les a aidé. Il lui répond qu'il ne savait pas qu'ils fuyaient Neville Townsend. Liz y voit une opportunité et essaie de le manipuler : la seule raison pour laquelle Townsned la veut, c'est pour atteindre Reddington. Alors pourquoi ne pas le lui donner directement en le tuant pour bien se faire voir? L'homme ne se laisse pas convaincre et Liz est emmené de force au Château, le club de Bino.

Au Château, Liz essaie une fois de plus de convaincre Bino de ne pas la livrer : Townsend va la tuer pour quelque chose qu'elle n'a pas fait, il va sans doute les tuer tous les deux. Quand des coups sont frappés à la porte de derrière, ce n'est cependant pas Townsend qui se présente mais Reddington qui tue Bino et ses hommes, accompagné de Dembe.

Mais Liz saisit son arme et la pointe à présent sur Reddington. Il est surpris, ne s'attendant pas à un merci, mais certainement pas à cela. Mais l'ancien agent est à bout : il l'a sauvé d'un homme qui, sans la connaître, a voulu la tuer à cause de lui, tous ses proches sont morts par sa faute. Dembe supplie Elisabeth de poser son arme, Townsend arrive,  mais elle n'écoute pas et menace toujours de son arme le criminel. Ce dernier, triste, avoue qu'elle a raison. Mais il a essayé de la prévenir de ce qui se passerait. Tout ce qu'il a voulu empêcher en entrant dans sa vie arrive, il a échoué. Troublée par ces paroles, Liz baisse enfin son arme.

8x20 : Le trio est cerné par Townsend et ses hommes et Liz reproche à Red d'avoir tué Bino qui aurait pu leur indiquer un passage secret pour sortir. Le danger étant là, elle finit par entendre raison et à les aider à le chercher : elle le trouve. 

Liz, Red et Dembe, via le tunnel, se retrouvent dans un magasin alimentaire de quartier. Lorsqu'elle voit stationner juste devant une voiture de police, Liz se faufille dehors et prévient l'officier de la présence d'un homme à chapeau armé à l'intérieur, ce qui lui laisse le temps de fuir.

La femme décide de retrouver Cooper : elle lui demande des nouvelles de Ressler. Il lui apprend qu'elle aura tout son soutien, mais qu'elle va devoir accepter les conséquences de ses actes. Liz réfléchit puis lui propose de se rendre et de l'aider à coincer Townsend, moyennant un accord. Le chef de la Task-Force accepte et l'enferme dans la 'boîte', seul endroit pour lui où elle n'aura rien à craindre. Il apprend à Reddington que Liz s'est rendue mais le criminel est pessimiste : même protégée de Townsend, Panabaker ne va pas la laisser s'en tirer à si bon compte avec son passif. 

Aram discute avec Liz et lui dit avoir compris que cette part sombre en elle a toujours existé. Liz se défend, elle n'a pas honte de ce qu'elle a fait, dans les mêmes circonstances, d'autres auraient fait  bien pire. Avant de partir, Aram lui apprend que Panabaker et là puis que, si Ressler est éveillé, son infection se propage. Liz le supplie de lui laisser avoir un coup de fil et finalement, il accepte et elle peut ainsi parler avec son ex-collègue toujours à l'hôpital. C'est alors que le Bureau de Poste est attaquée, et la 'boîte' contenant Liz enlevée dans les airs grâce à un hélicoptère. 

Si la Task-Force pense que c'est un coup de Townsend, Panabaker pense qu'il s'agit de Reddington et elle a raison. Liz, furieuse, retrouve le criminel qui parle à la femme de Brimley et comprend bien que celle-ci vient, à son insu, de mettre un traceur sur un mystérieux prisonnier. Elle en profite aussi pour voler un couteau.

Red enferme Liz a côté de son prisonnier qui n'est autre que Godwin Page. Liz y voit immédiatement une opportunité :  elle veut l'aider à s'échapper afin qu'il contacte Townsend et lui demande un accord pour elle et Agnes en échange de la tête de Reddington sur un plateau : grâce au traceur qu'il a dans le cou qu'il extirpe et qu'elle garde, son patron peut savoir où se trouve son ennemi. Elle la désactive, et le rallumera si le deal est conclu. Ils mettent en place un protocole pour prendre contact. 

Lorsqu'il constate que Page s'est enfui, Red constate également l'air un peu trop innocent de Liz mais ne comprend pas trop qu'elle serait son but de l'aider à s'échapper. 

Red libère Liz et lui apprend qu'ils partent. La femme demande à prendre quelques arrangements pour Agnes, sa captivité n'était pas prévue. Elle saisit le téléphone et contacte Neville Townsend, lui faisant comprendre qu'elle est écoutée et ne peut pas trop en dire. Il lui apprend qu'il accepte son marché. 

Pendant ce temps, Godwin Page est arrêté et emmené Bureau de Poste. S'il ne trahit pas son patron, moyennant un deal, il apprend à l'équipe le plan de Liz visant à lui livrer Reddington en échange de sa vie et celle d'Agnes. 

Dans la voiture menant à l'avion, Liz écoute Reddington, mais ne le crois à aucun moment lorsqu'il lui annonce qu'il va lui dire toute la vérité. Elle active la puce. 

Au Bureau de Poste, Panabaker apprend ce qu'à encore fait Liz :  non seulement c'est une fugitive, une criminelle, mais en plus elle veut faire assassiner leur informateur. La nouvelle qu'elle est venue leur apprendre va être d'autant plus facile à leur annoncer. Elisabeth Keen est grillée comme agent, elle est devenue une charge : elle va être effacée puis, lorsque cela sera fait, le Département de la Justice niera l'existence de la Task-Force et Reddington sera foutu dehors. Ils n'auront jamais existé.

Liz se réveille dans le jet de Red et la femme constate par le hublot que sa cicatrice à la main ressemble étrangement à la forme de la mer Baltique. Elle regarde Red, qui comprend son étonnement : lorsqu'il a vu que sa forme, il a choisi ce symbole pour son entreprise. Pour lui, cette image représente le danger auquel elle est confronté et la promesse qu'il a faite de la protéger de ce danger ...mais c'est surtout là que tout a commencé.

A Riga, en Lettonie, Dembe, Red et Liz se rendent dans un entrepôt commercial dont le logo représente la cicatrice de Liz et qui s'avère être un distributeur de fruits de mer, une façade, bien sûr. Ils sont conduits ensuite  au milieu de nul part. Liz questionne le criminel lui demandant pourquoi il était là, la nuit de l'incendie. Il lui confirme que c'était pour le fulcrum mais qu'ils étaient nombreux à être présent. Liz désire savoir s'il travaillait avec sa mère mais il reste vague, disant qu'il la connaissait mieux qu'elle-même.

Ils arrivent à destination, une sorte de bunker presque invisible au milieu de la verdure. Red apprend à Liz que c'est l'épicentre de son pouvoir, là que tout a commencé. Elle veut des réponses, elle va en avoir, avec la première qu'elle connaît déjà : il est N-13 mais l'histoire qu'elle a entendu, que N-13 a volé 13 dossiers au KGB à l'époque de la chute de l'Union Soviétique, est fausse. Les archives Sikorsky étaient un cadeau d'un des amis et collègues les plus proches de sa mère. Liz le traite de menteur. Il a piégé sa mère et fait croire qu'elle avait volé les archives! Le criminel répond fermement à ces accusations : elle doit oublier ce qu'elle pense savoir : Katarina Rostova n'a jamais été piégée ou tuée. Les archives ont été les prémices de ce qui allait devenir l'un des réseaux de renseignement les plus sophistiqué existant, méticuleusement conçu avec les connaissances et la bénédiction de Katarina pour servir un objectif principal : lui donner à lui le pouvoir de la garder en sécurité, et sa mère cachée.  Cet endroit fait partie de la machine qui a permis de concrétiser cette vision,  l'œuvre de toute sa vie au cours des trois dernières décennies. C'est la Liste Noire.

8x21 : Liz visite l'épicentre de l'empire de Reddington qui lui en explique le fonctionnement, précisant qu'elle doit en comprendre l'infrastructure puisqu'un jour, elle prendra le relais.  Elle répond que cela ne l'intéresse pas mais ce qui concerne sa mère si : il dit qu'il ne l'a pas tuée et pourtant elle l'a vu l'assassiner! Le criminel demande d'oublier tout ce qu'elle croit et d'écouter l'histoire depuis le début.

Liz, comme dans un état second, croise les personnages qui ont jalonné sa vie, à commencer par sa mère, qui lui raconte son histoire, bien avant sa naissance, basée sur des mensonges. Puis, elle écoute le déroulement de la nuit de l'incendie, apprenant qu'elle et sa mère ont été brûlée, qu'elle est bien responsable de la mort de son père : Katarina lui a effacé la mémoire pour enlever ces souvenirs douloureux. L'espionne explique que pour la protéger du KGB, des américains, de la Cabale, elle a dû la confier avec une personne sans aucun lien apparent avec elle. Elle s'est cachée, puis a voulu mourir mais n'a pu s'y résoudre, ayant promis à sa naissance de tout faire pour la protéger. Liz se voit confirmer l'histoire racontée par Dom, Ilya a bien récupéré l'argent déposé dans les banques pour incriminer Reddington, mais a décidé d'en créer un autre, dans le seul but de les protéger. Liz réagit, elle ne savait pas qui avait pris la place de son père! C'est alors qu'elle apprend que la Katarina qui s'est présenté à elle n'était qu'une usurpatrice, piégée des décénnies auparavant par Dom et Ilya pour détourner les regards de sa mère. Cette fausse Katarina l'a utilisé pour retrouvé sa vie d'avant, celle où elle n'était pas pourchassée. Katarina poursuit en expliquant le vol des archives, qui a permis à l'imposteur qui a pris la place de son père de fructifier les informations recueillies et de les protéger toutes les deux, toutes ces années. Mais lorsqe Liz exige de savoir le nom dudit imposteur, l'endroit est attaqué : Townsend est là!

Liz est blessée et Red la met à l'abris contre un pilier mais ce n'est pas suffisant, Townsend les menace de son arme et il se moque du criminel : il a passé sa vie à protéger celle qui le trahit, c'est grâce à elle et la puce de traçage qu'il l'a retrouvé. Elisabeth et lui ont conclu un accord, elle le conduisait à lui et il la laissait tranquille. Le criminel ne l'écoute pas, concentrée sur Liz, tentant de la garder consciente. Red plaide sa cause : la tuer ne raménera pas sa famille. Townsend s'étonne de son engagement envers la femme : il n'imagine pas aimer quelqu'un au point d'abandonner sa vie pour vivre comme quelqu'un d'autre. Le criminel lui offre alors tout ce qu'il veut, toutes ses installations, contre la vie de Liz. L'homme refuse. Ce qu'il veut, c'est qu'il la regarde mourir.

Liz, qui a repris connaissance, se saisit d'une arme au sol et touche Townsend à la jambe, ce qui permet à Red, Dembe et elle de se réfugier dans une petite pièce. Dembe s'occupe de soigner sa blessure avec ce qu'il a sous la main, tandis que Red contacte Townsend grâce à une radio. Il lui apprend que de tout le bâtiment, seule la pièce où ils se trouvent peut résister, à une explosion. Il fait tout sauter : peu importe qu'il perde le centre de son opération car pour lui, en regardant Liz, la source de son pouvoir est à ses côtés.

8x22 : Après la destruction du centre des opérations de Reddington, Liz, Dembe et de criminel sortent de leur cachette. L'endroit est détruit, Neville Townsend est mort.

De retour aux Etats-Unis, Liz retrouve avec plaisir Agnes qui a décrété qu'elle appelait Red 'Pinky', préférant le rose. Plus tard, le criminel désire poursuivre la conversation qu'ils ont eu en Lettonie et apprend à Liz que sa mère lui a écrit une lettre qui lui explique tout. Mais il pose une condition avant de la lui remettre. Le tuer. Elle sait qu'il est malade, mais il veut s'assurer qu'elle est protégée avant de partir. Si elle le tue, elle prouvera au monde qu'elle est puissante dans le monde criminel et personne ne lui contestera son autorité lorsqu'elle reprendra son empire. Il insiste : Townsend a appris des choses, d'autres en ont peut-être eu vent, elle aura besoin de toutes ses ressources pour combattre ces menaces. 

Mais la femme à d'autre plan et prépare discrètement sa fuite pour l'Europe. Elle rencontre Cooper et lui parle du marché de Reddington,  reprendre son empire minus son assassinat, de sa décision de partir et qu'elle désire surtout pour le remercier de tout ce qu'il a fait pour elle. Elle est surprise d'apprendre de son ancien chef qu'il n'est pas contre l'idée de Reddington : ce n'est pas ce qu'il veut, mais le fait est qu'elle est actuellement une fugitive activement recherchée. Si elle remplace le criminel, hérite de la Liste Noire, il peut probablement convaincre Panabaker de lui accorder l'immunité. Elle serait protégée et ils pourraient tous travailler ensemble. Prendre la relève de Reddington comporte des risques, physiques et émotionnels mais ne pas le faire l'inquiète bien plus. Liz ne répond pas et demande des nouvelles de Ressler, toujours à l'hôpital : il est en voie de guérison et, bien sûr, il s'inquiète pour elle.

Liz se faufile dans l'hôpital et rejoint Ressler dans sa chambre. Elle s'allonge à ses côtés, l'embrasse, lui parle de la proposition de Reddington. Il est contre cette idée : elle n'est pas une véritable criminelle.

Alors qu'elle est à la gare, en attendant Agnes et Mme French, prête à fuir, Liz rencontre  Beth Ryker, la petite fille qu'elle a sauvé au zoo 8 ans auparavant lors de sa première mission avec la Task-Force, qui lui rappelle tout le bien qu'elle a fait alors qu'elle travaillait pour le FBI, les vies sauvées. Liz change d'avis. 

Red et Liz se retrouvent sur un banc. La femme veut quelques explications avant de s'engager. Est-il certain que sa prise de pouvoir sera acceptée dans le monde criminel?  La femme doute encore d'être une criminelle et si elle l'est, est-ce à cause de lui? Tristement Red répond qu'il s'est souvent posé la question. Peut-être que non. Après tout, elle est née d'un mensonge, la fille d'une espione, génétiquement prédisposée à la tromperie et au danger. Le fait est qu'il n'en sait rien, c'est peut-être le hasard, le karma, l'ADN, ma malchance ou encore le destin. Ce qu'il sait, par contre, c'est où elle en est à l'heure actuelle : une criminelle, une fugitive et, pour lui, prendre sa place est la meilleure solution. Liz écoute le plan de Red, tout en marchant, et avoue ne pas être certaine de pouvoir le tuer. Le criminel lui propose de parler d'autres choses et Agnes, Liz, Dembe, Mme French et lui passent une agréable après-midi. 

Plus tard, Liz a encore un point à éclaircir : le criminel a promis à sa mère de la protéger, il l'a fait mais qui était-elle pour lui ? Voyant qu'elle n'aura pas de réponse, elle lui montre la photo d'elle et sa mère sur la balançoire. Il y avait quelqu'un pour prendre la photo, était-il là? Red confirme que oui et qu'il connaissait sa mère mieux que quiconque. C'est alors que Liz accepte sa proposition, à une condition : pourquoi ne doit-elle pas savoir qui il est avant sa mort? Le criminel répond mystérieusement que si elle le savait, jamais elle n'accepterait de le tuer.

Au Bureau de Poste, Aram reçoit un appel de Liz. Il lui donne son avis : Cooper pense qu'elle devrait prendre le relais de Reddington, Ressler est contre, lui aussi. La femme lui avoue ne pas appeler pour cela : elle lui demande de lui pardonner pour les choses qu'elle a faites, mais aussi celle qu'elle doit encore faire. Sans autre explication, elle raccroche. Il va parler de cette étrange conversation à Cooper qui n'y voit qu'une explication : elle a accepté l'offre du criminel. 

Mais Ressler comprend surtout que pour que Liz ait une quelquonque légitimité dans le monde criminel, elle doit tuer Reddington, bien sûr prêt à se sacrifier pour elle. Pour Cooper, qui l'écoute, les paroles que lui a dites plus tôt le criminel prennent tout leur sens : il lui a demandé de prendre soin d'Elisabeth lorsqu'il ne serait plus là. La Task-Force se précipite pour empêcher Liz de tuer Reddington. 

Alors qu'elle attend en voiture Red pour le tuer, Liz téléphone à Agnes. Elle lui dit être triste parce que quelqu'un à qui elle tient est malade et que les médecins ne peuvent plus rien faire. Cet ami est cependant chanceux, a vécu une belle vie, a beaucoup voyagé et a de nombreux amis. La petite comprend que l'ami en question va mourir et remonte le moral de sa maman. Elles s'échangent des « je t'aime » et Liz promet à Agnes de la voir dès le lendemain.

Comme prévu, Reddington sort dans la rue, seul. Liz arrive derrière lui et il se retourne pour lui faire face. Elle lève son pistolet puis lui annonce, très émue, qu'elle ne peux pas. Red l'encourage, ça ira. La femme précise qu'elle ne veut pas. Red répond gentiment qu'il comprend. Soudain, un coup de feu retentit est une marque rouge apparaît sur le pull de Liz, près du coeur. Derrière elle se trouve Vandyke, arme à la main. Le criminel le tue.

Pendant ce temps, Liz tombe à genoux et voit sa vie défiler, à commencer par elle, petite, puis Tom, Cooper, Aram, Dembe, Sam, Dom, Jennifer et enfin Ressler...des moments heureux, pour la plupart. Red s'agenouille devant Liz. La femme sourit revoyant Agnes et tout le bonheur qu'elle lui a apporté. Lorsqu'elle voit Red en face d'elle, un montage de souvenirs entremêlés nous montre la nuit de l'incendie, des moments importants de sa relation avec le criminel, des flashs de sa mère dont l'un la montre sortant Liz de la maison en flamme. Red prend le visage de Liz dans ses mains et la voit s'éteindre alors qu'elle ferme les yeux. Il la prend dans ses bras et lui aussi se souvient.

Dembe emmène Reddington de force, tandis qu'arrive Ressler qui ne peut que s'agenouiller à côté du corps de Liz, qui se vide de son sang. La Task-Force qui ne peut que constater qu'elle arrive trop tard pour éviter un drame.

Crédit : mnoandco

 

 

Ecrit par mnoandco 
Ne manque pas...
Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NBC

Blacklist, S09E22 (inédit)
Vendredi 27 mai à 20:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E21 (inédit)
Vendredi 20 mai à 20:00
2.70m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E20 (inédit)
Vendredi 13 mai à 20:00
2.77m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E19 (inédit)
Vendredi 6 mai à 20:00
2.76m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E18 (inédit)
Vendredi 29 avril à 20:00
3.09m / 0.2% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E17 (inédit)
Vendredi 22 avril à 20:00
3.26m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne NBC

The Blacklist, S09E16 (inédit)
Vendredi 15 avril à 20:00
2.85m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
NBC - Audiences de l'épisode 9.21

NBC - Audiences de l'épisode 9.21
NBC nous proposait vendredi 20 mai l'avant dernier épisode de la neuvième saison de Blacklist. La...

NBC - Diffusion de l'épisode 9.21

NBC - Diffusion de l'épisode 9.21
NBC poursuit sa diffusion de Blacklist ce vendredi à 8hUS avec l'avant dernier épisode de la saison...

NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank

NBC - Audiences de l'épisode 9.20, Caelum Bank
Vendredi dernier, NBC proposait une nouvel inédit de Blacklist intitulé Caelum Bank...

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath

Alert, la nouvelle série de John Eisendrath
Fox a commandé une nouvelle série policière Alert axée sur les personnages du showrunner de The...

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison

Saison 10 sur NBC, ce sera à la mi-saison
NBC est le premier réseau de diffusion télévisée à révéler son calendrier pour la saison télévisée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 16:11

Avis aux collectionneurs d'HypnoCards : l'HypnoBoutique vous offre un cadeau surprise. Rendez-vous à l'Accueil pour le découvrir !

diana62800, Avant-hier à 19:49

Le quartier 'The Secret Life of The American Teenager' fait peau neuve avec un tout nouveau design, venez donner votre avis

diana62800, Avant-hier à 19:50

Merci d'avance

Luna25, Hier à 11:20

Salut, il y a de nouveau sondage chez Legends of Tomorrow et Reign.

Locksley, Hier à 16:17

Bienvenue au quartier Bridgerton dans la citadelle ! Bonne inauguration à albi !

Viens chatter !